KOKOLOGHO : La version du maire

jeudi 16 juin 2011 à 01h56min

Dans notre édition du mardi 14 juin 2011, nous publiions un potin faisant état de la séquestration du maire de Kokologho. Usant de son droit de réponse, l’intéressé a réagi à travers son premier adjoint.
"Suite à l’article intitulé « Kokologho : le maire séquestré » paru dans Le Pays N°4885 du 14 juin 2011 sous la rubrique « On en parle », il nous a paru important de relater la vérité des faits au regard des incongruités contenues dans l’information fournie par l’anonyme personne. En effet, dans la matinée du 13 juin 2011 à 10h 24mn, un groupe de femmes du centre Nerwaya s’est rendu à la mairie pour rencontrer le maire. Bien que ce soit à l’improviste, le maire les a reçues avec courtoisie, les a installées dans la salle de réunion de la mairie et une liste de présence a été établie.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

On ne peut donc pas parler de séquestration car aucune violence n’a été relevée. L’objet de la visite était de récupérer les clefs du centre Nerwaya dont elles seraient dépossédées depuis 2002 suite à une décision de justice pour mauvaise gestion. Elles ont souhaité la réouverture du centre pour reprendre leurs activités. En réponse, Madame le maire leur a suggéré de se référer à la justice, et qu’elle marque sa disponibilité à les accompagner dans ce processus pour la réouverture du centre dont elle est convaincue de l’importance pour les femmes.

Donc il n’a jamais été question de vente dudit centre. Le débat s’est soldé par des applaudissements unanimes des femmes pour saluer l’engagement du maire à les accompagner dans leur démarche. Du reste, il est regrettable que depuis un certain temps des individus mal intentionnés tentent de troubler la paix dans la commune en incitant des groupuscules à la destruction et à la révolte en faisant circuler des informations mensongères, en témoignent les réunions tenues les 5 et 10 juin 2011 avec des femmes et certains jeunes de la commune.

Par ailleurs, le maire appelle toute la population de la commune de Kokologho à rester vigilante et à œuvrer ensemble, main dans la main, pour l’épanouissement de la commune".

Le 1er adioint au Maire : G. Pascal NANA

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés