Missive de Mexique ! Bonjour Mexicain,

jeudi 16 juin 2011 à 01h58min

Ces mexicains sont vraiment des maniaques de la sécurité. A la gare de bus à l’aéroport, j’ai pris place de le bus pour Querétaro. Pour 200 petits km, le guichetier m’arrache 260 pesos !

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Une fortune environ 12000 F CFA, un pesos étant l’équivalent d’un peu plus de 41 F CFA actuellement. Le fils de pauvre venant d’un pays pauvre avec de maigres frais de mission que je suis, était rouge de colère de devoir me débarrasser d’une telle fortune. Et puis je pris place dans le bus. Un maigrichon à une minute du départ s’invite à bord et muni d’une camera, il se met à filmer les passagers individuellement. Evidemment je ne voulais pas mais gentiment je me suis laissé filmer. Qui est fou ? Je suis loin de Ouagadougou. En plus, j’ai vite compris et admis que le ticket de transport soit deux fois plus coûteux que celui des bus du Burkina ralliant Ouagadougou-Bobo-Dioulasso. « Tôle, c’est pas tôle » !

Le client est roi à bord. Le siège peut se transformer en un lit à moitié. Le car dispose de toilette clinique. On vous sert à bouffer sans oublier l’internet à bord… Une fois à destination, les clients font gentiment une très longue queue comme s’ils en étaient contraints. Qu’est-ce qu’ils attendent ?

Le taxi ! Je ne sais pas mais à Rood-Woogo imaginez les Ouagalais faire une telle queue disciplinée attendant chacun son tour pour prendre le taxi. Aah, peut-être ce sera pour le siècle suivant. A preuve, les 5 journalistes ont accosté, à la manière de celui qui a crié le plus fort et le premier le taxi suivant. Nous avions été remis à notre place amicalement. Cependant, je peux affirmer une chose avec un point de fierté, l’Etat burkinabé a mis les champions d’Afrique dans des conditions de préparation digne de leur rang. L’hôtel qui accueille la sélection du Burkina, Real D Minas n’est pas pour le premier venu.

Pour comparaison, l’équipe Equatorienne, l’un des 4 adversaires des Etalons qui a précédé de quelques heures les Etalons à Querétaro a trouvé refuge dans Ipala Hôtel. C’est ce même hôtel qui devait m’accueillir moi et mon petit budget de journaliste burkinabé et que j’ai quitté pour manque de commodités. Et que dire du terrain d’entraînement réservé pour notre équipe. Il est loin d’être le plus cher. Environ il coûte au contribuable 1 million de F CFA pour 10 occupations le matin et le soir.

Je ne suis pas empêché de sourire quand j’ai su qui en était le propriétaire. C’est le terrain qui jouxte le quartier des fortunés de Querétaro, nommé Campanario au sommet d’une colline. Ce n’est pas la destination de tout le monde au Mexique.

Il y a des postes de contrôle partout tenus par une armée de vigiles qui prennent 10 à 15 mn pour vous identifier, vous filmer (encore des caméras) avant de lever la barrière qui vous laisse entrer dans le petit paradis des riches ! Et voir une sélection d’un pays pauvre venir répéter ses gammes dans un lieu aussi céleste traduit, je le pense une forte ambition.

La somme de tout cela me faire dire une chose, les Etalons n’ont pas le droit de décevoir. Tant pis c’est une pression supplémentaire ! Sur ce, je vous laisse. Je dois aller à la chasse pour tenter de rencontrer le seul Burkinabé qui séjournerait ici. Je vous en dirai mot juré et promis !

Jérémie NION de Mexique

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés