COMMUNE DE KINDI : La tension monte au quotidien

mercredi 13 juillet 2011 à 03h02min

La commune rurale de Kindi traverse depuis belle lurette une crise sociale qui, nous l’avons déjà écrit, met à rude épreuve la cohésion sociale. En effet, le dimanche 10 juillet dernier, des centaines d’hommes et de femmes ont battu le pavé pour exiger le départ du chef Naaba Koanga. Les anti Naaba Koanga, comme il sied de les appeler, avaient même investi la résidence du Lallé Naaba pour exiger de lui la destitution du chef. En réaction à ce mouvement d’humeur, les partisans de Naaba Koanga ont à leur tour investi la mairie le lundi 11 juillet dernier pour exiger le départ de l’édile de la commune qu’ils accusent de tirer les ficelles. C’est donc à l’issue de ces marches et contremarches que le chef de Kindi, himself, a rendu visite à notre rédaction pour, dit-il, relater la vérité des faits et prendre l’opinion à témoin sur ce qu’il considère comme les agissements du maire.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

"Le dimanche 10 juillet, le maire de Kindi a organisé une manifestation pour demander que je parte de la chefferie. Une manifestation pendant laquelle une centaine de personnes, surtout des femmes manipulées, ont pris part. Je dis cela parce que la manifestation a été montée de toute pièce par le maire de Kindi. Le maire a dit aux femmes qu’une formation en savonnerie aurait lieu à Koudougou et qu’il était opportun qu’elles y participent. C’est ainsi qu’elles se sont mobilisées, et avec des cars mis à leur disposition par le maire, elles se sont rendues à Koudougou, accompagnées des partisans du maire.

En plus, le maire est parti à Koné, un village où il a dit à la population qu’il voulait y construire un collège et que c’était moi qui m’y opposait. Et c’est ainsi que la population de ce village s’est jointe aux manifestants, parmi lesquels se trouvaient également des ramasseurs de sacs de Sankar Yaaré de Ouagadougou, des jeunes de Koudougou, des ressortissants de Zerkoum de Marviré, de Nassoulou. C’est pour vous dire que tous ceux qui se sont rendus à Koudougou chez le Lallé Naaba Sanem ne sont pas des ressortissants de Kindi. Même s’ils le sont, ils ont été trompés. La preuve est que quand ils sont arrivés, la plupart a refusé de prendre part à la manifestation. Je tiens à souligner que le Lallé Naaba Sanem a refusé de les recevoir parce qu’il trouvait leur revendication illégitime.

Donc, face à cette situation, et la population de Kindi ayant appris la nouvelle, elle a décidé de réagir. C’est ainsi que le lundi 11 juillet 2011, ils se sont regroupés (femmes, jeunes, vieux et notables coutumiers) dès 5 h du matin pour investir les locaux de la mairie. Ils voulaient par cette action, montrer qu’ils ne veulent plus du maire parce que trop c’est trop. Il a déjà fait beaucoup de mal à la commune, donc nous ne voulons plus de lui. Ayant appris la manifestation, une délégation des autorités, composée du secrétaire général du haut-commissaire de Koudougou, de la gendarmerie et du préfet de Nandiala, s’est déplacée pour calmer la foule. Nous avons eu des entretiens avec cette délégation.

Et nous avons été clairs : nous ne voulons plus de ce maire qui ne cesse de manipuler la population. Au cours de cet entretien, certaines femmes qui ont été dupées et envoyées à Koudougou, ont témoigné leur mécontentement. Je signale également que le Lallé Naaba Sanem de Koudougou a envoyé des chefs coutumiers (12) pour demander le départ du maire. Donc je suis venu dans votre journal pour relater un peu ce qui s’est passé à Kindi, ces derniers jours et attirer l’attention des autorités pour qu’elles prennent le problème à bras le corps. Sinon, la tournure que la crise prend n’est pas intéressante".

Propos recueillis par Y.S

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 13 juillet 2011 à 08:27, par Mme Kaboré
    En réponse à : COMMUNE DE KINDI : La tension monte au quotidien

    Le noeud du probleme de cette bourgade c’est le Maire ;qui est nul et incapable d’administrer une bonne gouvernance danssalocalité.Il doit tout simplement demissionner. Malheureusement les gens ne connaissent pas la honte.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet 2011 à 08:58
    En réponse à : COMMUNE DE KINDI : La tension monte au quotidien

    Se faut chef naaba est entrain de manipuler tout le monde.
    les Vieux ont faim ,ils disent plus la veriter o jeunes.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet 2011 à 10:35, par Swartskof
    En réponse à : COMMUNE DE KINDI : La tension monte au quotidien

    Foutaise ! c’est le lallé naaba himself qu’il faut renvoyer pour trouble à l’ordre dans la région. QQ1 citait hier des dégats déjà occasionné à Koudougou, à Mandiala et aujourd’hui à kindy. trop c’est trop

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet 2011 à 12:44
    En réponse à : COMMUNE DE KINDI : La tension monte au quotidien

    Paligwendé, il faut faire pardon. Il sera mieux pour toi de se mettre à l’écart du jeux politique. Vous les journalistes du "Pays" on va vous utiliser pour faire un sale boulot. Vous savez comment il a accéder à la chefferie ? en corrompant le Lallé avec une voiture + 3 000 000. Si sa majesté n’est fait pas attention c’est nous de Lallé qui vont demandé sa destitution chez le Mogho. Méfier vous de ce vendeur de SOPAL si non il va faire plus de dégât. Au lieu de rester chez vous pour vous contenter de récit ; je vous exhorte de vous déplacer sur Kindi et ses environs pour avoir la vrai information. C’est possible que vous soyez mouillé mais prenez votre courage. Nous voisin de Kindi nous voyons comment le maire s’investit personnellement pour le développement de sa commune. Les kindilais vont regretter ce maire après son départ. Si Siglé pouvait avoir un maire pareille. Merci de ne pas me censurer.
    Par un de Lallé.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet 2011 à 16:58
    En réponse à : COMMUNE DE KINDI : La tension monte au quotidien

    je ne réagi pas au problème de chefferie traditionnelle mais plutôt pour ce qui est du maire de kindi avec qui j’ai travaillé dans plusieurs rencontres à ouaga comme à Bobo. C’est un homme cultivé qui a le souci du développement de sa commune.Nos relations sont strictement professionnelles et je n’ai bénéficié d’aucune faveur de sa part. C’est un avis que je donne parce que je l’ai observé travailler et il ne fait pas dans la langue de bois. Peut être qu’on veut lui faire payer ça ; je propose que LE PAYS que je lis tous les jours fasse un tour à Kindi pour nous reporter les faits. Que la paix revienne au Burkina ;l’article 37 est déjà là...

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet 2011 à 18:48, par samsung
    En réponse à : COMMUNE DE KINDI : La tension monte au quotidien

    Pourquoi le maire doit quitter mme KABORE ? Je n’ai pas la force dans cette situation si non le laalé naaba doit partir. Je suis favorable à un soulèvement populaire contre lui. 3000 000 plus une voiture. Des maires comme celui, ça se compte. ou bien vous voulez un maire voleur des recettes de la commune et vendeur de parcelle.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet 2011 à 18:50
    En réponse à : COMMUNE DE KINDI : La tension monte au quotidien

    Messieurs du "Le Pays", je vous exhorte à aller au fonds des choses que de laisser n’mporte qui venir dire n’importe quoi dans votre journal. Kindi n’est pas loin de Ouaga, envoyer un reporter sur place, afin de donner la vrai information si tant est votre volonté de donner l’information juste

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2011 à 17:40, par TEGAWINDE
    En réponse à : COMMUNE DE KINDI : La tension monte au quotidien

    Suite aux réactions de certains internautes, je voudrais attirer l’attention des lecteurs qu’il faut éviter d’aller vite en besognes.sans rentrer dans les détails du débat parce que je ne réside pas à Kindi pour disposer d’informations objectives sur la crise, je tiens à préciser à ceux qui sont de bonne foi que l’histoire de la voiture +3000000f n’est qu’une pure invention de l’esprit.Tous ceux qui connaissent le Lallé savent qu’il dispose d’une MERCEDES 190 achetée en 1995 et d’une TOYOTA HILUX 4X4 achétée en 1997 alors que le Chef de Kindi a été nommé en 2008.Où ce touve alors cette 3ème voiture imaginaire ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet 2011 à 17:45, par TEGAWINDE
    En réponse à : COMMUNE DE KINDI : La tension monte au quotidien

    Suite aux réactions de certains internautes, je voudrais attirer l’attention des lecteurs qu’il faut éviter d’aller vite en besognes.sans rentrer dans les détails du débat parce que je ne réside pas à Kindi pour disposer d’informations objectives sur la crise, je tiens à préciser à ceux qui sont de bonne foi que l’histoire de la voiture +3000000f n’est qu’une pure invention de l’esprit.Tous ceux qui connaissent le Lallé savent qu’il dispose d’une MERCEDES 190 achetée en 1995 et d’une TOYOTA HILUX 4X4 achétée en 1997 alors que le Chef de Kindi a été nommé en 2008.Où ce touve alors cette 3ème voiture imaginaire ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés