Trafic de stupéfiant à Bobo : Saisie record de chanvre indien par la douane

vendredi 22 juillet 2011 à 03h11min

C’est la plus importante prise jamais réalisée par la brigade mobile des douanes de Bobo depuis le début de cette année 2011. En effet, plus d’une tonne de chanvre indien est actuellement stockée dans les locaux de la direction régionale des douanes de l’Ouest. C’est le résultat d’une embuscade, de course-poursuite et de saisie opérées sur l’axe Bobo-Ouaga. C’était dans la nuit du 20 au 21 juillet 2011.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

En regardant ces gros colis empilés dans les locaux de la douane, on pourrait bien penser à un cumul de diverses saisies opérées par les agents au cours de ces derniers mois. Et pourtant non. Cette importante quantité de produits qui a d’ailleurs été présentée à la presse hier dans l’après-midi est simplement le fruit d’un grand travail abattu dans la nuit de mercredi à jeudi par les éléments de la brigade mobile des douanes de Bobo. C’était à Koumbia, département situé à une soixantaine de kilomètres de Bobo sur l’axe Bobo-Ouaga. Et c’est là que la route pour le Mali allait finalement s’arrêter pour ces onze trafiquants de stupéfiants.

En provenance probablement du Ghana, ces voyageurs indélicats avaient comme d’habitude enfourché leurs vélos dans le but non seulement de passer inaperçus mais aussi d’emprunter des sentiers tordus afin d’être à l’abri des regards indiscrets et d’échapper dans le même temps à la vigilance des gabelous. Une stratégie bien connue des bérets noirs qui, en plus des opérations de sécurisation des grands axes routiers, ont toujours su intégrer les pistes rurales dans leur plan de ratissage et de contrôle. La sortie des éléments de la brigade mobile de Bobo dans la nuit de mercredi à jeudi dernier a été un véritable succès. C’est au total 1,55 tonne de chanvre indien qui a été saisie au cours de cette opération.

« C’est grâce à des informations que nous avons pu recueillir çà et là que cette opération a été menée. Connaissant leur mode opératoire, nos éléments ont élaboré une stratégie d’attaque qui a permis de débusquer ces onze bandits et de les déposséder de leur marchandise », a expliqué l’inspecteur des douanes, chef de la brigade mobile, Tou Souleymane. D’une valeur estimée à cent cinq millions cinq cent mille (105 500 000) FCFA, ces produits étaient contenus dans une vingtaine de sacs en plastique et bien attachés à l’arrière des vélos.

Ces trafiquants disposaient également d’un stock de stupéfiants à porter de main afin de pouvoir ravitailler certains demandeurs dans les localités traversées. Cette prise, considérée comme la plus importante depuis le début de cette année, est encore la preuve que la région de Bobo est devenue une zone de prédilection pour les trafiquants de stupéfiants. Ce qui est sûr, la brigade mobile de Bobo n’est pas près de baisser la garde et tant pis pour ces trafiquants qui les trouveront toujours sur leur chemin.

Jonas Apollinaire Kaboré

L’Observateur Paalga

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés