KOUMBA BOLY BARRY, MINISTRE DE L’EDUCATION NATIONALE ET DE L’ALPHABETISATION : "Les examens auront bel et bien lieu"

vendredi 10 juin 2011 à 04h13min

Le jeudi 9 juin 2011, le gouvernement a animé une conférence de presse à Ouagadougou. A l’ordre du jour : la situation des examens et la question des retards constatés dans l’exécution des marchés publics ainsi que les mesures prises par le gouvernement. Ainsi, autour des ministres Koumba Boly Barry et Jean Bertin Ouédraogo, respectivement ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation et celui des Infrastructures et du désenclavement, avec à leurs côtés le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Alain Edouard Traoré, le point situationnel a été fait à la presse.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

La question de la tenue des examens session 2010-2011 et celle des retards constatés dans l’exécution des grands chantiers étaient au coeur des débats le 9 juin dernier lors du point de presse du gouvernement. Pour ce faire, les ministres Koumba Boly Barry de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, et Jean Bertin Ouédraogo des Infrastructures et du désenclavement ont fait le point de la situation. Après que le porte-parole du gouvernement a planté le décor en annonçant les points directeurs de la conférence, la parole a été donnée à la responsable du département en charge de l’Education nationale pour faire l’examen de la situation du Certificat d’études primaires (CEP).

Elle a, dans un premier temps, fait savoir qu’il y a un problème puisque des centrales syndicales des enseignants menacent de prendre en otage les examens du primaire. Prévue pour se tenir les 14 et 15 juin prochains, la grève a pour points clés de revendication le statut du personnel des enseignants, la question de leurs indemnités et la reconstruction de leurs carrières depuis 1984, a relevé Koumba Boly Barry.

Les mesures prises pour la tenue effective des examens

Mais avec les mesures prises à l’issue des différentes rencontres que le gouvernement a eues avec les enseignants, le ministre est confiant quant à la tenue effective des prochains examens. Elle a aussi souligné en passant que la dernière de ces rencontres a eu lieu le 8 juin 2011 (veille de la tenue de la conférence de presse) et les deux parties sont parvenues à un accord. "Très prochainement, cette affaire sera close et quant aux examens, ils auront bel et bien lieu", a-t-elle martelé. Ce qui signifie qu’on n’assistera pas à une année scolaire au rabais malgré les perturbations constatées depuis le mois de février, a-t-elle confié. C’est pour elle l’occasion de remercier les enseignants qui se sont impliqués par leurs efforts pour sauver l’année scolaire. Par rapport aux mesures prises par le gouvernement, le ministre a signalé qu’une stratégie d’apurement a été adoptée pour reclasser les 993 enseignants concernés.

Aussi, "un comité technique, regroupant des techniciens des départements de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (MENA), de l’Economie et des Finances (MEF) et de la Fonction publique, du Travail et de la Sécurité sociale (MFPTSS), a été mis en place pour proposer des solutions", a-t-elle conclu. A sa suite, Jean Bertin Ouédraogo, ministre des Infrastructures et du désenclavement s’est exprimé sur le second point concernant les retards dans l’exécution des marchés publics. Il s’est beaucoup appesanti sur les grands ouvrages présentement en chantier. La route Koudougou-Dédougou, le pont du Mouhoun et celui de Boulmiougou ont été cités en exemples. Pour lui, avec les différentes tournées du Premier ministre, Luc Adolphe Tiao, le gouvernement a pu toucher du doigt les réalités du terrain.

Des difficultés de mise en oeuvre ont été enregistrées, mais pour le ministre Jean Bertin Ouédraogo, tout rentrera dans l’ordre. Il a ajouté que le principal obstacle est le nerf de la guerre. Le manque d’argent bloque beaucoup les travaux publics. Malgré tout, il a, lui aussi, rassuré que le gouvernement veillera à la bonne exécution des travaux publics.

Germaine KERE (Collaboratrice)

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés