Fait de chez nous : Fatima, victime d’un harcèlement sexuel

vendredi 27 mai 2011 à 02h38min

Fatima a entrepris la procédure judiciaire pour que la justice puisse l’aider à se débarrasser de Bouca un de ses formateurs. Bouca profite de son titre pour coucher avec les filles d’une école de formation professionnelle de la place. Enseignant une matière de base dans cette école professionnelle, Bouca « passe » sur les filles en leur proposant de bonnes notes aux évaluations. Les élèves faibles n’hésitent pas à jouer le jeu. Les moyennes quant à elles ne se laissent pas faire souvent. Mais avec la persévérance, Bouca arrive toujours à avoir gain de cause. « Comparaison n’est pas raison », dit-on. Bouca visiblement ignore cet adage. C’est pourquoi, malgré le refus de Fatima, Bouca continuait de la harceler. Fatima par respect, acceptait les invitations de Bouca.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

A chaque occasion elle avait toujours fait comprendre à son formateur qu’elle avait beaucoup de considération pour lui. Par conséquent, il n’était pas question qu’il continue de lui parler d’amour. Malgré la sincérité de la fille, Bouca avait toujours les oreilles dures. Il tentait de toucher aux parties intimes de la jeune fille. Dès lors, Fatima n’acceptait plus ses invitations. Malgré tout, Bouca continuait de lui envoyer des SMS. En classe, à la maison, partout, Fatima était agacée par Bouca. Il faisait tout pour lui attribuer de mauvaises notes lors des évaluations. Après confrontation des réponses aux questions et l’intervention de l’administration, les notes de Fatima étaient toujours reprises par Bouca.

Il ne pouvait pas faire autrement car Fatima est très intelligente. Convaincu qu’il pourra coucher avec Fatima comme les autres filles de l’école, Bouca continuait de traumatiser la fille. Elle ne pouvait plus étudier comme elle en avait l’habitude. Elle a demandé l’avis de certaines camarades pour se débarrasser de Bouca. Rien de leurs propositions n’a marché. Elle s’est même confiée à certains formateurs qui n’ont pas pu dissuader leur collègue. Très collé à la jeune fille par ses messages téléphoniques, Bouca a fini par lui rendre la vie désagréable. Finalement, son examen de fin d’année n’a pas marché. Tous ses camarades de classe ne comprennent rien à son échec. Les formateurs aussi. Très intelligente et courageuse, Fatima a été la majore de sa promotion la première année de formation.

Aussi belle que charmante, elle a toujours du respect pour son prochain. Aussi, sourit-elle toujours à tous ceux qui plaisantent avec elle. En un mot, Fatima n’a jamais connu d’incompréhension majeure avec autrui. Elle cherchait toujours à bien faire son travail et pas plus. C’est pourquoi, elle n’a pas pu supporter cette situation d’harcèlement. Consciente du tort que son formateur est en train de lui faire subir, Fatima a été conseillée par des personnes ressources. Traduire Bouca en justice avec des preuves écrites. Et c’est ce qu’elle a décidé de faire pour se tirer d’affaire. Et depuis que Fatima a entrepris cette démarche, Bouca passe par tous les moyens pour l’en dissuader. Il a peur d’être jugé. Comme quoi, « ce qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses, mais les jugements relatifs aux choses ».

Souro DAO /daosour@yahoo.fr

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 27 mai 2011 à 11:06, par Raogo
    En réponse à : Fait de chez nous : Fatima, victime d’un harcèlement sexuel

    Decidement il y’a encore des hommes qui ont leur sexe dans leur crane a la place du cerveau dans ce pays ! courage Fatima je suis hommes et de tout coeur avec toi ! ne laches pas l’affaire et ne te laisse pas faire vu que tu possedes les preuves materielles de cet harceleur et criminel individu ! faut que les hommes comprennent que lorsque poliment une femme dit NON c’est NON et faut sagement rentrer la Queux entre les Jambes ou aller chez une péripratéticienne.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 11:25, par El diablo la gachette facile
    En réponse à : Fait de chez nous : Fatima, victime d’un harcèlement sexuel

    Mais diacre ! Pourquoi ce journaliste qui connait sans doute les noms du nommé Bouca nous le cache t il ? Un vrai journaliste nous aurait donné les vrais noms, les lieux, l’établissement, afin que ce monsieur soit honni et cesse ses agissements. Au lieu de cela, on nous raconte un fait divers, avec des anonymats...On tend à le proteger alors même que ce qu’il a fait est gravissime...Notre presse me surprend. Dans un pays serieux, ce monsieur à la libido débordante aurait été exhibé et présenté au peuple...ce journaliste, comme bcp de ses confrères d’ailleurs’ ne joue pas son rôle, celui de proteger les faibles, dénoncer ceux qui rendent la vie impossible aux autres. si ce journaliste devait nous parler de l’affaire DSK, il aurait dit : "un DG d’une grande institution internationale..." et patati patata. ça suffit. Faites des enquêtes sérieuses (pour éviter la diffamation et autre dénonciation calomnieuse), dites les noms des gens pour que chacun assume la responsabilité de ses actes...

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 11:42, par El diablo la gachette facile
    En réponse à : Fait de chez nous : Fatima, victime d’un harcèlement sexuel

    Mais diacre ! Pourquoi ce journaliste qui connait sans doute les noms du nommé Bouca nous le cache t il ? Un vrai journaliste nous aurait donné les vrais noms, les lieux, l’établissement, afin que ce monsieur soit honni et cesse ses agissements. Au lieu de cela, on nous raconte un fait divers, avec des anonymats...On tend à le proteger alors même que ce qu’il a fait est gravissime...Notre presse me surprend. Dans un pays serieux, ce monsieur à la libido débordante aurait été exhibé et présenté au peuple...ce journaliste, comme bcp de ses confrères d’ailleurs’ ne joue pas son rôle, celui de proteger les faibles, dénoncer ceux qui rendent la vie impossible aux autres. si ce journaliste devait nous parler de l’affaire DSK, il aurait dit : "un DG d’une grande institution internationale..." et patati patata. ça suffit. Faites des enquêtes sérieuses (pour éviter la diffamation et autre dénonciation calomnieuse), dites les noms des gens pour que chacun assume la responsabilité de ses actes...

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 12:15, par Parimyéllé
    En réponse à : Fait de chez nous : Fatima, victime d’un harcèlement sexuel

    Si dès les 1ers SMS, Fatima avait porté plainte, elles n’en serait pas là.Pendant que ces preuves étaient toujours valides. Si ces messages s’effacent comment va t-elle prouver son harcellement ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 20:28, par levi
    En réponse à : Fait de chez nous : Fatima, victime d’un harcèlement sexuel

    Je suis très en colère quand je me rends compte qu’il y a encore des éducateurs de cette espèce dans le milieu scolaire.J’ encourage Fatima à poursuivre sa démarche judiciaire afin que Bouca sache que les choses évoluent.Nous ne sommes plus à cette époque où ces drôles d’encadreurs faisaient la loi sur les pauvres filles à cause du bic rouge.Qu’est ce qui prouve que ce sale type n’est pas malade ? Et puis en le harcelant par la justice,ce sera un enseignement pour lui et pour tous ceux qui seraient tentés d’emboîter le pas à ce salaud.Pauvre Fatima,fonce !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 21:58
    En réponse à : Fait de chez nous : Fatima, victime d’un harcèlement sexuel

    Fatima, faut cahcer bien loin tes preuves sinon tu pourrais etre victime de cambriolage et c’est foutu. Ou alors depose vite ces preuves chez le procureur. Il faut poursuivre ce bouc mal inspire qui gate le nom de tous les enseignants.

    LOP

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés