INVESTITURE D’ADO : De Yamoussoukro à Wemtenga

lundi 23 mai 2011 à 02h42min

L’investiture du nouveau Président de la Côte d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara, a eu lieu le 21 mai 2011 à Yamoussoukro en présence d’une vingtaine de présidents, d’invités de marque et d’une grande foule venue lui témoigner tout le soutien qui lui est dû. Pour ne pas être en reste dans cet événement qui se veut historique, les Ivoiriens vivant au Burkina Faso ont initié une séance de projection sur un écran géant à Ouagadougou, dans le quartier Wemtenga. Ils ne se sont pas fait prier pour vivre en live l’événement qui les fera sortir d’une dizaine d’années de guerre. Ils ont pris d’assaut le maquis qui a servi de cadre. Prestations artistiques, jeux concours avec pour clou la cérémonie d’investiture de Alassane Dramane Ouattara, en direct de Yamoussoukro, au bord du Lac aux Caïmans.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

La journée du 21 mai 2011 restera gravée dans la mémoire collective de la République de Côte d’Ivoire. De toutes les contrées du pays, les Ivoiriens ont rejoint Yamoussoukro, ville historique, à l’occasion de la cérémonie d’investiture du nouveau Président Alassane Dramane Ouattara. L’événement s’est déroulé très loin de la capitale du Burkina Faso où vit une grande communauté ivoirienne. Si beaucoup ont effectué le déplacement de Yamoussoukro, non moins nombreux sont ceux qui n’ont pas pu le faire. Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), directoire du Burkina, a voulu marquer d’une pierre blanche "l’avènement de la Côte d’Ivoire nouvelle". Le directoire du RHDP a donc convié Ivoiriens et Ivoiriennes vivant au Burkina à une séance de projection sur grand écran de l’investiture du Président de la République, Alassane Dramane Ouattara, le 21 mai 2011 sur les rives du Lac aux caïmans, en terre ivoirienne.

Le zouglou au rendez-vous

"C’est un événement historique pour toute la Côte d’Ivoire et les Ivoiriens", a affirmé le Président du RHDP, directoire du Burkina, Tofangui Koné. "Je suis là pour célébrer la victoire d’Alassane Dramane Ouattara et la fin de cette longue crise politico-militaire qu’a connue mon pays" ; c’est ainsi que s’est exprimée, toute émue, Emélyne Bla, présidente, d’une ONG de culture de la paix. Dès 9 heures, ils ont donc commencé à prendre d’assaut le local prévu pour la projection de l’investiture, en direct. Comme ils l’aiment, les Ivoiriens ont "mis la musique à fond la caisse." L’ambiance était de taille. Originaires de Korogho, Daloa, Abidjan, Vavoua, Bouaké et de nombreuses autres villes de la Côte d’Ivoire, l’occasion était la meilleure et l’événement historique. Les prestations commencent. Un groupe musical d’un genre ivoirien, "le zouglou", prend place. Il a fait frétiller la jeunesse rassemblée pour l’occasion de la "Côte d’Ivoire rassemblée". Le mercure commence à monter, l’assistance a remarqué la présence d’un artiste-humoriste ivoirien dans la salle.

On reconnaît Abass qui avance et prend le micro pour son show. Pour mettre l’ambiance, il lance à ces compatriotes. "Nous sommes fiers d’être ivoiriens" et ils répondent par des cris de joie puis Abass demande l’hymne nationale de la Côte d’Ivoire, l’Abidjanaise, exécutée en choeur. "Alors, maintenant on peut commencer", a t-il avancé. Blagues, histoires drôles, Abass n’a pas manqué de peindre les temps chauds de la crise dans son pays. Tout a été dédramatisé par l’humoriste, créant ainsi une folle ambiance. Pour le Président du RHDP au Burkina, Tofangui Koné, l’investiture d’Alassane Dramane Ouattara constitue une renaissance pour la Côte d’Ivoire. Après une longue et profonde crise post- électorale, le pays avait besoin de renaître. Il ajoute que l’investiture marque un nouveau départ pour tous les Ivoiriens qui ne devront pas rater l’occasion. L’humoriste Abass, lui, a embouché la même trompette pour dire que c’est une grande joie pour tout le pays. Pour lui, Alassane Dramane Ouattara a souffert, et c’est un soulagement aujourd’hui. Les épreuves ont été nombreuses au temps fort de la crise, à l’image comme il se rappelle, de l’exhumation du corps de la mère de Alassane Dramane Ouattara. Pour lui, il s’est agi d’une humiliation et le nouveau Président a ainsi sa victoire.

ADO comme "Argent Diamant Or"

Dès le début de la cérémonie, Wemtenga et Yamoussoukro ont vibré en choeur. Les acclamations des vingt mille invités de l’amphithéâtre de la fondation Houphouët-Boigny étaient reprises par ceux de la salle de projection à Ouagadougou. Le moment historique tant attendu était le port du collier au nouveau Président par la Grande chancelière, Henriette Diabaté. "Monsieur Alassane Ouattara, Président de la République, au nom du peuple de Côte d’Ivoire et en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés, nous vous reconnaissons comme chef souverain et grand maître des ordres et nous vous remettons le grand collier, insigne de notre distinction". C’est ainsi que la Grande Chancelière Henriette Diabaté a fait président Alassane Dramane Ouattara. La joie était incommensurable dans la salle de Wemtenga à l’image de Yamoussoukro.

Le discours d’Alassane Dramane Ouattara, les salutations de ses illustres hôtes, tel que le Président Blaise Compaoré, ont été suivis des clameurs de joie. Les Ivoiriens ont désormais leur seul et unique Président de la République : Alassane Dramane Ouattara. Ils peuvent tous donc dire "Enfin !" tout comme Bintou Traoré/Koné : "C’est une grande joie, un ouf de soulagement car la Côte d’Ivoire revient de loin insiste t-elle. La Côte d’Ivoire a son "Argent-diamant-or-", s’exclame l’artiste-humoriste, Abass.

L’arbre ne doit pas cacher la forêt

Certes, le Président a été élu, son pouvoir lui a été cédé et il a été investi. Passé le temps des querelles, les réalités se font jour et les Ivoiriens du Burkina Faso en sont conscients. L’arbre ne doit donc pas cacher la forêt. Le pays a été éprouvé, il faut donc recoller les morceaux. Les attentes, même loin de la Lagune Ebrié, sont légion. Le plus grand souhait de Bintou Traoré/Koné est que le chômage que le pays a connu ces dix dernières années soit un lointain souvenir. Pour y parvenir, il importe que tous les Ivoiriens de tous les horizons travaillent chacun à sa manière à l’unité. La réconciliation est là une nécessité, une réconciliation nationale à laquelle personne ne devra se dérober. Accepter la main tendue de l’autre doit être la première qualité de tout Ivoirien, conclut-elle.

Sakidi Touré est militant du RHDP au Burkina. Il dit avoir une pensée pour tous ceux qui sont tombés pendant les affrontements fratricides postélectoraux. Il a aussi tenu à saluer la médiation du Président Compaoré pour le retour à la paix et à l’ordre constitutionnel dans son pays. Tofangui Koné attend du nouveau président, qu’il fasse en sorte que la Côte d’Ivoire redevienne une terre d’hospitalité, qu’il reconstruise le pays et réconcilie les coeurs.

Aimé NABALOUM (Stagiaire)

Le Pays

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés