AVOCATS DU BURKINA : Accueil triomphal du doyen Titinga Pacéré

jeudi 19 mai 2011 à 00h48min

Le doyen des avocats du Burkina, Me Titinga Frédéric Pacéré, a été accueilli en triomphe le 17 mai 2011 à l’aéroport de Ouagadougou, par la famille des avocats du Burkina. Et pour cause, il rentrait d’un séjour en Espagne et en France où il a été encore auréolé de deux prestigieuses distinctions.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

L’ambiance était très joviale et empreinte de confraternité entre les membres de la famille des avocats qui se sont retrouvés dans la soirée du 17 mai 2011 dans la salle d’accueil de l’aéroport international de Ouagadougou, pour accueillir leur doyen, Me Titinga Frédéric Pacéré. Une atmosphère légitime puisqu’ils y ont effectué le déplacement pour manifester leur fierté à l’égard de leur "patriarche" dont le mérite a, une fois encore, été reconnu par l’Académie centrale européenne des sciences, des arts et des lettres basée à Paris en France et le Barreau de Madrid (Espagne). Me Titinga, en effet, a été élevé au rang de membre titulaire et s’est vu décerné la médaille d’honneur, respectivement par ces deux prestigieuses institutions. Pour la première distinction, le récipiendaire se présente comme la seule personnalité non européenne à accéder à ce titre.

Léopold Sédar Senghor et Aimé Césaire avaient été distingués par cette académie mais en qualité de membres observateurs. C’est un Me Titinga manifestement très ému par « cet accueil inattendu » qui a reçu les félicitations des représentants des anciens bâtonniers dont Me Benoît Sawadogo et Antoinette Ouédraogo, de l’Union des jeunes avocats (UJA) et du Syndicat des avocats du Burkina. "Nous avons éprouvé une joie bien sincère en apprenant votre distinction et avons jugé important de venir vous témoigner notre légitime fierté pour la reconnaissance par les plus hautes autorités françaises et espagnoles qui ont reconnu vos mérites en faisant de vous un homme de grande envergure non seulement chez vous ici au Faso mais aussi à l’étranger", a dit en substance le bâtonnier Benoît Sawadogo.

Au-delà de l’honneur à lui fait, Me Titinga Frédéric Pacéré s’est dit fier de voir, à travers cette mobilisation pour son accueil, un engagement des différentes générations du corps à s’unir. "Quand je vois cette génération montante des jeunes avocats avec les anciens, c’est cela qui me réconforte", a-t-il souligné. Il a dédié ses distinctions à l’ensemble des acteurs de la Justice et de la culture burkinabè. Il a réitéré son intérêt et sa disponibilité à s’investir aux côtés de ses confrères dans les actions visant à assurer un rayonnement plus grand du barreau.

Yembi Richelieu ZONGO

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 19 mai 2011 à 09:47, par salif
    En réponse à : AVOCATS DU BURKINA : Accueil triomphal du doyen Titinga Pacéré

    Me Pacéré est une ressource extraordinaire et rare.Il a porté haut le nom du burkina seulement il est peu connu au faso .On a souvent appri ses textes au primaire comme récitation.On gagnerait à vulgariser ses écrit pour que le plus grand nombre puisse en profiter.Le prix de ses oeuvres sont si cher que le burkinabé lamda se trouve dans l’impossibilité de’y acceder.Merci bocou Maitre.
    Par un jeune admirateur ayant envie d’embrasser la carrière d’Avocat

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2011 à 10:35, par lhommearsène
    En réponse à : Félicitations !

    Félicitations à la termitière, elle le mérite vraiment !

    Vraiment, il a beaucoup fait pour la culture en Afrique et au Burkina, vraiment, merci beaucoup.

    Je vous invite à lire ses écrits, tous, c’est vraiment enrichissant !

    Par exemple ; je suis moagha et je lis "Ainsi on a assassiné les mossé", c’est vraiment pénible de voir qu’il y a tant de choses qui ne nous ont pas été apprises à l’école, et qui aurait tellement mieux formé notre conception du monde...

    Il parle aussi de Dimbdolobson, vraiment, ce fut un grand devancier, dans la tourmente d’un Mogho que l’on éclipsait.

    Il faut vraiment que l’on s’active à redonner à nos enfants et à nous même leur héritage, celui de nos ancêtres.

    Plus généralement, c’est vraiment quelqu’un qui a beaucoup oeuvré pour la culture et le droit en Afrique et au Burkina Faso ; il est temps que nous même Burkinabè nous le félicitons grandement pour tout ce qu’il a fait ; pas seulement les Mossé, mais tous les Burkinabè, d’où qu’ils soient, tous les enfants de nos ancêtres.

    Que Dieu donne une très longue vie à Maître PACERE ; et comme dans l’ "Hommage à Dimbdolobson" (je paraphrase), pour vous, maître :

    D bôons
    Naab a Ziid-Wênde,
    N ki ti
    Y zug yi péelga,
    Wa goore,
    Fak fake,
    fak fake,
    Wa goore ;
    Ti y paam
    Yuum tusri,
    Yuum koabga.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2011 à 11:51, par Docteur Boss
    En réponse à : AVOCATS DU BURKINA : Accueil triomphal du doyen Titinga Pacéré

    Félicitations pour l’excellence.

    Félicitations pour cette belle parure qui fait autorité et qui honore la culture. Si le barreau ou la magistrature pouvaient adopter de telles, cela leur conférerait plus d’autorité et de respect. Cela nous éviterait de toujours copier les robes noires du blanc, alors que cela nous colle mal...

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2011 à 12:27
    En réponse à : AVOCATS DU BURKINA : Accueil triomphal du doyen Titinga Pacéré

    Félicitations Maitre. Que le Seigneur vous abonde de sa Grace de longévité pour que le peuple burkinabé à travers le barreau puisse profiter au maximum de votre expérience. Une fois de plus merci pour tout ce que vous aviez fait et faites pour notre chère patrie.
    Un compatriote en Allemagne

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2011 à 13:02, par mbakatre
    En réponse à : AVOCATS DU BURKINA : Accueil triomphal du doyen Titinga Pacéré

    A tout seigneur tout honneur.
    Me Titinga est un grand et le restera Inch Allah

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2011 à 13:44
    En réponse à : AVOCATS DU BURKINA : Accueil triomphal du doyen Titinga Pacéré

    "Yaor s’ en vui bè met !", Si la termitière vit, qu’elle ajoute de la terre à la terre
    voila l’enseignement de l’ homme.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai 2011 à 18:27, par kamanga
    En réponse à : AVOCATS DU BURKINA : Accueil triomphal du doyen Titinga Pacéré

    Tout en félicitant mon grand frére,je remerci le SEIGNEUR d’avoir donné au monde un homme aussi riche de pensées,dinitiatives de créativité autant de respet et d’honneurs pour que tout le monde s’avoure à jamais.Mon souhait est que cet accepté de tous vive aussi longtemps.

    kamanga de manéga

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés