Burkina Faso : Après une semaine de grève, les cours ont repris

mardi 31 mai 2011 à 01h46min

Ce lundi 30 mai 2011, professeurs et élèves étaient de retour dans les salles de classes après un débrayage d’une semaine. Les enseignants, ayant obtenu satisfaction sur leurs points de revendication, ont repris le chemin de l’école, pour la plus grande joie des élèves. Constat au lycée Philipe Zinda Kaboré.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Le lycée Philipe Zinda Kabore grouillait de monde en ce lundi matin. Les élèves, par groupe de 4 ou 5 discutaient des cours qu’ils ont eus dans la matinée. Pour Boureima Traoré, proviseur du lycée, « tous les profs étaient là, sauf bien sur ceux qui étaient en examen sportif. Nous avons 15 profs d’Education physique et sportive (EPS) qui sont répartis dans les différents jurys, donc leurs élèves n’ont pas eu cours. Sinon, dans l’ensemble ca va ».

Selon lui, il n’est pas question de nouveau calendrier pour les examens, malgré le retard accumulé. « Chacun est conscient que l’on ne peut plus reporter les examens à une autre date. Nous n’allons pas faire les examens en août, nous n’avons pas les infrastructures adéquates et je pense que chacun va, compte tenue de la situation, mettre les bouchées doubles pour respecter le calendrier », a réaffirmé M. Traoré.

Dans la salle des professeurs, Lassina Sawadogo, enseignant en Sciences physiques est en train d’élaborer son programme de la journée. Il devait avoir cours ce matin avec les élèves des troisièmes. « Mais il se trouve que les élèves étaient en épreuve sportive, dans le cadre de l’examen du Brevet d’étude du premier cycle (BEPC), ce qui fait que je n’ai pas pu travailler », a-t-il soutenu. Suite aux négociations avec le gouvernement, les enseignants ont donc tenu leur promesse de reprendre le chemin des classes et selon Lassina Sawadogo, « les cours vont se dérouler correctement jusqu’à la date des examens. »

Les élèves quant à eux se réjouissent de la reprise des cours. C’est le cas de Amiru Ayiki, élève en 1ère D1. « Nous avons repris les cours et tout va bien, nous sommes contents ». Au Zinda, la semaine des grèves a coïncidé avec la périodes des examens et des contrôles qui sanctionnent la fin du 3ème trimestre. Ce qui fait que « nous sommes entrain de refaire ces contrôles », a-t-il expliqué.

En rappel, les cours avaient été suspendus suite au mouvement de grève décrété le 20 mai dernier, par le Syndicat national des enseignants du secondaire et du supérieur (Sness) et la Fédération du syndicat des travailleurs de l’éducation et de la recherche (F-Synter) qui revendiquaient de meilleures conditions de travail.

Elza Sandrine Sawadogo

Fasozine

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 31 mai 2011 à 15:56
    En réponse à : Burkina Faso : Après une semaine de grève, les cours ont repris

    Bonjour.C’est un réel soulagement de voir les élèves repartir à l’école.
    Mais nous sollicitons des efforts groupés de la part du gouvernement.Il ne faut pas attendre que chaque corps ou chaque emploi réclame avant de réagir.
    Si je prends par exemple le corps des Gestionnaires des Hôpitaux et des Services de Santé(G.H.S.S) et les IDE et sages femmes et maïeuticiens d’État qui sont de la même catégorie à savoir B1 OU 2ème catégorie échelle A,les premiers(G.H.S.S) ont par exemple 8000 FCFA comme indemnité de logement O fcfa en indemnité de risque même pour ceux qui travaillent dans des structures qui peuvent être considérés comme des laboratoires, Pendant que les IDE,Sage femmes ont 20000 Fcfa come indemnité de logement comme si les bailleurs demandent les cartes profesionnelles avant de fixer le prix du loyer.Y a trop d’injustice.
    Le gouvernement doit faire le tour des problèmes au lieu d’attendre que chacun fasse des remue menage avnt de réagir.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés