Protocole d’accord gouvernement/syndicats de l’éducation : La F-SYNTER et le SNESS satisfaits

vendredi 27 mai 2011 à 02h38min

Les Syndicats de l’éducation réunis autour de la Fédération des Syndicats nationaux des travailleurs de l’éducation et de la recherche (F-SYNTER) et du Syndicat national des enseignants du secondaire et du supérieur (SNESS) ont organisé dans la soirée du jeudi 26 mai 2011, un meeting d’information à l’endroit de leurs membres. L’objet était d’annoncer la signature du protocole d’accord avec le gouvernement.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Suite aux différentes rencontres avec les deux syndicats à savoir la Fédération des Syndicats nationaux des travailleurs de l’éducation et de la rechercher (F-SYNTER) et le Syndicat national des enseignants du secondaire et du supérieur (SNESS), le gouvernement burkinabè avait mené des discussions avec lesdits syndicats pour sortir de la crise. Ainsi, une séance de travail a eu lieu le jeudi 26 mai 2011 au sein du ministère en charge des Enseignements secondaire et supérieur. Cette rencontre a permis aux deux parties de parvenir à un accord afin que les enseignants du secondaire reprennent les cours.

Au terme de plusieurs heures de discussions, un protocole d’accord a finalement été signé entre le gouvernement et les deux syndicats (F-SYNTER et SNESS). Ainsi, dans ledit accord, il est mentionné qu’une indemnité spécifique est accordée aux personnels enseignant et d’encadrement dont les montants sont fixés suivant les zones de résidence. Aux dires de M. Mamadou Barro, porte-parole des deux syndicats, les indemnités spécifiques sont fixées en zones rurales à 25 000 F CFA, en zones semi-urbaines à 12 500 F CFA et en zones urbaines à 10 000 F CFA. Une mesure qui prend effet à compter du 1er juin 2011 payable à partir d’octobre 2011. Pour ce qui est de l’indemnité de logement, le gouvernement a décidé de régler ce point dans le cadre général des négociations gouvernement-syndicats prévues pour octobre 2011 pour l’ensemble des agents à l’exception des inspecteurs où il s’agit d’une restitution conformément aux accords gouvernement-syndicats.

L’augmentation consentie se chiffre à 10 000 F CFA, le montant servi passe donc de 40 000 à 50 000 F CFA avec comme date d’effet le 1er juin 2011 et est payable en fin octobre 2011. Sur la prise en charge des examinateurs au BAC et au BEPC, les indemnités forfaitaires ont été augmentées à compter de la session 2011. Par ailleurs, selon Mamadou Barro, la session 2012 verra une augmentation de 250 à 300 pour les examens de l’OCECOS et à 400 F CFA pour le Baccalauréat pour ce qui est de la correction des copies en plus d’une prise en charge des examinateurs résidants à hauteur de 1000 F CFA. En outre, le gouvernement s’engage à un plan de résorption à moyen et long termes pour le cas des effectifs pléthoriques à travers la construction d’infrastructures et le recrutement d’enseignants.

Les autorités ont également décidé d’apurer les avancements avec une incidence financière pour tous les travailleurs de l’éducation et de la recherche. Les conseillers pédagogiques de l’enseignement secondaire seront reclassés et le gouvernement consent la création d’une catégorie particulière pour ces derniers. Ce sont entre autres les différents points de la plate-forme revendicative de la F-SYNTER et du SNESS auxquels le gouvernement a donné satisfaction. "Tous les points ont donné des résultats", a dit Mamadou Barro.

Selon lui, ces acquis de la lutte permettent de lever le mot d’ordre de grève. Il a invité par ailleurs les structures locales à suivre la décision du bureau national et exhorte les enseignants à reprendre les cours ce vendredi ou au plus tard le lundi 30 mai 2011 sur l’ensemble du territoire. Si l’annonce de ces acquis a été apprécié par la majorité des enseignants présents à la Bourse du travail, certains estiment que l’indemnité spécifique obtenue est insignifiante. Qu’à cela ne tienne, le porte-parole des deux syndicats, Mamadou Barro estime que la lutte va continuer pour des lendemains encore meilleurs.

Alassane KERE et Souleymane KANAZOE

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 27 mai 2011 à 09:17, par julio
    En réponse à : Protocole d’accord gouvernement/syndicats de l’éducation : La F-SYNTER et le SNESS satisfaits

    Vraiment c’est une injustice au Burkina ! comment des indemnités d’un corps peut depenser tout ce que gagnent les autres corps ! Les enseignants pensent qu’ils seuls au Burkina ? arrêtons cette injustice !

    Répondre à ce message

    • Le 27 mai 2011 à 14:16, par CAPES/SVT
      En réponse à : Protocole d’accord gouvernement/syndicats de l’éducation : La F-SYNTER et le SNESS satisfaits

      Justice est faite. on gagnera encore et encore. Si tu envie les prof je crois que le concour est ouvert a tous les Burkinabe remplissant les conditions alors bats toi et arretes de t,enerver. Vive la victoire.

      Répondre à ce message

    • Le 27 mai 2011 à 18:21
      En réponse à : Protocole d’accord gouvernement/syndicats de l’éducation : La F-SYNTER et le SNESS satisfaits

      Julio, tu es trop hypocrite. Tu peux devenir enseignant pour beneficier de ce que tu penses etre des avantages excessifs. Pour ton enseigne, c’est grace a un enseignant que tu ecris ces inepties ici, et c’est aussi grace a des enseignants, certains morts de leur pauvretes, d’autres croupissant sous le poids impitoyable de la meme pauvrete et ne survivant que grace a l’esperance d’un lendemain meilleur qui ne viendra guere. Je ne suis plus enseignant, je l’ai ete. Et 15 ans apres j’ai fait un autre diplome et ai foutu le camps de ce metier appauvrissant. Dans ma profession actuelle, je peux percevoir en un mois tout mon revenu annuel d’enseignant. Cela me rappelle en meme temps qu je contractais ce meme montant a la banque que je prenais 3 ans pour rembourser. Ma situation actuelle comparee a celle anterieure m’oblige a respecter davantage les enseignants et a supporter toute action visant a amelieorer leurs conditions de vie.Je suis fier des enseignants qui ont decide de demeurer dans la profession et crois qu’ils meritent d’avoir une qualite minimale de vie si on tient a un Faso avec des hommes et femmes meilleurs pour demain.

      Alors, arrete de ne voir que ce qui t’arrange, deviens enseignant si tu les envie tant ou tu la ferme pour laisser le Faso avancer. Le gouvernement sais pourquoi il accorde ce genre d’avantages.

      Répondre à ce message

      • Le 27 mai 2011 à 22:18
        En réponse à : Protocole d’accord gouvernement/syndicats de l’éducation : La F-SYNTER et le SNESS satisfaits

        Salif Sambebgo, un ancien ministre (du travail juste apres le 15 octobre)a brille par son caractere anti- enseignant. Classe en A2 avec sa maitrise alors que les enseignants , ses promotionnaires l’ etaient en A1 avec le meme diplome, il a saucissonne la grille pour venger sa petite personne. Depuis, les malheurs le suivent. Il a ete ejecte vite et bine du gouvernement et oublie, meme jete aux orties dans les decombres de l’ histoire. Seuls les quleques rares personnes qui ont le temps a personne comme moi se souviennent encore de cette relique politique. Vivent les enseignants qui sont essentiles au fonctionnenement d’ une societe durable meme si l’ enseignement a aussi besoin d’ autres sectors. Mais qui forment ces cadres des autrers secteurs. Donc j’ ai beau vouloir etre equilibre, force est de reconnaitre que l’ enseignant est l’ alpha et l’ omega de tout.

        Répondre à ce message

    • Le 28 mai 2011 à 12:35
      En réponse à : Protocole d’accord gouvernement/syndicats de l’éducation : La F-SYNTER et le SNESS satisfaits

      bonjour
      Je ne suis du corps mais je connais les réalités que vivent nos frères enseignants dans les contrées lointaines de notre cher Burkina. En effet malgré les mouvements de grève par ci par là, ils participent certes aux mouvements dans la simple intention d’avoir des conditions de travail meilleures mais ils en soufre à l’idée que pendant leurs absences les élèves sont laissés à eux mêmes.

      Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 12:05, par Partisan du tèguèli
    En réponse à : Protocole d’accord gouvernement/syndicats de l’éducation : La F-SYNTER et le SNESS satisfaits

    "Ni bassa kou ma tiguè, a ta wo yoro lon" Seule la lutte paie. Moi à la place des travailleurs de mauvaise foi qui se sont empressés de se faire noter par ce système inique, j’aurai honte... Va savoir s’ils sont encore capables d’éprouver ce sentiment. Vous verrez, ce sont les premiers à se plaindre s’ils ne constatent pas d’incidence financière à la fin du mois.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 13:46, par Fousséni N.
    En réponse à : Protocole d’accord gouvernement/syndicats de l’éducation : La F-SYNTER et le SNESS satisfaits

    Je suis indigné par les propos de Julio si bien que je me demande s’il est au Burkina et s’il a bien lu l’article. Pour mémoire, il est dit que les enseignants ont obtenu une indemnité spécifique allant de 10 000f à 25 000f selon le lieu de résidence. Donc le maximum obtenu est de 25 000f. Dire que 25 000f dépassent de loin le salaire d’un autre agent de la Fonction publique relève de l’ignorance et s’apparente à de la diffamation. Regarde bien autour de toi, tu verras que certains agents de la même Fonction publique perçoivent des indemnités (de risque ?) qui tournent autour de 100 000f. La frustration ne réside-t-elle pas alors ici ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 14:15, par le prophète
    En réponse à : Protocole d’accord gouvernement/syndicats de l’éducation : La F-SYNTER et le SNESS satisfaits

    Julio a parfaitement raison. Il faut que le gouvernement ouvre le bon oeil pour traiter cette question d’indemnité. Pourquoi certains fonctionnaires ont beaucoup d’indemnité tandis que d’autres n’ont aucune ? Souvent un fonctionnaire de catégorie C gagne plus qu’un autre de catégorie A qui a été recruté avec le niveau maitrise plus deux ans de formation ? Et cela dans la même fonction publique ? Expliquez moi cette injustice ?
    A cette allure, ne soyez pas étonné que le rendement en prenne un coup.
    En tout cas vous(gouvernement êtes prévenu.
    Pardon, Mr le modérateur, ne censurez pas encore mon message

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 15:37, par laassan
    En réponse à : Protocole d’accord gouvernement/syndicats de l’éducation : La F-SYNTER et le SNESS satisfaits

    le gouvernement doit penser à des solutions salariales tenant compte de tous ses employés au lieu d’apporter des solutions à quelques 1duvidus au fruit de leurs luttes car cela multipliera les luttes dans les ministères d

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 15:58
    En réponse à : Protocole d’accord gouvernement/syndicats de l’éducation : La F-SYNTER et le SNESS satisfaits

    Bonjour,

    J’aimerais réagir au propos de Monsieur Julio, qui ne comprend rien dans les exigences du corps professoral.

    Saches monsieur que les enseignants sont la base du développement de la nation et mérite après les médecins et autre professionnel de la santé qui sauvent des vies, la plus grande attention. Aujourd’hui de nombreux parents laissent l’éducation de leurs enafnts aux enseignants.

    En ce qui concerne le logement dont vous vous indignez tant, sachez que le bureau de l’enseignant est aussi à la maison. Pendant que les autres corps font leur fin de seamine en toute tranquilité, l’enseignant doit dès dimanche se mettre au travail pour préaprer le lundi. On ne prépare le cours du lundi, le lundi même. Tout bon ensignement doit avoir un bureau équipé à la maison, et quand je dis équipé, c’est vraiment avec le matériel nécessaire à sa fonction. Et ce n’est pas dans une chambre salon que cela est possible.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 16:39
    En réponse à : Protocole d’accord gouvernement/syndicats de l’éducation : La F-SYNTER et le SNESS satisfaits

    Ne sois pas ignorant. On dit bien indemnites specifiques. Est- il normal qu’ on serve une indemnite de feu a un sapeur pompier , oui ou non ? Devrait- on servir la meme indemnite a un travailleur du genie ? Les hgens de par leur maniere de penser ont transformer le BF en un veirtable garderie populaire. Mjurissez et vite. J’ en connais, qui ne viendraient pas a l’ enseignement meme si on doublait le salaire de ce corps. Vous oubliez une chose. Ces enseignangts sont ceux qui faconnenet ce qui vous est le plus cher, vos emnfangs. A moins que ce qui vous est le plus cher ne soit les bines materiles et l’argent en especes sonnanntes et trebuchantes.

    LOP

    Répondre à ce message

    • Le 27 mai 2011 à 19:02, par Zan Samaké
      En réponse à : Protocole d’accord gouvernement/syndicats de l’éducation : La F-SYNTER et le SNESS satisfaits

      Monsieur Julio doit certainement être un de ces extras terrestres qui ne sait rien de ce qui se passe sur notre planète sinon il nya vraiment pas à s’ offusquer devant des broutilles accordées aux enseignants qui sont véritablement la pierre angulaire du développement d’un pays si nous savons qu’il nya pas de développement dans l’analphabétisme.il nya pas de travailleur de seconde zone. les militaires ne font pas plus que les enseignants dans le développement de notre pays.Mon cher Julio vous devriez le savoir ! Zan Samaké

      Répondre à ce message

      • Le 27 mai 2011 à 22:36
        En réponse à : Protocole d’accord gouvernement/syndicats de l’éducation : La F-SYNTER et le SNESS satisfaits

        Houphouet a fait bcp de gachis dans son pays et est loin d’ etre un democrate. je ne me laisserai pas influencer par la chienlit que ce beau pays a connu pour lui jeter des fleurs de democratie. Mais ila fait beaucoup pour son pays en matiere de routes, de sante, et surtout d’education. Ayant passe un certain temps de mon enfance dans ce pays, je puis dire que le niveau de l’ enseignement etait tres bas par rapport a la sous- region. En 1976, Houphouet a double les salaires de tous les enseignants. Tu es au primaire oh, secondaire, universite oh, on double ton salaire seulement. En meme temps, il invite les autres fonctionnaires qui ont au moins le DEUG de se reverser dans l’ enseignement s’ ils le veulenent. Mais il n’a pas trouve preneur. ce qui veut dire que les gens sont tres hypocrites. Enseigner. C’est aimer, c’est faire un don de soi. C’est accepter l’ hypertension car c’est l’ un des boulots les plus stressants et les plus exigeants. C’est l’ un des boulots que tu vis tout le temps. Tu n’es pas enseignant a l’ ecole et zouave en ville. Tu dois etre partout un modele.
        En 1982-1983, il y a eu la fronde des medecins finances par Kaddafi. C’etait encore loin le temps de l’ axe Abidjan. Ouaga- Tripoli qui a tellement ravage l’ Afrique de l’ Ouest. Les medecins disaient hypocritement bien sur qu’ ils n’ avaient que 125.000 comme salaire de depart alors que les enseignants se la coulaient douce avec 225.000f. Houphouet, fache, leur a dit la verite. Il leur a fait savoir qu’ il est au courant qu’ ils volent tous les medicaments qui sont envoyes dans les hopitaux. Il leur a dit aussi qu’ il est au courant que plus de 90% de medcins opuvrnent leurs propres cliniques au bout de 5 ans de service. Il leur a encore repete que le corps enseignant restait ouvert et que s’ ils envient les avantages des enseignants ils sont la bienvenue. Ils n’ ont pas bouge d’ un iota. Ils etaient hypocrites. Ils savaient q u’ mon ne peut pas savori si reellement on compensait a juste titre le travail abattu par ces enseignants. Venat d’ un medecin , fut- il africain, Comme Houphouet, qu’est-ce a dire ? Qu’ il reconnaissait la valeur des enseignants qui etaient les premiers bien formes de la societe. A l’ entreea William Ponty, les meilleurs allaient a l’ enseignement, les seconds meilleurs a la sante, et les troisiemes meilleurs(je ne veux pas dire les derniers)allaient a l’ administration. Je croyais que ce bref rappel historique pouvait remettre les "faux plaigneurs a leur place". Il y a des gens qui ont tellement appris a voler que se contenter d’ un salaire regulier et stable, c’est la mal mort. Tu vas voler quoi dans l’ enseignement ? La craie ? meme le censeur qui la gere doit s’ agenouiller devant l’ intendant dealer pour avoir quelques morceaux.

        LOP

        Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 20:22
    En réponse à : Protocole d’accord gouvernement/syndicats de l’éducation : La F-SYNTER et le SNESS satisfaits

    Fourni r des bureaux à tous les enseignants deviendrait plus cher qu les indemnités qu’on leur donne ! L(enseignant est l’un de ceux qui utilise le plus du papier, des stylos, gommes...., dictionnaires ; livres, ordinateur... et qui doit les acheter avec son salaire alors que d’autres fonctionnaire les recoivent. Imaginer un fonctionnaire sans papier, il vous dira de revenir pour le service quand il aura du papier (c’est vrai certains fonctionnaires achètent leurs fournitures, mais cela est exceptionnel !)mais, l’enseignant donnera son cours sans attendre !...En plus ce n’est pas pas une excuse, mais il faut reconnaitre que les enseignants sont obligés moralement d’apporter de l’aide financière à des elèves par simple humanisme. Celui qui n’est pas du milieu ne peut pas comprendre ça, ni mesurer l’ampleur.
    Je n’en dirai pas plus.
    Certains fonctionnaires sont dans des bureaux climatisé à Ouaga quand d’aures qui font la meme chose sont à sebba ou ailleurs sans courant, ne parlons pas de clim ; or, on leur demande le meme rendement...
    Les enseignants (primaire et secondaire demanderaient des classes climatisées que ce ne serait pas trop demandé...pour le moment, ils sont meme raisonnables...
    C’est dommage que certains qui n’ont pas brillés à l’école souhaite voir les profs mourir de misère. Soyons positifs. Cherchons à ce que tous les Burkinabé puissent avoir le necessaire de la vie. On ne devient pas plus riches quand on est contre le bien des autres. Si la vie d’un Burkinabé s’ameliore, soyons dans la joie avec lui au lieu de lui en vouloir surtout si ce n’est pas illégale.
    En outre pour le moment le seul gateau c’est la fonction publique et ses miettes pour lesquelles on s’en veut à mort.Souhaitons que d’autres possibilités puissent s’offrir. On fuira la fonction publique et on la laissera aux losers car dans certains pays, les winners ne veulent même pas sentir la fonjction publique et ses indemnités. c’est vrai, en attendant, nous sommes au Faso.
    Pardonnez pour les fautes et les idées désordonnées et inachévées.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 22:22
    En réponse à : Protocole d’accord gouvernement/syndicats de l’éducation : La F-SYNTER et le SNESS satisfaits

    J’ ai participe a une conference donnee par le secretaire general du SYNADEC et il a fait une citation qui me plait beaucoup. "Si vous estimez que l’ enseignement coute cher, essayez l’ ignorance. C’etait vraiment propre comme citation."

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2011 à 22:31, par veritas
    En réponse à : Protocole d’accord gouvernement/syndicats de l’éducation : La F-SYNTER et le SNESS satisfaits

    c’est bon mais c’est pas arrivé comme on dit chez nous.les prof souffrent trop et on doit tjrs ameliorer leurs conditions pour une education de qualité.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai 2011 à 11:15, par wobé
    En réponse à : Protocole d’accord gouvernement/syndicats de l’éducation : La F-SYNTER et le SNESS satisfaits

    Justice est faite.Je suis souvent découragé quand je croise certains de mes enseignants dans la circulation. Ces gens sont à la base de tous ce que nous sommes mais vivent dans des conditions difficiles souvent. De grace soutenons les car ils font de bon boulot,meme s’il existe quelques indelicats qui ont perdu toute déontologie de la profession aujourd’hui. Aussi je souhaiterais que le SYNTER se penche serieusement sur la question des vaccations qui sont à la base d’une négligence des élèves du public souvent.Poutant nous le savons tous que la plupart de ces élèves surtout en province sont ceux qui ne peuvent pas payé le privé.Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai 2011 à 13:46, par mapartdugatofaso
    En réponse à : Protocole d’accord gouvernement/syndicats de l’éducation : La F-SYNTER et le SNESS satisfaits

    les enseignants ont eu gain de cause,a qui le prochain tour ???
    j’espere que le ministre de la santé verra le probleme des medecins pharmaciens et chirurgiens dentistes qui devraient beneficier d’une bonification d’echelon depuis longtemps et qui n’a jamais ete appliqué....

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2011 à 00:07, par san
    En réponse à : Protocole d’accord gouvernement/syndicats de l’éducation : La F-SYNTER et le SNESS satisfaits

    vous voyez, des gens comme Julio sont très nombreux malheureusement au Faso. des attardés, abrutis des dements qui n’ont rien foutu à l’école et qui sont en ville gràce certainement à un parent qui a beaucoup souffert pour avoir son boulot. et toujour comme par loterie ils gagnen un petit boulot sans trop en savoir. pensez-vous que ce sont des gens qui peuvent faire avancer le Faso ? chers enseignants souvenez-vous que pendant la formation on nous a toujours dit que ce métier est ingrat........

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés