Centrale de Komsilga : Le groupe électrogène dans quelques jours sur son site

mercredi 15 juin 2011 à 02h30min

Le groupe électrogène de 18 MW destiné à la centrale de Komsilga, en provenance d’Abidjan, est stationné depuis quelques jours au bord du fleuve Mouhoun à Boromo (170 km de Ouagadougou). Le convoi attend patiemment, depuis le samedi 4 juin 2011, la finalisation des travaux de renforcement du pont (qui s’achèveront, selon l’entreprise ce mercredi) pour s’ébranler finalement vers Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Les usagers de l’axe Bobo-Dioulasso-Ouagadougou l’ont certainement remarqué parce qu’un tel attelage ne passe pas inaperçu. A Boromo, dans la province des Balé à quelques mètres du pont du fleuve Mouhoun, est stationné au bas côté de la chaussée, le convoi transportant le groupe électrogène de 18 MW de la centrale de Komsilga. Sous haute surveillance de la gendarmerie nationale, le colis de 340 tonnes attend la finition des travaux de renforcement de l’ouvrage pour reprendre sa route vers Ouagadougou. En effet, dans la matinée de ce samedi 11 juin 2011, des ouvriers de la société Franzetti, s’activent sous le pont de cinq travées de Boromo. En quoi consistent exactement les travaux ?

Il s’agit de construire des appuis au sol afin de faire monter des éthers (matériels utilisés généralement dans la construction des grands immeubles) pour soutenir le pont. En attendant, ce 11 juin, les ouvriers s’attèlent à la conception de ces « fondations » pour donner une bonne assise aux trente éthers nécessaires pour soutenir l’ouvrage. « La montée des eaux du fleuve nous fatigue un peu. Comme des éthers doivent être placés dans toutes les travées du pont, nous ne pouvons pas dévier le cours de l’eau. Nous avons donc mis des cailloux au milieu du cours d’eau que nous avons recouvert ensuite de terre afin de pouvoir poser les éthers », a expliqué le chef de chantier, Seydou Ouédraogo. Avant d’ajouter : « Présentement nous ne pouvons que matérialiser le sol.

Nous n’avons pas d’abord le matériel qu’il faut pour commencer à monter les éthers ». Mais le chef de chantier rassure dans la foulée que ledit matériel a quitté Abidjan et est arrivé à Bobo-Dioulasso dans la nuit du vendredi 10 juin 2011. « Nous l’attendons ce samedi en fin de matinée. S’il arrive nous terminerons le renforcement du pont d’ici mardi ou mercredi 15 juin et le convoi pourra traverser », a assuré Seydou Ouédraogo.

4 jours pour atteindre Komsilga

Cette nouvelle, le chef et chauffeur du convoi du groupe électrogène 18 MW de Komsilga, Brahima Touré, l’attend depuis quelques jours. Impatient, il abandonne fréquemment son colis pour descendre suivre les travaux de renforcement. « Nous avons traversé le pont de la Léraba à la frontière le 22 mai et nous sommes arrivés à Boromo dans la nuit du samedi 4 juin », a-t-il indiqué. Il assure que le trajet déjà parcouru, sous escorte de la gendarmerie nationale, s’est effectué sans accroc, à part selon lui, les inévitables crevaisons en cours de route. « Si nous arrivons à traverser le pont nous aurons besoin de 4 jours pour effectuer les 160 km qui nous séparent de Komsilga, malgré le pont de Sakoinsé qui doit être renforcé », a affirmé Brahima Touré.

Pour le responsable des chantiers de renforcement, Seydou Ouédraogo, les travaux à Sakoinsé (carrefour de Koudougou) seront moins compliqués car le pont est bas. Selon les prévisions des responsables de la SONABEL, le groupe électrogène devrait arriver sur son site de Komsilga dès la première semaine de juin. « Dans mon planning je ne suis pas en retard. J’avais 60 jours pour convoyer le groupe jusqu’à Komsilga. Je suis ce samedi 11 juin à mon 46e jour de voyage. Il me reste encore deux semaines », a estimé le conducteur Brahima Touré. Venu voir aussi l’état d’avancement des travaux de renforcement du pont du Mouhoun, Adama Kourousangama de SOPAM, la société chargée du montage de la centrale de Komsilga, quelques difficultés techniques sur le terrain ont retardé le convoi.

Elles sont en train d’être résolues et selon lui, l’arrivée du groupe sur son site est imminente. « Une fois à Komsilga, le groupe sera posé sur son massif. Pour le faire il nous faudra une semaine. Des travaux se poursuivront pendant 2 mois ou 2 mois et demi. Sauf des imprévus, la centrale de Komsilga sera en service d’ici fin août ou début septembre 2011 », a-t-il assuré. Ces 18 MW viendront donc renforcer les capacités de la SONABEL.

Sié Simplice HIEN

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 juin 2011 à 04:18, par man
    En réponse à : Centrale de Komsilga : Le groupe électrogène dans quelques jours sur son site

    Kelkin peut il me dire combien de temps a mis la machine pour traverser toute la Cote d’Ivoir ? n’y avais t il pas de pont sur la route ? la honte !

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin 2011 à 07:15, par sylvestre de Burkin-ntic.net
    En réponse à : Centrale de Komsilga : Le groupe électrogène dans quelques jours sur son site

    Cette centrale, tant attendue ne va rien changer dans les faits parce que sa puissance est négligeable face aux besoins en électricité du pays. il faudrait d’autres stratégies pour pallier aux difficultés d’approvisionnement en électricité.

    Plus la SONABEL va renforcer son offre, plus les ménages vont démander plus et plus on va manquer du jus...

    En fait, j’ai fait une simple estimation. avec 3 millions d’utilisateurs de téléphones mobiles, si tous les usagers rechargent en même temps, ca fait 3x5 watt par 1 million soit 15 mégawatt. la nouvelle centrale faisant 18 méga, vous voyez le problème., ne parlons pas des frigo aurevoir la France et autres gadgets qui sont débarqués dans des dizaines de containers chaque jour. il ya 20 ans, seul le riche avait un ventilo et un frigo dans sa maison. De nos jours, le petit vendeurs de cigarettes au bord de la route possède un petit frigo , un ventilateur, un téléviseur, une chaine stéréo, un lecteur DVD....

    il faut que la SONABEL arrête simplement son monopole et que l’on apprenne aux gens à économiser, les accompagner à utiliser le solaire et les lampes basses consommations comme les LED

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin 2011 à 11:09, par sam
    En réponse à : Centrale de Komsilga : Le groupe électrogène dans quelques jours sur son site

    BONJOUR
    Ce groupe est devenu vraiment l’éléphant rose !
    Avait -on besoin de le transporter de la sorte ?
    pourquoi ne pas le démonter un peu pour que son poids soit raisonnable ?
    Je crois que les techniciens de la SONABEL ont assez d’expériences pour ce faire.
    J ATTEND QU’ON ÉCLAIRE MA LANTERNE !!

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin 2011 à 15:19, par popol
    En réponse à : Centrale de Komsilga : Le groupe électrogène dans quelques jours sur son site

    tout ceci ne sont que des solutions ponctuelles !
    Tant qu’on ne va pas revoir notre façon de gouverner qui consiste à réagir plutot que de prevoir....ce sera une eternel recommencement !
    pourquoi on ne se lance pas dans le solaire ? on va attendre d’être depassé puis ensuite , les occidentaux reviendront nous vendre leur technologies à prix d’or dans 10 ans ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin 2011 à 15:33, par raogo
    En réponse à : Centrale de Komsilga : Le groupe électrogène dans quelques jours sur son site

    Mon pauvre Burkina. Cela démontre une fois de plus le niveau de réflexions de nos pères des années des indépendances. Des infrastructures construites on ne sait sur quelle base. La cote d’ivoire ne dispose t’elle pas de ponts plus que le BF ? comment ses ponts ont pu supporter cette ferraille ? Tas de questions à se poser à longueur de journée. J’espère que ce fameux groupe arrivera et fonctionnera un jour

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin 2011 à 15:37
    En réponse à : Centrale de Komsilga : Le groupe électrogène dans quelques jours sur son site

    Merci beaucoup pour cette excellene réponse

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin 2011 à 18:08
    En réponse à : Centrale de Komsilga : Le groupe électrogène dans quelques jours sur son site

    mais pourqoi attendre que le groupe arrive au niveau du pont avant qu’on commence a le renforcer,n’aurait t’il pas du le faire bien avant ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin 2011 à 19:40, par yiso
    En réponse à : Centrale de Komsilga : Le groupe électrogène dans quelques jours sur son site

    Bonsoir,
    J’ai vraiment honte pour mon pays !!! faire des dépenses de renforcement d’ouvrage, pour faire venir un groupe de 380 tonnes a waga, via la cote d’ivoire tout en sachant que le même dispositif avait été déjà mise en oeuvre sur la route du Ghana via Po pour faire rentrer le fameux groupe qui nous fatigue pour des pièces toujours en panne.On n’avait qu’a faire venir le groupe de komsilga par le ghana et le contribuable burkinabé allait économiser pour le renforcement des ouvrages et gagner l jus à temps.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés