Au coin du palais : 6 mois fermes pour vol d’un portable

mercredi 1er juin 2011 à 02h14min

OB, la trentaine environ, s’est hardiment introduit dans une concession à Bobo-Dioulasso pour s’emparer d’un portable. Les habitants de la cour l’ayant aperçu, se sont mis à sa poursuite, mais n’ont pas pu le rattraper. Cependant, il sera plus tard appréhendé par les forces de l’ordre, suite à une plainte déposée par le propriétaire de l’appareil. Jugé le 30 mai 2011, OB reconnaît avoir pris le portable afin de l’utiliser à son propre compte. Après l’avoir entendu, le parquet a demandé de le condamner à 6 mois avec sursis parce comparaissant pour la première fois devant les juges. Mais le Tribunal correctionnel n’a pas suivi la réquisition du parquet. Il a condamné OB à 6 mois de prison ferme.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Il ne savait pas que les pièces de rechange étaient volées

SB a été condamné à 12 mois et à 300 000F CFA d’amende, le tout assorti de sursis, pour tentative de recel de pièces d’automobile et de la ferraille volées dans un garage. SB s’est en effet rendu dans un garage vers 3 heures du matin pour récupérer les pièces que lui a vendues un travailleur dudit garage. Il a été alors appréhendé par le gardien des lieux et remis aux autorités judiciaires. A la barre le 30 mai, SB reconnaît avoir remis de l’argent à son fournisseur, mais ne savait pas que celui-ci volait les pièces dans le garage où il travaillait pour le ravitailler. Cet argument n’a pas convaincu les juges, d’autant plus que c’est tard dans la nuit que SB partait récupérer son butin. Son acolyte a d’ailleurs pris la poudre d’escampette. Initialement poursuivi pour recel, le parquet a requalifié l’accusation en tentative de recel puisque SB n’a pas pu entrer en possession des pièces. Son âge (il a 18 ans) a certainement milité pour la condamnation avec sursis qui lui a été infligée.


Encore un cas de viol

RS, un jeune manœuvre de 24 ans a comparu pour viol aggravé sur une fille de 11 ans. Devant les juges, RS a rejeté en bloc les accusations portées contre lui. Selon ses explications, la fille FK est venue lui remettre son portable à charger pendant qu’il dormait et c’est son ami avec qui il était dans la chambre qui a violé la fille. FK a clamé son innocence pendant tout le long de son procès, ce qui a amené le Tribunal à reporter pour le 28 juin le prochain jugement pour faire comparaître la victime. Elle était absente à l’audience.

Rassemblés par Adaman DRABO

Sidwaya

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés