Assises criminelles : 17 ans après, il écope de 3 ans de prison avec sursis

vendredi 17 juin 2011 à 02h48min

Ouvertes depuis le 14 juin 2011, les assises criminelles de la Cour d’appel de Ouagadougou étaient à leur troisième jour ce jeudi 16 juin. Elles ont porté sur trois dossiers de crimes économiques.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Suite au décès en 2004 de Flavien Noël Belembaogo, accusé de détournement de produits pharmaceutiques, la Cour présidée par Brigitte Ouédraogo a déclaré les charges qui pesaient contre lui éteintes. Ce verdict est celui du premier dossier jugé au troisième jour (jeudi 16 juin 2011) des Assises criminelles de la Cour d’appel de Ouagadougou.

Le deuxième jugement a porté sur l’accusée, Habibou Barry pour détournement de derniers publics. Les faits remontent à 2000 lorsqu’elle était caissière à l’Etablissement public communal pour le développement de Ouahigouya. Selon le ministère public, Mme Barry a monté de toute pièce un scénario de cambriolage de son bureau pour justifier la perte de plus de 1 million 800 mille F CFA. Ainsi, c’est après les enquêtes de la gendarmerie qu’il sera démontré qu’en réalité l’accusée a ficelé son manège parce qu’elle ne savait pas comment prouver la soustraction de 250 000 F CFA qu’elle a effectuée dans la caisse. A la barre, Habibou Barry après avoir reconnu les faits qui lui sont reprochés, a expliqué qu’elle n’était pas la seule personne à profiter des fonds. Elle a soustrait 250 mille F CFA pour s’acheter un réfrigérateur afin de commercialiser de la glace. En outre, certains agents de l’établissement en ont également bénéficié. Plusieurs d’entre eux sont passés à la barre attester les dires de Mme Barry mais reconnaissent avoir remboursé ce qu’ils ont emprunté.

Selon l’accusée, au jour d’aujourd’hui elle a tout remboursé à son ancien employeur puisqu’elle a été entre temps licenciée suite à cet acte. Après avoir entendu toutes les parties concernées le juge l’a condamnée à deux ans d’emprisonnement avec sursis avec une amende de 200 mille F CFA. L’avocat de la défense, Haoua Sawadogo, a trouvé la sentence satisfaisante parce que le ministère public avait demandé 5 ans d’emprisonnement avec sursis. Quant à Mme Barry tout en ne pleurant pas sur son sort estime tout de même que le verdict est un peu sévère dans la mesure où elle avait déjà passé trois mois fermes en prison et remboursé toute la somme.

Du détournement au CRPA de Djibo

Le dernier dossier a concerné également un détournement de dénier public. Il a porté sur les personnes de Arba Oumarou Diallo, Abdoulaye Dicko et Ali Bélem. Les faits à eux reprochés remontent à 1994 dans la commune de Djibo. Selon le parquet, le premier cité profitant de sa situation de premier responsable du Centre régional de production agricole (CRPA) de la province du Soum a détourné les fonds de plus de 900 mille F CFA et 100 cartons d’huile donnés à la structure par le Programme alimentaire mondial. Les deux autres ont tous été accusés de recellement. M. Diallo qui a écopé de la lourde sanction (3 ans de prison et 500 mille F CFA le tout assorti de sursis) a bénéficié de circonstances atténuante compte tenu du fait de son état physique et mental. Maladies contractées selon sa fille après son licenciement en 1994 suite à ce crime économique. Elle trouve d’ailleurs que la peine est lourde parce que son père a déjà remboursé 1 million 290 mille F CFA. Les deux autres ont écopé chacun d’un an de prison avec sursis. Certains avocats de la défense estiment que le dossier a duré avant de resurgir (17 ans). Ce qui de leur point de vue pénalise leur client, parce que ces derniers en effet avaient du mal à se souvenir des faits. On a pu constaté au cours de ses audiences l’absence d’un microphone. Ce qui n’a pas manqué de décourager certains auditeurs. Un avocat a même été obligé de reprendre les propos de son client à haute et intelligible voix pour permettre au jury et au public d’entendre.

Ozias KIEMTORE (kizozias@yahoo.fr)

Sidwaya

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés