Assemblée nationale : La loi de finance rectificative du budget 2011 de l’Etat adopté

vendredi 27 mai 2011 à 02h38min

L’Assemblée nationale a adopté, le 25 mai 2011, la loi de finance rectificative pour l’exécution du budget de l’Etat gestion 2011 par 91 voix des 1O3 votants. Cette modification est apparue nécessaire pour tenir compte des réaménagements budgétaires liés à la composition du nouveau gouvernement du 21 avril 2011 et des mesures prises au plan budgétaire pour maîtriser les effets des évènements intervenus ces derniers moments au Burkina.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

C’est par une écrasante majorité que les députés à l’Assemblée nationale ont adopté la loi de finance rectificative du budget de l’Etat, gestion 2011(91 pour, 12 contre, 0 abstention). La loi ainsi modifiée donne une nouvelle configuration du budget de l’Etat. Les recettes totales s’accroissent de onze milliards (11 000 000 000) de F CFA et se chiffrent à mille treize milliards huit millions cent soixante sept mille (1 013 008 167 000) FCFA. Et les dépenses augmentent de 7,31% pour s’établir à mille deux cent cinquante et un milliards cinq cent soixante onze millions neuf cent quatre vingt cinq mille (1 251 571 985 000) FCFA.

Quant à l’épargne budgétaire, elle est désormais de quarante trois milliards sept cent quarante quatre millions cinq cent cinquante neuf mille (43 744 559 000) FCFA contre quatre vingt six milliards trois cent quatre vingt six millions quatre cent quatre vingt douze mille (86 386 492 000) FCFA au budget initial, soit une baisse de 49, 36%. L’autre volet concerne le besoin de financement qui passe à deux cent trente huit milliards cinq cent soixante trois millions huit cent dix huit mille (238 563 818 000) FCFA contre cent soixante quatre milliards trois cent trente deux millions huit cent dix neuf mille (164 332 819 000) FCFA dans la loi de finance initiale. Il est prévu que ce besoin soit entièrement couvert par les appuis financiers, les tirages sur les ressources du FMI et par un emprunt obligataire.

Ce budget réaménagé prend en compte les recettes fiscales, les dons, les emprunts extérieurs, les dépenses de fonctionnement, les investissements exécutés par l’état, les dépenses de personnel, etc. , et est lié à un contexte international surtout national marqué par des évènements nouveaux à travers la crise qu’a connue le Burkina.

Mesures de réduction du train de vie de l’Etat

La nouvelle loi de finance contient aussi des propositions de mesures de réduction du train de vie de l’Etat. Et cela, au regard du contexte difficile qui nécessite des mesures d’urgence à même de favoriser des économies budgétaires pour le financement de nouvelles dépenses prioritaires. Parmi ces mesures, figure le gel des lignes « fête de réception, manifestations et autres réunions et ateliers » à l’exception de celles des institutions et de celles s’inscrivant dans le cadre du respect des engagements du gouvernement. De même , il y a l’assainissement du parc automobile de l’Etat par la réforme et la vente aux enchères des véhicules non utilisés, l’extension des mesures de rationalisation des dépenses et de standardisation des véhicules aux établissements publics et aux sociétés d’Etat.

A cela, il faut ajouter la limitation au strict minimum des missions à l’extérieur sur financement du budget de l’état au titre de l’année 2011 à l’exception de celles autorisées par le chef du gouvernement. Dans cette dynamique, les trajets les plus courts et les tarifs les plus avantageux devront être privilégiés. En outre, la composition des délégations devrait être allégée. Et il est recommandé que les missions diplomatiques et consulaires du Burkina soient les plus mises à contribution pour la représentation du pays à l’extérieur.

Le rapport sur la loi de finance rectificative a été présenté par le député François Xavier Konseibo, rapporteur général de la Commission des finances et du budget(COMFIB) et le gouvernement était représenté par le ministre délégué au Budget, François Marie Didier Zoundi

Gabriel SAMA et Sièta Mamy TRAORE (stagiaire)

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés