GAOUA : Des élèves vandalisent le siège du CDP et le pied-à-terre du chef de l’Etat

mercredi 25 mai 2011 à 02h28min

Les élèves de Gaoua ont emboîté le pas, le 24 mai 2011, à ceux de Ouagadougou qui ont manifesté en début de semaine pour soutenir les enseignants du secondaire en grève illimitée. Comme dans la capitale, des édifices publics ont aussi fait les frais de la colère des manifestants à Gaoua. Selon nos informations, il s’agit principalement du siège provincial du parti au pouvoir (CDP) et du pied-à-terre du chef de l’Etat qui ont été vandalisés. Le premier édifice a été incendié et le second, saccagé. Des dégâts mineurs ont été causés aussi au gouvernorat où les manifestants ont simplement cassé des ampoules. Ils se sont aussi attaqués à la direction régionale du Sud-Ouest des Enseignements secondaire et supérieur.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Selon nos sources, les collégiens et les lycéens, qui ont embarqué au passage les élèves du primaire, se sont rendus également au palais de justice. Mais une fois sur place, ils ont déversé leur colère sur une maisonnette pour ne pas s’en prendre directement aux locaux de la justice. Sur leur trajet, les manifestants ont pillé des petits vendeurs à la sauvette (vendeurs de mangues, d’eau glacée...) qui n’ont pas mis leur commerce à l’abri.

Au moment où les élèves manifestaient, les enseignants du primaire étaient en sit-in illimité à la Direction provinciale de l’enseignement de base du Poni. Ce mouvement, qui a commencé le 23 mai dernier, est lié aux avancements dans les carrières.

S.D.

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 mai 2011 à 09:24
    En réponse à : GAOUA : Des élèves vandalisent le siège du CDP et le pied-à-terre du chef de l’Etat

    Que ce passe dans ce pays dit "intègre" ? On ne comprend plus rien, Gaoua où les infrastructures se comptent du bout de doigt est aussi la cible de ce demon. Les dirigeants, le Naam est bon, mais regardez un peu dans vos retrviseurs. Puisse le tout Puissant sauver les futures cadres de demain à intégrer les classe. Chers élèves de Gaoua, pourqoui pas encore une marche passifique comme vous l’avez fait, les autres fois ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2011 à 11:53, par Un citoyen ordinaire
    En réponse à : GAOUA : Des élèves vandalisent le siège du CDP et le pied-à-terre du chef de l’Etat

    On a l’impression que les evenements sont passés et au fil des jours suivants ça recommence avec les memes scenarios comme une piètre pièce de theatre qui est rejouée.

    1-surface

    Si ce n’est pas à koudougou que le "vandalisme" demarre pour contaminer une autre ville, c’est ouaga qui donne le son de cloche qui sera entendu ç ouahigouya ou ailleurs.

    2-corporations
    Si ce n’est pas la classe des militaires qui donne de la voix pour "deranger" les commercants qui à leur tour "vociferent" pour donner des "bonnes" idées de revendications avec greve aux enseignents,c’est les eleves qui sortent maintenat pour "supporter les enseignents et (non la justice pour.....)

    3-conclusion

    Et à toutes les fois et en tous ces lieux, on previlegie le dialogue : l’etat repond favorablement aux revendications legitimes financières et les revendicateurs attendent au jour près leur satifaction sinon on ressort dans la rue pour casser ou on tire en l’air.

    Et dans toute cette scene theatrale on voit bien que l’etat qui resemblait à un gros belier qui a des cornes enormes menaçant en debut fevrier finira par se transformer en agneau vulnerable sans defence face à un tout petit loup qui est en train de grandir avec des dents aigus.

    A mediter !!!!!!!!!!!!!!!!

    Un Agneau se désaltérait dans le courant d’une onde pure.
    Un Loup survient à jeun qui cherchait aventure,et que la faim en ces lieux attirait.
    Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ?
    Dit cet animal plein de rage : Tu seras châtié de ta témérité.
    - Sire, répond l’Agneau, que votre Majesté ne se mette pas en colère ;
    Mais plutôt qu’elle considère que je me vas désaltérant
    dans le courant,plus de vingt pas au-dessous d’Elle,et que par conséquent, en aucune façon, Je ne puis troubler sa boisson.
    - Tu la troubles, reprit cette bête cruelle,
    Et je sais que de moi tu médis l’an passé.
    - Comment l’aurais-je fait si je n’étais pas né ?
    Reprit l’Agneau, je tette encor ma mère.
    - Si ce n’est toi, c’est donc ton frère.
    - Je n’en ai point. - C’est donc quelqu’un des tiens :
    Car vous ne m’épargnez guère,vous, vos bergers, et vos chiens.
    On me l’a dit : il faut que je me venge.
    Là-dessus, au fond des forêts le Loup l’emporte, et puis le mange,sans autre forme de procès.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2011 à 22:40, par Zig-Zag
    En réponse à : GAOUA : Des élèves vandalisent le siège du CDP et le pied-à-terre du chef de l’Etat

    Brrrrrrrrrr ca donne froid dans le dos le webmaser mais cette fois ci c’est l’agneau qui est entrain de casser du loup. Tu imagines le pied-a-terre de l’autre ? tcheeeeee !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés