BREVETS SUR LES ARV : Ouand un laboratoire se montre philanthropique

jeudi 14 juillet 2011 à 02h54min

Voilà un mal qui, depuis plus de trente ans, effraie tout le monde rien que par la simple évocation de son nom et qui, nonobstant les efforts déployés pour le contrer, fait toujours des victimes. Ce mal, connu sous le sigle de SIDA (Syndrome immunodéficience acquise), selon une théorie communément admise par la communauté scientifique, aurait une origine simienne. D’autres chercheurs jugent par contre saugrenue cette théorie d’une transmission accidentelle du singe à l’homme au cours d’une chasse, arguant le fait que le singe était chassé en Afrique depuis des milliers d’années sans apparition du VIH. Mais, dans un cas comme dans l’autre, le fléau est là.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Il existe réellement et sévit rigoureusement d’année en année surtout dans les pays du Sud où l’accès aux soins constitue un goulot d’étranglement pour les populations. Ces pauvres populations, chaque fois que de besoin, comptent sur la magnanimité de l’Occident qui, en réalité, ne connaît plus certaines maladies. On peut résumer ce paradoxe vivant en cette formule pour le moins significative : les médicaments sont au Nord et les malades se trouvent au Sud. En fait, le SIDA, pour être objectif, est devenu de nos jours un mal tropical. Ses effets sont plus retentissants en Afrique qu’ils ne le sont en Occident. Car chaque jour qui passe charrie avec lui de nombreuses victimes.

Et il a fallu compter encore sur la générosité d’une firme occidentale pour apporter du baume au coeur de ceux qui souffrent de ce mal en Afrique. En effet, un laboratoire pharmaceutique américain, GILEAD, vient de donner son accord pour la fabrication, sous la forme de médicaments génériques, les copies des antirétroviraux qu’il commercialise déjà. Autrement dit, le laboratoire en question accepte que les autres producteurs de génériques copient ses médicaments les plus récents, toujours protégés par des brevets. L’acte est si philanthropique qu’il mérite d’être apprécié à sa juste valeur si l’on sait qu’en règle générale, bien des laboratoires attendent l’expiration du délai légal de leur brevet pour autoriser toute reproduction.

C’est d’autant plus louable que ces génériques seront vendus dans les pays les plus pauvres du monde. L’esprit capitaliste et mercantile a cédé le pas à la dimension humaine. Et, on ne peut que s’en féliciter. En tout cas, le moins que l’on puisse dire, c’est que GILEAD vient de faire un geste rarissime qui sauve, et qui, s’il est suivi, permettra in fine de maîtriser cette pandémie qui, à travers le monde, fait déjà 33 millions de victimes, à en croire l’ONU. Toutefois, l’action du laboratoire américain ne devrait pas constituer un motif pour baisser la garde dans la lutte contre le fléau. La sensibilisation, la fidélité ou l’abstinence demeurent plus que jamais des moyens de prévention inégalables.

Car n’a-t-on pas coutume de dire que prévenir vaut mieux que guérir ? Dans l’espoir d’une totale guérison des patients, il importe que ceux-ci soient définitivement déchargés d’un poids qui en rajoute au poids de la maladie : la stigmatisation. Par ailleurs, on en vient à se demander quand est-ce que l’Afrique pourra elle-même prendre son destin en main, pour ne plus tendre la sébile à l’Occident. Surtout quand on sait que l’Inde où seront produites les copies d’antirétroviraux, il y a quelques années seulement, n’était pas mieux lotie que certains pays africains de nos jours. Que se passe-t-il donc ? Il est temps que l’Afrique aussi se réveille.

Boundi OUOBA

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 14 juillet 2011 à 07:43, par COMPISS
    En réponse à : BREVETS SUR LES ARV : Ouand un laboratoire se montre philanthropique

    L’AFRIQUE N’A PAS DE BON CHERCHEURS.A CHAQUE FOIS ILS ACCUSENT LES GOUVERNEMENTS DE NE PAS EN FAIRE ASSEZ.
    AUJOURDHUI IL YA DES LABOS EN AFRIQUE MIEUX QUE CE QUE LOUIS PASTEUR UTILISAIENT.ALORS CHERCHER ET VOUS TROUVEREZ.
    CE QUI MANQUENT AUX SAVANTS AFRICAINS C’EST L’ENGAGEMENT.TU PEUX PAS PASSER TON TEMPS DANS LES BOITES DE NUITS ET LES BARS ET TROUVER QUELQUE CHOSE LE LENDEMAIN.
    LOUIS PASTEUR A OUBLIER 3 FOIS DE SE MARIER CAR IL ETAIT TRES OCCUPER DANS SON LABO.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2011 à 09:07
    En réponse à : BREVETS SUR LES ARV : Ouand un laboratoire se montre philanthropique

    "On peut résumer ce paradoxe vivant en cette formule pour le moins significative : les médicaments sont au Nord et les malades se trouvent au Sud. "
    Les USA comptent 1.000.000 de sideens. Seulement, les gens n’ en meurent pas comme ca parce qu’ ils ont les medicaments et une vie beaucoup plus aisee. C’est pourquoi certains chercheurs disent meme que normalement un retrovirus du genre sida ne peut pas donner la maladie. Pour eux donc, le sida ne serait que l’ autre nom de la misere. Ils n’ ont pas totalement tort car meme si tu n’as pas le virus et tu fais des pauvres repas comme beaucoup d’ africains le font de plus en plus, tu tomberas malade. Si tu bois de l’ eau sale non filtree, tu ntomberas malade. Si tu ne peux aller a l’ hopital quand tui as une dysenterie, tu en mourras. Et on va dire que c’est le sida. Parce qu’ avant de mourir, tu vas maigrir et si tu maigirs on dit que c’est la chose la. Sinon le sida exitse aussi chez les riches. Meme au Burkina, on a entendu parler du sida de bcp de nos ministyres et anciens ministres, DGs. Comme ils obnt les moyens et s’ ocupent bien de leurs corps vous allez mourir les laisser. C’est moi Servir de Zerome qui a parle.

    Servir de Zerome.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2011 à 12:19
    En réponse à : BREVETS SUR LES ARV : Ouand un laboratoire se montre philanthropique

    Pour que l’afrique se réveille,il faudra réveiller ceux qui dorment sur leur trône royal depuis plusieurs décennies.Nous pouvons continuer à rêver

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2011 à 14:56
    En réponse à : BREVETS SUR LES ARV : Ouand un laboratoire se montre philanthropique

    Et ca va couter combien les ARV génériques ? Ce sera à la portée de tous les malades ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2011 à 17:46
    En réponse à : BREVETS SUR LES ARV : Ouand un laboratoire se montre philanthropique

    Ce Labo est a feliciter.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2011 à 21:39, par gbè
    En réponse à : BREVETS SUR LES ARV : Ouand un laboratoire se montre philanthropique

    L’occident est fou ,c’est une maladie crèer par les Docteurs occidentaux,par eux ,ils parlent de singes ils nous accusent toujours de tout ce qui est negatif,

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés