Drame au secteur n°17 de Ouagadougou : Deux adolescents décèdent par noyade

mercredi 15 juin 2011 à 02h29min

Le lundi 13 juin 2011, deux adolescents sont décédés par noyade au secteur n°17 de la ville de Ouagadougou.
Un drame s’est produit au quartier Boonam dans l’arrondissement de Boulmiougou (Pissy), le lundi 13 juin 2011. Deux adolescents, Julien Somé, 16 ans et Romaric Somé, 14 ans, tous deux élèves respectivement en classe de CM1 et 6e, ont trouvé la mort par noyade. Selon Cheick Mohamed Sawadogo, habitant le quartier Boonam, depuis 1993, les riverains qui voulaient construire leurs maisons en banco, ont creusé le sol à différents endroits et dans le même périmètre.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Les trous creusés par les riverains se sont élargis d’année en année, par l’activité de ces derniers. Depuis 2000, le site a été abandonné. "Depuis que les habitants du quartier ont eu leurs parcelles, ils ont cessé toute activité sur le site, qui est resté en l’état", a expliqué Cheick Mohamed Sawadogo. Ainsi, les pluies d’il y a quelques jours, ont transformé ces trous en "piscine", par endroits.

Et c’est dans ces trous remplis d’eau que les deux enfants qui voulaient certainement nager, ont perdu la vie. Pour Lassina Biko, habitant le quartier Boonam, ces trous sont devenus un véritable danger pour la population, en ce sens qu’ils ont déjà fait plus d’une dizaines de morts. "Nous avons alerté à plusieurs reprises, la mairie qui n’a rien fait pour refermer les trous", a ajouté M. Bilko.

Présent sur les lieux du drame, Adam Tiendrébéogo, conseiller municipal à la mairie de Boulmiougou réagit aux propos de M. Biko : "Nous avons discuté du remplissage de ce trou lors de nos différentes réunions à la mairie, mais il faut reconnaître que c’est difficile, car les moyens financiers ne suivent pas pour faire le travail, sinon la volonté y est".

Après ce énième drame, il est temps que la mairie de Ouagadougou, en collaboration avec celle de Boulmiougou règlent définitivement cette situation, en remplissant ces trous pour la sécurité des riverains de Boonam et ses quartiers environnants.

Souleymane KANAZOE

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 juin 2011 à 05:27, par Flora
    En réponse à : Drame au secteur n°17 de Ouagadougou : Deux adolescents décèdent par noyade

    Je n’ai aucune idee de la profondeur du trou mais que les riverains essaient de voir comment eux meme ils peuvent resoudre le probleme...si on peut nous meme apporter des solutions a nos problemes, pourquoi attendre que le gouvernement/la mairie fasse tout ?Si vous commencez quelque chose, meme minime soit-elle, vous verrez que les autres choses se mettront en place..Quand j’etais ado, je me souviens avoir aide a faire disparaitre les trous d’eaux qui etaient dans mon 6m...ceux sont les adolescents (es) du quartier qui ont travaille main dans la main, pendant des mois pour que l’eau ne stagne plus dans le 6m...cela c’etait dans les annees 96-97...il ya plus d’une dizaine d’annee que ma famille ne vit plus dans ce quartier mais c’est toujours un plaisir quand je passe par labas et que je vois le travail qu’on a accompli et c’est une fierte de savoir que j’ai contribue a cela..les situations ne sont pas les memes..il se peut que le trou de Bonman soit tres geant mais rappelle vous que quand plusieurs personnes se mettent d’accord, ils peuvent deplacer une montagne, voir remplir des trous geants..voyez ce que vous pouvez faire, comme jeter vos ordures et bruler cela chaque semaine...il ya des quartiers ou les ordures trainent dans les 6m et les riverains se plaignent.. pourquoi ne pas louer un camion, oubien negocier avec la mairie, pour qu’elle ramasse cela pour vous et venir jeter dans la fosse...et vous bruler chaque semaine...la mairie pourra donner le camion et l’essence et vous vous cotiser et vous payer le chauffeur..juste qq chose pour ’etancher sa soif’ comme on le dit...un travail communautaire quoi...
    Fraternellement,

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin 2011 à 09:10, par Lala
    En réponse à : Drame au secteur n°17 de Ouagadougou : Deux adolescents décèdent par noyade

    Comme on le dit TROP c’est TROP. A chaque fois Etat, chaque fois Mairie. Je pense qu’il est temps que la population prenne ses responsabilités et évite de tout mettre sur le dos de l’Etat ou de la Mairie.
    Pourquoi creuser des trous tout en sachant que se sera dangereux après ? Qu’elle trouve d’autres solutions pour la construction de leur maison parce que c’est elle la première à en patir comme c’est le cas avec la perte de ces deux enfants. Quand on lui dit que ce n’est pas bon, elle fait ce qu’elle veut. Même le ramassage de sable dans les caniveaux et les routes, combien de fois l’a-t-on sensibiliser ? Après quand il y a des inondations elle se plaint. je pense qu’il est temps que nous jouons notre partition en évitant de dégrader notre environnement au lieu de semer des dégats et attendre que la mairie nous secourent.
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 15 juin 2011 à 14:13, par Allemagne
      En réponse à : Drame au secteur n°17 de Ouagadougou : Deux adolescents décèdent par noyade

      Il n y a rien de plus regrettable que lorsque l etre humain ne veut pas libérer son géni créateur dans le but de se satisfaire lui-meme.
      Est-ce la mairie qui a creusé ces trous.
      Vous les riverains devez etre á mesure de résoudre ce probeme.
      Voyez-vous dans un pays comme löe notre chacun doit mettre la main dans la patte.
      Ne remettez pas tout á l Etat car ilo ne dipose pas de ses moyens.

      Mettez vous au travail pour votre propre bien etre.
      Il n y arien de plus facile que de tendre la main ;
      Cependant il n y a rien de plus difficile que d obtenir satisfaction dans ces conditions.

      Alors chers riverains ,asseyez vous et continuer de regarder la mairie pendant que vos enfants meurent.

      A bon entendeur salut

      Répondre à ce message

  • Le 15 juin 2011 à 12:17
    En réponse à : Drame au secteur n°17 de Ouagadougou : Deux adolescents décèdent par noyade

    Condoléance aux familles éplorées, puisse le seigneur prendre ses innocents à côté de lui.
    Mais ce qui est triste c’est que ce drame est à l’image de la gestion du pays.
    On attend toujours qu’il ait un drame ou une manifestation pour réagir.
    L’excuse suprême le manque de moyen, ce qui est sur cela ne changera pas , on est un pays pauvre très endetté et on le restera pendant un bon moment donc trouvons d’autre idées ,des solutions que le manque de moyen car ce ne sera pas demain la veille.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin 2011 à 13:36, par Gayvin
    En réponse à : Drame au secteur n°17 de Ouagadougou : Deux adolescents décèdent par noyade

    Les riverains ne devrait pas aussi attendre que tous viennent de ma mairie. Ils peuvent prendre l’initiative de cotiser qq chose et montrer aux autorites qu’ils sont reellement serieux. Biensur que les autorites competantes devraient aussi apporter leur soutien a leur initiative en retour.
    mes sincere condoleances au familles et amis des 2 jeune victimes. Paix a leur ames !

    Répondre à ce message

  • Le 16 juin 2011 à 19:28
    En réponse à : Drame au secteur n°17 de Ouagadougou : Deux adolescents décèdent par noyade

    La faute incombe aux riverains,n’attendez pas que l’Etat fasse toujours tout pour vous. Qui a creusé ces trous ? Ce sont eux. Kels sont les enfants qui y restent ? Ce sont encore les leurs. Pourquoi toujours tendre la main ? Un peu d motivation et d’initiative ! Ensmble essayez de trouver une solution et l’Etat vous accord son appui. Il ya un proverbe qui dit : Aide toi et le ciel t’aidera.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés