Carnet santé : Téléphone portable et stérilité masculine

mardi 19 juillet 2011 à 02h29min

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient de classer le 31 mai dernier l’usage du téléphone portable comme un facteur « possiblement cancérigène pour l’Homme ». Il est surtout incriminé dans certains cancers du cerveau et de l’oreille interne. Un effet potentiel de la téléphonie mobile est la stérilité chez les hommes qui en font usage de façon prolongée (plus de deux heures par jour en moyenne). Déjà en 2007, la Cleveland Clinic aux États-Unis, un hôpital de référence au monde, observait parmi ses patients une proportion élevée de stérilité chez les hommes qui communiquaient avec le téléphone portable pendant plus de 2 heures par jour par rapport à ceux qui l’utilisaient moins de deux heures quotidiennement. Depuis lors, de nombreux chercheurs se sont employés à éclaircir cette question.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Comme les modèles chez les mammifères peuvent être parfois extrapolés à l’homme, diverses expériences ont été menées sur des rats et des lapins dans des laboratoires dans de nombreux pays. La majorité de ces investigations (mais pas toutes) ont donné la même conclusion : les ondes émises par le téléphone portable perturbent la formation des spermatozoïdes chez ces animaux. Plus précisément, elles réduisent leur nombre, leur mobilité, leur viabilité et affectent leur forme normale. En gros, un spermatozoïde est constitué d’une tête, d’une partie intermédiaire, et d’une queue (appelée flagelle) qui l’aide à se déplacer dans l’organe génital de la femelle vers l’ovule pour la féconder. Pour que la fécondation soit un succès, il faut que les spermatozoïdes soient bien formés.

Certains spermatozoïdes de ces animaux soumis aux ondes électromagnétiques du portable avaient de petites têtes, d’autres de grosses têtes, d’autres encore des queues courtes ou enroulées, etc. Ce qui les rend inaptes à féconder l’ovule de la femelle. La façon dont s’opère l’effet des ondes sur les spermatozoïdes est mal connu : certains évoquent l’effet de chaleur de ces ondes sur les testicules, d’autres les possibles dommages qu’ils font subir à l’ADN de ces cellules, d’autres encore leur possible action sur d’autres parties spécifiques du spermatozoïde. Il n’y a pas encore de consensus dans la communauté scientifique.

Les mêmes malformations ont été observées chez les spermatozoïdes des hommes qui utilisaient le portable plus de deux heures dans la journée. Il ne s’agit pas d’une impuissance sexuelle. L’érection se fait normalement. Les rapports sexuels avec la partenaire se passent sans difficulté particulière. L’éjaculation se fait normalement et le sperme paraît normal à l’ œil nu. Mais c’est la qualité de ce sperme qui ne permet pas à la femme de tomber enceinte. Quatre caractéristiques principales des spermatozoïdes normaux sont affectées :

Le nombre : un sperme normal contient au moins 20 millions de spermatozoïdes par millilitre. Si le nombre est moins élevé (oligospermie), cela peut compromettre la fécondation de l’ovule. Une oligospermie a été parfois observée chez ceux qui étaient beaucoup exposés aux ondes du portable.

La forme normale : Il peut avoir trop de spermatozoïdes malformés (têtes irrégulières, allongées, grosses, queues courtes, enroulées etc.) et ceux-ci ne peuvent pas réaliser le travail souhaité : monter jusqu’à l’œuf de la femme et accomplir la fécondation.

La mobilité : le spermatozoïde doit « nager » dans le liquide spermatique qui l’environne et se déplacer dans l’appareil génital de la femme. Cette aptitude à se déplacer peut être affectée sous l’effet prolongé des ondes émises par le portable.

La viabilité : il existe un grand nombre de spermatozoïdes déjà morts à l’éjaculation.

Souvent hélas, dans certains contextes, c’est la femme que l’on va pointer du doigt. Rappelons que dans 50% des cas de couples infertiles, la stérilité vient de l’homme.

Bonne nouvelle !

La bonne nouvelle, c’est que selon les données actuelles (encore partielles), cette stérilité masculine provoquée par le téléphone portable n’est pas permanente. Dès que les spermatozoïdes malformés ou affectés sont évacués, on peut avoir une nouvelle vague de sperme de meilleure qualité. A condition que l’on arrête l’exposition prolongée aux ondes du téléphone portable. Il faut 74 jours en moyenne chez l’homme pour former une génération de spermatozoïdes. En théorie, il faudrait donc un délai minimum de 74 jours en moyenne après l’arrêt de cette exposition pour obtenir la première « génération » de spermatozoïdes de bonne qualité. Mais si les lésions vont au-delà des spermatozoïdes (testiculaires par exemple), le délai pourrait être plus long.

Précaution :

Pour éviter que les spermatozoïdes ne soient pas exposés de façon abusive aux ondes électromagnétiques du portable, il faut :

- limiter son temps de communication (moins de 2 heures par jour)

- éviter de mettre le portable dans les poches et de le porter dans un étui autour de la hanche

Au lieu de le porter sur le corps, on peut le mettre dans le sac, sur la table, le bureau etc.

Et la femme ?

Jusqu’à l’heure actuelle (juillet 2011), aucune étude n’a parlé qu’un quelconque effet du téléphone portable sur l’appareil de reproduction de la femme.

En conclusion, l’effet des ondes émises par le téléphone portable sur la qualité du sperme chez l’homme n’est pas encore confirmé de façon définitive par la communauté scientifique. Cependant, il serait sage d’appliquer le principe de précaution : limiter le temps de communication et éloigner le portable du corps toutes les fois où cela est possible.

Pascal NiTIEMA : Médecin et Épidémiologiste / nitiemapascal@gmail.com

(Collaborateur)

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 19 juillet 2011 à 09:20, par papis
    En réponse à : Carnet santé : Téléphone portable et stérilité masculine

    belle philosophie de ta part Mr le docteur,donc on ne devrait plus écouter la music,dans les maquis,avoir un enfant ou pas dependras de DIEU.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet 2011 à 12:41, par nouveau
    En réponse à : Carnet santé : Téléphone portable et stérilité masculine

    AH là, nous les hommes nous sommes donc foutus !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet 2011 à 14:36
    En réponse à : Carnet santé : Téléphone portable et stérilité masculine

    Je dirais plutôt que le portable est un des facteurs aggravant parmi beaucoup d’autres liées à notre environnement pollué à ce que la fertilité des hommes et des femmes baissent. Le nombre de spermatozoïdes a chuté au cours du 20ème siècle très rapidement. Pourquoi ? à cause des polluants que l’on déversent à tout va : produits chimiques, pesticides, herbicides, produits de traitement, alimentation de plus en plus artificielle avec résidus de toute sorte et autres additifs, hormones.... Je n’oublie pas les OGM dont les conséquences seront dramatiques pour notre santé et sans oublier les wifi avec leurs ondes.
    Bref, si l’homme ne change pas, il va se stériliser lui-même et son environnement. On a retrouvé plus de 200 molécules chimiques de toute sorte dans le corps d’hommes ou de femmes sur un échantillon représentatif en Europe de la population.
    Ici, on peut ajouter le carbure que l’on déverse à tout va sur les fruits pour les murir. Les produits de traitement utilisées de manière inappropriées sur les légumes à cause de l’analphabétisme. On utilise des produits pour le coton sur les légumes sans respecter les délais avant de les consommer, les doses, etc.

    Répondre à ce message

    • Le 19 juillet 2011 à 18:13, par sambiga
      En réponse à : Carnet santé : Téléphone portable et stérilité masculine

      Très bonne analyse ! d’où la nécessité d’avoir une police scientifique plus opérante et plus répressive pour réglementer la commercialisation des produits à potentiel risque. Nous sommes embarqués sur un chemin de non retour. bon Dieu au secours !

      Répondre à ce message

    • Le 29 octobre à 07:41, par Jean
      En réponse à : Carnet santé : Téléphone portable et stérilité masculine

      Les OGMs ne sont pas ou très peu nocifs pour l’Homme. De plus la dose de pesticides utilisés dans les champs est trop faible pour qu’il n’est d’effet sur l’Homme alors que des produits comme le café qui sont cancérigènes avérés sont consommés en masse alors qu’il sont très nocifs pour le corps humain.

      Répondre à ce message

  • Le 19 juillet 2011 à 19:02
    En réponse à : Carnet santé : Téléphone portable et stérilité masculine

    Salut Pascal , on dit quoi ? c est DT from Oklahoma , USA. Moi je contest un peux cette etude parce que de facon naturelle meme l homme est expose a des radiations beaucoup plus fortes que ces ondes radio qu emet et recoit le portabale. Le Radon qui est un gaz radioactif naturellement rependu partout ou l on se trouve sur cette terre, emet des ondes ou radiation 100 000 a 1000000 fois plus fortes et plus dangereuses que les ondes hertziennes de radio des portables. Les maisons en briques et surtout en banco, l eau de puit et des forages, les habitations en altitudes etc... sont des sources de fortes radiations auxquelles nous sommes impuissament expose car ca fait parti de la l echo-systeme. Si ces fortes ondes ne detruisent pas nos spermatozoides, j en doute fort que les faibles ondes radio des portables puissent le faire en 2heures. Just ma contribution au debat ; comme on se connait bien tu peux me contacter pour un debat plus approfondu si tu y tiens. Merci

    Répondre à ce message

    • Le 21 juillet 2011 à 12:17, par WIUGOU
      En réponse à : Carnet santé : Téléphone portable et stérilité masculine

      Les ondes dont vous parlez sont des ondes radioactives émises par le noyau de l’atome de certains éléments chimiques. Ce dont parle cet article est l’onde électromagnétique émise par les portables. Ce sont deux types d’ondes différentes. Donc le sujet de cet article n’a rien à avoir avec le type d’ondes dont vous parlez.

      Répondre à ce message

  • Le 19 juillet 2011 à 19:31, par Vagabond
    En réponse à : Carnet santé : Téléphone portable et stérilité masculine

    Donc tous les burkinabés hommes sont steriles alors, eux qui ont trois portables !

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet 2011 à 02:08, par C15
    En réponse à : Carnet santé : Téléphone portable et stérilité masculine

    j’ai l’impression que vous etes des tarés on vous dit que l’etude n’est pas definitive vous vous emporté pour quoi ?c’est juste des precautions qu’il faut prendre si vous ne les voulez pas allez au diable.toujours les memes qui ne font que contester.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier 2013 à 11:46, par titi45
    En réponse à : Carnet santé : Téléphone portable et stérilité masculine

    Bonjour,

    Je me suis fâché à ce sujet avec une personne de ma famille qui a connu un échec lors de la conception de son enfant (oeuf vide, fausse couche chez sa femme). Je me suis en effet aperçu qu’il portait en permanence son portable dans sa poche de devant et j’ai voulu lui en faire prendre conscience, ce qui n’a pas été du tout bien accepté. Aurais je du garder le silence ?
    Sans qu’il soit obligatoire que les effets soient dûs au téléphone portable, n’est il pas de notre devoir de mettre en garde nos proches pour qu’ils puissent mettre toutes les chances de leur côté ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés