Réhabilitation de l’aéroport international de Ouagadougou : Le Premier ministre souhaite la fin des travaux avant 2012

lundi 25 juillet 2011 à 02h44min

Luc Adolphe Tiao, Premier ministre du Burkina Faso, a visité les travaux de réfection de l’aéroport de Ouagadougou ,le vendredi 22 juillet 2011. Il a émis le souhait de voir cette infrastructure réhabilitée avant la fin de l’année. Commencé en 2008, les travaux de réfection de l’aéroport de Ouagadougou accusent un retard de fin d’exécution. Les voyageurs se plaignent trop de la lenteur des travaux. Le Premier ministre Luc Adolphe Tiao a visité ce chantier de fond en comble : le salon ministériel, la salle d’embarquement, le salon de crise, le tapis-roulant, le parking, etc. Son constat : « J’ai découvert qu’il y a beaucoup de problème sur ce chantier liés à la nature même du chantier ».

Ainsi, il y a des problèmes de coordination, de relations entre l’administration et les entreprises qui sont sur le site. Cependant, le Premier ministre résume ces difficultés en une seule. Pour lui, au Burkina on est confronté à des études qui ne sont pas faites avec toutes les rigueurs possibles. Et cela fait que lorsqu’un chantier démarre on se retrouve à vouloir faire des modifications dont on aurait pu prévoir au départ.

La rénovation de l’aéroport s’effectue sans interruption du trafic aérien. Le ministre des Transports, des Postes et de l’Economie numérique, Gilbert Noël Ouédraogo a expliqué que certaines difficultés sont inhérentes au fait que le bâtiment était en état de fonctionnement. Plusieurs entreprises travaillent sur le site rendant difficile une bonne coordination. Il y a selon lui des raisons objectives qui expliquent le retard de l’exécution du chantier. Il a profité de l’occasion pour s’exprimer sur des critiques parues dans la presse concernant le chantier. Il réfute les appréciations faisant croire que le nouveau tapis roulant est plus petit que l’ancien.

« Ces assertions ne sont pas exactes, nous sommes passés d’un tapis à deux. Mieux c’est un tapis qui répond aux normes de l’OACI (Ndlr : Organisation de l’aviation civile internationale) et en terme de commodité, de surface, et de disponibilité nous avons même doublé l’espace pour le tapi-bagage », s’est défendu le ministre. Quant à l’inondation de l’aéroport évoquée, le ministre soutient que « l’étanchéité de certaines parties n’étaient pas terminées car cela se fait après les gros œuvres. L’instruction a été donnée à l’entreprise de procéder à l’étanchéité sur l’ensemble du bâtiment ».

Les entrepreneurs, à savoir CINCAT international, Faso construction service (FSC), affirment que les travaux sont énormément avancés et il ne reste que des petits détails. « L’Entreprise a effectué des travaux qui n’étaient pas prévus sur le plan financier par l’administration. Et elle demande des financements afin d’achever les travaux », a indiqué l’architecte de CINCAT international Nebila Aristide Bazié. Dans tous les cas, le Premier, a dit être venu encouragé les entreprises et souhaiter que les travaux puissent se terminer avant la fin de l’année afin d’offrir aux passagers un aéroport digne de son nom. Et pour cela il convoque une réunion de tous les acteurs dans cette semaine à son cabinet sur le dossier de rénovation de l’aéroport de Ouagadougou.

Boureima SANGA (bsanga2003@yahoo.fr)

Sidwaya

Messages

  • « au Burkina on est confronté à des études qui ne sont pas faites avec toutes les rigueurs possibles ». Pour éviter cela, il faut que les prestations intellectuelles soient gérées avec une certaine indépendance, rigueur et probité par l’administration responsable de leur qualité. Si je peux me permettre, je vous inviterai, M. le Premier ministre, à voir :

    •« Le Pays » du vendredi 18/02/2008 (communiqué de la DGACV) ;

    •lettre du 24 septembre 2010 adressée à votre prédécesseur, à propos d’un arrêté ministériel ;

    •« L’événement » n°202 du 25 janvier 2011, à propos des évaluations environnementales.

    La principale responsabilité revient au gouvernement qui, jusque là, ne semblait pas appréhender correctement les conséquences d’une étude mal faite, bâclée et validée sans controverses publiques.

  • Bonjour ! J’ai suivi avec attention la visite du chantier de l’aéroport de Ouagadougou par le Premier Ministre. J’apprécie son approche qui consiste à "aller voir" avant de donner des instructions pour la suite. Cependant j’ai déploré le rôle qu’a voulu jouer le ministre des Transports. Est ce lui l’entrepreneur ou le chargé de suivi du chaniter pour donner les explications techniques ? Chacun à sa place et les boeufs seront bien gardés !

    • Larba, vous voulez quoi en fin de compte ? Quand Gilbert ne parle pas, vous dites qu’il est nul. Quand il parle, vous dites que c’est pas son rôle. Alors SVP, dites moi, que voulez vous ?

    • Mon ami, tu ne comprends pas que l’aéroport, c’est le gnadé de Gilbert. Tu peux tout dire sur sa femme et ses enfants mais quand il s’agit de l’aéroport.... Shhhht !!! Si tu persistes, il crie au complot du CDP contre l’ADF RDA. Les mini inondations, les avenants à repetition, les désagréments des passagers, le désordre dans le chantier, etc. tout cela c’est des complots. Vraiment Gilbert je t’apréci bien dans d’autres domaine mais sur ce dossier ci de la réf de l’aéroport, t’es passé totalement à coté de la plaque. Ouvre grand les yeux (les oreilles aussi) et apprend à encaisser les critiques qui te feront grandir.

  • Bravo Gilbert
    tu as bien fait de restituer les choses dans leur contexte car une chose est de relater ce qu’on a entendu et une chose est d’aller sur le terrain avant de ralater ce qu’on a vu ? Vivement que nos journalistes s’inpirent de ce dernier exemple

  • Salut,je ne savais pas que c’etait depuis 2008 le demarrage des travaux de rehabilitation de notre aeroport puisque ce n’ai qu’en 2010 que j’ai mis pied a l’interieur pour mon 1er vol.vu ma petite experience de voyage,je conclurais que notre aerodrome est classe dernier selon quiness record 2011.merci

  • On a toujours parlé des problemes liés aux travaux de reamenagement et d’extension de l’aeroport. Personnellement je suis porté à croire que certaines personnes sont tapis dans l’ombre pour torpiller Gilbert car comment comprendre que si l’aeroport de ouaga a pris presque 3 ans pourquoi celui de Bobo a ete executé dans un record de 6 mois ?

  • Tout laisse à l’optimisme quant à la fin future des travaux de l’aéroport. J’invite les uns et les autres à l’indulgence parce que la construction d’un aéroport alors qu’il est ouvert au public n’est pas chose facile. Je n’est jamais défendu un homme surtout quan c’est un polititcien burkinabè. Mais Gilbert travaille beaucoup pour cet aéroport. Et je me réjouis que depuis son accession à son poste, beaucoup de compagnies aériennes desservent desormais le Burkina. Avec cette allure, la desserte de l’aéroport de Donsin est d’avance assurée même si on a fait la force à Gilbert pour lui arracher le projet de Donsin. J’invite même le PM à remettre ce projet là au Ministre Gilbert parce que cela relève de ses dispositions que e construire les aéroports. Voyez bien Monsieur le PM !

  • Monsieur le ministre Gilbert, vous n’avez même pas à vous défendre. Je ne suis pas politicien mais je pense que ceux qui parle beaucoup sur les fora n’ont jamais mis les pieds à l’aéroport pour connaitre les réalités exactes des travaux. Moi je prends l’avion souvent et j’invite les uns et les autres à se rendre dans les pays limitrophes au Burkina. Ils verront que même en travaux, les services et les locaux de notre aéroport est mille fois mieux que ceux d’autres pays. Courage !

    • Tu mens en essayant de défendre ton parent ministre qui ne vaut que dalle.De quel aéroport de la sous région tu parles ?Ils sont tous mieux que le notre et d’ailleurs même si c’était le cas,pourquoi accepter une telle incompétence qui ressemble à de l’arnaque,de l’escroquerie ?Des travaux qui durent depuis des années avec des accumulations d’appréciation.Ton parent ministre est nul tout comme les autres.Ils nous prennent pour des imbéciles

    • Mon Parent, on voit bien que vous n’avez jamais pris l’avion contrairement à ce que vous dites. Citez moi un seul exemple d’aéroport de la sous région ou d’ailleurs avec lequel l’aéroport de Ouagadougou pourrait supporter la comparaison...

    • Mr par en vol excuse moi de n’avoir pas les moyens de fréquenter des aéroports mais l’idéale c’est de se comparer à mieux que soit pas à pire.

      pour revenir au sujet je crois que trois ans pour rénover un vieux tas de briques c’est énorme..

    • Toi tu es un menteur !!!! Je ne sais pas où tu voyages mais tu racontes n’importe quoi !!

    • Mon cher frere,nous sommes tous burkinabe et nous aimons tous notre pays,mais franchement tu compares notre aeroport avec quel pays de la sous region.nous sommes parmi les derniers au monde pas dans la sous region.....

    • Tu voyages où toi ? Peux tu citer les aeroports que tu as visité ? Je me demande bien dans quel pays tu as ete. Il ne faut pas encourager les gens dans la mediocrité !!Tu ne les rends pas service ! L’aeroport de Ouaga dans son etat actuel est tout simplement crasseux eu egard à l’image que se donne le president de ce pays. Un aeroport c’est pas une gare SOGEBAF ou STMB !!! un Burkinabé en Guadeloupe

  • Les travaux avancent à l’image du Burkina. Le ministre des transports n’a pas honte ? Il inaugure un tapis bagages. Ridicules.
    Depuis 2008 les travaux piétinent. Meme si nous n’aimons pas ce pays, essayons d’être serieux un jour !! L’aéroport c’est la vitrine du pays !!
    Vous voyez au moins ce qui se fait ailleurs. Trichez au moins un jour ! C’est un ministre qui va venir expliquer des questions d’étanchéité ? Ridicule !! Il defend les entrepreneurs parce qu’il a mangé dedans.

  • Tout porte à croire que les travaux e l’aéroport international de Ouagadougou est saboté par des bonzes du parti au pouvoir qui ne veulent pas sentir leur grande alliée et grande rivale ADF-RDA dans le gouvernement. Mais je pense qu’au nom de l’intérêt supérieur de la nation, il est grand temps que les uns et les autres dépassent les vélléités personnelles. Sans être militants de l’ADF, il faut reconnaitre Me Gilbert a fait beaucoup pour le transport aérien au Burkina. Reconnaissons lui ca au moins !

  • l’aeroport de ouaga est la vitrine du pays,et ca fait plus de 3 ans que cette vitrine est ternie !! de grace gilbert, epargne nous de tes discours et surtout mets au travail !!
    parlant du tapis, il faut le dire l innovation c est d en avoir fait 2 !!! mais reconnait qu ils sont bien etroit au point ou les baggages tombent.
    quand les gens disent qu ils sont petit c est normal vu que c est l espace de l ancien qui a ete utilisé pour en faire 2 !!! et aussi ils sont plus etroit que l ancien.
    alors gilbert au travail et epargne nous de tes discours de pretoire, si ca te manque tant retournes y tout simplement

  • Moi je ne crois pas aux paroles du ministre des transports. depuis 2008 et on cherche à se justifier encore, il nous prend pour qui ?

  • Bonjour à tous,

    Il faut que le 1er ministre émettes des sanctions aux bureaux de conception de notre pays. Car on commence à comprendre que la plus part des études sont mal faites conséquences, on est obligé de faire des avenants et avec des retards d’exécution pas possible.

    En parlant des difficultés liées à l’exécution, d’abord ce n’est pas au ministre d’expliquer et de 2 dire que parce que l’aéroport fonctionnait au moment des travaux est inconcevable.

    1) le cabinet savait cette situation en concevant la planification d’exécution.

    2) Des aéroports comme Paris et Londres ne se ferment à cause de travaux.

    Il faut aussi aller en campagne aussi voir le cas par exemple de l’interconnexion électrique entre Dori et Sampelga.
    Une interconnexion qui a été terminée en Fin mai 2011 et qui ne peut plus fonctionner à partir de juin 2011 car tous les poteaux ont été déformé par le 1er vent venu.
    Cette population manque d’électricité soit par l’étude a été mal faite, soit les travaux mal exécutés.

  • courage à tout gilbert, le problème de l’aeroport n’est pas de ta faute. et tous ces instrumentalisés qui ecrivent doivent avoir un peu honte et poser les vrais problème de l’aeroport

  • *
    demandez au ministre de transport de demissionner n’est pas logique, car ce n’est pas lui qui exécute les travaux. un appel d’offre a été lancé et des entrepreuneurs ont été retenus celon les lois de l’appel d’offre. il faut peu être sanctionner les entreprises et non le ministre

  • Bonjour,

    on ne sait plus comment qualifier nos autorités et nos soit disant entreprises de construction. 3 ans de retard pour renover un aéroport et on vient nous parler du fait que c’est parce que l’aéroport est utlisé pendant sa rénovation.

    Dans la sous région on renove partout des aéroports, nulle part on a vu de telles choses. Même quand on renove, on prend des mesures pour accomoder un minimum les voyageurs et les touristes.

    Le fait que l’aéroport soit en renovation justifie t il que des bagages arrivent avec de la boue dessus auqnd il pleut ? Le fait que l’aeroport soit utilisé pendant sa renovation est il une raison pour que des bagages soient apportés avec des charettes ? Quand même, de qui se moque t on ?

    Le pire est que tu arrives dans cet aéroport et tu te demandes si il n’était pas mieux de le laisser tel qu’il était.

    quand il s,est agit de refaire une partie de l’aéroport pour le sommet france Afrique, il n y a eu aucun retard et tout a été fait correctement. Maintenant qu’il est question de renover la partie la plus utilisée ca prend un temps fou. Normal, les autorités ne passent jamais par là et Compaoré n’y passe jamais, quoi de plus normal dans un Burkina que l’on dit vouloir mener vers l’emergence.

    Qu’on s ele dise, l’émergence ca commence par donner à son peuple un minimum (Santé, bouffe, éducation), ca commence par aimer son propre pays et ca au Burkina nous ne l’avons pas. On fait construire des échangeurs (dont l’utilité pose question) à côut de milliard mais on ne peut pas renover un aéroport.

    On nous promettait un aéroport flambant neuf en 2015 aux environs de Ziniaré et cette renovation devait juste servir à arranger le schoses en attendant le vrai aéroport. que nani.

    Nous sommes tellement bêtes et sans aucun sens stratégique ni politique. Vu notre position géographique, avec un vrai aéroport, nous pourrions vaoir des vols directs vers et en provenance de l’amérique et de plusieurs capitales européennes. au lieu de cela, nous laissons cet avantage à de spays comme le senegal qui explitenent déja cet avantage naturel qu’ils ont avec la mer.

    Honte d’être burkinabé, c’est tout ce qu’il me reste à dire.

    • Que chacun fasse son travail avec honnêtété. Le jour où le regime changera de main, les entréprises qui ont eu à effectuer des travaux lapidaires au mepris des normes mettront la clé sous le paillason. La jeunesse observe parce qu’elle n’a pas pour l’instant le pouvoir.
      Néanmoins, j’ai une proposition à faire au regime :
      - que les agréments délivrés aux entréprises mêmes aux bureaux de surveillance soient definis dans le temps. par exemple 5 ans de validité ;
      - Qu’un inventaire des travaux réalisés par chaque entréprise soit effectué à l’issue de la validité de l’agrément ;
      - Que le renouvellement de l’agrement soit tributaire de l’inventaire de l’ensemble des travaux réalisés par l’entréprise.
      Je pense que cette approche permettra aux pays d’avoir des ouvrages bien réalisés afin de s’inscrire dans un devéloppement durable et permettre aux générations futures de pouvoir jouir des réalisations actuelles.
      C’est malheureux pour moi de constater certains bâtiments dont les flans sont fandillés après la recpetion des travaux.

    • Cher ami,
      très beau message.
      Mais tu sais la réalité des pays ne sont pas les mêmes... La réfection de l’aéroport à certes durée, surement que les vrais raisons sont d’ordres politiques, des bâtons qu’on met dans les roues d’un Ministre adversaire potentiel... des boycottes.. et j’en passe.. Vivement qu’un jour l’aéroport nous révèle ses véritables secrets.
      Mais franchement c’est aussi honteux de te lire dire que tu as honte d’être Burkinabé. T’es tu une fois posé la question de savoir ai-je fais, bien fais, ce que je dois pour mon Pays ?

    • Tu as tout dit et rien à ajouter.Pour les imbéciles qui ne comprennent rien,tant qu’il y aura des échangeurs,le Burkina reste un pays émergent.C’est une honte de faire avaler du n’importe quoi comme ça à des gens et ils gobent alors que tout ce qu’on voit comme retard dans la santé,l’éducation,la justice et avec une corruption galopante montre que le Faso fait toujours partie des pays très pauvres sur la planète.C’est ça la vraie réalité

  • pour un marché de 06 milliards pour la renovation, on peut ne pas aimer Gilbert mais c’est un marché du Conseil des ministres. donc il na faut pas vite y voir la main de gilbert.

  • L’observateur, tu ne dois pas etre intelleigent, comme ton ministre que tu defends, quel est cet aéroport quie existe encore en afrique ou on ne trouve pas parfois de toilettes dans les salles d’attente ? Pouvez-vous imaginer ce que cela cause comme désagrement. En réalité, l’ADF n’a rien à faire dans le gouvernement, pour ceux qui parlent de rivalité.

  • Il faut situer les responsabilités et sévir si nécessaire. Le premier responsable de ce chaos c’est Gilbert Ouedraogo. Il passait son temps à rassurer et à donner de faux délais comme s’il était l’entrepreneur. Aujourd’hui encore il veut justifier pourquoi les voyageurs pataugent dans l’eau et d’ajouter béatement : "L’instruction a été donnée à l’entreprise de procéder à l’étanchéité sur l’ensemble du bâtiment". Comment le ministre peut-il donner des instructions sur ce qu’il faut faire sur un chantier de ce genre ? Ou l’entrepreneur sait faire son travail et il le fait ou il ne sait pas le faire et on lui retire le chantier au lieu de donner des instructions. On sait que les ministres au Burkina sont si polyvalents au point d’occuper successivement différents ministères mais je ne savais pas Gilbert Ouedraogo compétent en matière de construction pour donner des instructions sur comment doivent se dérouler les différentes étapes. Je le pensais avocat. Et avec ça on veut être un pays émergent ! Mon oeil ouais !

  • je vois que tous ceux qui ont tendance à encencer Gilbert ne savent pas grand chose du dossier aeroport ou ils sont acquis d’office à la cause du ministre. Je voudrais etre le plus objectifs possible mais dire la verité sur ce dossier risque de ressembler à un procès au ministre et à ses accolytes. Les travaux ont manqué de plannification au depart. c’est à croire que c’est fait expres. Il n’est nul besoin de parler de l’entrepeneur parce que on sait tous d’ou il est venu. Normale au Faso on passe en 6mois de convoyeur à PDG. Le marché initiale a ete mltiplié par X. On se souvient que l’inspection d’etat est passé sur ce deal. Il en a resulté l’assasinat suicide de l’ancien directeur de la MOAD. Le tapis roulant est tombé en panne plusieurs fois depuis son installation. le probleme d’étancheité est plus que réel. Venez vois jour de pluie. le circuit des bagage est tortueux. Ne reponds à aucune renglementation. De plus la facade a pris beucoup d’argent dans la decoration pour etre caché par les boutiques à la porte. le parking n’est pas à une distance reglementaire de la zone reservée. Trop d’amateurisme. Sortez un peu et voyez bamako, niamey, lome, cotonou. je ne parle pas d’abidjan ou de accra ou dakar. Nous sommes dernier et nous nous complaisons dans la mediocrité. Burkina où sont passé l’intégrité et la valeur de tes habitants ? Nous sommes devenus des hyènes nous delectant de la charogne par des chemins raccourcis

  • C’est ridicule que le Ministre des transports avance ces raisons. Comment lui qui est maitre d’ouvrage veut defendre la maitrise doeuvre suite à une faute professionnelle !

  • Nos ingenieus engenie civil,architectes montrez moi vos oeuvres.Ouaga merite un nouveau aeroport international avec les facilites:commerce,banques,post,cafe,agences etc.Les couts de rehabilitations encoureront un nouveau ace t allur.

  • Y EN A MARRE
    j’interviens pour la première fois sur ce forum parque que trop c’est trop, ou si vous v« « oulez « y’en a marre ».
    Je suis fréquent dans les avions et je puis vous dire que le Burkina fait honte. Pas à cause de la petitesse de l’aéroport, mais à cause de la petitesse de notre état d’esprit.
    Au Mali, la rénovation de l’aéroport a démarré preque 6 mois après celui de Ouaga. Cet aéroport fait la fièrté du Mali aujourd’hui.Il est majestueux et ne connaît pas nos problèmes d’étancheité, que le ministre justifie maladroitement.

    Le ministre ne doit pas nous prendre pour des canards sauvages. Tout le monde sait qui sont les entrepreneurs qui officient à l’aéroport de Ouaga, et pourquoi le premier ministre est moins prolixe que d’habitude, sur la qualité des travaux qui restent à désirer.
    Que se passe t’il au fait, les travaux sont confiés à des entreprises familiales (suivez mon régard), qui ne sont spécialistes de rien et qui refusent d’embaucher des spécialistes expérimentés pour raison de cupidité. Ensuite pour bien bouffer, le Burkina s’est spécialisé dans le système des marchés à multiple avenant. Faites le point sur les avenants de cet aéroport, et vous allez en pleurer. pourtant en la matière des textes sont clairs sur le pourcentage d’avenant qu’un marché initial ne saurait dépasser. Mais enfin. que pouvons nous contre la vonlonté de ces SAIGNEURS du Burkina(pas Seigneur) ???????

  • Que fait toujours au gouvernement Gilbert Noël Ouédraogo ?

  • Cela ne doit pas être une surprise quand les travaux ne sont pas exécutés dans les délais....Nous savons très bien que pour avoir un gros marché comme celui-là, il y a très peu de transparence dès le départ. La plupart du temps ceux qui offrent les contrats exigent des entrepreneurs des pourcentages exorbitants..... ne me dites pas que personne, absolument personne n’est en train de bénéficier de ce chantier !!! Et comme il y a de très fortes chances c’était le cas ici, il est maintenant difficile qu’on soit sur un terrain solide ou on est à mesure de pointer le doigt sur les entreprises et le secouer pour leur intimer l’ordre de terminer les travaux dans les délais. C’est le prix à payer pour la corruption qui prévaut au Burkina. Aussi, c’est vraiment dommage que déjà à ce stade de la construction il y ait un problème d’étanchéité et probablement de multiples autres problèmes pas encore connus, avec les sommes énormes qu’on est en train de dépenser...de l’argent qui aurait pu nous donner un aéroport dont nous sommes très fiers. On a l’impression cependant que nous sommes en train de jeter de l’argent par la fenêtre. Nous allons célébrer avec pompes à la fin des travaux et après seulement 5 ans, nous n’allons plus reconnaître le building ; c’est la triste et malheureuse réalité.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés