Hôpital Souro-Sanon : Quand le bloc opératoire cesse de fonctionner

jeudi 14 juillet 2011 à 02h54min

C’est le débordement depuis plusieurs jours au niveau de la salle d’attente du bloc opératoire de l’hôpital Souro-Sanon de Bobo-Dioulasso. Les patients en attente d’une intervention chirurgicale, dont le nombre ne cesse de croître, sont dans le désarroi. Faute d’autoclave en effet, le bloc opératoire a cessé de fonctionner depuis plus de deux semaines. Hormis quelques cas d’extrême urgence qui sont pris en charge. Une situation qui n’est pas sans conséquences, surtout pour des malades souvent obligés de supporter la douleur, faute de soins.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

A quand la fin du calvaire pour ces nombreux patients en quête d’une prise en charge effective nécessitant une opération, et qui continuent désespérément d’arpenter les couloirs du bloc opératoire du Centre hospitalier universitaire Souro-Sanon de Bobo-Dioulasso (CHUSS) ? Cette question, ils sont encore nombreux à se la poser, malades comme accompagnateurs qui, depuis plusieurs jours, constatent avec amertume la baisse, voire l’arrêt, des activités au niveau du bloc opératoire.

Les habituelles programmations de patients pour les différentes interventions n’y sont plus d’actualité. Même que le personnel soignant qui assurait en moyenne huit interventions par jour dans les quatre salles d’opération du bloc commence à s’ennuyer, faute de travail. Le lundi 11 juillet 2011 dernier, cela faisait déjà deux semaines que l’hôpital Souro-Sanon est dans la léthargie. Le bloc opératoire constitue, en effet, le centre névralgique de cette plus grande formation sanitaire couvrant toute la zone ouest de notre pays. Malade, le CHUSS l’est vraiment puisque dans l’incapacité de satisfaire aux besoins réels de certains usagers.

Et c’est bien le cas de ces patients qui attendent d’être admis depuis plusieurs jours sur la table d’opération. Faute d’autoclave, le bloc opératoire n’est pratiquement plus opérationnel. « C’est une situation que nous vivons depuis plus de deux semaines et cela est dû au fait que l’appareil qui stérilise l’ensemble du matériel d’opération est en panne. Il s’agit de l’unique autoclave encore opérationnel dont disposait cet hôpital », s’indigne Sankaré Drissa, aide- opérateur en service au bloc et secrétaire général adjoint du SYNTSHA.

Fatigués d’attendre, des malades se sont dirigés vers des districts sanitaires, d’autres ont préféré rejoindre Ouagadougou pour écourter leur souffrance pendant que la grande majorité, dépourvue de moyens financiers, continue de scruter l’horizon avec anxiété. Et pour beaucoup d’entre eux, la situation est presque devenue insoutenable. C’est le cas par exemple des malades souffrant de prostate et qui sont obligés de supporter la douleur en attendant des jours meilleurs.

Le moins que l’on puisse dire est que le CHUSS connaît depuis un certain temps de sérieuses difficultés de fonctionnement, avec ces crises à répétition liées dans la plupart des cas à des pannes d’appareil ou tout simplement au manque de matériel, ce qui entraîne de nombreuses perturbations dans le fonctionnement des différents services. Et c’est toujours les usagers qui en pâtissent, avec souvent des cas de complication chez certains malades.

L’état déliquescent dans lequel se trouve l’hôpital Souro-Sanon est la résultante d’une mal gouvernance, selon Drissa Sankaré, qui précise par ailleurs qu’« on aurait pu éviter la situation que nous vivons aujourd’hui si la direction avait été prévoyante ou si elle avait accepté de nous écouter. Nous avons toujours attiré l’attention de notre administration sur le fait qu’un seul autoclave est actuellement opérationnel et que s’il venait à tomber en panne cela pouvait créer des ennuis. Et c’est ce qui est arrivé. Il suffisait pourtant de réparer les 4 autoclaves qui sont en panne depuis des années et le problème n’allait jamais se poser. Je pense que cet hôpital est confronté à un véritable problème de gestion ».

Mardi dernier en fin d’après-midi, nous apprenions que le problème était en passe d’être résolu puisque l’un des autoclaves était sur le point d’être remis en marche après une intervention de techniciens chargés de la maintenance.

Jonas Apollinaire Kaboré

L’Observateur Paalga

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 14 juillet 2011 à 09:44, par Le Gonze
    En réponse à : Hôpital Souro-Sanon : Quand le bloc opératoire cesse de fonctionner

    Qui est responsable de cette situation inacceptable (parce qu’il en a forcément UN) ? Monsieur le PM, vous devez sévir car une ville comme Bobo sans un bloc fonctionnel n’est ni plus ni moins qu’un abandon de population en péril imminent, et une cascades d’incompétences et d’irresponsabilités... C’est proprement criminel !

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2011 à 11:42, par Donmozoun
    En réponse à : Hôpital Souro-Sanon : Quand le bloc opératoire cesse de fonctionner

    Toujours et encore les mêmes choses. C’est inadmissible qu’après 50 ans d’indépendance, nus en soyons encore à des questions d’autoclaves qui sont en panne et qui bloque tout un service. Pendant la célébration du cinquantenaire, la sonnette d’alarme avait été tirée et il ya eu des promesses de 600 millions. C’est quoi 600 millions pour un hôpital national qui connait des problèmes dans tous ses services ? nous avons préféré parader que d’assurer le minimum pour nos populations. Demain, ce sera le seul scanner, et après ce sont es réactifs qui vont manquer ou l’eau de javel et ainsi de suite. C’est dommage qu’on en soit encore à des choses aussi primaires.Par moments, je me demande si nous savons vraiment là ou nous allons. Je pense que l’administration de l’hôpital ne peut à elle seule règler les problèmes ; c’est tout le circuit administratif qui pose problème. pour commander un bassin de lit, il faut faut toute une paperasserie et autres. d’accord pour la bonne gouvernance mais acceptons de nous en donner aussi les moyens.
    Merci Jonas.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2011 à 12:00, par La honte
    En réponse à : Hôpital Souro-Sanon : Quand le bloc opératoire cesse de fonctionner

    Dans quel pays sommes-nous ?4 autoclaves en panne depuis longtemps,on ne daigne même pas les réparer et le 5ème autoclave crève à son tour depuis 2 semaines laissant toute une population avec ses souffrances.Je trouve cela dégueullasse et c’est criminel.Je suis vraiment écoeuré et il ne faudra pas qu’on me dise que c’est manque de fonds car pour trouver l’argent et organiser des foires guignolesques comme le CCRP,les autorités trouvent l’argent à claquer parceque justement c’est dans leurs intérêts,le peuple peut crever,circulez,il n’y à rien à voir.Pitié,pitié,pité

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2011 à 12:40
    En réponse à : Hôpital Souro-Sanon : Quand le bloc opératoire cesse de fonctionner

    C’est inadmissible de pareille chose se passe dans la seconde ville du pays sans que les autorités de tutelle ne daignent s’y pencher. Comment depuis des mois des appareils sont en panne et le gouvernement ne réagit pas ?? Où est le Ministre de la santé ?? S’il ne peut pas il n’a qu’à démissionner. Pourtant lors du passage du Premier ministre à Bobo, le personnel n’a pas manqué de lui faire part des difficultés qu’il rencontre et instructions avaient été données à la Directrice de l’hôpital pour que les choses changent. Il faut, peut-être, qu’un Grand meurt à Bobo par indisponibilité du bloc opératoire pour voir les choses se débloquer. Cela montre aussi la carence des autorités de Bobo (Gouverneur, Haut Commissaire, Maire) qui ne savent pas quelles sont les priorités de leur ville et qui ne remontent pas les difficultés vécues par les populations à la base aux autorités. Ils ne font qu’attendre que les choses se gâtent. Est-ce que vous pensez qu’à Ziniaré de telles situations peuvent se poser ??

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2011 à 13:18, par coul
    En réponse à : Hôpital Souro-Sanon : Quand le bloc opératoire cesse de fonctionner

    Est-ce-que cette administration du CHUSS peut se venter de se préoccuper de la prise en charge des malades ?je ne peux pas imaginer qu’il n’y ait même pas un seul autoclave qui marche dans un hôpital ;incroyable.
    toute la direction mérite d’être balayée quoi !on ne peut pas jouer avec la vie des gens comme ça.j’en appelle aux autorités pour qu’elles sévissent contre la médiocrité dont fait preuve la direction du CHUSS

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2011 à 17:08, par pioyipo
    En réponse à : Hôpital Souro-Sanon : Quand le bloc opératoire cesse de fonctionner

    Bonsoir les internautes c’est ça un pays émergent.

    Répondre à ce message

    • Le 14 juillet 2011 à 18:34
      En réponse à : Hôpital Souro-Sanon : Quand le bloc opératoire cesse de fonctionner

      Mon frère,tu allais me faire rire mais je me suis bien retenu,tellement la situation est dramatique car par cette situation rocambolestique,des compatriotes bobolais ont dû sûrement rendre l’âme.Ehh ouiiii,le Burkina est un pays émergent mais de qui se moque t-on.Les autorités n’ont que ce mot à la bouche mais ceux qui veulent ouvrir les yeux pour ne pas se laisser berner,savent que le Burkina fait partie des pays pauvres très endettés(PPTE).La preuve,dans la 2ème ville,il y a rien pour les soins.Pauvres de nous,j’ai très mal au coeur

      Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2011 à 17:11, par cheicklamenace
    En réponse à : Hôpital Souro-Sanon : Quand le bloc opératoire cesse de fonctionner

    bonjour,
    je voudrais juste dire que nous avons pas tous les moyens d’allé sur ouaga pour nous faire opérer ni d’aller dans les quelques rares cliniques de Bobo.
    c’est vraiment irresponsable de gérer un hôpital comme s’il s’agissait de la popote d’un ménage.
    Mr le PM il y a forcement des responsables et vous devez prendre des sanctions à la hauteur de la gravité de faits.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2011 à 17:16, par Que même les gourous se soignent au Faso
    En réponse à : Hôpital Souro-Sanon : Quand le bloc opératoire cesse de fonctionner

    Ce qui marant, c’est qu’à l’hopital Souro-Sanon, les frais des prestations sanitaires n’ont pas été baissé comme l’a promis le gouvernement. Si c’est pour augmenter on met rapidement les dispositifs en place mais pour annuler ou diminuer il faut du temps. OU VA L’ARGENT QUE LES PATIENTS PAYENT ? EXPLIQUEZ NOUS SVP.

    Répondre à ce message

    • Le 14 juillet 2011 à 19:17, par l’oeil du cyclone
      En réponse à : Hôpital Souro-Sanon : Quand le bloc opératoire cesse de fonctionner

      Brother ,tu out.Hors sujet je veux dire.Il est bien de tchater mais soyez a la direction un jour.
      Tout ça me rappelle ce proverbe ivorien qui dit:la chèvre qui a vu le lion et celle qui ne l’a pas aperçu ; n’ont pas toutes les deux la meme facon de courir.

      Répondre à ce message

    • Le 15 juillet 2011 à 01:18, par DAL
      En réponse à : Hôpital Souro-Sanon : Quand le bloc opératoire cesse de fonctionner

      oh !!! DIEU.vous voyez !!! toujours ces genres de souffrances dans toute une capitale economique de surcroit comme le disait quelqun,dans un pays independant depuis 50 ans.c’est grave. je tire donc ma conclusion : nos dirigeants ne nous connaissent absolument pas,ils ne pensent qu’a leurs progenitures.chacun en occupant un poste ne songe qu’a s’enrichir et donc par consequent n’estime plus jamais laisser sa place a autrui.pour ne pas maché mes mots,je pense la à M Blaise compaore qui sans doute est le coeur du probleme.puisque la base n’est pas solide comment voulez vous que le mur resiste.pendant que ces voleur s’allourdissent les poches,ce sont les populations qui vivent les incomvenients.ya un frere qui a bien dit que ces bon a rien ne se soignent pas au BF,tu a raison frere.et en guise d’exemple je vous raconte cet fait qui me touche enormement:je suis burkina etudient au canada.au moi de mars un jeune burkinabe(pour ne pas cité de nom)issu d’une famille modeste,car son papa est du gouvernement etait hospitalisé ici dans une clinique de haute classe pour une blessure a l’orteil aucour d’un match de foot.et maintenant qu’il est guerrit,il mets ses traces dans toutes les luxieuses boites canadients de jours comme de nuit.D’ou vient cette somme.n’est elle pas aussi pour nos pauvres parents qui souffrent au cotidient ?????????????????

      Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2011 à 19:12, par OPINION PLURIELLE
    En réponse à : Hôpital Souro-Sanon : Quand le bloc opératoire cesse de fonctionner

    BONSOIR MESDAMES ET MESSIERS LES INTERNAUTES.
    L’ADMINISTRATION DE CHSS EN TOUTE RESPONSABILITE NE PEUT PAS SE VENTER,LES MEMES CHOSES,....Incriminez qui vous vous de l’hopital.
    Monsieur le syndicaliste prevoyant ;la prevision trouve toute sa valeur quand il y a des moyens pour y songer a temps.
    J’aimerai voir certains soidisants syndicalistes connaisseurs diriger avec les misères de budget(face aux besoins)que lon octrois à certaines structures etatiques.Un peu d’eau dans votre LIQUEUR MON AMI.
    LE PAYS VA MAL DANS SON ENSEMBLE çA SE VOIT PAS.
    A LA DIRECTION L’HOSTO VOUS AUSSI.COURAGE

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2011 à 20:22, par le bon citoyen
    En réponse à : Hôpital Souro-Sanon : Quand le bloc opératoire cesse de fonctionner

    Le problème de l’hôpital de Bobo est un exemple de ce qui se passe dans toutes les formations sanitaires du pays.

    Allez y dans les Districts, les DRS, les CHR our les CMA, vous verrez du matériel qu’on laisse pourrir souvent à cause d’une simple batterie ou d’une pièce.

    Le système de gouvernance au niveau de la santé est à revoir. On peut trouver des procédures plus souples et accelérées pour la santé. Quand tu demandes, on te repond qu’on a signalé mais pas de réaction et on attend.

    Je pense que pour le cas spécifique de Bobo, l’hôpital pouvait simplement envoyé les patients dans le privé quite à ce que l’état complète la différence.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet 2011 à 03:16
    En réponse à : Hôpital Souro-Sanon : Quand le bloc opératoire cesse de fonctionner

    Il faut que la population de sya porte plainte à la justice pour non assistance à population en danger. Si un jour, un avocat digne de la profession attaque seulement l’état pour ses manquements vis-à_vis de la population, ce sera une belle chose car dans beaucoup de domaine, l’état profite de l’ignorance du peuple. Savez-vous aussi que le seul Scanner de la ville de bobo, ne marche pas depuis plus de 6 mois, les malades sont obligés de debourser 100.000 f UNIQUEMENT POUR LE TRANSPORT ALLER RETOUR SUR OUAGA POUR REALISER LE SCANNER A 50.000F ; dONC UN TOTAL DE 150.000 pour un seul examen qui ne couterait que 40.000.
    Messieurs les journaliste, je sais que vous n’oserez pas publié ma contribution sur le forum, mais informer vous auprès du service de radiologie de sanou soro.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet 2011 à 13:56, par Passak
    En réponse à : Hôpital Souro-Sanon : Quand le bloc opératoire cesse de fonctionner

    eh Seigneur aidez nous !!!
    Je suis ecoeure par la gestion de notre pays !
    il ya quelques mois c’etait les films pour faire des radios qui manquaient dans ce meme hopital,
    donc tu viens avec ta fracture et comme on ne peut pas voir a quel niveau elle se trouve pour administrer les soins appropries et bien on attend !!!
    avant ca c’etait les fils de sutures, vous imaginez un hopital sans FILS DE SUTURES ????
    Et ca encore c’est ce que nous savons !
    Imaginez combien de personnes on perdus la vie parce nos "autorites" n’arrivent pas a definir correctement les priorites !
    On debourse plus d’une trentaine de millions pour un CCRP qui ne fait que reinventer la roue alors que des gens meurent a cause d’appareils ou de consomables qui pour certains ne reviennent meme pas a une centaine de milles !!!

    Si notre opposition ne se reveille pas nous resteront dans la merde pendant encore longtps !
    Ce n’est pas en batailant autour de l’article 37 que nous arriverons a quelque chose. Actuelemnt tous les regards sont rives dans cette direction et le temps qu’on se rende compte :
    *la periode des elections sera arrivee,
    *aucune veritable campagne de sensibilisation/information des populations n’aura ete faite (sauf of course par le CDP !),
    *donc la majorite d’entre elles surtt celles rurales resterons toujours convaincues que c’est le CDP ou rien !
    et avec juste raison puisque dans certaines zones meme ce n’est que lui qu’elles connaissent !
    Et qu’on ne me parle pas de manque de moyen des autres partis !!! si deja ils arrivaient a se reunir en des organisations fortes ils pourraient s’appuyer sur les membres disperses dans le pays pour des campagnes d’explications a la base.
    Les populations meme analphabetes si on leur fait confiance en leur expliquant exactement dans les details ce qui ce passe et les consequences pour le futur de leurs enfants il ya des possibilites qu’elles ne fassent plus leurs choix en fonction du nombre de tee shirt, sac de riz ou pagnes recus mais avec un minimun de conscience citoyenne !!!
    bref j’arrete de revasser et je termine mon scenario

    * ==> Alors par consequent meme si notre cher PF ou meme un de ses "bon petit" se presente hop ! ca sera gagne et on repartira encore pour un tour !!!!

    Perso du haut de ma trentaine d’annee, j’attend tjrs LE candidat qui me donnera l’espoir d’un avenir meilleur afin d’aller m’inscrire sur les listes electorales....
    c’est sur que ca fait de moi un citoyen zero et j’en suis pas fier mais bon....

    Répondre à ce message

  • Le 19 juillet 2011 à 13:49, par Passak
    En réponse à : Hôpital Souro-Sanon : Quand le bloc opératoire cesse de fonctionner

    eh Seigneur aidez nous !!!
    Je suis ecoeure par la gestion de notre pays !
    il ya quelques mois c’etait les films pour faire des radios qui manquaient dans ce meme hopital,
    donc tu viens avec ta fracture et comme on ne peut pas voir a quel niveau elle se trouve pour administrer les soins appropries et bien on attend !!!
    avant ca c’etait les fils de sutures, le coton, l’alcool, vous imaginez un hopital sans ses produits de bases ????
    Et ca encore c’est ce que nous savons !
    Imaginez combien de personnes on perdus la vie parce nos "autorites" n’arrivent pas a definir correctement les priorites !
    On debourse plus d’une trentaine de millions pour un CCRP qui ne fait que reinventer la roue alors que des gens meurent a cause d’appareils ou de consomables qui pour certains ne reviennent meme pas a une centaine de milles !!!

    Si notre opposition ne se reveille pas nous resteront dans la merde pendant encore longtps !
    Ce n’est pas conentrant ses forces sur la bataille autour de l’article 37 que nous arriverons a quelque chose. Actuelemnt tous les regards sont rives dans cette direction et le temps qu’on se rende compte :
    *la periode des elections sera arrivee,
    *aucune veritable campagne de sensibilisation/information des populations n’aura ete faite (sauf of course par le CDP !),
    *donc la majorite d’entre elles surtt celles rurales resterons toujours convaincues que c’est le CDP ou rien !
    et avec juste raison puisque dans certaines zones meme ce n’est que lui qu’elles connaissent !
    Et qu’on ne me parle pas de manque de moyen des autres partis !!! si deja ils arrivaient a se reunir en des organisations fortes ils pourraient s’appuyer sur les membres disperses dans le pays pour des campagnes d’explications a la base.
    Les populations meme analphabetes si on leur fait confiance en leur expliquant exactement dans les details ce qui ce passe et les consequences pour le futur de leurs enfants il ya des possibilites qu’elles ne fassent plus leurs choix en fonction du nombre de tee shirt, sac de riz ou pagnes recus mais avec un minimun de conscience citoyenne !!!
    imagine un peu le CDP battu aux elections presidentielles !
    bref j’arrete de revasser et je termine mon scenario

    * ==> Alors par consequent meme si notre cher PF ou meme un de ses "bon petit" se presente hop ! ca sera gagne et on repartira encore pour un tour !!!!

    Perso du haut de ma trentaine d’annee, j’attend tjrs LE candidat qui me donnera l’espoir d’un avenir meilleur afin d’aller m’inscrire sur les listes electorales....
    donc ca fait de moi un citoyen zero et un fruste qui se defoule de tps en tps sur les forums....
    En tout cas la phrase "nan laara an sara !" prend toute sa place ici....
    Une piste our moi ????

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés