CHAMPIONNATS D’AFRIQUE DE HANDBALL FEMININ : Le Burkina Faso à l’honneur

mardi 2 août 2011 à 02h29min

Du 6 au 14 août 2011, le Palais des sports de Ouaga 2000 vibrera au rythme des jets de ballon des 17e et 6e Championnats d’Afrique des nations (CAN) respectivement cadets et juniors féminins. 14 équipes venues de 9 pays d’Afrique participeront à cette compétition. Le Burkina sera représenté avec 2 équipes. L’annonce a été faite le vendredi 29 juillet 2011, lors d’une conférence de presse organisée par la Fédération burkinabè de handball (FBHB). Elle a affirmé que son objectif pendant ces championnats est la qualification des équipes burkinabè pour le mondial en 2012.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Après l’organisation réussie de la Coupe d’Afrique des Vainqueurs en avril 2010, la Confédération africaine de handball vient de renouveler sa confiance au Burkina Faso. En effet, elle lui a confié l’organisation des championnats d’Afrique des nations dans les catégories junior filles et cadet filles. Ces championnats auront lieu du 6 au 14 août 2011, au Palais des sports de Ouaga 2000. Les grandes nations de handball du continent telles que l’Angola, l’Egypte, la Tunisie sont annoncées pour cette compétition. En plus de ces pays, on note la présence des handballeurs de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Congo Brazzaville, de la République démocratique du Congo et du Burkina Faso.

9 pays pour un championnat d’Afrique, n’est- ce pas peu ?. "Non. Nous pouvons nous féliciter d’avoir ces 9 pays parce qu’il s’agit de sport de main. Et en la matière, bon nombre de pays africains ne s’y engagent pas. En plus, les pays qui viendront sont les mêmes qui jouent les différents championnats. Donc je crois que 9 pays, c’est très représentatif", a répondu le président de la Fédération burkinabè de handball, Seydou Marcel Konkobo, lors de la conférence de presse annonciatrice de l’évènement le 29 juillet 2011.

En acceptant d’abriter les CAN juniors et cadets filles, affirme-t-il, "le Burkina réaffirme son attachement aux institutions africaines, régionales et sous- régionales et démontre par la même occasion toute l’importance accordée à sa jeunesse et au développement de l’élite sportive". Comme intérêt à tirer de l’organisation de ces championnats, on retiendra le fait qu’ils permettront de faire profiter de l’expérience du jeu à plus d’une personne puisque l’entrée sera gratuite au Palais des sports. En outre, des animations permettront de mobiliser les plus jeunes et les intéresser à ce sport olympique. La principale retombée sera de rendre compétitive les équipes nationales du Burkina et leur permettre de défendre plus tard les couleurs du Burkina dans les compétitions internationales.

Et c’est l’objectif principal d’ailleurs de l’instance dirigeante du handball burkinabè. "Notre objectif est de pouvoir nous qualifier pour la Coupe du monde en 2012", a affirmé le président de la FBHB. On précise que les quatre premières équipes de ces championnats seront qualifiées pour la Coupe du monde. Les organisateurs de ces championnats ont mis l’occasion à profit pour inviter le public à sortir massivement pour une grande réussite de l’événement. La cérémonie d’ouverture est prévue pour le 6 août à partir de 15h. En prélude à cette ouverture, le public aura droit aux finales dames et hommes du championnat national de handball à partir de 14h.

Yannick SANKARA

Le pays

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés