Fait divers de Sacré : La mère et la fille

mardi 2 août 2011 à 02h28min

Berthe a eu sa fille Lina alors qu’elle avait 20 ans. Aujourd’hui elle en a 38 et sa fille 18. La mère et la fille vivaient seules ; la mère après plusieurs déceptions avait refusé de se marier. La fille avait un petit ami du nom de Luc. La mère et la fille étaient toutes d’une beauté remarquable. La fraîcheur juvénile de la fille était compensée chez la mère par cette beauté maîtrisée de l’adulte qui naturellement se refuse à vieillir. A les voir cheminer ensemble, on croirait avoir affaire à deux sœurs. C’est cela aussi qui fait que la mère Berthe a pris le petit ami Luc de sa fille Lina. Aujourd’hui, Lina se reproche de n’avoir pas compris à temps que l’attention que sa mère accordait à son ami Luc, cachait autre chose que la fierté d’une mère pour le choix de sa fille.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

En effet, Luc ne se contentait pas d’être un beau grosse ; il avait en plus du savoir-vivre, poli jusqu’au bout des ongles. Et cela plaisait à la fille tout autant qu’à la mère. Mais la mère Berthe n’aurait pas franchi un autre pas si elle n’avait appris de la bouche de sa fille que Luc était au lit d’une plaisante efficacité. Musclé de partout, il "balkanisait "comme un étalon. Bien entendu, la fille ne s’adressait pas à sa mère. Elle en parlait avec une amie en souvenir de la soirée qu’elle avait passée avec Luc. Mais Berthe qui était assise au salon, écoutait plus que de raison la conversation des filles. Ce fut peut-être en ce moment là qu’elle commença à regarder Luc avec des yeux, ceux de l’affamée sexuelle.

"Tout comme ventre vide n’a pas d’oreilles, sexe affamé n’as pas d’interdit" serait-on tenté de dire devant la frénésie de la mère à séduire l’ami de sa fille. Elle portait maintenant les mêmes coupes de tenue que Lina, se coiffait et se maquillait comme elle. Si Lina et Luc avaient remarqué ce changement, ils étaient cependant loin de s’imaginer que cette opération de séduction s’adressait exclusivement au jeune homme. Alors maman Berthe changera de stratégie. Elle avait commencé par éloigner sa fille sous de faux prétextes, chaque fois que Luc venait leur rendre visite afin de rester seule avec lui. Puis ayant constaté que le jeune homme n’était plus tout - à- fait de marbre devant ses assauts, elle s’était arrangée pour découvrir son domicile à l’autre bout du secteur.

Elle s’assurait que sa fille n’y était pas et s’y rendait comme par hasard et en profitait pour lui laisser des sommes assez conséquentes d’argent, ébranlant un peu plus la muette réticence de Luc, Luc qui n’osait pas en parler à Lina de peur du scandale, donc de la perdre. Ce soir, la maman Berthe était passée chez Luc. Contrairement à ses habitudes, elle s’était assise et avait demandé au jeune homme d’aller leur acheter à boire. Ces premières bières vidées, elle lui avait demandé d’aller en acheter deux autres. A son retour, Luc avait retrouvé maman Berthe dans la chambre, couchée presque nue sur son lit. Elle se releva précipitamment alla fermer la porte à clé et rejoignant le lit, l’attira à elle, balaya ses scrupules et la consommation eut lieu.

Ayant prit goût à la chose, Berthe en fit une habitude, une habitude qui lassa Luc au point qu’il en parla à Lina. Voici la réponse que celle - ci lui donna : " si ma mère veut que tu la... donc il faut la...en attendant moi je ne te quitte pas... " Et voici Luc "balkanisant" à tour de rôle la mère et la fille. Et cela se poursuit jusqu’ aujourd ’hui. Je vois les plus vicieux d’entre nous se pourlécher les babines tout en se frottant autre chose à l’idée seulement d’être à la place de Luc. Mais soyons sérieux.. .quelle est cette vie de chiens que maman Berthe fait vivre aux deux jeunes ?
Lina a dit : " .. je vais la tuer si elle n’arrête pas... " Elle en est bien capable !

Sacré Chédou OUEDRAOGO

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 août 2011 à 12:00
    En réponse à : Fait divers de Sacré : La mère et la fille

    Ces faits sont generalement imputables aux victimes. La sexualité est une question délicate et en ce sens il faut eviter d’exposer certains aspects de ses relations intimes à autrui.
    Les hommes ou les femmes qui se font généralement deracinés sont ceux qui n’ont pas l’art de se taire sur les prouesses de son partenaire au lit.

    Personnelement j’en ai vécu l’expérience. Une fois en causerie un ami m’a parlé d’une de ses copines insatiables et super au lit, qui en jouissant va jusqu’à mordre son partenaire. Subitement un sentiment vicieux est né en moi et ne s’est eteint que lorsque j’ai pu atteindre mon objectif. J’ai mis toutes les stratégies en place. Au debut elle etait réticent et a fini par craqué.

    le corps de son partenaire ne doit pas faire objet de publicité.
    Autre expérience. Je vivais dans une pronvince reculé où j’ai eu à croiser une copine qui y exerçait. Cette dernière a tellement étalé nos intimités à sa mère que celle ci a quitté une autre province reculé, parcourir plus de 600km, et venir rendre visite à sa fille où elle servait. J’ai compris les intentions réelles de ma supossé belle quand elle est retourné dans son foyer.

    Elle m’appella quelques temps pour me dire qu’elle avait besoin de me voir. On s’est donné rendez vous à Ouaga et l’irréparable s’est produit. Je n’ai pas pu en parler à sa fille. Mais il ne m’etait jamais venu à l’esprit que j’allais me coucher avec une femme et sa fille. L’être humain est ce qu’il. Pour eviter de succomber il faut s’eloigner et faire eloigner la tentation

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2011 à 12:10, par danoisa
    En réponse à : Fait divers de Sacré : La mère et la fille

    oh quelle mère ! les jeunes branchés sont-ils finis ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2011 à 12:30
    En réponse à : Fait divers de Sacré : La mère et la fille

    L’incomparable, l’inoxydable, l’incontournable Sacré Saidou OUEDRAOGO

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés