Rencontre ministre en charge du travail / Syndicats : Le ministre Soungalo Ouattara à la Bourse du travail

lundi 16 mai 2011 à 00h24min

Le ministre de la Fonction publique, du travail et de la sécurité sociale, Soungalo Ouattara et une délégation du personnel de son ministère se sont rendus à la Bourse du travail le vendredi 13 mai 2011. L’objectif de la visite était de constater de visu les conditions de travail des centrales syndicales et syndicats autonomes et aussi de renforcer les liens entre ces structures et le gouvernement.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

C’est une forte délégation conduite par le ministre Soungalo Ouattara qui a été reçue dans les locaux de la Bourse du travail de Ouagadougou par des représentants des centrales syndicales et syndicats autonomes le vendredi 13 mai 2011.

Pour le ministre Soungalo Ouattara, cette visite trouve, entre autres, sa raison dans la fusion du ministère de la Fonction publique et celui en charge du travail dans l’actuel gouvernement. Il était alors de son devoir de prendre contact avec les organisations syndicales, "dont le rôle se confond à celui du gouvernement : œuvrer pour le bien-être du peuple". Cet fut l’occasion pour lui de s’imprégner des conditions de travail de celles-ci. Pour le ministre Ouattara, la démarche contribuera sans doute à renforcer les liens entre les organisations syndicales et le gouvernement. Il a exprimé la gratitude du gouvernement à ses interlocuteurs du jour pour l’accueil qui leur a été réservé et surtout pour l’esprit d’ouverture qui les caractérise et également la disponibilité dont fait preuve le monde syndical dans la situation difficile que traverse notre pays.

Le président de mois des organisations syndicales, Mamadou Nama a salué, au nom de tous ses collaborateurs, cette visite du ministre qui est selon lui, une marque de sympathie et de considération. Il a ajouté que c’est un acte qui peut contribuer à ramener le monde syndical à des sentiments acceptables. M. Nama n’a tout de même pas manqué de rappeler des mauvais souvenirs qui ont marqué la Bourse du travail comme la tentative de sa prise par certaines personnes en 1985. Le président de mois a également fait cas de la promesse du gouvernement de construire onze autres Bourses du travail dans les onze régions qui n’en disposent pas jusqu’à présent.

La rencontre s’est terminée par une visite des locaux, chose qui a certainement permis au ministre et sa suite de toucher du doigt les vives réalités des locataires des lieux.

Daniel ZONGO

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 16 mai 2011 à 17:18
    En réponse à : Rencontre ministre en charge du travail / Syndicats : Le ministre Soungalo Ouattara à la Bourse du travail

    Les dindons de la farce ces syndicalistes. C’est eux qu’on flatta avec des visites au siège et pour qui on construira quelques sièges régionaux et ce sera tout. Les autres ont mis la pression et on obtenu des choses concrètes mais je parie que les travailleurs sortiront les plus grands perdants de cette crise. Ils aiment tellement les honneurs qu’ils sont très contents d’avoir été reçus par le PM et d’avoir reçu la visite des ministres. Ils me font marrer, ils auront même pas plus de 10% d’augmentation de salaires...Ahhahahahahah !!!!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés