Pèlerinage à Jérusalem : Des fidèles catholiques burkinabè marchent sur les pas de Jésus

lundi 11 juillet 2011 à 04h30min

Les pèlerins burkinabè, partis à Jérusalem depuis le 21 juin 2011, sont revenus, le samedi 9 juillet 2011 à Ouagadougou. Organisé par l’Alliance catholique des hommes d’affaires du Burkina (ACATHA-B), en collaboration avec « Elite voyage », ce pèlerinage a permis à 28 fidèles catholiques, de se ressourcer spirituellement.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Parents et amis étaient nombreux, le samedi 9 juillet 2011, à l’aéroport international de Ouagadougou, pour accueillir les 28 pèlerins qui, depuis le 21 juin dernier, se sont rendus à Jérusalem pour suivre les pas du Christ. Selon l’accompagnateur spirituel du voyage, l’Abbé Bernard Désiré Yanogo, les moments forts de l’excursion ont été, entre autres, le chemin de croix effectué par les pèlerins, en reprenant le chemin que Jésus a suivi, la visite du saint sépulcre où son corps a été déposé, ainsi que du rocher où sa croix a été fixée. Il a également précisé que le passage au désert où Abraham a vécu et la visite de la grotte où Jésus est né ont marqué fortement les pèlerins.

Pour lui, l’un des premiers enseignements à tirer est que cette expérience permet aux chrétiens de se rendre compte que Jésus n’est pas un fantôme et que l’Evangile n’est pas une histoire qu’on raconte aux gens pour les amuser. Deuxièmement, il a apprécié la solidarité fraternelle qui a régné dans le groupe durant le pèlerinage, surtout à l’égard des personnes âgées. Troisièmement, l’Abbé Yanogo s’est dit marqué par le choc que les pèlerins ont eu devant la complexité de la situation sociopolitique de la terre sainte. « Jérusalem signifie ville de la paix. Mais au cœur de cette ville nous avons le mur de la séparation entre Juifs et Palestiniens et chaque nuit, nous entendons des pétarades », a-t-il affirmé.

Quant aux pèlerins, ils étaient fiers de visiter certains endroits qui leur étaient décrits dans la Bible. C’est le cas de Mme Sama Rosalie qui a fait savoir que le voyage lui a donné l’occasion de mieux découvrir Jésus, en visitant certains endroits où Jésus est passé. C’est pourquoi Mme Eliane Bonkoungou de « Elite voyage » a exhorté les chrétiens à effectuer ce genre de pèlerinage car dit-elle : « une chose est de lire la Bible, une autre chose est de vivre ce qu’elle raconte ». Par ailleurs, Mme Koné Augustine, un autre pèlerin, a expliqué qu’ils n’ont pas oublié de prier pour la paix au Burkina et partout, ailleurs dans le monde.

Raphaël KAFANDO

Sidwaya

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés