CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

mardi 2 août 2011 à 14h30min

Membre de l’équipe sortante, Me Barthélemy Kéré a été porté à la tête de la nouvelle Commission électorale nationale (CENI) au cours d’une élection tenue hier lundi 1er août 2011 dans la salle de conférences de l’ex-ministère de la Sécurité.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

9h 10 : le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, Jérôme Bougouma, prend congé de ses hôtes d’une matinée après leur avoir présenté les « félicitations du gouvernement pour leur désignation à la CENI » ;

10h 10 : retour du maître de céans pour féliciter, cette fois-ci, les membres du bureau de la nouvelle Commission électorale nationale indépendante.

Il a suffi donc de quelques minutes pour boucler l’affaire. A huis clos.

« Habemus papam » pour utiliser cette locution latine séculaire annonçant la désignation d’un nouveau pape. C’est sur le représentant de la communauté catholique, Me Barthélemy Kéré, que les commissaires de la Commission ont jeté leur dévolu.

Le jeu était-il fait d’avance ? En tout cas, même s’il n’a pas été voté à l’unanimité, comme d’autres membres du bureau, le seul candidat en lice a néanmoins été élu à la majorité écrasante de 14 voix sur 15. Fruit de son expérience due à son appartenance à la précédente équipe, dont le mandat a été écourté ? « Je ne sais pas. Je me suis présenté comme candidat compte tenu de l’expérience que j’ai en la matière et compte tenu de la confiance que les commissaires avaient en ma personne ».

Pour sûr, l’ancien bâtonnier de l’Ordre des avocats du Burkina Faso entend placer son quinquennat sous le signe de la communication et de la collégialité : « Nous allons travailler à ce que chacun ait son mot à dire pour le bon fonctionnement de la CENI. On vivra ensemble les difficultés, ensemble on y trouvera les solutions, et on avancera ensemble ».

Malgré le « léger retard » constaté « au point de vue échéance électorale », l’optimisme demeure : « Nous croyons que les élections pourront être tenues à date ». Pour cela, l’urgence est à l’élaboration d’un chronogramme à l’intention du gouvernement.

Celui-ci, par l’intermédiaire du ministre Bougouma, s’est engagé à apporter son soutien à la CENI « pour des élections libres, transparentes et apaisées afin que le Burkina Faso continue de donner l’exemple en matière de renforcement de la démocratie ».

En attendant de revenir éventuellement sur cet événement, on peut se risquer à y voir des signes encourageants quant au maintien de l’article 37 dans le statu quo.

Pourquoi ? Parce que qu’on le veuille ou non, le nouveau président de la CENI y représente une communauté religieuse dont on connaît la position, sans ambages, concernant cet article et, d’une manière générale, la question de l’alternance.

Or, selon toute vraisemblance, Me Barthélemy Kéré n’a pas accepté cette élection sans l’aval ou plutôt l’accord de non-objection de la hiérarchie de la communauté en question. On peut donc en déduire qu’elle a eu des assurances sur cet article par des voix indiscrètes. A moins que ce soit sous inspiration du Saint-Esprit, osons-nous insinuer sans vouloir blasphémer.

Alain Saint Robespierre


Bio-express

- Date de naissance : 24 août 1958 à Zabré

- Profession : avocat

- Maîtrise option droit privé mention carrières judiciaires, université de Bordeaux (1983)

- Formation en droit pénal et sciences criminelles, université de Bordeaux (1984-1985)

- Ancien bâtonnier de l’Ordre des avocats du Burkina Faso (2003-2006)

- Ancien président de la Conférence internationale des barreaux de tradition juridique commune

- Arbitre à la Chambre d’arbitrage, de médiation et de conciliation de Ouagadougou (CAMC-O)

- Membre de la CENI depuis 2006

Liste des membres du bureau

1- Président : Barthélemy Kéré (Communauté catholique)

2- Vice-président : Véronique Kando (Majorité présidentielle)

3- Vice-président : Joachim Bagagnan (Opposition)

4- Rapporteur : Saïdou Ouédraogo (Majorité présidentielle)

5- Rapporteur : Drissa Komo (Opposition)

L’Observateur Paalga

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 août 2011 à 05:02, par abou
    En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

    Je ne comprends pas le titre de cet article. A premiere vue c’est comme si un ancien avocat a ete condamne en prison. Je ne comprends tjr pas cet titre.

    Répondre à ce message

    • Le 2 août 2011 à 14:55
      En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

      Explication : la barre c’est le volant ou la manette d’un beau bateau conduit par un armateur ou un pilote avisé et expérimenté. Pas de souci, ce type-là ne peut jamais être à la barre d’un Tribunal pour s’expliquer sur quoi que ce soit. peut-être pour défendre les plus faibles et les pauvres de coeur. Bâtonnier, c’est le chef des avocats qui a été élu par l’ensemble des avocats d’un barreau. Il n’a qu’un pouvoir disciplinaire et exerce sa profession dans les mêmes conditions que les autres avocats. L’origine du mot Bâtonnier vient de ce qu’au moyen âge, ce chef des avocats tenait un bâton pour taper sur ceux qui avaient un mauvais comportement qui porte atteinte aux règles de la profession. Donc le journaliste a bien choisi le titre.

      Répondre à ce message

    • Le 2 août 2011 à 15:24, par observateur
      En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

      Un ancien batonnier à la barre est un titre qui prête à confusion mais le titre, CENI : Un ancien bâtonnier àla barre est limpide à comprendre pour un niveau moyen en français.
      Peut être qu’il serait bon de remettre en cause votre niveau de compréhension de la langue et non pas celui du journaliste.
      Amicalement

      Répondre à ce message

    • Le 2 août 2011 à 15:29
      En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

      Tu t’es contenté seulement du titre sans le contenu de l’article.Que tu es inculte car même le titre est clair.Dégage

      Répondre à ce message

  • Le 2 août 2011 à 08:52, par OUMOU DILLI
    En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

    Un représentant des chrétiens à la tête, c’est bien mais et la séparation ETAT RELIGIONS ??? QUID DES musulmans.

    Répondre à ce message

    • Le 2 août 2011 à 14:50, par l’inconnu
      En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

      Man, les musulmans ont leurs représentant, et la suite c’est une élection, intéressez vous à votre pays sinon, vous ne comprendrez jamais rien. Ce genre de propos est dangereux

      Répondre à ce message

    • Le 2 août 2011 à 15:10
      En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

      OUMOU DILLI, le journaliste devait effectivement expliquer les règles de composition et d’élection des membres de la CENI afin que vous puissiez bien comprendre le fonctionnement qui est loin d’être simple pour le citoyen lamda. En effet, la CENI se compose de la manière suivante :
      5 membres de la majorité présidentielle
      5 membres de l’opposition
      5 membres de la société civile. TOTAL 15 membres.
      Dans la catégorie de la société civile, il y a, indiscutablement, le représentant des musulmans.
      Le Bâtonnier Barthélémy KERE ayant été élu à 14 voix sur 15, il y a fort à parier que le représentant des musulmans aurait même voté pour lui. yel ka béyé.
      Donc les musulmans sont bel et bien représentés à la CENI.
      Quant à la séparation entre les confessions religieuses et l’Etat, je dois vous informer que la CENI n’est pas l’Etat et qu’il semble normal que toutes les composantes (Majorité - opposition - société civile dans laquelle on a bien sûr les musulmans, chrétiens etc etc...)soient représentées. Mais si vous avez une autre meilleure formule, vous pouvez faire des propositions d’amélioration. Ce sera votre droit.

      Répondre à ce message

    • Le 2 août 2011 à 18:16, par les animaux
      En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

      C’est vrai qu’il représente une communauté. mais ceci n’a rien a voir avec la laïcité de l’État. Une fois que les textes permettent la représentation des confessions, rien ne les empêchent d’être élu par leur pair. Il faut savoir que le président de la CENI doit toujours venir de la société civile au sens propre du terme (société civile et confession religieuse).Moi je ne trouve pas d’inconvénient et cela me réjouit plus car je pense que le simple faite qu’il est labas au nom de sa foi, il ferra du bon boulot.

      Répondre à ce message

  • Le 2 août 2011 à 09:17, par Palm
    En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

    Ce n’est pas d’un point de vue technique un "bon choix" pour 2012 et même après s’il joue les prolongations ! Si l’on y ajoute l’impunité qui va maintenant résulter des dossiers pendants contre lui et son Cabinet en Justice du fait de son nouveau strapontin protecteur, on comprends vite que pour lui, cette élection s’apparente à un "bouclier anti atomique" !

    Répondre à ce message

    • Le 2 août 2011 à 15:24
      En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

      Palm, je voudrais ici et maintenant que vous précisiez aux lecteurs du Fasonet les "dossiers pendants contre lui et son Cabinet en Justice". Savez-vous ce que vous faites ?
      A peine le Bâtonnier KERE vient d’être élu, (lundi matin) à peine, le lendemain (mardi matin) vous venez honteusement propager une telle sale rumeur abjecte et gratuite qui n’a d’autre but inavouée et inavouable que de jeter l’anathème sur l’honneur d’un homme honnête, intègre et pieux. En tout état de cause, je pense que le Bâtonnier KERE après plus de vingt ans de barreau, est préparé à ce type d’attaques en dessous de la ceinture, bref les coups bas habituels d’individus pêcheurs en eaux troubles, sans foi ni loi sans vergogne ni respect pour eux-mêmes et a fortiori pour les autres. Je suis impatients de recevoir la preuve de vos allégations mensongères honteuses.

      Répondre à ce message

      • Le 2 août 2011 à 18:42, par l’inconnu
        En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

        Bien dit, Monsieur ou madame,
        Monsieur palm, c’est facile de balancer des trucs comme ça sans aucunes preuves. En plus c’est faux. Dommage. Pardon, ne mettez pas le feu au Burkina, car vous êtes dangereux

        Répondre à ce message

      • Le 3 août 2011 à 09:54, par Palm
        En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

        ohhhhhhhh !! Du calme là ! Ressaisissez-vous ! Inconnu ou pas identifié, ce que je dis est vérifiable par tout citoyen désireux de le savoir au greffe de la Cour d’Appel de Ouaga ! Vous verrez après si vous pouvez encore écrire une ligne d’insulte face à la vérité CRUE !!

        Répondre à ce message

        • Le 3 août 2011 à 22:00
          En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

          Palm, je suis, pour ma part calme et sans injure à votre égard. Mais, le cas échéant, si vous avez la certitude de l’existence d’une quelconque affaire au greffe de la Cour d’appel de Ouagadougou, vous devriez tout de même savoir, à supposer que cette affaire existe véritablement que, tant qu’une décision judiciaire définitive, passée en force de chose jugée, n’est pas intervenue, vous n’avez pas le droit, sous peine de sanction pénale pouvant aller jusqu’à l’emprisonnement de propager, par voie d’internet, de telles balivernes en raison du nécessaire respect du sacro-saint principe démocratique et équitable de la présomption d’innocence. Et comme vous feignez d’ignorer ce principe élémentaire, il me semble inutile de continuer à épiloguer davantage avec vous sur le net, et de manière épistolaire avec d’ailleurs un fantôme, qui ne sait même pas ce qu’il fait ou dit. Continuer à le faire, c’est faire votre terreau.... Au lieu de nous renvoyer à la cour d’appel, vous ferez mieux de nous apporter ici et maintenant vos prétendues preuves ? Sachez tout simplement que mon coeur est pétri de pitié pour vous et le Bâtonnier KERE a une très très grande large famille princière au faso et par-delà les océans. Vous n’avez cure du ressenti de cette famille parce que tout simplement l’un des leurs est au service du pays à la présidence de la CENI, rien que la CENI. Je plains les gouvernants de notre pays. De manière restrictive encore, le Bâtonnier KERE a stricto-sensu, trois enfants dont le dernier, mineur de 10 ans, va certainement découvrir avec sa maîtresse d’école sur internet, en même temps que vous et moi que son père aurait fait ceci ou cela avant même que ce même père, citoyen honnête, intègre, consensuel et pieux n’ait posé le moindre acte à la CENI. Ainsi vont les ragots au Faso ici. "Ka ya woto bala", le pays du "yel ka bè, ti yeeel nan ya kuudo". Ce n’est donc plus le pays des hommes intègres alors ? Eh ben, eu égard à ce qui précède, je vous propose, si vous le voulez bien, soit d’apporter ici et maintenant les preuves de vos mensongères allégations, soit d’abandonner courageusement cette gratuite diffamation, dans l’attente de l’arrêt définitif de la Cour d’appel à intervenir et seulement après cette décision définitive, chacun reprendra ses droits. Bien sûr, je ne vous ferai pas l’injure en vous sollicitant de révéler votre identité aux internautes compte tenu de vos pantalonnades habituelles. Enfin, monsieur, (pas madame parce qu’une femme ne pourrait jamais se comporter de la sorte) sachez seulement que le Bâtonnier KERE sera jugé en même temps que les autres membres de la CENI, à l’aune de leurs actes qu’ils poseront dans le cadre de leurs attributions à la CENI et rien d’autre. Ce n’est pas possible autrement. Je sais donc compter, en dépit de mon ressenti à votre égard, sur votre pénitence compréhension dans la repentance qui ne fera que vous honorer inéluctablement.

          Répondre à ce message

  • Le 2 août 2011 à 09:23, par Gongomita
    En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

    Bon vent et courage à la nouvelle équipe.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2011 à 09:53
    En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

    Bon vent à vous Me KERE,
    soyez vigilent si non vous sortirez par la petite porte comme TAPSOBA. Je voudrais vous demandez qu’est ce qui a fait que vous ête devenu president de la CENI ? Si c’est l’argent vous avez et vous êtes conseillé juridique de beaucoup d’entreprises et sociétés (clinique du coeur ou les contractuels sont renvoyé au bout de la troisième année de service). Sachant que pour avoir un emplois ce n’est pas facile.

    Répondre à ce message

    • Le 2 août 2011 à 15:37
      En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

      Mais c’est pas lui le patron de la clinique du coeur non ? Vous avez dit contractuel, donc arrivé au bout du contrat, on se dit bye bye non ? Et à la prochaine. Le privé c’est pas la fonction publique. Et pourquoi cette information qui n’a rien à voir avec la CENI ? La CENI c’est technique pour organiser les élections, je ne comprends pas les gens...

      Répondre à ce message

  • Le 2 août 2011 à 10:13, par Bouda
    En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

    Merci et bravo Alain Saint Robespierre ! Tu fais la différence avec tes reportages de qualité irréprochable. Qui te connait sait que ca ne pouvait être autrement ! Bravo
    Au nouveau Président de la CENI et à son équipe, je souhaite réussite. Etant le représentant d’une communauté qui se veut image du Christ, c’est à dire vérité, je voudrais exhorter le Président à ne pas marchander sa foi et son engagement chrétien qui est aussi et surtout un engagement social pour la justice, la paix et le bien-être de l’Homme, de la société.
    Puisse Dieu lui-même guider vos pas pour que tout soit fait dans la parfaite transparence, équité et démocratie.
    Bon vent !

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2011 à 10:20, par Lertour
    En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

    Félicitation à Me KERE et son Équipe. Il faudra vous mettre rapidement au travail pour que nous ayons des élections couplées bien organisées.
    Courage à vous pour la suite...

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2011 à 10:50, par le veilleur
    En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

    Félicitation à Maitre Kéré pour sa brillante élection et nous osons croire qu’à travers lui c’est l’église catholique toute entière qui a décidé d’assumer enfin son rôle devant Dieu et les hommes. En tout les cas, il ne pouvait en être autrement après toutes ces bonnes intentions contenues dans les déclarations des évêques. Nous osons croire que Maitre Kéré traduira fidèlement les points de vue de cette communauté qu’il est sensé representé et qu’en cas de désacord criad pouvant remettre en cause les fondements de l’interepellation des évêques et par delà de l’église toute entière, il n’hésitera pas à démissonner afin d’éviter de trainer l’église catholique dans des eaux troubles et d’écrire pour ainsi dire un page sombre de celle-ci dans la petite histoire du Burkina Faso. A bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2011 à 11:13, par Lepenseur
    En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

    Merci pour cette nouvelle ceni.
    Je leur souhaite seulement de bien refaire nos cartes d’électeurs... Le noeuds du problème est cela : un bon fichier électoral !
    A bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2011 à 13:19, par Yam nê yam
    En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

    Avec un juriste expérimenté à la tête, la CENI est bien outillé pour tenir le cap. Encore faut-il que les tentations politiciennes ne viennent pas nuire à son impartialité au point de lui ôter sa crédibilité.

    Une chose est d’être bien positionner pour la course, une autre est de la remporter. Espérons que cette CENI nouvelle version ne trébuchera pas sur les pièges des politiciens avant le ligne d’arrivée. Bon vent !

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2011 à 14:46
    En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

    Humilité, simplicité et surtout et toujours rigueur juridique et clairvoyance, qui sont d’ailleurs tes qualités habituelles seront au service exclusif de la CENI et de personne d’autre. N’oublie pas que tu es attendu au tournant de l’histoire de notre peuple et, comme d’habitude, tourne ta langue sept (7) fois dans ta bouche avant de sortir un mot que ce soit au téléphone ou de visu. Tu ne seras pas épargné des tentations diverses, mais je suis confiant que ta foi et ton abnégation seront fatales dans ce combat qui ne fait que commencer. Reste comme tu es et tu auras mon soutien indéfectible.
    Félicitations à toi et à toute l’équipe et bon mandat. Nous ferons le bilan dans cinq (5) ans si Dieu le veut.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2011 à 14:51, par Dima
    En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

    Félicitations Maître KERE, quelque chose de bon peut venir de Zabré ou tu es né.Que le courage de ton épouse pour la formation des jeunes soit un soutien pour toi.
    Nous prions pour toi également.Sois ferme et toujours à l’écoute des autres membres passionnés politiciens ou de la société civile et bon vent.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2011 à 14:53, par l’inconnu
    En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

    Avec un homme intègre ayant un sens profond du travail bien fait, c’est sur que cette nouvelles Ceni fera honneurs aux pays des hommes intègres. Si seulement on avait beaucoup d’hommes de cette carrure à la tête de nos institutions. Bon vent Me Kéré et surtout restez vous même.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2011 à 15:11
    En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

    Bonjour,
    Je suis parfaitement d’accord avec Abou, quel est ce titre ? Il n’a rien a voir avec le contenu de l’article.
    S’il vous plait journalistes soyez regardant sur les titres de vos articles, n’écrivez pas du n’importe quoi. Bon vent à maître Kéré.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août 2011 à 18:34
    En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

    En realité robespierre est un vrai journaliste !

    Répondre à ce message

    • Le 2 août 2011 à 20:04
      En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

      Oui il est un bon ce journaliste, mais il a loupé l’épisode dans le curriculum vitae. Le Bâtonnier KERE, élève de CM2 de l’école primaire de Zabré a été brillamment admis à l’entrée en sixième et a commencé ses études secondaires au lycée Philippe Zinda KABORE. Enfin, il est promotionnaire de certains hommes politiques du Burkina comme le Premier Ministre PARAMANGA. Mais je pense que l’actualité va tellement vite qu’il est impossible d’avoir des informations approfondies sur les gens. De plus, la mesquinerie des gens au faso ici fait que les gens préfèrent le silence protecteur à la parole qui expose à des critiques inutiles.

      Répondre à ce message

  • Le 2 août 2011 à 22:52, par Dona
    En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

    Merci et bravo Alain Saint Robespierre !Toutefois j’attire votre attention sur la manière dont vous évoquez une quelconque influence des autorités de l’Eglise catholique sur Me KERE.Cela pourrait porter à confusion et réveiller encore des blessures ou des courroux qui ne sont pas encore apaisé surtout quand on sait ce que pensent les évêques de ce fameux article 37. Bcp de prudence ds l’analyse svp

    Répondre à ce message

    • Le 3 août 2011 à 08:05
      En réponse à : CENI : Un ancien bâtonnier à la barre

      Dona, en toute chose, il faut la prudence et la modération.
      Mais vous devez bien savoir que chaque composante de la CENI ne peut que défendre bec et ongle la position du droit et de notre Constitution. Vous ne pouvez pas empêcher les journaliste de faire leurs commentaires car ils sont dans leurs attributions au nom de la sacro-sainte liberté d’expression. Merci quand même pour cet appel à la prudence.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés