Police municipale de Bobo-Dioulasso : Le directeur et les agents vont repartir sur de nouvelles bases

mardi 24 mai 2011 à 02h07min

Le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Salia Sanou, a rencontré les policiers municipaux, le vendredi 20 mai 2011, aux fins de trouver des solutions suite à leur manifestation d’humeur le lundi dernier. Des échanges, il est ressorti que c’est le manque de communication qui a failli rompre les relations entre le directeur de la police municipale et ses agents.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Au sortir de la rencontre entre le maire Salia Sanou avec les mutins et leur directeur Henri Sanou, les protagonistes ont décidé de repartir sur des nouvelles bases afin de redorer l’image de leur corps. Mais avant d’aboutir à cette cure, c’est un débat franc, ouvert et respectueux qui a eu lieu. Le maire assisté de ses proches collaborateurs, devait gérer une situation dans laquelle les policiers étaient déçus du comportement de leur chef, indésirable à la rencontre, mais qui a pris part à la concertation. Pour ce faire, le bourgmestre a, de prime à bord, donné la parole aux policiers afin qu’ils exposent leur problème. Pour leur porte-parole, le sous-officier Séré, le directeur Henri Sanou manque de capacité à organiser le service.

Il manifeste un total désintérêt vis-à-vis de leur situation, et gère de façon dictatoriale le service. Par conséquent, a-t-il laissé entendre, seul son départ est la solution. La parole a ensuite été donnée aux autres policiers de s’exprimer. Si certains ont accusé le directeur, d’autres par contre, ont porté leurs critiques sur le comportement même des policiers municipaux. C’est ainsi qu’ils demandent à leurs collègues, individuellement, de faire un mea culpa. Pour eux, le directeur qui a pris fonction en juillet 2010 n’a pas encore fait ses preuves, et vouloir son départ est vraiment précipité.

Le directeur Henry Sanou a aussi pris la parole pour s’expliquer. Selon lui, la mission qu’il s’était assignée était de donner plus de visibilité au corps. Et pour cela, il attendait de connaître les agents avant d’agir. Il reconnaît avoir manqué d’une bonne stratégie de communication pour manager ses hommes. « Le maire a permis à chacun de s’exprimer. Et j’ai apprécié positivement ce que chacun a dit. J’ai compris que la communication a fait défaut. Ça me permettra en tant que leur commandant, de changer le fusil d’épaule et repartir sur des nouvelles bases », a-t-il confié. Le maire Salia Sanou, au regard des versions des différentes parties, leur a demandé de s’entendre.

Pour lui, seules la compréhension, l’entente et la cohésion peuvent permettre d’avancer. Cependant, il a déploré l’attitude des policiers : « Quand vous êtes en groupe, il y a des moments de frustrations. Mais ce que je n’ai pas apprécié, c’est la façon de revendiquer. Le problème qui existe est posé partout et l’Etat a décidé de trouver des solutions », a indiqué le bourgmestre.

Rabalyan Paul OUEDRAOGO

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 24 mai 2011 à 13:30, par TALATO
    En réponse à : Police municipale de Bobo-Dioulasso : Le directeur et les agents vont repartir sur de nouvelles bases

    Je crois que les policiers de la municipalité de Bobo-Dioulasso ne sont pas eux même conscient de leur situation qu’ils se critiquent eux mêmes sur leur comportement néfaste si la Police municipale est supprimée aujourd’hui n’empêche pas la commune de fonctionner d’ailleurs c’est une erreur de créer cette police budgétivore de la mairie et qui ne contribue à rein qu’ils soient payé en fonction de leurs rendement.
    En réalité qu’elle est leur problème
    le Commissaire ne fait que contribuer et il a reçu une formation pour cela dire que le commissaire n’est pas comptent c’est s’insulter eux même ils sont formé par qui et qu’elle catégorie ils savent est supérieur à qui un commissaire se n’est pas quiconque le veut le soit qu’ils arrêtent de nos embêter leur grève ne nous dit rien qu’ils aillent se faire feutre ailleurs.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés