Yalgado : Opération d’une encéphalocèle pour sauver un bébé

vendredi 17 juin 2011 à 02h51min

Grâce aux prouesses de la médecine et au savoir-faire des spécialistes, un bébé de 16 jours souffrant d’une malformation congénitale du système nerveux a des chances de vivre. En effet, le Pr Abel Kabré, chef du service de Neurochirurgie de l’hôpital Yalgado-Ouédraogo, appuyé par des collègues venus du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Tours en France, ont réussi à opérer un nouveau-né victime d’une encéphalocèle.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

La venue d’un enfant au monde est une joie pour les parents et la famille. Mais lorsque le nouveau-né présente des signes de fébrilité liés à une maladie, il devient source d’angoisse pour ses géniteurs.

Madame A. Z. et son époux, habitants d’un quartier périphérique de Ouagadougou, vivent un cauchemar depuis la naissance de leur quatrième rejeton.

En effet, leur bébé de 16 jours est victime d’une encéphalocèle. Il s’agit, selon le Pr Abel Kabré, d’une malformation du système nerveux chez les enfants. On en distingue deux types : celui lié à une infection, le plus souvent méningocoque (appelé hydrocéphalie) et celui congénital.

C’est de cette dernièe pathologie que souffre le bébé. Les causes de la maladie sont multiples. Elles peuvent être d’ordre génétique ou liées à une alimentation pauvre en nutriments chez les femmes enceintes.

En Europe, ces cas sont rares puisque l’accent est mis sur la prévention primaire, à savoir qu’avant même la conception, la femme est bien alimentée puisque trois semaines après une grossesse, une malformation peut s’installer. Les anémies étant très fréquentes chez la femme enceinte, elle doit donc bien se nourrir pour corriger toutes les carences nutritionnelles afin d’éviter des répercussions sur le bébé.

Dans le présent cas, à en croire le Pr Kabré, l’os qui devrait couvrir le cerveau ne s’est pas formé et le cerveau lui-même est de mauvaise qualité. Par voie de conséquence, le cerveau se trouve exclu du crâne. La solution consiste en une intervention chirurgicale. "Nous allons enlever tous les tissus de mauvaise qualité, refermer toutes les autres poches du cerveau et laisser grandir l’enfant tout en le suivant pour voir s’il y a d’autres malformations du crâne à corriger".

Les chances de sauver l’enfant ne sont pas minces "mais le plus souvent, il a un petit crâne et un cerveau qui n’a pas de grande capacité". L’enfant, au dire, du neuro-chirurgien, aura un problème de réinsertion sociale parce qu’il risque une insuffisance mentale chronique.

Cela dit, l’espoir est permis quant à l’opération chirurgicale et au traitement. "C’est pourquoi des collègues sont venus de la France pour nous appuyer", a indiqué le Pr Kabré. La note serait plus salée si on devait procéder à une évacuation sanitaire, mais même là sur place, le coût à supporter par les parents oscillent entre 500 et 600 000 FCFA. Avec le soutien des collègues français, les charges sont allégées.

Pour éviter de telles pathologies, le suivi rigoureux de la grossesse est nécessaire ainsi qu’une alimentation saine et riche en nutriments indispensables aux femmes enceintes. Mais lorsque cette étape est ratée et que le mal se présente, présentez-vous à l’hôpital Yalgado où l’équipe du Pr Kabré a l’habitude de gérer cette maladie qui est la 2e pathologie après les traumatismes crâniens en neurochirurgie pédiatrique.

Adama Ouédraogo Damiss

L’Observateur Paalga

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 juin 2011 à 04:34, par Karim
    En réponse à : Yalgado : Opération d’une encéphalocèle pour sauver un bébé

    Beaucoup de succès à l’équipe qui a menée l’opération.
    Une telle coopération entre médecins est à encourager.
    Bon rétablissment au nouveau-né, et beaucoup de courage à ses parents.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juin 2011 à 06:00
    En réponse à : Yalgado : Opération d’une encéphalocèle pour sauver un bébé

    felicitation a toute lequipe. que Dieu vous benisse !!

    Répondre à ce message

  • Le 17 juin 2011 à 09:10
    En réponse à : Yalgado : Opération d’une encéphalocèle pour sauver un bébé

    Pauvreté, manque d’alimentation en quantité et qualité suffisante, manque de vitamines......il ne fait pas bon d’être pauvre ! bcp de courage aux parents. et merci aussi les chirurgiens qui font du bon travail, qu’on leur donne assez de moyens.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juin 2011 à 11:35, par LA GROSSE
    En réponse à : Yalgado : Opération d’une encéphalocèle pour sauver un bébé

    Bjr,

    Merci bcp au Pr Kabré et sn équipe. Que le tt puissant vs bénisse et vs does tjr la force d’accompagner les parents qui se rétrouvent ds ces genres de situation.Prompt rétablissement à ce bébé et courage à ces parents.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juin 2011 à 13:47, par Soundjata Keita
    En réponse à : Yalgado : Opération d’une encéphalocèle pour sauver un bébé

    Ca fait plaisir de savoir qu’on arrive à guérir des cas pareils.Je trouve que ca doit nous amener à nous responsabiliser au lieu de remettre nos irresponsabilités à un hypothétique dieu.Il faudra que les notres arrêtent de cultiver la fatalité

    Amicalement

    Répondre à ce message

  • Le 17 juin 2011 à 17:40, par mama depuis usa
    En réponse à : Yalgado : Opération d’une encéphalocèle pour sauver un bébé

    mercie a toute l’equipe qui a reussi cette intervention chirurgicale et qui a reussi a sauver la vie de ce bebe ! bon courage a ses parents, soyez positifs et Dieu vous assistera ! Que Dieu vous benisse vous et votre bebe ! et grande benediction a toute cette epuipe qui a fait great job !

    Répondre à ce message

  • Le 17 juin 2011 à 18:10, par Walasse
    En réponse à : Yalgado : Opération d’une encéphalocèle pour sauver un bébé

    Cette intervention juste pour réparer un tord car certains intervenants n’ont pas été cités ni dans le journal ni à la télé.

    IL faut noter au niveau de cette information que cette opération a pu avoir lieu grâce au concours des Lions Club Tours Doyen, Ouaga Doyen et de l’association TEO-TOURRAINE de Tours qui interviennent périodiquement au niveau de la Neurochirurgie de l’Yalgado OUEDRAOGO. Cette opération a eu également le soutient de la Compagnie Air France qui a facilité le voyage des médecins Français et le Transport du matériel.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juin 2011 à 19:52, par dramane
    En réponse à : Yalgado : Opération d’une encéphalocèle pour sauver un bébé

    on ne peut que remercier toute l’equipe medicale de l’hopital pour son travail determiné et reussi.
    que dieu protege le nouvo-née et toute l’equipe.
    merci

    Répondre à ce message

  • Le 17 juin 2011 à 20:19, par Doyen
    En réponse à : Yalgado : Opération d’une encéphalocèle pour sauver un bébé

    A quoi bon cette opération ? sauver un être humain qui ne sera jamais à la plénitude de ces capacités mentales. Imaginiez vous le coût économique et social que ses parents devront supportez plus tard et par dessus l’ensemble de la societé ?
    Certains diront que j’ai un esprit tordu...mais je dis tout simplement autant mourir que vivre dans l’indignité totale et la souffrance des parents ;

    Répondre à ce message

  • Le 17 juin 2011 à 20:28
    En réponse à : Yalgado : Opération d’une encéphalocèle pour sauver un bébé

    Merçi à tous ceux qui participés de près ou de loin à cette gigantesque opération. tous sans exception connu ou méconnu que dieu rende au centuple à chacun pour son bien fait.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juin 2011 à 21:29, par afrika7444
    En réponse à : Yalgado : Opération d’une encéphalocèle pour sauver un bébé

    excellent partenariat médical et de la societé civile . donnez nous des nouvelles de la suite pour cet enfant et bon courage à sa famille . biz à ce petit bébé

    Répondre à ce message

  • Le 17 juin 2011 à 22:16, par LE burkinabe de Holyhood
    En réponse à : Yalgado : Opération d’une encéphalocèle pour sauver un bébé

    Le Doyen je suis parfaitement d’accord avec toi. c’est la meme reflexion que j’ai eu. cet enfant devrait plutot beneficier d’une aide pour partir dans la paix. si sa maman n’a meme pas a manger suffisamment au point de donner naissance a un tel enfant, imaginez cette famille vivre avec un enfant defaillant intellectuel et handicape hysique. comment le nourrir ? apres certains vont insulter les mendiants alors que apres cette operation la solidarite va tomber. si on donnait plutot toute la somme mobiliser pour cette operation a ces parents et qu’on aidait cet enfant a mourrir, ces parents auront une meilleur vie et pourront avoir un enfant normal.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juin 2011 à 22:56, par simpos
    En réponse à : Yalgado : Opération d’une encéphalocèle pour sauver un bébé

    Courage aux parents de l’infortuné et toutes mes félicitations à l’équipe médicale. Puisse Dieu vous le rendre. Mais à ces gens sans foi ni loi qui ose demander qu’on aide l’enfant mourrir, je leur laisse avec leurs conscience perfide.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juin 2011 à 15:54, par bangrenooma
    En réponse à : Yalgado : Opération d’une encéphalocèle pour sauver un bébé

    Je remercie tous ceux( association, medecin particulier) qui ont oeuvré pour que cet enfant retrouve la santé.
    Quand on observe qu’en europe les gents se soigne facilement grace a leur carte de santé. et que nos dirigeants pour un simple palu se soigne en europe, achette des apartements en europe c’est domage. Eux qui devaient lutté pour que l’afrique ressemble a l’europe ne le fond.Vous journaliste vous êtes sensé donné les vraies infotrmations même si ça fait mal au politique. En 2010 tout les scaner du BURKINA étaient en panne aucun politique,journaliste na fait part de ça dans les média.Quelle est le rôle du journaliste ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 juin 2011 à 17:09
    En réponse à : Yalgado : Opération d’une encéphalocèle pour sauver un bébé

    Le Doyen et le burkinabè de Hollywood, vous êtes des criminels, et heureusement que vous n’avez pas les moyens de tuer cet enfant ; avez-vous bien lu l’article ; rien ne dit qu’il ne va pas retrouver la plénitude de ses moyens intellectuels. je ne vous souhaite pas ça, mais le jour où dans votre famille un cas comme ça se présente, j’espère que vous aurez le courage d’aller dire à votre frère ou soeur de tuer son enfant ! Salauds vous deux !!

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2011 à 09:20, par Burkimbila
    En réponse à : Yalgado : Opération d’une encéphalocèle pour sauver un bébé

    Excusez pour ma manière de voir les choses. A quoi va servir cette acharnement thérapeutique si l’enfant aura un retard mental sources de soucis eternels pour les parents et pour la société toute entière. Je suis contre cette manière de prendre le fils du pauvre comme cobaye. Mieux vaut le laisser repartir auprès du BON DIEU que de s’acharner à le secourir, juste dans le but d’appliquer des techniques retrogrades enseignés en FAC.

    Que tous les intervenants s’engagent à prendre en charge l’enfant sur tous les plans et durant toute sa vie. Si non, cette action est nuisible car elle contribuera à rendre d’avantage les parents plus pauvres, source de survenue d’enfants malformés que le Pr Kabré l’a si bien dit.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin 2011 à 11:00, par Bénebnoma
    En réponse à : Yalgado : Opération d’une encéphalocèle pour sauver un bébé

    merci à tous ces intervenants. que Dieu nous sauve et nous unisse davantage afin de pouvoir nous entraider lorsque ces cas arrivent. mais aux deux internautes, de grace n’ayez jamais à lesprit de tuer un être humain, vous ne savez pas pourquoi Dieu l’a créé, donc lui seul pourvoira à ses besoins. il est le maître supprême et sait ce qu’il fait. qu’il fasse le bonheur ou les soucis de ses parents c’est le destin qu’il à appelé à subir et nul ne peut et ne doit le changer. courage aux parents et restez dans la prière

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2013 à 08:54
    En réponse à : Yalgado : Opération d’une encéphalocèle pour sauver un bébé

    Puisse Dieu benir ces medecins pour une intervention reussie et sans nuire aux facultes intellectuelles de l’enfant !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés