La Jeune chambre internationale du Burkina : Invité « surprise » dans les locaux de l’ASCE

lundi 11 juillet 2011 à 04h30min

Les membres de la jeune chambre internationale du Burkina a effectué une visite à l’autorité supérieure du contrôle de l’Etat(ASCE) ce 08 juillet 2011. Objectif : mieux connaître le fonctionnement de l’institution afin d’apporter sa contribution à la lutte contre les maux qui gangrènent notre pays. C’est le secrétaire général de l’ASCE, Jean-Pierre Siribié, qui a accueilli la délégation à l’entrée de l’institution. Il la conduit directement dans le bureau du contrôleur général, puis dans son bureau. Ensuite, rendez-vous à la salle d’audience. Pas pour être auditionner pour des soupçons de malversations mais juste pour la présentation de l’institution en power point par le SG.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Quelques questions de curiosité suivent. Juste le temps pour le contrôleur général et son SG de répondre à quelques unes. Le dernier rapport de l’institution ainsi qu’un recueil de textes sur l’institution sont remis aux visiteurs. En signe de reconnaissance et de remerciement, ils avaient déjà confectionné une attestation pour le patron de l’institution et toute son équipe. Contrairement à ceux qui ont l’habitude d’être reçus dans cette salle, l’ambiance est très cordiale.

La visite se poursuit dans la salle de réception de plainte par téléphone, un téléphone qui transforme la voix et le dont le numéro de celui qui appelle n’apparait pas. La salle de documentation où sont entassés une riche documentation sur la corruption, la fraude, la bonne gouvernance, le blanchiment d’argent… reçoit à son tour les visiteurs, toujours avec pour guide le secrétaire général de l’institution en présence contrôleur général. A chaque étape, les questions pleuvent. Les réponses aussi.

L’ASCE doit se faire connaître de tous les citoyens du Burkina. C’est dans ce cadre, justement, qu’elle a reçu la jeune chambre internationale du Burkina le 08 juillet dernier à son siège. « Nous sommes heureux de recevoir une telle structure qui va connaître nos manières de travailler et nos objectifs. En retour, elle pourra expliquer ce que nous faisons et qu’est-ce qui peut contribuer à une bonne gouvernance dans notre pays », affirme Henri Bruno Bessin, le contrôleur général. « C’est des ambassadeurs qui devraient, partout où ils seront, pouvoir sensibiliser leur environnement aux meilleures pratiques », ajoute le patron de l’ASCE. Le souhait du contrôleur de l’ASCE trouve un écho favorable. « La jeune chambre est déjà un ambassadeur, c’est ajouter de la terre à la terre que de lui demander d’être ambassadeur », réponse de Bruno Coulibaly, le président exécutif national.

Le plus heureux de cette visite est incontestablement Lamine Simaga, l’initiateur de la visite et vice-président affaires marketing et relations internationales de la jeune chambre. En connaissant le fonctionnement de la structure, les membres des 27 organisations de la jeune chambre du Burkina pourront participer à leur façon à la réduction de la fraude et de la corruption qui gangrènent notre pays. « On vient de comprendre que nous pouvons être des acteurs de la lutte contre la corruption. C’est l’élément fondamental qu’on vient de découvrir aujourd’hui », se réjouit Lamine Simaga.

Pour Aboubakari Barro, président JCI Ouaga Golden dont cette activité relève, il était opportun de venir au sein de cette maison pour comprendre réellement comment il fonctionnait. « On ne peut que dire merci à l’institution qui a bien voulu nous recevoir », déclare-t-il, tout heureux.

Moussa Diallo

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés