Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

lundi 6 juin 2011 à 02h36min

Les Généraux Honoré Traoré et Gilbert DiendéréAu lendemain de l’opération militaire qui a permis de restaurer l’ordre et la quiétude, le chef d’Etat major de l’armée, le Gal Honoré Nabéré Traoré, est allé rencontrer les troupes pour les encourager à terminer le travail et rendre visite aux victimes collatérales (civiles et militaires) à l’hôtipal Sanou Souro, à la famille éplorée de la fillette de 14 ans qui a reçu une balle perdue.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Ce sont des populations visiblement heureuses et satisfaits qui applaudissaient les forces armées avec à leur tête le général Honoré Nabéré Traoré et le gouverneur de la région des Hauts-Bassins partout où ils passaient dans la ville de Sya.

Premier endroit visité, le domicile de la fillette decédée, non loin du camp Kuinima au secteur 5. Selon les témoignages, elle était assise sous un hangar avec une camarade quand elle a reçu une balle perdue au niveau du front ; elle a rendu l’âme sur le champ. Djenèba Sanou, c’est son nom, suivait une formation en couture. Pour sa famille, on ne peut que s’en remettre au Seigneur. « L’acte est déjà consommé et on ne peut plus rien faire pour ressusciter notre fille », explique un de ses parents. Le général Traoré, visiblement attristé a présenté ces condoléance à la famille éplorée.

La Radio télévision du Burkina (RTB2) a elle-aussi reçu la visite des mutins le jeudi 1er juin. Ils ont tiré sur la maisonnette qui abrite le service de renseignements, sur l’entrée principale du bâtiment qui abrite la radio, et sur les fauteuils qui s’y trouvent. Selon les explications d’un agent de la RTB2, ils ont investi la salle d’animation disant vouloir passer une déclaration dans laquelle, ils exigeaint le départ du Président Compaoré. Par la suite, ils ont interdit l’accès des agents aux services pendant toute la journée. « On ne pouvait pas les reconnaitre puisqu’ils avaient porté des masques, et leur tenues avaient des galons de colonels et de capitaines », explique un cameraman à qui ils avaient interdit de filmer la scène.

Au camp Kuinima, ce sont des matériels volés, des sachets noirs remplis de munitions que le général Honoré Traoré a pu constater. Et ce n’est qu’un échantillon de tout ce qu’ils ont volés et pillés. Des réfrigérateurs, des mobylettes, du matériel électronique, des sacs de riz….mais aussi des armes que ces mutins avaient volés pour leur opération indigne. Le chef d’Etat-major des Armées n’a pu cacher sa désolation.

A l’hôpital Sanou Souro, la délégation a pu visiter le bloc opératoire où une vingtaine de victimes, essentiellement des civils, y sont réçus pour fractures et autres blessures. A cela s’ajoute deux militaires qui ont eux-aussi reçu des coups de leur collègues. « Je suis stagaire et j’étais en garde lorsqu’on m’a appelé pour m’informer que des collègues viendront chercher des armes. Je devais donc les en empêcher. Je me suis effectivement opposé mais sans succès », confie-t-il.

L’attitude des militaires est révoltant, reconnait le général. « On se demande même si nous ne rêvons pas. Nous nous posons beaucoup de question sur le pourquoi de ces manifestations. Parce que nous ne voyons plus de raisons objectives à cela », a-t-il ajouté. Pour le moment, pas de présicion sur le nombre mutins. Aux dires du général, ils sont en tout cas une minorité. Leur attitude est condamnée au sein de toute l’armée et bon nombre de militaires se plaignent actuellement et estime même certaines primes qui ont été accordées ne se justifient pas. « C’est déhonorant. Chacun a pris conscience. Nous devons à tout prix montrer à tous les Burkinabè qu’il y a une autre image de l’armée », martèle le général Honoré Traoré.

Lors des affrontements entre les forces d’intervention et les mutins, « il y a eu des blessés dont on ne peut pour le moment évaluer le nombre exact », explique le général. Mais, poursuit-il, « Les populations doivent être rassurées du retour à la quiétude. Nous devons tous oublier cette tragédie ».

Notons que le désarmement des mutins suit son cours, et aux dires du général, il pourra prendre deux ou trois mois, « mais il faut que toutes les armes rentrent », souligne-t-il. Aussi, le général, au nom de toute l’armée, a présenté les excuses à toute la population burkinabè.

Bassératou KINDO
Pour Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 juin 2011 à 23:12, par Quelqun
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Bon courage o Gal TRAORE....
    Vivement que la situation revienne au calme !!

    Répondre à ce message

    • Le 5 juin 2011 à 20:14, par mercedes
      En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      May their soul rest in peace. May God bless Burkina Faso.

      Répondre à ce message

    • Le 6 juin 2011 à 10:34, par soka
      En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      vivement que çà soit le debut d’une paix durable au faso aussi j’exprime ma peur pour les jours avenir car comme vous le savez c’est à la prémière mutinerie que le Président Blaise devrait réagir de la sorte là çà aurait dissuadé les autres que Dieu aide le Burkina à s’en sortir de cette crise !

      Répondre à ce message

      • Le 6 juin 2011 à 15:49, par Pakis
        En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

        En tout cas ! vous avez dit vrai. J’espère que si le président avait réagit ainsi plus tôt, ces sauvages de militaires allaient se taire depuis. Mais je crois que la réaction du Président du faso cherchait plutôt une entente et c’est ce qui est d’ailleurs bien pour un pays de paix, mais qu’il sache que quand on est avec des sauvages, il faut agir autrement. Vraiment BRAVO à l’équipe qui s’est rendu à bobo pour sortir la population de ce pétrin. Voyez cette jeune fille de 14 ans qui a perdu la vie à cause des inconscients pareils ! Ces espèces sont à matter. On aurait dû les canarder tous. Bandes de je ne sais quoi. Je demande au SEIGNEUR la protection et la bénédiction des bonnes personnes qui ont risqués leur vie en allant s’affronter à ses sauvages. QUE LE SEIGNEUR RAMENE LA PAIX, L’ENTENTE AU BURKINA FASO qui faisait bon vivre. Que toutes les personnes honnête qui ont péri dans cette merde reposent dans la PAIX DU SEIGNEUR. AMEN ! Dans tout ça, il y’a des militaires très honnêtes et ces voyous sont entrain de ternir la réputation du VRAI militaire. Honnêtes militaires restez dans votre honnêteté, vous aurez en abondance la bénédiction de DIEU. COURAGE HONNETES MILITAIRES

        Répondre à ce message

    • Le 6 juin 2011 à 13:01
      En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      Les miliaires ont tout a fait raison de sortir revendiquer quand on voit leur conditions de travail tres tres impossible devant le traitement des chefs militaires pdt ke eux meme s’enrichissent.

      SEULEMENT CEST LA METHODE DE REVENDIQUER QUI EST VRAIMENT MAL TRES MAL CHOISI.
      Moi jai deja vu en 1998, les militaires occupé massivement la place de la nation attendant que leur doleance soit satisfaites, BELLE METHODE C’TAIT.

      mais quand on recrute des jeunes bandits et difficile a eduquer a la maison , ce donne tjrs cela comme resultat.

      EVITONS LES RECRUTEMENTS ARRANGES
      merci

      Répondre à ce message

    • Le 6 juin 2011 à 16:52, par GOMDABO
      En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      dans le principe j’adhère à l’utilisation de la force en dernier recours contre la barbarie. mais, au regard de la célérité avec laquelle cette opération a connu son aboutissement, je reste perplexe sur le bilan (bien qu’il soit partiel) que le gouvernement nous a livré. Mais ce que je déplore encore plus, c’est l’inertie de toute la presse burkinabé qui ne s’est contentée que de nous relater le point du gouvernement. A en croire qu’il n’y a aucun journaliste d’investigation, tout simplement aucune presse sérieuse et impartiale au Faso. Aujourd’hui nous aurions pu lire le bilan du gouvernement mais aussi les rapports des journalistes envoyés sur le terrain pour soit confirmer, soit nuancer un temps soit peu cette cloche gouvernementale.
      faites beaucoup attention à ce que vous voyez et à ce que vous entendez, cherchez toujours à creuser un peu plus et vous verrez que soit vous aviez raison ou vous vous êtes trompés. Quand on lit les réactions des uns et des autres on se rend compte qu’ils n’interprètent que ce qu’ils ont entendu, le même son de cloche, sans aucune comparaison avec d’autres dires. C’est comme ça les gouvernants nous manipulent, juste pour arriver à leurs fins : une vie humaine n’est rien pour eux, puisqu’ils cherchent à contrôler des millions de vie. je ne connais rien de ce qui s’est passé, mais à l’analyse sommaire du même son de cloche, je me pose un certain nombre de questions :
      - Combien de militaires composait le camp OUEZZIN Coulibaly ?
      - Combien de civils logeaient dans ce camp ?
      - Combien de militaires se sont mus en mutins ?
      - Combien au juste ont été capturés ?
      - Combien sont en cavale dans la nature ?
      - Quel est le sort présentement des civils qui étaient dans le camp ?
      - je sais que pour une opération de ce genre, il faut vraiment un bon temps de préparation pour pouvoir distinguer civils, militaires loyaux et mutins. Cette opération n’ayant duré que quelques heures, ne devons nous pas craindre beaucoup de victimes civiles ? Eux ne sont pas comptables des agissements des mutins.
      - D’habitude les mutineries que nous avons connu ne durent qu’une nuit( des fois renouvelables), pourquoi ceux de Bobo sont allés beaucoup plus loin que ça ?
      je vou remercie !

      Répondre à ce message

  • Le 4 juin 2011 à 23:32
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Je ne savais pas que la situation était aussi grave ; s’il faut un mois pour prendre toutes les armes c’est dire que ce ne sont pas les faits d’une vingtaine de militaires mais certainement plus. Alors, sans jouer au pessimiste, je crois que le problème ne fait que commencer.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 00:05
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Beaucoup de sang, beaucoup de vie foutues pour un problème qui n’est peut être pas encore réglé, condoléances aux parents de la fillette et aux familles des militaires.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 00:18, par Beurk
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Paix à nos valeureux militaires tombés sur le champ de l’honneur,paix à Djenèba Sanou et bon rétablissement aux blessés intègres.Quant aux mercenaires,ils peuvent aller au four de l’enfer mais par contre tous ceux qui ont été capturés,il faut nous les exhiber pour un lynchage en bonne et due forme.En attendant que la situation se stabilise au camp Kuinima,les militaires intègres des autres casernes devront commencer à neutraliser les autres délinquants armés avant qu’ils ne prennent la poudre d’escampette car cette opération de nettoyage doit s’étendre sur tout le territoire et pas seulement à Bobo.Tous les Burkinabè à Dori,Garango,Koupèla,Fada,Dédougou etc... aspirent aussi à la paix

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 00:18, par Bakarijan
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Félicitation au commandement pour avoir pris ses responsabilité en mettant ces drogués hors d’etat de nuire. ces voyous doivent être recherché partout où ils se cachent et punis à la hauteur de leurs forfaits.
    Le cas de bobo servira de leçon aux autres garnisons et je crois que la leçon est assimilée une fois pour toujours.
    Paix à l’âme de cette martyre tombé sur le champ de l’honneur.

    Répondre à ce message

    • Le 6 juin 2011 à 11:47, par l etudiante
      En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      vous savez on pense que ca n arrive q aux autres. Une histoire de militaire à quoi avoir avec la diaspora.C’est comme ca que la guerre à commencé en Cote D’ivoire avec cette histoire d’ivoirité .Jarretons de dire des choses qu on ne sait pas.Connaissons réellement le fond du problème ?
      Savons nous rééllement ce que les militaires veulent ? C’est vrai leur manière d’agir n ’est pas du tout légal...
      Après tout ne sont t ils pas nos frères ?
      on en a tous marre, marre de ne rien dire sur tout ce qui passe, marre de notre situation on veux la quiétude chez nous.
      la force ne peut résoudre jamais un problème, elle le fait juste endormir. Que Dieu aide les burkinabé par ce que on sait quand la guerre commence mais on ne connais pas la fin.
      Preos garde par ce qu’un nouveau problème vient de commencer.

      Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 00:26
    En réponse à : God bless Blaise and Gl Nabere Traore

    Felicitations au nouveau ministre de la defense et au nouveau CMGA,

    que les mutins de Bobo soit issus de la diaspora ou pas, il faut tout simplement les radier de l’armee apres avoir retire toutes les armes. Ce sont tout simplement des VOLEURS. Ceux qu on a pu arreter doivent subir un interrogatoire muscle pour avouer qui est le cerveau de cette mutinerie.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 00:28
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Et C’ etait parti pour une rebellion. c’est ca on veut copier ceux qu’ on voit autour de nous, conneries.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 00:51, par ernesto
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Merci d’avoir ramener un semblant de calme precaire mon General. Bravo.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 04:53, par Boulougou Compaoré
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Salut Les amis

    Des militaires qui tuent des militaires pour des problèmes de primes, c’est des choses qu’il faut éviter.

    Nous sommes tous Burkinabés et on doit tous se comprendre dans le sens que des Burkinabés ne doivent pas tuer des Burkinabés.

    En tout cas, ...

    Boulougou Compaoré

    Répondre à ce message

    • Le 5 juin 2011 à 09:37, par OXYAM
      En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      boulougou compaore vous etes au burkina faso et vous uivez les evenements es ce pour une raison de prime un militaire a le droit de tuer et pille viole detruire des biens prive et publique si votre femme ou votre etait viole ou tuer vous allez comprendre que la vie est sacre et que en tant garant de la securite des citoyen ils ne doivent manifester de ce maniere soyons juste

      Répondre à ce message

    • Le 5 juin 2011 à 12:21, par Nayala
      En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      Mais Mr. Vous n’ avez pas lu l’ article ou koi ? Il s’ agit ici d’ une tout autre revendication, en plus cette racaille à pris à population 3 jours de suite matin-midi-soir ! Pas comme dans les autres cas. Savez vous ce que ça veut dire prendre la RTB2 ? C’ est un coup d’ état ni plus ni moins. On peut bien revendiquer sans pour autant sémer la terreur ! En plus les revendications des autres étaient valables pour tous !

      Répondre à ce message

    • Le 5 juin 2011 à 14:38, par piiiiii
      En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      c’est parceque toi ou un membre de ta famille n’a pas recu de balle perdue ou n’a pas été violé que tu parles comme ca. seul le sang pouvait laver ce affront.

      Répondre à ce message

    • Le 5 juin 2011 à 14:59, par Digne d’être burkinabè
      En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      Imbécile, idiot.

      Je me permets de t’insulter en tant qu’ancien sergent de l’armée burkinabè. Lors de ta formation de six mois, on t’a éduqué à lutter au prix de ta vie pour protéger la nation et non pour ton ventre. Et dans le règlement une mutinerie est sanctionnée par la peine de mort. Donc il faut remercier le président d’avoir été assez patient pour accepter de régler cette situation démocratiquement au lieu de suivre le règlement militaire. Ce que la population ne sais même pas c’est que si on calcul ces primes ça ne dépasse même pas 500 000 CFA pour chacun de ces soi-disant mutins.

      De plus ces imbéciles se comparent aux militaires de la garde présidentielle. Quand j’étais encore dans l’armée, je n’aimais pas la garde présidentielle, car je trouvais qu’ils étaient privilégiés. Mais aujourd’hui avec le recul et ma formation universitaire, je trouve que c’est normal que ces personnes qui exposent leur vie tous les jours que Dieu fait pour protéger le président soit bien rémunéré. C’est comme si on leur payait une prime de risque "quelque soit le pays, le président est une cible ambulante". Croyez vous qu’un mécanicien d’avion peut-il se plaindre qu’un pilote ait une prime de vol ?.

      Et si vous étiez digne de la tenue que vous portez, vous seriez resté au camp et tirer en l’air pour vous faire entendre au lieu de sortir salir la tenue en vous attaquant à la population.

      Répondre à ce message

      • Le 5 juin 2011 à 16:45
        En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

        ce que je deplore dans votre intervention sergent c’est juste les injures, sinon de mon point de vue votres commentaire est propre et je crois que vous avez tjrs votre place dans l’armer pour conseiller ces jeunes militaires et leur apprendre les vraies valeurs d’un homme de tenue....
        aux autorites, il faudra revoir les conditions de recrutement de ces jeunes maximum niveau 3eme. je deplore parfais que certain ne puisse pas s’exprimer en francais.
        Nous sommes aux 21 siecle voyez vous meme comme les choses evoluent ; en plus de cela faites participer les hommes de tenues a des competions sportives , svp faites revenir la coupe du parc animalie de ziniare.

        vive le burkina et que la paix revienne vite...

        courage P-F

        Répondre à ce message

      • Le 5 juin 2011 à 20:19, par modeste
        En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

        Bien répondu. Ces mutins méritaient plus, et rien ne justifie qu’au nom de soi-disants primes, on mette en péril la nation toute entière, et vouloir mettre à feu et à sang ce pays que nous chérissons tous, aussi pauvre soit-il.

        je voudrais saluer la patience et le sens de responsabilité des plus hautes autorités, le Chef de l’Etat en particulier, qui se sont efforcées, depuis le début de la crise de nos codos, de privilégier le dialogue et d’être réactives à leurs revendications.

        La tolérance et la patience ont des limites ; ces militaires vandales, pilleurs, voleurs et violeurs pensaient-ils continuer leur "jeu" en toute sérénité ? quelle motivation les anime t-ils ?

        En tout értat de cause, force doit rester à la loi, et il était temps que l’autorité de l’état se fasse sentir.
        Que les militaires dignes de ce nom soient et restent la force tranquille sur qui la nation reconnaissante, peut compter sur.

        Veillons à ne pas mettre le feu à notre Faso ; nous y gagnons tous.

        Répondre à ce message

      • Le 6 juin 2011 à 01:23, par Bouba
        En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

        Merci Grand-frère,

        C’est bien dit. On voit toute la différence qu’il y a entre les anciens militaires et les jeunes d’aujourd’hui. Les anciens allaient dans l’armée par vocation, mais la mojorité des jeunes qui vont aujourd’hui dans l’armée le font par nécessité intestinale c’est vraiment dommage pour le pays.

        Répondre à ce message

      • Le 6 juin 2011 à 12:43, par elfie
        En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

        « bien parler ils ne merites vraiment pas leurs tenus »

        Répondre à ce message

      • Le 6 juin 2011 à 14:15, par Sydney
        En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

        Merci mon frère c’est bien dit je suis d’avis avec toi. C’est propre

        Répondre à ce message

      • Le 6 juin 2011 à 17:30, par Adams
        En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

        Felicitation Sergent ! vous est de ceux que l’armé Burkinabé recherche aujourd’hui. Merci de votre eclairage...

        Répondre à ce message

    • Le 5 juin 2011 à 15:05, par David
      En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      Bonjour Mr Compaoré !

      Comment pouvez vous admettre ou soutenir cette position.Un honnête citoyen qui suit les évènements ne doit pas tenir ce raisonnement. Trop c’est trop, les commerçants et opérateurs économiques pleurent, le peuple souffre, les familles sont endeuillées, meurtries.....Le Burkina-Faso souffre au fond de lui et ne fait que régresser par et avec cette situation. Je suis d’accord qu’il faut dialoguer, dialoguer et dialoguer mais hélas... Au-delàs du dialogue toute personne qui est en intime connexion avec sa propre raison raisonnable ne peut admettre cette situation et laisser faire. La méthode forte est et demeure une solution forte face à certaines situations.

      Prenez en garde Mr Compaoré et faites des propositions concrètes dans le but d’avoir un Burkina Viable et vivable

      Répondre à ce message

    • Le 5 juin 2011 à 15:21, par themis
      En réponse à : La galere est le lot commun de tous les burkinabe.

      Monsieur,
      Seriez-vous un de ces soldats ayant participe a ces mutuneries, ou du moins qui les aurait cautionnees.
      Que vous vous lamentiez pour des bandits voleurs et brigands assassines dans un geste de legitime defence et que vous n’ayez pas le plus petit mot de compassion pour une petite innocente de 16 ans assassinee, temoigne de votre etat d’esprit et de vos dispositions.

      Fallait-il donc laisser piller, violer, voler, bruler, saccager ?

      Quand on envahit les commerces et qu’on s’empare de motos, de refrigerateurs, de televiseurs, de toutes sortes de marchandises, par la force des armes, ce n’est plus une histoire de prime. quand on entre dans les belles maisons, qu’on les saccage, menace femmes et enfants, demande qu’on remette toute la tirelire, vide le refrigerateur, ce n’est plus une question de prime. quand on entre dans chaque hotel de la ville, menace les clients, retire leur argent, vide les caisses, ce n’est plus une affaire de prime. quand on force les banques, ce n’est plus une affaire de prime. quand on tire a la roquette sur l’intendance militaire et qu’on vide la reserve de son stock que l’on revend en clamant hilare que le gouvernement va racheter, ce n’est plus une question de prime. quand on s’empare de la radio pour exiger le depart d’un president elu par le peuple ce n’est plus une question de prime.

      Pour repeter ce qui a ete dit, dorenavant, vous faites le moindre bruit, on vous mate. vous resistez, on vous tue.

      Si vous n’etes pas satisfait de votre profession de soldat, demissionnez, reprenez les etudes et si vous le pouvez devenez medecin, infirmier, professeur, enseignants... si vous croyez que ces gens sont mieux lotis que vous.

      La galere est le lot commun de tous les burkinabe : le paysan dans son champ desseche connait une galere continuelle, chaque annee. la menagere qui ne peut nourrir ses enfants pleurant de faim une galere quotidienne. les medecins et infirmiers connaissent leur part de souffrance. les professeurs et instuteurs trinquent aussi a la galere. interrogez les etudiants, les eleves, les policiers, les gendarmes, tout le monde vous decrira le vecu de la galere.
      est-ce pour cela qu’ils pillent les laborieux commercants ? devastent les demeures, volent, violent et tuent ?

      Accessoirement, ou est passee l’opposition devenue soudain muette comme une carpe ? elle si prompte a hurler et denoncer. les a-t-on entendu denoncer la barbarie de ces soldats ? Se desoler des vies fauchees ? Manifester de la compassion pour les commercants pilles ? Dans les heures de souffrance et de douleur une nation doit fusionner et devenir une et solidaire.

      Répondre à ce message

      • Le 5 juin 2011 à 19:10
        En réponse à : La galere est le lot commun de tous les burkinabe.

        moi je condivise tou se que vs ave di,si tou l’monde o Burkina étè com vs... Mr. vs ave b1 di

        Répondre à ce message

      • Le 5 juin 2011 à 22:22, par Sanou
        En réponse à : La galere est le lot commun de tous les burkinabe.

        Et puis c’est tout !
        Tout à fait d’accord avec Thermis !
        Ce sont des criminels purs et durs comme tels ils doivent être sévèrement punis !
        Le Gal est trop clément lorsqu’il dit que leur droit seront respecté ! Cela me désole car c’est les mettre au même titre que des citoyens lamda !
        Désobéissance à la hiérarchie, vol de matériel militaire, usage de matériel militaire en temps de paix pour vol à main armé, trouble grave de l’ordre public, coups et blessures volontaires, meurtres,"rébellion", atteinte à la sécurité nationale,......(je reprend mon souffle).
        On a vu les autres, fort regrettable mais ils ont compris leur tort !
        Mais eux après tous ce que j’ai énoncé plus haut, et avec circonstance aggravante militaire qui ont juré devant sur la constitution et sur le drapeau de servir et de protéger la nation, ce serait dommage que la sanction ne soit pas exemplaire ! Je sais que ce sont nos frères, pères, cousins bref des humains mais les règles de la société et les lois doivent être respectés !
        Imaginez vous que la santé qui malgré les conditions minables dans laquelle ils travaillent et pour le même adjectif pour le salaire prenait en otage tout le peuple ? Ou Euthanasiaient tous vos parents parce qu’ils sont mal payés ?
        A tous les militaires et paramilitaires de ce pays, montrez à cette nation et aux autres que vous valez mieux que ça !
        Soyez plus professionnels !
        A tous les burkinabè l’heure est au travail,à la culture de la paix et à l’excellence !
        Car mine de rien nous avons reculer de 30 ans, tout ce que nous avons acquis en terme de développement et de crédibilité liquidé en trois mois !
        Il nous faudra dix ans pour rembourser tous ces dégâts ! Et a cause de cela la vrai galère !
        A bon entendeur.....
        Un fils de la ville

        Répondre à ce message

      • Le 6 juin 2011 à 03:38
        En réponse à : La galere est le lot commun de tous les burkinabe.

        BIEN DIT MR THEMIS ! VOUS AVEZ VU JUSTE TOUT CE QUE J’AVAIS A DIRE ! QUE DIEU VOUS BENISSE AINSI QUE TOUS VOS COLLEGUES CONSCIEUX, HONNETES, DEVOUES A SERVIR LE PRESIDENT AINSI QUE LE PEUPLE. QUE DIEU CONTINUE DE VOUS PROTEGER TOUS, DE VOUS ACCORDER LA LONGEVITE, LA SANTE PARFAITE. QUE DIEU BENISSE DAVANTAGE NOTRE FASO ET NOUS EPARGNE DE CES DESARROIS A JAMAIS ! VIVE LE FASO ET MERCIE AU PRESIDENT ET A CEUX QUI ONT REUSSI A METTRE MAIN SUR CES MILITAIRES SINGES, CES POISONS. SURTOUT QU’ON CONTINUE DE RECHERCHER LES AUTRES MUTINS ET REUSSIR A RECUPERER TOUS LES WEAPONS, TOUTES AUTRES CHOSES QU’ILS ONT VOLES. J’ESPERE QUE DESORMAIS, ON RECRUTERAIT LES MILITAIRES AVEC DIPLOME BAC, FAIRE AUSSI UNE ENQUETE DE MORALITE SUR TOUT CANDIDAT AVANT RECRUTEMENT ET MAKE SURE QUE LE TEST SOIT ASSISTE ET CORRIGE PAR DES BONS ET HONNETES MILITAIRES DE HAUTE CLASSE D’UN AUTRE PAYS AFIN DE REDUIRE ET/OU EVITER LES FRAUDES, LES RECOMMENDATIONS. AUCUN RECRUT NE DOIT PASSER PAR LA PETITE PORTE. JE SUIS FIERE DE TOUS CES BRAVES HOMMES DE TENUES. TOUTES MES CONDOLEANCES A TOUS CEUX QUI ONT PERDU UN OU DES MEMBRES DE LEUR FAMILLE A CAUSE DE CES MUTINS ET A CAUSE DE BALLES PERDUES. COURAGE A TOUS CEUX QUI ONT PERDUS LEURS BIENS MOBILIERS ET IMMOBILIERS ! SOYEZ POSITIFS ET QUE DIEU VOUS ASSISTE ET PROTEGE !

        Répondre à ce message

    • Le 5 juin 2011 à 16:02
      En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      plutôt des burkinabés traumatisant des burkinabès violant leurs sœurs
      Mon frère tu trouve normal que des hommes censés nous protéger tuent nos enfants nous pillent nous violent réduisent nos famille à la mendicité ?
      combien de personnes sont au chômage aujourd’hui par leur faute
      combien de personnes doivent tout reconstruire par leur fautes ? combien de million les fics perdent par leur faute
      ils n’ont semé que ruine et désolation derrière eux
      en tant que mère de famille en tant qu’épouse ruinée je dis non
      vivement qu’on est désarme kelke soit la manière utilisée
      y en a marre de nous caché sous le lit avec nos enfts dans le but de les protéger
      ils savent tous ou faire claquer leur arme

      Répondre à ce message

    • Le 6 juin 2011 à 12:39
      En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      je m’adresse à Monsieur Boulmiougou.
      "des militaires qui tuent des militaires pour des reclamations de primes"
      Pensez vous que c’est en volant, violant, tuant des gens avec des balles perdues qu’on revendiquent des primes. Que diriez vous si on avait violé votre femme, une balle perdue tué votre fille, et vos biens volés.Si c’était le cas vous ne raisonerez pas ainsi.
      En tout tous ces rats (militaires) doivent être mater correctement. c’est tout ce qu’ils méritent

      Répondre à ce message

    • Le 6 juin 2011 à 12:51, par kouara
      En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      Mon frère tu n’ a rien compris encore car pour toi des militaires ne devraient pas tuer leurs frères d’armes pour des questions de primes. Alors penses tu que des militaires devraient semer autant de merde aux civils avec des armes que nous tous avions contribué à achéter ?
      Pour moi la RSP a très bien agit. Merci.
      YAO.

      Répondre à ce message

    • Le 6 juin 2011 à 12:55, par nabson
      En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      des militaires qui veule qu’on leur donne plus de primes en tuant des innocents meritent la radiation de l’armee et la prison a vie un burkinabe digne de ce nom n’agirait jamais de la sorte par nabson

      Répondre à ce message

    • Le 6 juin 2011 à 13:08
      En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      et les innocentes victimes collatérales ? as tu pensé à la pauvre Djènèba SANOU ? Mr Boulougou COMPAORE EST TU UN MILITAIRE ? TOUS LE BIEN QUE JE TE SOUHAITE EST QUE TU VIVE DIRECTEMENT UNE TELLE SITUATION POUR COMPRENDRE LE SENTIMENT DES POPULATIONS ECOEUREES.
      SI CES MUTIN SE RESPECTAIENT ILS N’ALLAIENT FAIRE CE QU’ILS ONT FAIT PENDANT CES 03 JOURS !

      BRAVO A L’ARMEE QUI EST RESTEE LOYALE EN DEMONTRANT LA NOBLESSE DE SA MISSION !

      MR BOULOUGOU SOIS BURKINABE !!!!!!

      Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 04:57, par kouadio
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Comme tout bon burkina je presente mes condoleances a la famille de la jeune fille.Que Dieu le tout puissant console ses parents et pourvoie a leur besoin.Que l’Etat soutienne cette famille dans cette dure epreuve.Je suis dans le doute car je ne sais pas s’il ya des morts dans les rangs des militaires sauveurs,forces de la Republique sur ceux nous placons notre confiance a jamais.Je veux savoir si ya condoleances pour des voleurs delinquants tombes par suite de riposte.Merci au president du Faso pour sa vive reaction.Action,Reaction.A BON ENTENDEUR, SALUT !Kouadio U.S.A Merci aussi a faso.net

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 06:36, par Notre Pays
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Tout ce qui arrive, depuis la mutinerie jusqu’a ce denouement est tres deplorable.
    J’espere que toutes les positions seront plus conciliantes apres tous ces evenements et que tout le monde a, le devoir politique ( pour le management actuel) ou simplement civique (pour la part des citoyens y compris les militaires) pour reflechir au probleme de fond et poser des actes qui nous aiderons a sortir de cette situation difficile.
    Probablement que cette derniere intervention est justifiee par le ras-le-bol des civiles ou des raisons d’etat que nous citoyen ne pouvons avoir pour la justifier. Mais les autorites et les parties civiles ou militaires devraient continuer a discuter, regler les problemes urgents et discuter des bases d’une societe plus juste ou tout le monde a sa chance. C’est de cette base que se construisent les grandes nations.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 09:14, par Xav
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Tout le monde ne peut que se réjouir si les mutineries sanglantes cessent enfin. Et présenter nos condoléances et soutien aux familles des victimes si injustement dans la peine. Mais cela ne doit pas faire oublier les profonds problèmes de la société burkinabè, économiques et sociaux, dus au moins en partie à l’absence d’un état de droit effectif : développement de la corruption, impunité dont jouit une certaine partie de la population au pouvoir ou proche du pouvoir, désintérêt des gouvernants pour les conditions de vie des citoyens ordinaires, usure du pouvoir.... Ces questions doivent être prises en compte avec sérieux, aboutissant à des solutions concrètes et rapides, afin que le Burkina redevienne un pays paisible où il fait bon vivre.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 09:29, par Oumou Dilli
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Si dans les prochains jours nous n’observons aucune mutinerie nulle part dans le pays alors c’est gagne et Bobo aura ferme le bal ! Au cas contraire la confrontation entre corps militaire va s’installer et il ne rester plus que l’intervention de forces etrangeres pour etablir la paix au BF.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 10:20
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    le gouvernement de LAT ne doit pas oublier qu’il ya un malaise profond au pays et q’il va falloir mettre les boucher double afin qu’il ai la véritable paix au faso je parle de l’injustice de l’impunité de l’usurpassion du pouvoir et j’en passe

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 10:48, par Kader
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Il faudra maintenant radier tous ces délinquants de l’armée ou bien il faudra les muter à gaoua chez les lobi. Même avec leurs armes on verra s’ils sont vraiment des garçons. Les populations de gaoua n’ont peur de rien et ces délinquants verront que malgré les armes qu’ils portent ils ne sont rien du tout face à la déterminations des lobi que j’apprécie leurs courages et leurs fortes caractères. ils n’ont qu’à bien se renseigner pourquoi les militaires de gaoua n’osent plus bisser leurs idioties depuis qu’ils ont tentés une fois ? c’est bien la population qui a pris ses responsabilités. Là bas on a besoin du concours de gouvernement pour régler ces détails.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 11:05, par simmenthal
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Bonjour,

    Félicitation au forces armées nationales qui ont retabli l’ordre à Bobo.
    Que la justice militaire prenne maintenant le relai.

    D’autre part, il serait interessant qu les journalistes mettent en ligne les numeros verts
    que l’Etat a communiqué afin que tous nous puissons dénoncer ces rebelles, pardon
    ces « mutins » et indiquer leur caches d’armes et les biens volés.

    merci

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 11:13
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    « Selon les explications d’un agent de la RTB2, ils ont investi la salle d’animation disant vouloir passer une déclaration dans laquelle, ils exigeaient le départ du Président Compaoré. »

    N’est pas la vrai raison du changement de solution par rapport a ceux de Ouaga et autres ?

    « On se demande même si nous ne rêvons pas. Nous nous posons beaucoup de question sur le pourquoi de ces manifestations. Parce que nous ne voyons plus de raisons objectives à cela »,

    On est pas sorti de l’auberge alors…..si on ne connait pas la maladie que va-t-on soigner ????
    S’ils n’ont pas de raison objectives alors c’est grave.

    « Pour le moment, pas de précision sur le nombre mutins. Aux dires du général, ils sont en tout cas une minorité »

    Rassemblez les militaires et comptez-les absences non justifiées VOUS AUREZ A PEU PRES LE NB MAX DE MUTINS
    ah bon ? 03 mois pour les désarmer ? on est ou ??? en cote d’ivoire ou quoi

    « Leur attitude est condamnée au sein de toute l’armée et bon nombre de militaires se plaignent actuellement et estime même certaines primes qui ont été accordées ne se justifient pas. « C’est déshonorant. Chacun a pris conscience. Nous devons à tout prix montrer à tous les Burkinabè qu’il y a une autre image de l’armée », martèle le général Honoré Traoré »

    LES PRIMES SONT INJUSTIFIEES ??? alors rendez les, sinon c’est aussi du recel et du vol. Que les militaires publiquement refusent les primes alors les burkinabé sauront qu’ils ont pris conscience et veulent redorer leur image.
    Nous voulons le tribunal militaire pour tous les mutins ( ouaga, Kossyam, Po, Dori, Kaya, Dori, Dédougou ? Gaoua, Tenkodogo, Fada)

    Répondre à ce message

    • Le 6 juin 2011 à 13:37
      En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      Mon frère, à vous lire on voit que vous faites une fixation sur le Chef d’Etat Major Général des Armées. Ce n’est pas vous qui allez lui apprendre à faire son travail. A sa place, et dans ces moments, vous ne serez pas plus éloquent.
      Une fois de plus BRAVO au PF, au CEMGA, et au nouveau gouvernement de LAT pour tous ces efforts pour sortir le vaillant peuple Burkinabe de cette impasse.

      Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 11:25
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    C’est depuis que les militaires frappaient les civiles dans les maquis qu’il fallait penser à leur discipline mais en son temps la presse a toujours interpellé l’Etat mais il n’ya jamais rien eut contre ces vandales. Rappelez vous un colonel a giflé un policier en service et il n’y A rien eut.Je ne m’étalerai pas sur les descente musclée des soldats pour des histoires de femmes de bar. En son temps la hiérarchie était préoccupée aux deals et semblait tolérer et la population en souffrait maintenant que indiscipline a grandit, vous voulez que tout le monde vous écoute. Débrouillez vous.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 12:19, par Mr A
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    A moins d´etre au meme niveau mental que ces delinquants, on ne peut que feliciter l´action de l´etat...
    A moins de souhaiter le pire au faso, il n´ya pas de raison d´etre pessimiste quant au bon aboutissement de cette action..(il ne reste qu´à retrouver les fuillards).
    Ces mutins n´ont fait que profiter de l´exces de sagesse des autorités, qui voulaient previlegier le dialogue.. Les revendications fondées ont eté prises en compte..
    Il n´y aura pas d´affrontement entre militaires ou intervention etrangere : que ceux qui le souhaitent arretent de rever.
    Quand le dialogue echoue ,il faut utiliser la force legitime.On a pas besoin d´avoir un QI superieur à 10 pour le comprendre

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 12:23, par triste reallité
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Nos condoléances a la famille de la jeune fille tuée par balle perdu. Nous prions aussi pour la familles des militaires tombés : que dieu les console.
    Cependant, force est de reconnaitre que cette opération était plus que nécessaire pour ramener de force la quiétude au Burkina. Si ces mutins n’avaient pas opposé de résistance, ils n’auraient pas perdu la vie et mis en danger celle des autres. Disons le clairement, ceci dépasse largement le cadre de revendication, mais c’était une vraie rebellions qui se préparait, car si en une seule journée 57 mutins ont été arrêtés, soyons sur qu’ils dépassent une centaine et il suffisait qu’ils aient un leader charismatique militaire ou politicien (chose qui n’allait surement pas duré) pour que naissent a la surprise de tous les burkinabé, une rebellions. Si des militaires en armes se sont rendu a la RTB2 pour passer un message exigent le depart du president, vous verrez rapidement que des opposants arrivistes et une parti de la population ayant une courte vision allaient rapidement se rallier a leur cause et recuperer le mouvement : c’etait parti pour une rebellion.Alors, si le dialogue n’a pas pu raisonner les mutins, la force est absolument légitime pour éviter a notre cher Faso le pire.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 12:28, par Nayala
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Maintenant Mr le général le moment du western est venu de démasquer les hors la loi dans toutes les garnissons ! Je ne peux pas parler au nom de tout les burkinabé mais nous voulons la tête des violeurs et assassins qui ont endeuillés bien des familles. Que les victimes identifent leurs bourreaux ! Et qu’ ils soient radiés de l’ ARMÉ.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 12:43, par SIDBALA
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Franchement, il faut reconnaître qu’il n’y avait pas d’autres solutions pour cette mutinerie de Bobo que l’intervention militaire qui a permis de sauver la population d’un drame.Du coup les mutineries vont cesser certainement. On peut tirer les enseignements suivants :
    1)il faudra une investigation poussée pour s’assurer qu’il n’a pas des gens tapis dans l’ombre qui voulaient récupérer le mouvement(en témoignent les slogans scandés à la RT2 sur le Président du Faso)
    2)la nécessité de créer une unité anti-mutinerie se pose.Cette unité d’élite serait formée en conséquence et évitera les on-dits (comme c’est le cas actuellement à cause de la présence du RSP)
    3)les mutins en fuite(ils sont nombreux paraît-il) constituent un danger et il faut les rechercher activement.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 12:51
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Immortalisons la mémoire de Djénéba SANOU en la prenant comme le symbole de lutte contre la barbarie !
    Paix à son âme et que Dieu console ses parents !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 13:18, par omar
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    chers compratriots la situation reste vraiment confuse pr ns autres de la diaspora. Mais quelles sont les révendications de ces militaires ? c’est le Blaison qu’ils veulent ? Mais pouquoi s’en prendre aux pauvres civiles ss défence ? où une stratègie pr pousser le peuple à la révolte contre le pouvoir ? ah là ils se sont trompé de statègie !!
    s’il vous plais le BF, comme pays PPTE n’a pas besoin de trouble en ces temps durs, préservons l’unique chose qui ns est Chere : la paix sociale. Ns les Burkinabé de l’exterieur , quelques mois de cela on était très fier de présenter notre pays comme un model de stabilité en Afrique Hélas. En ce qui conserne le président ,je me demande, que font ses conseillers pour le préserver une sortie honorable ? voulez vs qu’il connaisse le meme sort que le tunusien pr ne citer que cela. Blaise doit rassurer au peuple qu’il n’a l’intention de mourir au pouvoir c’est bien vrai qu’il a commis du tort ds le passé mais ns pouvons le pardonner. Que Dieu sauvegarde le BF lenglengué

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 13:22, par Xav
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Merci à Fasonet d’avoir retiré le message de haine (appel au lynchage) qui figurait dans les réactions ce matin. Il ne faut pas tomber dans ce piège, tout le monde doit oeuvrer pour un développement du pays dans la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 13:44
    En réponse à : Mutunérie militaire à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Merci pour cette délivrance. Bravo au Général Traoré Honoré Nabéré et à tout ceux qui ont combattu ces délinquants déguisés en militaire.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 15:41, par agastino
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    je demande le depart du ministre de la defense. je ne suis pas en accord avec la manière de resoudre cette situation.il ne fallait pas passer par une manière aussi forte ;que dieu bennisse le faso.il y a eu des cas similaires dans les autres regions mais pas d’intervention .

    Répondre à ce message

    • Le 5 juin 2011 à 16:10, par themis
      En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      Ah ! A quel titre demandez-vous la demission du General ?

      N’avez-vous pas lu ici ou la qu’il est fortement applaudi a bobo sur son passage. que le pays entier a pousse un ouf de soulagement ? Quand vous lisez les interventions sur ce forum, ne notez-vous pas que l’action est plebiscitee ?
      Alors votre opinion d’individu egoiste n’etant nullement representive de l’opinion generale, vous seriez sage de vous la garder.
      Maniere trop forte ? Et comment qualifiez-vous les exactions sanginaires de vos camarades ?

      Répondre à ce message

    • Le 5 juin 2011 à 16:22, par Ivana
      En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      Cher anonyme,
      il fallait bien que l’intervention musclée commence quelque part. On s’en fout que ce soit à Bobo ou ailleurs (le Burkina est une nation, arretez ce regionalisme déplacé). L’essentiel est de rétablir l’ordre et la quiétude. C’est impensable qu’il se trouve des gens comme toi pour déplorer l’usage de la force contre ces voyous qui ne comprennent que ce langage. Personne ne se réjouit de la mort d’autrui qui qu’il soit mais dans le cas d’espèce il fallait sévir. Tant pis pour toi si tu n’es pas content, j’aimerais bien voir ta réaction si ces voyous avait saccagé ton commerce, si toi ou un des tiens avait recu une balle perdue ou si ta femme, ta fille ou ta soeur avait été violée. Arrète d’etre l’avocat du diable et aie de la compassion pour le traumatisme et les pertes eu tout genre subies par les populations.

      Répondre à ce message

    • Le 5 juin 2011 à 17:16, par simmenthal
      En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      Quand ces voyous de militaires vont violer ta femme, ta fille et ta mère ; on pourra discuter !

      Répondre à ce message

    • Le 5 juin 2011 à 21:10, par Lecitoyen
      En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      Le Ministre de la Défense ne partira. Dans ce cas précis TOUT LE PEUPLE EST AVEC LUI. Les anciens mutins doivent se ranger.

      Répondre à ce message

    • Le 6 juin 2011 à 12:00
      En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      Tu es qui pour demander le depart du ministre de la defense. S’il se trouve que tu es un de sparrain de ces malfrats fais nous le savoir et tu sauras que tu es trop petit pour tenir de tel propos a l’endrois du premier responsable de ce pays. salot !

      Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 15:44, par Paix au Pays
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Mon Dieu c’est vraiment honteux !!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 15:57, par Chevalier Intègre
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Maintenant que BLAISE a décidé de fouetter, après avoir longuement tenté d’écouter et de raisonner, QU’ON NOUS DISE QUEL APATRIDE MET LE FEU A SON PROPRE PAYS DEPUIS QUELQUES TEMPS. Civil ou Militaire, dégommez-le et qu’on en finisse.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 16:49, par yacouba
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    voici des soldats qui vont en guerre contre leur propre pays. ils ont sali le nom du pays dans le monde entier.ces idiots ignorent que les bailleurs de font detestent .pour un pays classe parmis les dix plus pauvres de la terre on na pas besoin de ca .il faut que la loi adequoite soit appliquee .

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 17:00, par Aoua
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Mr compaore
    dites plutôt des burkinabès traumatisant des burkinabès
    violant leurs sœurs
    vous semblez déplorer la manière utilisée pour désarmer ses mutins
    êtes vous à coté d’un camp ?je crois que non des mamans étaient obligées de terrer leur progénitures sous les lits afin de les protéger contre les balles perdues
    mettez vous à la place de ceux qui ont été dépouillés de tout et qui doivent rebâtir
    mettez vous à la place de ceux qui sont aujourd’hui aux chômage par leur faute car ils sont des centaines aujourd’hui ; des familles réduites à la mendicités dans ce contexte de vie chère
    mettez vous à la place des mères qui ont vu leurs enfts brutalement arrachés à leur affection
    avez vous déjà eu une proche violée ? je crois que non alors imaginez un peu l’horreur, cette saleté collée en vous et qui détruit à jamais votre vie de femme
    si cela doit continuer avez vous un peu une idée de combien les fics perdront suite à ces pillages de commerçants
    nous savons tous que les caisses de l’Etat sont remplis en partie par les impôts
    en tant que femme je dis non à ces viols non aux balles perdues qui tuent les fruits de nos entrailles
    merci au chef d’état major et tous ceux qui aident à désarmer ces malades
    mes condoléances à toutes les familles attristées par leur fautes et meilleurs santés aux malades

    Répondre à ce message

    • Le 6 juin 2011 à 12:29
      En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      Tout a fait d’avis. Et en plus des impots, qui paie les taxes douanieres et la TVA ? Les meme commercants et prestataire de service. Si c’est pour les primes exagerees vous(mutins) les aurez, mais seulement sur papier parce que les caisses de l’Etat seront vide. Et pour ceux qui connaissent des commercant, demandez les s’ils ont commence a payer les impots et CSI... La situation est telle que aucun agent des impots n’ose se pointer devant un magasin pour parler impot.
      Au risque d’aggraver la colere des commercants.

      Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 17:14, par mafflou
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Bonjour à tous, je tiens à féliciter le commando pour leur acte de bravoure, il ont afin pu sécuriser la ville de bobo dioulasso - j’avoue que la ville de sya a vécu 72 heures de terreur et violence jamais vu - je tiens à attirer l’attention des autorité de ce pays que le système de gouvernance en lui même est pourri et a atteint ses limite c’est fini. rappelez vous de cette phase du PRÉSIDENT THOMA SANKARA "un milliaire sans formation idéologique est un criminel en puissance" 25 ans après les paroles de ce visionnaire sont toujours d’actualité - en effet cette mutinerie n’a rien a voir avec une quelconque revendication, c’est une opération de vol et de pillage planifié par un groupe de soit disant militaire écervelé et analphabète - les recrutement de lacrou on le sait "les responsable de ce pays pense que c’est les indisciplinés,les voleurs et voyou qui sont leur neveu qu’il faut intégrer - voila le resultat qui les bouffe eux même }

    je propose que dans l’urgence des réflexions soient menées pour une restructuration totale de l’armée, afin d’avoir un militaire de type nouveau conscient de ses devoirs. afin que faire de ces mutins je propose 2 solutions
    - Jugement et emprisonnement ferme au moins 15 ans suivi de radiation de l’armée
    - Élimination pur et simple (en dépit de l’état de droit)
    - démantèlement des garnison, éloigner les camp militaire loin des villes

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 17:46, par Bison futé
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Il ya un temps pour tout : un temps pour écouter et un temps pour agir. Le commandement a pris ses responsabilités. Bravo ! Maintenant il lui revient de creuser davantage pour atteindre la racine de ce mal et l’éradiquer totalement.Il importe que les autorités de notre pays soient plus proactives. Quand on gouverne, il ne faut pas éluder les problèmes, mais les traiter avec courage et détermination. Le peuple a souffert dans sa chair et il a besoin d’être vraiment rassuré pour encore faire confiance à son Armée. Puissent les victimes innocentes de ce gangstérisme reposer en paix ! Dieu bénisse notre pays bien aimé. Amen.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 17:58, par DRABOUS
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    MES SINCERES CONDOLEANCES A LA FAMILLE DE LA FILLETTE ET QUE SON AME REPOSE EN PAIX.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 18:22, par mafflou
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Bonjour à tous, je tiens à féliciter le commando pour leur acte de bravoure, il ont afin pu sécuriser la ville de bobo dioulasso - j’avoue que la ville de sya a vécu 72 heures de terreur et violence jamais vu - je tiens à attirer l’attention des autorité de ce pays que le système de gouvernance en lui même est pourri et a atteint ses limite c’est fini. rappelez vous de cette phase du PRÉSIDENT THOMA SANKARA "un milliaire sans formation idéologique est un criminel en puissance" 25 ans après les paroles de ce visionnaire sont toujours d’actualité - en effet cette mutinerie n’a rien a voir avec une quelconque revendication, c’est une opération de vol et de pillage planifié par un groupe de soit disant militaire écervelé et analphabète - les recrutement de lacrou on le sait "les responsable de ce pays pense que c’est les indisciplinés,les voleurs et voyou qui sont leur neveu qu’il faut intégrer - voila le resultat qui les bouffe eux même }

    je propose que dans l’urgence des réflexions soient menées pour une restructuration totale de l’armée, afin d’avoir un militaire de type nouveau conscient de ses devoirs. afin que faire de ces mutins je propose 2 solutions
    - Jugement et emprisonnement ferme au moins 15 ans suivi de radiation de l’armée
    - Élimination pur et simple (en dépit de l’état de droit)
    - démantèlement des garnison, éloigner les camp militaire loin des villes

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 19:04
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Pourquoi a Bobo les effets voles ont-ils ete retrouves alors qu’il n’a pas ete ainsi a Ouaga ? Le gouvernement fait-il une justice a 2 vitesses ? Les victimes de Ouaga ne meritent-elles pas la meme protection et les memes egards que celles de Bobo ? Oubien notre armee integre est incapable de retrouver ces bien voles ? Si tel est le cas, courage aux voleurs car aucune enquete serieuse ne peut etre faite ici aux pays des hommes integres (ou du moins a Ouaga).
    C’est simplement honteux ! Et le gouvernement n’aura meme pas honte de continuer a percevoir les differents impots et taxes sur les revenus des pauvres citoyens honnetes. Etat, ou es-tu ? Autorite, ou es-tu ? Avec ca vous nous parlez de civisme fiscal et de patriotisme.

    Répondre à ce message

    • Le 6 juin 2011 à 01:08, par Sanou
      En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      Mon frère est ce que tu suis les évènements ???
      1- A BOBO DES BANDITS EN TREILLIS ONT PILLE ET SACCAGER LA VILLE POUR S’ENRICHIR en prenant le soin de s’attaquer nuitamment au marché et par la suite un couvre feu diurne pour s’adonner à leur basse besogne !!!
      2 - A BOBO il ya plus de solidarité et tout le monde se connaît et sais ce que son voisin fait !
      3 - Quand un corps d’élite te tiens par les c.... tu dénonceras, avouera, ....
      4 - quand une population en a marre et n’est pas complice il dénoncera

      A Ouaga :
      1- des militaires ont cassé pour revendiquer et la population les premiers instants en ont profiter pour voler !
      2 - Certains ont invité la population à se servir
      3 - Certaines casses étaient ciblée donc pour certains ouagalais "c’est bien fait pour un tel... il mange ici ou il fait trop le malin ou il a illégalement eu son bougnac"

      Alors tu piges un peu ??
      Chez nous à SYA la population dans son ensemble s’est sentie pillé, vandalisé... et ensemble elle a vomit ces délinquants

      Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 19:05, par Pokou
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Si la mutinerie est une infraction, il va de soi que tous les mutins de Tenkodogo, Ouagadougou, Gaoua, etc soient traduits devant la justice. Ceux de Bobo ne sont oas plus mutins que les autres voyous que nous avons vu dans nos villes et à qui on a mème permi de passer à la télé pour demander pardon. Toute cette pagaille que sement les militaires depuis un moment ne peut se justifier puisque les civiles ont payer cela très cher. Que les mutins de toutes les casernes et mème du RSP subissent les mèmes poursuites

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 19:21
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Je vais moi aussi démocratiquement donner mon avis.

    Quand je lis certains commentaires disant qu’il vaut mieux l’injustice d’avant au bruit de maintenant, c’est à ne plus rien y comprendre. Naturellement, moi aussi je pense que les militaires de Bobo sont allés trop loin, surtout en s’en prenant aux citoyens. Mais quand même ! Que souhaitez-vous ? Vous rendormir dans la misère comme avant ou avoir une vie meilleur dans l’avenir ?

    Regardez déjà tout ce qui a été gagné dans ce combat. Taxe communale retirée, salaires, IUTS, prix sur les denrées premières ... Pensez-vous que nous aurions obtenu tout cela aussi rapidement sans ce bruit ? Réfléchissez !

    Allons-nous continuer à veiller sur les agissements de certains ? Continuer à revendiquer une vie meilleure ? Ou profiter du calme revenu pour nous rendormir dans notre misère en laissant le champ libre aux prédators ? Avant de répondre, pensez à vos enfants qui auront à vivre et à faire vivre leurs familles demain.

    Ce serait quand même terrible que tout cela n’ai strictement servi à rien, à bon entendeur !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 19:35
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    C’est vraima regrettable que le Faso, pays des hommes intègres se desintègre à cause du manque de serieux et de rigueur de certaines personnes. Ce que l’on vit ojourd8 n’est qu’à l’aboutissement d’un processus de demission progressive des encadreurs et des éducateurs de notre chère patrie.
    Depuis la rectification où il a été question de moderer la rigueur de la révolution, nos chèrs dirigeants ont du oublier que trop de liberté tue la liberté surtout quand on donne la liberté à ceux qui ne connaissent pas sa valeur.
    Je ne suis pas vieux mais je crois que l’armée c’est une vie à part. Sa mission est de preserver l’intégrité du territoire contrairement à la sécurité (police et gendarmerie) dont la mission est de preserver l’intégrité des personnes et des biens ainsi que celle des institutions républicaines. Si c’est vrai que le militaire preserve l’intégrité du territoire, que fait-il en plein centre ville ? Pourquoi tous les services de la vie courante sont presentes dans l’armée( santé, réligion, genie militaire,) et les logements dans les casernes ?
    Lorsque dans un pays les militaires mangent, boivent jouent et dorment avec les civils en permanence c’est ce qui arrive.
    SVP monsieur le Ministre de la défense, si vous êtes vraima soucieux de la quiétude de la population, remettez les militaires dans les casernes loin des villes. La police et la gendarmerie nous suffissent largement
    Nous sommes en train de payer le prix de nos erreurs.
    Moderateur pardon !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 20:03
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Et les premiers militaires qui ont initié la révolte militaire (pour raison de fesses) et qui semblent-ils ne doivent pas purger la peine judiciaire, que faut-il faire d’eux ? Ce sont eux qui sont à la base de cet incivisme ;

    Kpièrou

    Répondre à ce message

    • Le 5 juin 2011 à 22:31
      En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      Pour quelqu’un qui a vécu,les 48 heures la furie des mutins,on ne Pouvait pas demander mieux au gouvernement.je félicite les vaillants soldats qui ont débarassé la ville de bobo de ces bandits.Si la solution unique est d’utiliser des militaires, pour mater d’autres qui qui sont délinquants, il n’ ya rien à reprocher aux autorités et félicitations au nouveau CEMA et au gouvernement de LAT.
      NB : j’étais à bobo et j’ai vu ce qui s’est passé.
      COURAGE AUX COMMERCANTS DE BOBO
      korô djack

      Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 21:00, par wendkonta
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    mes sincéres condolances au familles .

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 21:19, par ben
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    il faut commencer a arrêter les mutins de ouaga qui on aussi voler. on sont connus

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2011 à 22:20, par BAZOULE
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    La sanction ultime adoptée par le Gouvernement n’est pas salutaire tout comme l’attitude des militaires vis-à-vis des civils dépouillés à tort. Il ne faut pas voir en cette action une séance de bravoure, même si l’objectif projeté est quasiment atteint.
    Pour ma part, je vois en cette intervention forcée des frères d’armes sur d’autres frères d’armes un signal dur et dru à l’endroit de toute autre garnison qui serait entrain de nourrir une mutinerie secrète. Et surtout, je dis bien et surtout, à l’endroit de nos frères policiers qui attendraient la condamnation (probable) de leurs collègues inculpés dont l’audience est prévue en ce mois de Juin, pour faire crépiter leurs armes aux fins de revendiquer leur libération. Un précédent leur est alors servi entre frères d’armes ; à eux d’en tirer toute la sagesse. Merci.
    P.S : Toutes mes condoléances à tous ceux qui ont perdu une âme dans cette catastrophe, en particulier à la famille de SANOU Djènèba !

    Répondre à ce message

    • Le 6 juin 2011 à 11:52
      En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      je reste persuader que enlever la vie de quelqu’un na jamais été une solution pour résoudre un problème. mes condoléances aux familles des civils (BOUDA, SANOU, ETC) et a l’armée burkinabé qui d’une manière ou d’une autre a permis aux burkinabés de se réveiller de leur grand sommeil. Paix, Amour, Fraternité, a tout les vaillants burkinabés qui de jour en jour se battent pour le meilleur de leurs enfants. que Dieu bénisse le BURKINA FASO et apaise le cœur de tout les bobolais.

      Répondre à ce message

    • Le 6 juin 2011 à 14:01
      En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

      Bonjour M. BAZOULE,

      Suis d’avis avec vous que l’intervention à bobo etait necessaire et salutaire pour ramener l’ordre dans la cité mais le plus difficile reste à venir.

      La hierarchie doit etre vigilante pour transformer cette solution "musclée" à une debut de changement des mentalités de tous les militaires vers la bonne comprehension de leurs droits "à revendiquer et ou à manisfester s’ils le veulent dans le calme ET DANS LES CASERNES" mais aussi à leurs devoirs "de proteger les populations et non de les tuer ou les piller".

      S’il n’y a pas d’equilibre entre ces deux assietes, la tache risque d’etre plus compliquée.

      Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 02:46, par Gbè
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    M. Compaoré

    Excusez moi de l’expression ; mais vous êtes un lâche !
    Avec des Mutins Voyous qui veulent descendre un president en terrorisant la population ; comment pensiez vous que le probleme à Bobo pouvait etre résolu ? Je ne suis ni avec le Pouvoir en Place ni avec l’Opposition ; mais je suis daccord pour l’une des rare fois, qu’il n’yavait pas mieux à faire.

    Oumou :
    Vous parliez comme si vous souhaitiez que ça finisse mal ? Ou bien vous vous trouviez quelque part ou vous n’aviez rien à perdre que vous parliez ainsi ? Si vous vouliez le Bien du Burkina, alors priez dans votre Religion, pour que ca aille !
    Pour celui qui critique le fait que Bobo ait recu plus de faveur que Ouaga ; alors c’est ingrat de sa part... Au début de la mitunerie est-ce que les agents de la RSP avaient leurs problemes à eux...est-ce qu’ils étaient préparés à une riposte immédiate ? Bobo est petit par rapport à Ouaga et a été plus facile à sauver ; ce n’est pas du favoritisme, mais un avantage lié aux condtions spatio-temporelles, tout comme le fait que les troubles de Ouaga ont permis aux Mutins des autres régions de beneficier des primes, alors on ne peut pas faire plaisir à tout le monde, tout le temps.
    Pour les exces de Primes ; il est dit que certains Mutains trouvent ca exagérés ; mais c’est surement qu’une minorité ; ce qui fait que la majorité ne va pas rendre ce surplus d’argent...
    Pour les armes sorties ; je pense que jamais au grand jamais, la totalité sera recupérée. Trois(3) Mois sont meme insufisants, car ce n’est pas le nombre de Militaires qui pourra determiner l’ensemble des Armes en libre circulation ; il faut plutot, une Prise de Conscience de la part de ces Crétins(Mutins) afin de rendre volontairement les armes de dernieres recours ; car tant qu’ils se sentiront menacés ; ils garderont un ou deux fusils pour riposter. C’est pourquoi le General Traore et le President utilisent la douceur, afin de calmer les ardeurs et recuperer le Max d’armes ; ensuite on verra comment faire pour securiser aux Maximum, les Dépots d’armes...
    Je prie pour que tout rentre dans l’Ordre !
    Paix à l’âme de Mlle Djénéba Sanou !

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 07:26, par Somlare
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Mes chers compatriotes
    D’abord Félicitations pour l’action !!!!
    Un peu d’exercice intellectuel. Essayer de voir la courbes des agression à main armée dans notre pays depuis le début des mutineries. Pour ma part Je crois que contre toute attente elle a baissée. Or avec l’insécurité les voies sont plus dégagées pour les bandits à mains armée. J’en conclu ceci : Nos Brigands ne sont autre que des militaires le jour, coupeurs de route la nuit. Démontrez moi le contraire.

    Bonne réflexion.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 08:10
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Tout ce que je sais c’est que la violence engendre la violence et que la paix à tout prix n’est pas une solution viable. Je déplore les victimes civiles comme militaires, et je présente mes condoléances à toutes les familles éplorées.
    Dites-vous bien une chose les militaires Burkinabè ont appris à s’entretuer avec la bénédiction consciente ou inconsciente d’une partie du peuple. C’est un signal fort est donné à l’ensemble des Burkinabè et plus particulièrement les civils (Etudiants, syndicats etc.) prenez en compte. Car comme maintenant il semble avoir la bénédiction, le nettoyage va bientôt commencer, Foi de Blaise Compaoré.
    Puisse le bon sens animé l’ensemble du peuple Burkinabè.
    Vivement la justice pour tous les Burkinabè

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 11:55
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Merci pour cette décision courageuse du gouvernement à mettre fin à ce terrorisme qui ne dit pas son nom.

    En démocratie, la justice doit être valable pour tous les citoyens sinon, on ne fait que reporter le mal pour les générations futures qui en paieront le prix fort.

    Je suis favorable que des sanctions soient prises à l’encontre des insurgés de bobo mais il faut également l’étendre à tous les autres insurgés par en commençant par ceux qui l’ont commencé à Ouaga. Sans cela, nous aurons une justice à deux vitesses qui va revenir comme un boomerang dès qu’une situation de flottement se présentera.

    Si les soldats de bobo sont restés pendant si longtemps en marge de ces actes vandalismes, qu’est ce qui a été fait par les autorités pour magnifier cette esprit de citoyenneté et de retenu. Certainement rien, alors que nous savons combien que dans le milieu militaire la solidarité est de rigueur. Et pendant qu’on récompense les insurgés à ouaga, fada, RSP sans les menacer de sanctions et de poursuites pour les pillages et vols commis, ceux de bobo sont probablement pointés du doigt par ces derniers comme des traites à la cause.C’est pratiquement la seule région qui n’avait pas manifesté.Peut être que tout cela a conduit certains soldats à se lancer dans cette aventure périlleuse pour se solidariser avec les autres car ceux disant qu’il n’y aura rien comme ce fut le cas pour les autres régions militaires.

    Ce qu’il faut craindre aujourd’hui c’est l’effet revers cette action punitive qui promet d’être extrême si elle ne s’étend pas à tous les corps militaires qui ont terrorisé les populations, pillé et volé les biens d’autrui.

    Mon souhait le plus ardent c’est qu’une réflexion approfondie soit menée sur l’ensemble des actes commis afin de sanctionner équitablement tous les insurgés. Sinon, nous pouvons demain craindre le pire pour la cohésion et la solidarité de notre armée ; Car très facilement, on pourrait monté une région contre l’autre qui se feront la guerre parce qu’aucune solidarité et aucune justice équitable n’existe dans le corps militaire car on s’en souvient les revendications des premiers militaires étaient justement les différences de traitements entre corps militaires et le rejet des commandements.

    D’accord pour que des sanctions contre les militaires de bobo mais d’abord en commençant par les premiers pour une justice équitable pour tous les actes commis.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 11:59, par Zoro
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Nous remercions le Général pour la restitution de l’ordre, mais il faudrait aussi condamner les militaires de Ouagadougou sutout ceux de la garde présidentielle qui ont amené tout ce désordre dans le pays. Ce sont eux qui ont provoqué toute ces mutnineries. Tuer nos enfants, blesser les uns et violer les autres. Ils doivent aussi répondre, il ne sont pas plus que les autres militaires, qu’on les sanctionnent au même titre que les autres. Demander à la population de Ouagadougou voir s’ils sont contents de ceux qu’ils ont fait. Les commerçants ont été vendalisés et ce n’est pas sûr qu’avec le dédommagement ils puissent retrouver leurs activités d’antant.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 12:06
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    N’ayez aucune crainte mes frères et soeurs !La force est le seul recours pour résoudre le problème actuel. Ces bandits pensent qu’ils peuvent troubler le pays.Malheureusement, c’est nous qui leur avons donné cette occasion à travers notre soutient ou notre caution irrationnelle aux tergiversations de l’Opposition de Me Sankara qui ont conduit à la dissuasion de la police nationale. Si les armes n’avaient pas disparu des commissariats de polices, on aurait pas assisté à cela ;ma petite expérience me fait remarquer que les armes saisies ne sont pas des armes de combats,mais plutôt celles de maintient de l’ordre(Klache des années 1960). En tout cas, ces revendications ne sont qu’illusoires. Qu’on les auditionne !Le ratissage sera encore plus sondé. Ici à Cocody,certains ivoiriens(pro-FPI) se réjouiraient de cette situation difficile que vivent Blaise,son armée et son peuple.Ce qui justifierait la rumeur faisant naguère état d’un financement versé à certains cadres militaires burkinabè pour déstabiliser le pouvoir de Compaoré en cas d’échec du coût d’état électoral du Woody.Vivement,que le peuple n’hésite pas un seul instant à soutenir les FAN.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 12:12, par le civil colonel
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    A mon humble avis il faudra construire des logements aux camps pour y loger ces jeunes militaires. Beaucoup d’armes de guerres ont été retrouvé dans les maisons en location où ils y étaient.
    Dieu seul sait à quel but ces armes étaient destinées.La population se pose maintenant la question de savoir qui était ou est à l’origine des braquages sur nos nationales ?
    Lorsque l’on retrouve au domicile d’un homme censé protégé la population des sacs de riz volés,des armes de guerres, des tenues bariolés, des réfrigérateurs et bien on se demande si on est pas en train de revenir à la case départ.
    C’est bien de former physiquement les recrues par des formations pratiques, mais sans formation idéologique permettant à chaque militaire de savoir que son rôle premier est de protéger, protéger en encore protéger la population ; cette population qui l’a vu naitre et grandir Nous ne ferons que nager d’incertitudes en incertitudes et de calamités en catastrophes...

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 12:31, par elfie
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    seront ils intégrés dans l’armés ? je me posent bcps de qtions la faute revient aux militaires de Ouaga qui ont commencés, quels honte pour l’armés

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 13:59
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    La mutinerie à Ouaga a causé la mort d’une fille de la classe de 3è, la maison du CEMPP a recu des roquettes, ainsi que la maison du maire suivi de son agression physique, beuacoup de biens ont été pillés, des femmes ont été violé et j’en passe. A retenir également que le président s’est refugié a ziniaré. Dites moi chers internautes si ces incidents sont moins punissable que ceux de Bobo ou faut il croire que presque la majeur partie des internaute ont horreur de la justice. J’ose croire que la justice n’est plus à double vitesse et qu’elle sera rendue dans toutes les casernes qui ont connu une mutinerie y compris celle de la présidence.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 14:04, par YAT
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Mon frère, inutile de poser la question par rapport à leur intégration dans l’armée. Pose plutôt la question de savoir s’ils auront des funérailles dignes.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 14:05, par le zoung
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Ce n’est pas très tôt.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 14:17
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    JE PRESENTE MES CONDOLEANCES A LA FAMILLE DE LA FILLETTE. JE SALUT EGALEMENT LA DECISION DE RESTAURER L’ORDRE PAR LA FORCE VISIBLEMENT C’ETAIT LE SEUL MOYEN POUR UN RETOUR AU CALME.JE RENDS UN VIBRANT HOMMAGE AUX SOLDATS LOYAUX ET QUE LA PAIX REGNE AU PAYS DES HOMMES INTEGRES POUR TOUJOURS.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 14:28, par Le Noir
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Bonjour à tous. Est-ce que violer une femme ou une jeune fille est une revendication de prime ? Ces mutins ont gravement sali l’image de notre ARMEE. Que la rigueur de la loi s’applique à tous ceux qui se sont rendus coupables de ce forfait ignoble.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 15:49, par kader
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    vivement la paix et la paix réelle pour le pays des hommes intègres. puisse Dieu nous guider pour que l’on ne parle plus de notre pays comme un nation où la morale se désintègre.
    merci

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 16:01
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Moi, je n’aurai pas voulu avoir un point de vue dans cette malheureuse histoire car les problèmes des militaires se résolvent toujours en militaire, donc avec des armes. Paix aux âmes de ceux qui sont "tombés". Ce qui me reste sous la gorge, ce sont les non-dits. En effet, était-ce vraiment une question de primes ? Si oui,s’agit-il réellement des mêmes primes que celles des autres militaires des autres garnisons ?
    Vous savez, dans les affaires politico-militaires, il y a toujours des choses qui ne se laissent savoir que longtemps après que les plus forts du moment aient réussi leur action, et aient raconté au pauvre peuple "leur vérité à eux".

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 16:18
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    il faut dorenavant interdire la tenue militaire en ville de meme que les armes. Ca effraie. Les militaires peuvent mettre leur tenue dans leur sac et s’habiller au camp.puis, en rentrant en ville ils se rhabillent. Ils doivent etre discret et professionnels, cacher les armes à la vue des civils. ils peuvent acomplir leur mission sans exposer publiquement des armes de guerre en ville. Les policiers et les gendarmes peuvent se lisser voir en tenue mais sans armes(ou en dissimulant les armes. Meme la securité du chef de l’Etat peut travailler discretement avec la meme efficacité sinon mieux meme. cela va permettre de redorer leur blason. Ils ont trop mal agi.
    Ensuite, il faut penser à une armée de production. Par ex on construit les camps vers sourou, bagré ... ils se relaient aux champs chacun peu travailler ainsi 4 heures par jour et le reste pour l’armée. D’autres au genie militaire et les sapeurs pompiers qu’ils faut augmenter. Ceux qui sont là actuellement ce n’est pas d’eux je parle, car ca ne sera pas possible. Il faut commencer avec les nouveaux recrutements. Ainsi, à la retaite, certains voudront meme rester dans les champs ou dans les chantiers ....

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 16:27
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    il faut que le gouvernement sanctionne aussi les militaires de ouaga et des autres garnisons qui ont mutinés aussi

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 16:29, par combassere
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    trés biens fait je suis d’accord avec ça et je le disait.
    je pleure la famille de la petit fille pour les militaires ils ont cherches

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 17:18
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    Sincères félicitations au ministre de la défense aux chefs d’états majors et aux troupes qui ont libéré notre ville. Cependant je propose que les responsables de l’armée élargisse les appels aux numéros vert et autres à toutes les villes qui ont connu les vols et pillages. Je suis convaincu qu’ailleurs ils pourront récupérer certains biens volés. Les meubles de grande valeur qu’on retrouve chez certains soldats les ordinateurs portables et autres. Aussi le changement brusque opéré dans la manière de vivre chez certains en dit beaucoup.
    Aussi qu’on ne laisse pas passer les premiers délinquants tous doivent répondre de leur acte.
    Nous n’avions pas besoin de coup d’état ni de révolte dans notre cher patrie.
    A qui le président s’est confié en disant qu’il allait modifier l’article 37 ? Ne manger pas votre piment dans sa bouche.
    Vous n’avez pas pitié de nous et de notre président . Ale voir on sent qu’il passe des nuits blanches en cogitant. ça suffit laissez le respirer.
    Longue vie à Faso.net
    Que Allah protège et bénisse notre cher pays.
    Encore merci

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 18:03, par Tougnisida
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    D’accord que l’autorité de l’État soit retablie. Et pour cela il faut que le travail de toilletage se poursuive et s’étente. Que des enquêtes soient ouvertes pour retrouver ceux qui se sont mutinés, piller et casser dans les autres garnisons. Que les biens volés soient récupérés et restitués parce qu’il est inadmissible que les ex-mutins des autres garnisons conservent ces moto, frigos, télé et autres appareils éléctro menagers qu’ils ont volé pendant que leurs camarades voleurs croupissent en prisons (parce qu’ils est évident que rien ne leur évitera cela).

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 20:17, par savadogo drissa
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    je croit que ses mutin fait la honte du pays .ceux devait protegers ses malheureux population ce met a les voler .cc ;est une honte.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 20:33, par Obsevateur libre
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    J’aimerais seulement rappeler aux gens qui disent qu’on devrais appliquer la meme justice à ouaga qu’à Bobo, qu’ils sachent que l’armée Burkinabé est REPUBLICAINE. Il n’y à pas d’armée pour Bobo et une pour Ouaga. L’armée est cosmopolite à l’échelle du Burkina. Les memes militaires qui sont partis de Ouaga ou Dedougou pour rétablir l’ordre à Bobo ont leurs frères aux camp Ouézin.

    Merci aux gens doués de bon sens, courage aux Bobolais. Je comprend votre douleure, nous l’avons vecu à Ouaga. "Plus jamais ça".

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin 2011 à 21:13
    En réponse à : Mutinerie à Bobo-Dioulasso : 6 militaires et une fillette de 14 ans tués

    J’ai peur pour notre pays. Je suis d’accord pour que les militaires revendiquent leur droit mais pas voler nos bravent commerçants. Maintenant qu’il y’a eu mutinerie et actes de vandalismes à Ouaga et bien dans d’autres localités, il faudrait alors que tous passent à la justice en commançant par la sécurité présidentielle. ILs ont pillé aussi les commerçants à ouaga.Maintenant ils repriment les autres. Tous ces voleurs à la justice sinon notre calvère ne fait que commencer. Malheureusement d’ailleurs !!!! Deux poids deux mesures, ça ne marchera pas comme ça.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés