Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout arbre qui vit en tranquillité finit un jour par être secoué.» Proverbe vietnamien

Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

Accueil > Actualités > Politique • • lundi 2 mai 2011 à 22h40min

Samedi 30 avril 2011. Après, les manifestations des élèves, étudiants, commerçants et militaires, l’opposition politique burkinabè entre dans la danse. Elle a organisé son premier meeting pour exiger le départ de Blaise Compaoré du pouvoir. Mais la mobilisation était loin des attentes. A peine 1000 personnes. Donc, pas de quoi inquiéter le locataire de Kossyam. L’opposition doit donc revoir sa stratégie car, à cette allure, il lui faudra attendre des années encore pour éjecter Blaise Compaoré de son fauteuil.

Ce meeting de l’opposition politique burkinabè avait fait couler ancres et salives. Au final, une déception pour les partisans de l’opposition. Un ouf de soulagement pour le président du Faso et ses partisans. Apparemment, aucun sérieux dans l’organisation. Des pancartes avec des messages hostiles à Blaise Compaoré : « Blaise, dégage », « CDP= Compaoré Doit Partir », « Blaise= Ben Ali », etc. Les messages des discours sont aussi forts les uns que les autres, mais les bons points pour l’opposition s’arrêtent là. La mobilisation est décevante. Moins de 1000 personnes pour 34 partis politiques regroupés autour du chef de file de l’opposition.

A 8h15, au moment où arrive le président du comité d’organisation du meeting, Fidèle Kientèga, les jeunes s’affairaient toujours à coller des affiches imprimées sur des feuilles A4, essentiellement des noms de « victimes du système Compaoré ». Des noms tels Assad Ouédraogo, Justin Zongo, Flavien Nébié, Dabo Boukari… 8h 40, la place de la nation se transforme pratiquement en un dancing lorsque retentit « quitte le pouvoir », le morceau fétiche du célébrissime reggaeman ivoirien Ticken Jah Fakoli. Le dispositif se met progressivement en place, les manifestants commencent à clamer des slogans hostiles au pouvoir en place. Pendant ce temps, la vie suit son court normal dans le reste de la ville. Comme si de rien n’était. Aucun signe de panique dans la circulation. Pourtant, c’est l’acte1 « du départ de Blaise Compaoré ». Tous les ouagalais savaient que ce meeting de l’opposition ne pouvait aucunement ébranler le pouvoir, vieux de 24 ans. C’était un non-évènement pour la population.

9h05, Hama Arba Diallo, arrivé 2e à l’élection présidentielle de novembre 2010, avec un peu plus de 8% des suffrages fait en entrée sous un tonnerre d’applaudissements. Deux minutes, plus tard, il sera suivi du chef de file de l’opposition politique burkinabè, Me Bénéwendé Stanislass Sankara, l’initiateur du meeting. D’autres chefs de partis politiques de l’opposition feront leur arrivée, peu après. L’arrivée la plus remarquée a été celle du célèbre rappeur burkinabè, Smokey avec une pancarte sur laquelle est inscrit « Blaise, dégage ».
Pendant que le maître de cérémonie donne le programme du déroulement de la cérémonie, trois cargos militaires sont de passage. Panique ! Mais, il rassure en estimant à tort « les militaires nous rejoignent ». Ils continuent leur chemin.

L’heure est donc venue d’entonner en cœur le ditanyè, l’hymne national. Dans l’indifférence totale des passants. Comme si ce n’était pas leur hymne à eux.
Pour la faible mobilisation, qui, du reste a été reconnue par les organisateurs, elle s’explique par le blocage des sms et d’autres mesures dissuasives des hommes forts du moment, ont fait comprendre les manifestants.

Le décor planté, le président du PAREN, Tahirou Barry se lance en premier pour son discours. Comme nous, il a sans doute remarqué que la mobilisation n’est pas grande. « Ce n’est pas la quantité qui compte, mais la qualité. Une fourmi transporte dix fois son poids », dit-il. Le plus jeunes président de parti politique au Burkina dira à sa génération que « l’avenir est sans avenir ; la formation est devenu une industrie de chômeurs ». Comme tous ceux qui prendront la parole après lui, il remet en cause la légitimité de Blaise Compaoré. Certains iront plus loin en disant que sa réélection est illégale du fait de l’illégalité des cartes d’électeurs.

Nikiema Bessin Edwige prend ensuite la parole au nom des femmes. Mais lorsqu’elle monte sur le podium, des manifestants entonnent « RTB, descend, RTB descend, RTB descend ». Ce qui n’a pas manqué d’indigner l’ensemble des journalistes venus couvrir l’évènement. Il a fallu l’animateur de Ouaga FM, Sams’K le Jah pour calmer ces jeunes, révoltés contre la télévision nationale qu’ils jugent partiales. « RTB=Radio Télévision Blaise », pouvait-on lire sur des pancartes.
Pr Etienne Traoré du parti Faso-Metba prend la parole et prévient : « les obstacles seront de plus en plus nombreux, mais n’abdiquez pas jusqu’à ce que Blaise Compaoré nous fiche le camp ». Norbert Michel Tiendrébéogo, à son tour dénonce ce qu’il a appelé « 24 années de compaorose ».

Les artistes engagés auront droit à la parole. D’abord, Smokey qui dira que « devant là, c’est farine » établissant un lien avec « y a rien en face, devant là c’est maïs » des partisans de Laurent Gbagbo. Sams’K le Jah aussi aura droit à la parole. Il est aussi amer que son prédécesseur.

Hama Arba Diallo, parlant des élections présidentielles de 2010 dira : « on nous a eu ». Puis, faisant allusion à sa génération, il dit « nous sommes responsables de la pagaille dans laquelle nous vivons aujourd’hui ». Pour avoir laissé Blaise Compaoré accéder et se maintenir au pouvoir aussi longtemps. C’est le chef de fil de l’opposition qui prononcera le dernier discours. Aujourd’hui, « c’est un premier pas, ça va se poursuivre sur l’étendue du territoire, sur l’ensemble des 45 provinces ». Il sollicite l’aide des burkinabè de l’étranger ainsi que la communauté internationale pour « assister ce peuple qui est en danger de par la démission de l’Etat ».

Même l’armée serait la bienvenue. Donc les manifestations devront se poursuivre dans les prochains jours. En attendant, l’acte1 semble être un vrai fiasco. Blaise bénéficie-t-il toujours de la confiance du peuple ou bien, c’est l’opposition qui n’a pas de crédibilité ? La question reste posée. Blaise Compaoré battra tous les recors de longévité au pouvoir. S’il ne tient qu’à l’opposition. Acte1, l’opposition a mordu la poussière. Attendons de voir l’acte 2 du film.

Moussa Diallo

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 30 avril 2011 à 21:15, par oumsa En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    c’est l’opposition qui n’a pas de credibilité !

    Répondre à ce message

    • Le 1er mai 2011 à 03:57, par Boulougou En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

      Mes amis !

      Il me semble que c’est pas l’opposition qui est le responsable de la misère des burkinabés !

      C’est le burkinabé lui même, qui n’est plus crédible !

      Moi même je suis du CDP et j’ai toujours été un militant de parti au pouvoir. Je constate que ce n’est pas l’opposition qui a provoqué la misère des Hommes de tenue et du peuple burkinabé !

      J’ai honte d’être du CDP actuellement et j’espère que le président va honoré son engagement en 2014. Ne connaissant pas l’avenir, il se peut qu’un autre président fasse mieux que Blaise Compaoré ! Quelque soit notre bord, je pense que nous pouvons essayer de rester positif !

      Boulougou

      Répondre à ce message

    • Le 1er mai 2011 à 04:55 En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

      le vrai probleme avec notre opposition c’est son manque d’orientation. Blaise n’est peut-etre plus l’homme qu’il faut pour le Burkina, mais les leaders de l’opposition sont des nains en qui le peuple ne se retouve pas. Reellement aucun opposant actuel ne peut cristaliser les attentes du peuple. Certains d’entre eux ont une meconnaissance totale des affaires de l’Etat. Vous voulez que Blaise parte et vous n’etes pas capables de vous federer dans un parti puissant et autour d’un leader charismatique (que je cherche en vain pour le moment) comme vous l’avez demontre lors des dernieres elections presidentielle. 2012 est a nos portes, vous avez reclame de nouvelles cartes d’electeurs, et si cela ne se fait pas, vous irez quand meme aux legislatives pour avoir un nombre minable de sieges et pondre des declarations insensees a ulcerer le peuple. Vous etes-vous demandez pourquoi les Burkinabe ne sortent pas pour voter ? La reponse est simple : vous les opposants et Blaise COMPAORE vous vous foutez du peuple et de ses aspirations. Vous n’etes pas mieux que lui. Essayez de faire une introspection avant d’avaler goulument les propositions que Bognessan YE fera et qui permettront a certains d’entre vous de vous casez. Que Blaise degage en vous emportant avec lui pour le bonheur du peuple Burkinabe.

      Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2011 à 21:28 En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    La réponse à la question en fin de l’article est évidente : l’opposition burkinabè n’a pas de crédibilité.

    Chers messieurs, au lieu de vous donner en spectacle, vous feriez mieux de mettre votre main à la pâte pour sortir notre pays de la profonde crise qu’il traverse. Cela vous grandira au yeux des populations et nous donnera des arguments pour vous faire confiance.

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2011 à 21:32, par quel fiasco ? En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Monsieur le journaliste,
    Je ne vous comprends pas ! Vous faites des raccourcis incroyables comme si vous ne retenez rien de l’histoire récente. Une seule personne a suffit en Tunisie pour embraser le pays en s’immolant parce qu’on lui avait retiré sa charrette pour son gagne pain pour survivre. Vous oubliez qu’au Burkina, nous sommes en crise depuis un certain 24 février avec la mort de Justin Zongo. Aujourd’hui, l’opposition burkinabè est faible pour beaucoup de raisons que tout le monde connait (compromission, achat de conscience, pressions multiformes,chefferie traditionnelle inféodée, analphabétisme, etc.) mais, surtout, en se faisant laminer par le système de Compaoré. Même si aujourd’hui, elle n’a mobilisé qu’un millier, rien ne prouve que dans quelques jours, elle ne mobilisera pas dix mille ; puis, cent mille personnes.
    Il faut aller au delà des apparences, car le raz le bol général qui s’exprime depuis 2 mois, pourrait se transformer en un véritable tsunami. Vous même vous le savez très bien, BLaise et son entourage sont depuis quelques jours au petit soin des militaires, des CRS... enfin, tous ceux qui ont des armes et qui peuvent du jour au lendemain le déloger de Kossyam. Le robinet s’ouvre pour eux et tant pis pour les autres...
    Enfin, pour conclure, les 80 % de votants pour BLaise en novembre représente quoi ? 15% des personnes en age de voter. Donc, pas de quoi pavoiser.
    Je ne sais ce qui peut se passer dans les jours, semaines ou mois à venir mais je peux assurer que la moindre étincelle peut être fatale à Blaise. Le ras le bol est général après 24 ans de pouvoir mais le système normal démocratique est grippé dans ce pays car phagocyté par le système du pouvoir en place.

    Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2011 à 19:03, par "Fiasco il y a eu" En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

      Monsieur " quel fiasco"

      Je remarque que le Burkina a un potentiel martyr : vous. Seulement je doute fort que vous ayez le cran nécessaire pour nous conduire à la révolution en vous immolant.Pouvez-vous nous démontrer le contraire ?

      vous parlez également de tsunami, puisse garder le Burkina de telle catastrophe "naturelle" monsieur. J’attire toutefois votre attention sur le fait qu’un tel désastre ne vous laissera pas vivant.Méfiez vous des prophéties apocalyptique, Laurent Gbagbo en eu à suffisance, où est-il.

      NB : Pour votre gouverne, il n’y a d’opposition au Burkina Faso.

      Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2011 à 21:43 En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Blaise bénéficie-t-il toujours de la confiance du peuple ?
    Difficile à dire.

    ou bien, c’est l’opposition qui n’a pas de crédibilité ?
    Oui c’est bien l’opposition qui n’a aucune crédibilité car tous sont des comediens et jouent bien leur rôle.

    Serieusement parmi tous ces opposants qui croyez vous être credible. Pardonnez nous mais si ya changement on espere trouver un president digne de ce nom pas d"aigris.
    acte 2 du film (personne dans les rues et le film prend fin)

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2011 à 21:58, par Tapsoba En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Et les voilà dans leurs petits souliers !Mais je rêve ou quoi ?

    Maitre Sankara sur la crise libyenne le 26 mars 2011« :Le parti(UNIR/PS)reste persuadé que le peuple libyen soumis aujourd hui à une extrème épreuve d ingerence et d invasions etrangères pro-impérialistes triomphera indubitablement de la barbarie moyenageuse que veulent lui imposer des pirates venus de loin »

    Maitre Sankara à propos de la crise burkinabè 30 avril 2011:Il(maitre sankara) sollicite l aide des burkinabè de l etranger ainsi que la communauté internationale pour assister ce peuple qui est en danger de par la demission de l Etat ! Quelle prouesse !!!

    Les questions que l on peut se poser :Maitre serait il ,en l espace d un mois ,devenu pro-imperialiste pour demander l assistance de la communaute internationale ? Maitre Sankara pense t-il que les libyens ne meritent -ils pas la même « assistance » que lui il sollicite pour le Burkina ? En quoi l « assistance » aux libyens serait-elle de l impérialisme et non pas au burkinabè ? On y perd son latin Maitre sankara.

    Répondre à ce message

    • Le 1er mai 2011 à 05:04 En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

      Maitre Sankara cherchait de l’argent chez Kaddafi car les legislatives arrivent, mais le guide libyen lui-meme en cherche en vain. Donc si les imperialistes comme il les appelle peuvent lui en donner maintenant il va prendre sans honte. Meme Gbagbo a fait un meeting de soutien a kaddafi et finalement il loge a korogho. Maitre, laissez quelqu’un d’autre prendre l’affaire de chef de file de l’opposition la. Faut pas avoir honte.

      Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2011 à 22:09 En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Il n’y a pas de doute. C’est l’opposition qui n’a pas la credibilite. C’est vrai que voulons le changement mais pas dans ces conditions. Les dirigeants de l’opposition doivent serieusement se poser la question a savoir pourquoi la majorite des burkinabes ne leur font plus confiance. A mon avis le peuple sent qu’ils sont assoiffes du pouvoir et non aucun programme fiable. 2015 arrivera tot ou tard et blaise compaore s’en ira j’en suis persuade.
    God bless burkina faso.

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2011 à 22:21, par Togsmsida En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Cette classe de fau politiciens sont les plus ridicules qu’on puisse trouver. Les Burkinabe posent des problemes sociax et non des problemes politiques. Des politiciens en mal qui cherchent a recuperer le moindre mecontentement social. Non, ne profitez pas de la situation, car vous meme devez avoir honte de vouloir obtenir le pouvoir de cette maniere. On appelle cela la ’’politique du charognard’’.
    Trouvez des strategies pour d’abord convaincre le peuple par votre programme. Depuis le debutr de cette crise, l’opposition burkinabe est en train de prouver le manque de personnalite de ses dirigeants. Charchez autrement le pouvoir. Les gens qui marchent et qui cassent luttent contre une maniere de gerer les problemes du peuple. Mais ils ne reclament pas le depart de Blaise.
    Je suis d’avis avec tous que Blaise devrait s’aviser a partir a la fin de son mandat, en respect pour l’actuelle constitution. Mais son depart dans un contexte de crise, toute personne aimant et respectant le Burkina et les burkinabe ne devrait jamais le souhaiter. Nous aurons du mal a en supporter les consequences.

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2011 à 23:01, par abdel En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    "à cette allure, il lui faudra attendre des années encore pour éjecter Blaise Compaoré de son fauteuil"

    Nous sommes dans une démocratie qui a une constitution.
    La constitution du Burkina Faso stipule clairement qu’il y a une limite au nombre de mandats présidentiels.

    Si blaise Compaore respecte la constitution du Burkina Faso, il brigue son dernier mandat et devra partir dans un peu plus de 4 ans.

    On est pas dans une dictature avec un monarque président à vie.

    Si blaise Compaore respecte la constitution du Burkina Faso, il s’éjectera lui même de son fauteuil dans 4 ans.

    PS : je n’espère pas la publication de mon commentaire. Il est juste pour vous sachiez qu’il y a des gens qui réfléchissent au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2011 à 23:14, par Adjara En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    A ton avis, combien de personnes a t-il fallu pour faire fuir le President dans son village natal ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2011 à 23:19, par mima( USA) En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    tous des rigolots ces gens...enplus ce sont les vendeurs de carte et de petites kiosk kils ont negocier pr les aider a fair leur marchhh.....ns LES RESORTISSANT BURKINABE HOR DU BURKINA SERA TOUJOURS PRET PR AIDER le CHEF DE L ETAT A FAIRE SON TRAVAIL DE PROGRES ET LE MAINTIENT DE PAIX AU BURKINA

    Répondre à ce message

    • Le 1er mai 2011 à 15:17, par Le paysan En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

      Parlez pour vous-même sans généraliser car je suis à l’exterieur et je ne suis pas prêt à soutenir un Blaise qui monopolise le pouvoir. Si on accepte la démocratie, il faut l’accepter avec ses exigences qui nous imposent des mandats à respecter. Blaise est-il plus intelligent que les présidents français ou américains qui accepte de partir à la fin de leur mandat ? C’est toujours dommage quand un loup se masque en agneau car son masque ne dure jamais ! Je pense que même si l’opposition n’a rassemblé que quelques personnes c’est déjà une prise de conscience. Ceux qui sont contre le changement naturellement sont contre l’opposition ! Actuellement il y a une anarchie généralisée au pays des hommes intègres à tel point que je doute de leur intégrité. On ne peut pas continuer de prendre un pays en otage ! Que Dieu sauve le Burkina Faso.

      Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2011 à 23:30, par Jean-Pierre Wandji En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    C’est tout un debut.L’opposion doit maintenant revoir sa strategie. Parcourer le territoire, sensibiliser le peuple par courrier, organiser des conference un peu partout,visiter les campus universitaires,distribuer des papillons,parler de tous les maux dont souffre le peuple Burkinabe : enrichement illicite,nephotisme,injustice,vie chere,impunite,confiscation de pouvoir d’etat(24ans au pouvoir c’est trop).

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2011 à 23:52, par Karansamba bila En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Felicitation à l’oppostion pour cette manifestation que je trouve bien venue en rapport avec la situation nationale actuelle.Elle a mobilisé ce qu’elle pouvait mobilisé respect à vous car tout s’est deroulé sans accros dans la regle du jeu .Merci encore à vous ,mais pour pouvoir deboulonner ce pouvoir permettez moi de vous dire que vous n’y parviendrez pas du tout pas en tout cas cette semblant d’opposant.Avant tout je peux vous dire que l’opposition a eu la chance à plusieurs reprises de rentrer dans l’histoire mais peine perdu vous avez sombrer dans vos querrelles personnels car chacun de vous croit qu’il peut devenir president du jour au lendemain vous etes des reveurs reveillez vous mes chers soit disant opposant.Araba Diallo l’a bien souligné si blaise a regné pendant 24 ans c’est la faute de l’opposition il faut qeue vous l’admettiez et reformer l’opposition.Dans la situation actuelle que vit le pays si vraiement vous etiez des politiciens avisés comme vous le laisser croire normalement le regime Monsieur Compaoré doit pas survivre à cette crise mais vous n’avez pas de plan pas strategie pas de substance comme l’autre le dirait vous ne voyez pas plus loin que votre nez sinon c’est le moment le plus opportun pour que ce regime pli bagage mais pour une fois de plus vous avez refuser de renter dans l’histoire vous ne donnez meme pas la chance à cette population à ces militaires et tous ces gens qui sont mecontent de ce regime de pouvoir vous portez au pouvoir donc ne venez pas nous dire que la mobilisation manquer viens du fait que les sms ont eté bloqués vous insultés encore l’intelligence de tout ceux la qui attendent de vous un signal fort pour vous portez au pouvoir loin de la vous sombrez dans le ridicule si seulement ca pouvait tué comme ca que vous etiez deja tous six pieds sous terre.Je vous demande pardon je vous redemande vraiement pardon si le systeme Compaoré na pas eu pitié de la population vous vous n’etes pas en reste deja que vous n’avez pas pitié de cette population en tant qu’opposant si vous accedez au pouvoir vous feriez PIRE que le regime Compaore alors Messieurs les opposants reveillez vous reveillez vous s’il vous plait pour liberer le peuple qui souffre tant.Dans l’immediat vous ne pourriez pas deboulonner ce regime mais si vous vous organisez à partir de maintenant vous pourriez dans quelques années enfin aboutir à la chaise supreme mais commencez à se ridiculiser comme de par cette soit disante manifestation d’aujourd’hui pour reclamer le depart immediat de Compaoré excuser moi de vous dire que vous n’avez rien compris de la POLITIQUE.J’ai trois solutions pour vous ,mais je vous le la revelerez pas pour le moment car vous ne m’inspirez pas du tout confiance parce que chacun de vous veux coute que coute devenir president et ca,ca me confirme que vous ne voulez pas renter dans l’histoire sinon avec la situation actuelle on peux dire que le pouvoir vous est offert cadeaux et vous le refusez reflechissez la solution se trouve devant votre nez il ne reste qu’aller le chercher,sans effusion de sang ,sans accros,et le peuple vous en serez reconnaissant rentrez dans l’histoire.

    Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2011 à 21:19, par Mètuor Somda En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

      Monsieur Karasanba Bila, L’absence d’alternance ne se justifie pas par l’écartèlement de l’opposition ni parla myopie des opposants (et de ceux qui s’affichent comme tels) ; elle trouve sa racine moins encore dans le système dictatorial et monarchique mis en place depuis près de 25ans que dans la versatilité, l’inconstance et le refus d’engagement de tous ceux qui se mettent en marge de la chose politique ;
      Il y en a qui se plaignent de la passivité de l’opposition et en même temps refusent ses appels à mobilisation ; qui voulez-vous qu’ils sortent lutter à votre place ? Que n’ont-ils pas dénoncé que nous ne vivions déjà ? (les opposants de façon générale ont plus ou moins toujours fait entendre leurs points de vue sur la mal-gouvernance et prévenu ce genre de crises que nous vivons) ; autrement dit, le peuple se noie et ne doit même pas attendre un appel de l’opposition pour sortir dans la rue ; et c’est ensemble que nous formerons des milliers ; ne comptons pas seulement sur les dirigeants des partis politiques de l’opposition ; ils nous proposent un cadre institutionnel et nous devons nous mobiliser à leurs appels.

      Il y a ceux-là qui s’offusquent de la récupération d’une crise sociale par les politiques ! Permettez-moi de vous dire que ces hommes avant d’être politiques vivent avec nous les mêmes conditions de précarité (matérielle, économique ou psycho-morale...) ; en plus ils cristallisent l’espoir de milliers de Burkinabè qui ne savent plus à quel saint se vouer et dont les souffrances sont étouffées par l’arrogance d’un clan (minoritaire d’ailleurs) dans cette pseudo-démocratie ! (ils ont plutôt du mérite en acceptant s’afficher avec tous les risques).
      C’est d’autant plus révoltant que de constater que les Burkinabè dans leur immense majorité sombrent dans le misérabilisme tandis qu’une infime partie érigée en dynastie s’exhibe dans une insolente opulence ; Pour revenir à mon sujet, je voudrais vous faire remarquer que si politique est gestion de la cité (dans ses aspects sociaux, économiques, sécuritaires...), les vaillants hommes politiques notamment ceux de l’opposition ne peuvent pas se murer dans un silence incompréhensible ; il est plutôt de leur rôle de canaliser cette crise (et non récupérer), offrir un cadre d’expression, proposer des solutions inclusives en n’attaquant le mal par les racines (le départ de Blaise surtout, n’en déplaise à ses adorateurs et lèche-cul) ! J’ai mal pour mon cher Faso, Thom Sank, fais-nous un miracle !

      En un mot, ne nous laissons plus berner par ce pouvoir et demandons simplement sa démission pour un mieux-être du peuple ! Pour l’acte 2, je t’invite fortement à sortir dans la rue car 1+1+1+1+1+.....+1 > 15 000 000 de manifestants et là nous dirons qu’il n y a plus rien en face ; à défaut de sortir, ne nous reste pas en travers du chemin !

      N’an lara, an saara !

      Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2011 à 23:59 En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Pauvre opposition burkinabè , ils veulent récolter ce qu’ils n’ont pas semé ! Mauvaise prestation , attendez au moins qu’il ait fini son mandat ! Si maintenant il refuse de partir , la maintenant on trouvera les solutions qui s’imposent . Mais la , vouloir profiter de cette instabilité pour vouloir faire comme la Tunisie ou l’Égypte , sachant que les problèmes ne sont pas les mêmes ni même les préoccupations , je trouve que cela ne fait pas honneur a l’opposition burkinabè

    Et le peuple burkinabè ne se laissera pas berner !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2011 à 23:59, par komanche En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Trop tôt pour tirer des conclusions pertinentes.
    Attendons de voir les actes à venir pour nous situer sur la baisse souhaitable de la crise.Bonne chance à nous tous.
    PPar komanche

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2011 à 00:01, par homme du peuple En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Il y a pas d’opposition au Burkina. Ils ne feront pas mieu que Blaise, nous on veut la paix et Blaise s’engage pour cela.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2011 à 00:06 En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Mon Cher Monsieur Moussa Diallo,
    Vous faites là une belle reflection, cependant vous ne rendez service ni à vous-même , ni à personne. L’orage passée il est grand temps que nous-nous donnions la main pour sauver ce qui peut encore l’être , à savoir Notre Maison Commune, Le Faso.
    On n’ éteind pas le feu avec de l’ éssence, encore moins du fuel ! Nous qui avons la chance d’analyser la situation avec froideur et sagesse devons plutôt attirer l’attention de nos concitoyens sur le fait que nous sommes à deux doigt de l’ irréparable. Il n’est pas possible que des enfants ne soient pas en sécurité à la maison ; il est inadmissible que des éleves ne soient pas en sécurité à l’ école ; ainsi va pour les patients à l’ hopital et la liste s’allonge. Le Burkina n’appartient ni à Blaise , ni à sa famille, ni à personne d’autre ; Il appartient aux 16 millions de Burkinabè que nous sommes. Sâchons raison garder et traivaillons à sauver l’ essential, ce bien commun que nous à léguer nos parents, La Haute Volta – Burkina Faso. Nous devons sortir Gagnants !

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2011 à 00:30 En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Bandes de pagailleurs...

    Une bonne opposition ne se met pas dans la rue pour inciter le peuple et les jeunes à la violence. Faites un programme, faites des propositions pour améliorer les choses aujourd’hui et laisser nous apprécier...

    Lorsqu’on aura vu dans vos propositions des choses concrètes, on dira : "ils valent le coup qu’on les soutiennent."

    Blais dégage et qu’on s’installe à ta place n’est pas une solution... Attendez la campagne prochaine et arrêter votre attitude ridicule, vous perdez de plus en plus de crédibilité aux yeux de beaucoup de citoyens.

    Et puis si vous voulez copier l’attitude des tunisiens, ou des ivoiriens qui ont contesté l’élection de gbagbo, vous copiez mal...

    En tout cas, évitez de trainer nos enfants dans les rues pour semer la pagaille...L’année scolaire tire vers sa fin, laissez les enfants bosser...

    Ne semez pas le trouble pour nous entrainer des années blanches...Nous ne sommes pas tous avocats et ce n’est pas le départ de Blaise qui va nous donner l’argent pour scolariser nos enfants à l’étranger..

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2011 à 00:43, par King En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Cela n’est pas une surprise car le vrai burkibila n’aime pas les opportunistes !! J’espère que l’opposition en tirera toutes les conséquences et se joindra à la république pour que des solutions républicaines soient trouvées aux maux qui minent notre jeune démocratie !!

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2011 à 00:48 En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    maitre sankara c’est une lecons pour toi !! nous les burkinabé de l’extérieur ne te soutiendront jamais, nous on soutien la paix ! dans ce tableau noir ke notre pays traverse, on travail et soutenons ceux qui oeuvre pour retablir la stabilité pour ensuite discuter des vraix problemes..on n’a pas besoin des opportuniste ki n’aime pas leurs pays et veulent servir leurs desseins egoiste et la reaction de tous les burkinabé en dit long sur leur opinion quant a vos action.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2011 à 01:06 En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Donc, si je comprends bien, ils sont rentrer chez eux ? Non c’est pas comme ca ca se fait, on dirait que l’opposition est aveugle. Vous ne voyez pas les autres pays ? Ils ne rentrent plus, vous devrez rester jusquau depart de Blaise. L’opposition n’a aucune credibilite, vous l’avez dit vous meme. Quand on a pas les moyens de sa politique, on ne commence pas une chose. A bon attendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2011 à 01:13, par pauvre de coeur En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    si je divise 1000(manifestants) par 34(partis politiques) je trouve 29. Chaque parti politique n’a meme pa pu mobilisé 50,100 ou 1000 personnes ! Après on dit que cè pa la quantité mè la qualité. Où se trouve la qualité dans ce meeting ?
    Ce qui m’a le plus deçu cè la participation de l’artiste musicien smockey(avec une affiche Blaise degage). Nous savons qu’il est un atiste engagé mais s’afficher au près d’une opposition que le peuple meme ne cautionne pas, cè decevant voir meme desesperant. A titre de preuve Alpha Blondy a refusé de faire son concert programmé pendant l’election présidentielle ivorienne alors meme qu’il est pro-Gbagbo. Alors cher Smockey, sache memer ton combat.

    Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2011 à 16:06, par Pagnagdé En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

      Bien dit
      Smokey, tu t’es trop rabaissé pour te vendre moins cher
      ce n’est pas parce que la femme de l’autre t’as remis le "kundé" à contre cœur que tu ne vas pas aimer son mari ?
      Pardon, quitte dans ça et continue à être engagé de la manière que te ne caches la vérité et entraine ton frère Sam
      Vous ne méritez pas ce bas degré
      N’oubliez pas que vous êtes des musiciens donc des diseurs de vérité
      Vous avez vu SANA Bob là-bas
      Il préfère la dignité dans la pauvreté sinon vous n’êtes pas plus engagés que lui
      Pardon mon Bissa Quitte dans ça et laisse-les

      Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2011 à 03:25, par Merdicus En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    En lisant les différents commentaires je constate que beaucoup de gens sont contre le changement ne trouvant pas l’opposition crédible, ce qui revient à dire que sans Blaise, il n’y a personne comme si ce mec en venant au pouvoir dans les années 80 était plus crédible que nos opposants actuels. Lisez bien et vous verrez qu’en leur temps en se demandait ce que le pays allait devenir avec de jeunes militaires au pouvoir sans formation politique. Alors, il y a des hommes capables de diriger le bled. Mais il faut savoir une chose. "Il n’y a pas de dictateur, il n’y a que des peuples soumis" et "Chaque peuple mérite ses dirigeants". Si nous avons faim et nous laissons les autres se remplir la panse à nos frais et impôts, alors nous sommes idiots. Si nous faisons partis de ceux qui remplissent leurs panses aux frais des honnêtes gens et que nous envoyons nos enfants dans des universités étrangères et que nous allons dans d’autres pays pour nous soigner ou visiter des endroits luxueux, alors nous sommes idiots et fous, car nous perpétuerons la misère dans notre pays et tôt ou tard, nos enfants ou petits enfants souffriront de notre passivité et de notre refus à faire changer les choses. Même si nous profitons du système pour le moment, si nous avons une longue vision nous devons savoir que tôt ou tard le système va s’effondrer pour nous et que d’autres profiterons à notre place. Alors que si nous rectifions le système pour qu’il soit moins corrompu, plus démocratique et que ce système permette un vrai développement du pays, nous, nos enfants et petits enfants en profiterons. Pour terminer, une vérité à retenir ! Nul n’est né pour gouverner et nul n’est né pour être gouverné ! Et consultez l’histoire récente du monde et vous verrez que nul n’est éternel au pouvoir ! Même ceux qui avaient des fesses assorties au fauteuil et présidentiel et bien collées se rendent compte maintenant que le pouvoir appartient au peuple et que c’est l’heure pour eux de mettre les voiles ! Qui ne risque rien n’a rien ! Il faut oser le changement !

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2011 à 03:55 En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Vous aussi donnez nous la liste de ces partis.on donne pas linformation a moitie

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2011 à 04:21, par Moaga blanc En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Bien dit cher(e) frère (soeur)... Laissez les enfants bosser ; c’est mieux pour le devenir de notre pays ! On a plutot besoin d’intellectuels pour avancer et bâtir le pays. Pas de fouteurs de troubles. Opposition certes mais pas de façon si désolante ! Tant de brouhaha pour finir avec moins de 1000 personnes... ohhhhhhhhh !!
    Et tenez vous bien, ceux contre qui vous manifestez ont des enfants qui sont loin et qui bossent dure. C’est eux encore qui reviendront vous commander
    A bon entendeur, Salut !!

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2011 à 04:58, par MOI En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Bien dit, SMOCKEY me decoit, karissa ! Kant a vous chers opposants allez y dormir et attendez 2015 pr montrer vos preuves ! Laisser le Blasco et son gouvernement jober et ramenner la paix, period.....

    Répondre à ce message

    • Le 2 mai 2011 à 22:16, par wend waoga En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

      À lire les raisonnements de gens comme les "moi"-là,on voit tout de suite que si on les met en face de Smockey,ils ne pourront meme pas sortir des arguments dignes de ce nom sur la vie de la Nation ! Tout ce qu’ils savent dire,"nous voulons la paix ! Tu es bon,mon Président ! Le gouvernement travaille,et a besoin de tranquillité !...",aucun argument pour étayer ce qu’ils disent ! Le Burkina est mal barré !

      Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2011 à 05:05, par Hayek En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Vivement que la paix revienne au pays. C’est tout ce qu’on souhaite.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2011 à 07:04, par yula En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Drole d’analyses de la part de fasonet et de ses forumistes !.
    Que l’on ne se trompe pas. Le régime ne dort pas et se bat sur tous les plans y compris sur la toile ! Il n’y a pas d’illusion à se faire. La battaille sera rude et impitoyable. La corruption et les traffics d’influence ne manqueront pas. C’est une période où on ne sait véritablement qui est qui, où on ne sait pas qui est de l’opposition vraie ou de lopposition qui accompagne Blaise. Tous vont vouloir se positionner car on sait jamais. J’en ai répertorié suite aux audiences du PM avec les partis politiques et autres. Bref. Le gouvernement a reconnu avoir couper les SMS et vider les écoles ! Merci à LAT pour sa franchise et sa transparence.
    Dans le contexte du Burkina, je lève mon verre à l’opposition qui a eu le courage de se donner un objectif politique clair et précis , le départ de Blaise. Seulement, les manifestants en Afrique du Nord ont commencé par réclamer la « Liberté et la justice sociale » avant d’en ariver à « Dehors, dehors dehors, Hosni Moubarak sors dehors, Hosni Moubarak l’Egypte est libre... Dehors, dehors, dehors ! » (confère les premiers rêportages de RFI). Au début, ils étaient des centaines, même pas un millier. Au fil du temps, le noyau dur a persévéré, la peur changé de camp et au bout du compte, ils étaient des milliers sinon des millions à la fin. C’est ça la révolution sociale. Il est difficile de sifler le grand rassemblement les premieres fois.
    Blaise n’a pas de solutions à nous proposer sinon il les aurait fait depuis bientot près de 25 ans. Il doit partir parce qu’il n’a pas la solution à nos problèmes. Qu’on ne nous endorme pas. Nous avons une occasion historique de nous exprimer et de nous racheter devant nos enfants et les générations à venir. Départissons nous de la peur. Seule la lutte paie. Depuis la période coloniale, le faso est connu pour être une terre des hommes, Blaise a terni notre réputation et nous devons la rétablir. La balle est dans notre camp. Du courage.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2011 à 10:11, par soul En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Je ne suis pas pour Blaise. J’étais majeur quand il accédais au pouvoir et je n’ai jamais voté pour ce monsieur. Ma conviction est cependant que seul le raliement de la société dans la lutte peut permettre le changement. Je doute fort que cette opposition peu crédible puisse nous permettre de triompher. Des gens incapable de voter pour eux-mêmes ne peuvent pas nous apporter le changement tant espérer.
    Je rêve d’une mobilisation pacifique comme celle de la place tahrir. Je pense que cela est bien possible à la place des nation si nous voulons le changement

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2011 à 12:38, par LUM En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Je trouve interressant que la majorite des gens portent leur haine sur l’opposition qui loin de la n’est pas responsable de la situation qui prevaut dans notre pays. Le gouvernement de Houphouet II dit le Blaiso a instaure un regime corrompu a tous les nouveaux et meme de la societe civile. En 24 ans ils a eu le temps de nommer des ministres qui sont issus de presque toute les regions du burkina. Cette strategie lui a assure un soutient des differentes couches ethniques que compte le Burkina qui sont fier que le president ai nommer un de leur region. Pour mieu reigner, il faut savoir bien diviser les gens comme au tant des colons qui faisait des cadeaux a nos chefs de village qui a plus de 90% sont membres du CDP. Il est donc difficile pour les parties de l’opposition de trouver une faille dans un tel systeme ou la rapacite a gagner les differentes couches sociales. Une grande partie des journalistes sont egalement des garants du syteme comme l’ancien directeur de sydwaya devenu aujourdhui premier ministre. Je n’ai pas de solution immediate pour notre pays mais je crois savoir que tout ne sera pas comme avant. Je voudrais remercier l’opposition pour cette manifestation qui s’est deroulee sans casse et mort tandis que pas moin de 100 militaires ont suffi pour semer des degats de plus un milliard de FCFA.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2011 à 13:21, par oued. arouna En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    C est reellement un fiasco,c est aussi avec un coeur meurtri que j ais constate cela. 34 oppositions avec moin de 1000 personnes, c est une tres grde honte pour l opposition,tres triste.Cela montre encore une derniere fois que le peuple burkinabee fait toujour confiance en son PRESIDENT BLAISE COMPAORE. Cher oposition ,svp ne vous trompez pas de combat, le probleme qui sevit actuellement le bf n est pas un probleme politique mais plutot economique et sociale.le burkina est le pays des hommes integres et nom a ce que vous pensez comme le yemen, ou encore la tunisie et l egypte sauf si vous voulez en faire une deuxieme libie.svp, n en profiter pas car vous decevez le peuple,j en profite a travers votre site si vous le permettez, de lancer aussi un apel aux mouvements de soutient au presidents du faso,tous les mouvements que se soit dans la capitale ou ds la les autres villes de montrer a l opinion internationale que le probleme n est pas le depart de president et que vos actions se situent ds le cardre de la paix au burkina et aussi soutiennt le nouvaux gouvernemenmt de luc thiao,mobiliser plus de 10 000 manifestants sur la place de la revolution pour montrer a l oposition que 10000 egale 10 fois 1000 ds le mois de mai.ses actions aussi se situent ds le cadre de son savoir faire de la crise actuelle au burkinabee,car notre president reflechit avant d agir.se jour la tous les burkinabee en rouge te vert ,symbol de notre drapau,signe de souverenite.tous ceux qui aime le burkina,commencer a faire passer le message,cette manifestation est (PAIX AU FASO ET SOUTIENT AU NOUVEAU GOUVERNEMENT).
    merci et paix au burkina, voici mon mail pour ceux ou celles qui veulent la paix au burkina. (ouedaroun@yahoo.fr) je demande de bien vouloir faire passer mon message sur votre site.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2011 à 13:32, par Freeman En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Bonjour à tous. Je réponds aux questions que l’auteur de l’article pose :
    - "Blaise bénéficie-t-il toujours de la confiance du peuple ?" NON.
    - "Ou bien c’est l’opposition qui n’a pas de crédibilité ? OUI.
    Je crois que l’opposition comet une grave erreur de jugement. Chacun croit que l’alternative à Blaise c’est lui. Alors que je ne pense pas que le peuple le voit ainsi. Les opposants sont logés à la même enseigne que le pouvoir. C’est ce qui explique le fort taux d’abastention aux différentes consultations électorales.

    Quand on fait de la politique -la vraie- on est en permanence sur le terrain à l’écoute des populations. Et c’est seulement après que l’on élabore un programme et qu’on arrête des stratégies. Nos politiciens prennent le problème à l’envers.

    Dieu bénisse le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2011 à 14:32, par Diff En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Blaise ne bougera pas du pouvoir. Nous l’avions élu pour 5 ans ayons le courage de l’assumer.
    Mon Président ne les écoute pas. Le grand peuple est avec toi

    Répondre à ce message

    • Le 1er mai 2011 à 15:24, par Le paysan En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

      Vous faites parti de ceux qui mangent les miettes du président et n’avez jamais le courage de lui dire la vérité. Vous parlez de quel peuple qui derrière lui ? êtes-vous aveugle ou quoi ! De grâce arrêtez de tromper Blaise ! Je suis suppose qu’il ne voudrait pas quitter le pouvoir par la petite porte. Paix sur le Burkina Faso ! Que le président sache qu’il n’est qu’un serviteur du peuple et actuellement il ne rend plus service au peuple !

      Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2011 à 14:42, par Burkinabè En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Bonjour à toutEs et à tous !

    J’aimerais juste attirer l’attention à toutes et à tous ceux qui critiquent ou ridiculisent l’opposition. Celles ou ceux là n’ont rien compris les "politiques". Le fondement même des "politiques" c’est qu’il y a ou doit exister une opposition. Sans cela on ne peut pas parler de la politique. Nulle part dans ce monde, il n’existe qu’un parti unique. Le parti au pouvoir trouve les arguments à travers l’opposition et l’opposition trouve aussi des arguments à travers le parti au pouvoir. C’est de là que naissent des reformes et des propositions. En effet, si au Burkina il n’existe pas de l’opposition ou si l’opposition est très faible au Burkina cela ne signe pas que le Burkina est un pays démocratique ou plutôt un pays de bonne gourvenance. C’est tout simplement qu’il y a plus des ignorants que des plus éveillé/es. D’ailleurs le taux d’halphabétisation le prouve largement. C’est peut-être aussi que les individus préfèrent se vaquer à leurs activités privées ou personnelles que de s’intéresser aux "politiques". En somme vos critiques manquent singulièrement de substance. Elles sont sans fondement et attestent votre ignorance en matière des "politiques". À mon avis même si c’est une seule personne qui est dans la rue pour manifester comme opposante, c’est bien. C’est cette personne là qui comprend bien le fondement des "politiques". Merci.

    Répondre à ce message

    • Le 1er mai 2011 à 16:20 En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

      IL FAUT LIRE A NOUVEAU LES CRITIQUES ET TU COMPRENDRAS QUE TON COMMENTAIRE N’A AUCUN SENS CHER BURKINABE. TU ETALES TOI MEME UNE VUE COURTE DE LA CHOSE POLITIQUE.

      Répondre à ce message

      • Le 3 mai 2011 à 20:35 En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

        mon ami toi tu n’as rien compris.
        va au ghana à coté ici pendant la campagne électorale tout le monde est concernant. mais ici avec 15% de la population qui votent pour un parti on se croit grand et tout permi.
        ces crises qui dites au gens comme vous qui attendent chaque jour sans se battre.
        reveille toi mon ami.
        NORBERT ZONGO a dit que quand les problèmes te cherchent dehors et ne te trouvent pas, c’est en ce moment qu’ils (problèmes) viennent à la maison te chercher et te font sortir et en ce moment tu deviens réfugiés.

        Répondre à ce message

    • Le 2 mai 2011 à 16:31, par le blanc En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

      Bien dit Burkinabé, il y a des gens qui se moquent de l’opposition cela me fait tellement honte que je me dis ben le noir est vraiment le dernier de la terre.
      voyez comment des gens meurent en Syrie, Libye, Tunisie, Égypte, pour des changements et ils les obtiennent et leur peuple avancent. Après vous vous êtes cités comme les 173è pays en matière de développement.
      Seulement je veux vous dire que si Blaise est là depuis 24 ans, c’est votre faute à tous.
      ceux même qui se moquent de l’opposition, c’est honteux, rien que les mesures du PM devraient vous inciter à reconnaitre leur part dans ces mesures (je ne dis pas que c’est aux seuls qui ont permis cela, mais ils ont contribué)
      alors de grâce, si vous n’avez pas besoin de vous battre, laissez ceux qui le veulent le faire.
      mes encouragements à Smokey !

      Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2011 à 15:27, par par une mère à koudougou : En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Merci pour les diférents points de vue de chacun
    Quant à moi je veux tout simplement demander :
    - Aux hommes du pouvoir de redoubler d’effort dans leur bonnnes actions a étabilr la paix et la joie au faso car vraiemnt la vie est plus que dure dans notre faso même pour un salarié n’en parlons pas ceux qui se débrouille du jour au lendemain. Je sais qu’ils se battent mais il faux savoir que beaucoup d’entre eux ne se souci pas des autres.
    - A l’opposition de mener leurs actions sans inciter les enfants qui ne savent pas comment les parents se sacrifient pour eux. si on n’a arrive pas a sauver l’année scolaire faut-il encore aller prendre un prêt pour payer ces frais de scolarité ou bien c’est le gouvernement qui supportera le charge de tous ces élèves, c’est la question que je me pose. Il faut laisser nos enfants bosser pour vous ressmbler un jour car il n’ya pas d’homme parfait et ça ne sera vous qui serait parfait. Demander au gouvernemt d’ameliorer les conditions de vie du Burkinabé. De toute les façon Blaise ne peut et ne pourra même pas s’eterniser au pouvoir. Le grand HOMME est là:LA MORT. Elle est pour tout être et je pense que si les hommes ne peuvent pas le faire quitter la mort elle le fera quitter. De grace ne sacrifier pas nos enfants comme des agneaux pour accéder ax pouvoir et vous enrichir. Depuis l’histoire de ZONGO JUSTIN combien de prsonnes l’ont suivi soit disant que nous recherchons la justice. Il faudrait que nous même nous syons juste dans nos actions et dans nos lieu de service. je sais que nul n’est inffaillible mais si ce policier était juste dans son service ce qui est arrivé n’allait par arriver. Il fallait tout simplement dire à la fille de repartir à l’école resoudre son probleme, il ya l’administration dans létablissemnt.
    - Aux enfants faites très attention car quand ils seront au pouvoir ne sait pas mais......
    Et puis ils ont déja tout préparer pour leurs enfants, et vous ? qu’avez vous ? rien. ni a manger, ni de parcelle , ni relations avec l’exterieur. et c’est vous qu’on frappe ,on bloque votre carrière et on dit.
    Il vous flate de bruler, si la vie est cher sans ces crise et casses, elle sera enfer maintement avec ce que vous faites dans le désorde. Au lieu de casser et bruler chercher a construire avec vos pétits moyens et votre savoir.
    - A tout les croyants unions de prière pour notre cher burkina.
    MERCI

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2011 à 14:46 En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    @ Merdicus et autres qui abordent dans son sens

    Vous ne faite pas une bonne analyse de la préoccupation des intervenants sur cet article. Les Burkinabé dans leur GRANDE majorité aspirent au changement. Mais pas à la manière dont veut cette opposition. Toute personne sensée sait et comprend que cette solution nous entraînera au chaos.
    En plus l’opposition n’inspire pas confiance au Burkinabé. Le Burkina possède des hommes très intelligents capable de conduire notre pays vers un développement durable mieux que Blaise COMPAORE mais ces hommes ne sont pas an rang des opposant que nous connaissons.
    Que nous propose l’opposition ? Peut être quelqu’un pourra me répondre.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2011 à 15:35 En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    La crédibilité de l’opposition est claire maintenant.Le reste, c’est un travail de fond pour que la Burkinabé prenne conscience que le pays a besoin de lui en tant qu’individu pour l’efficacité collective.l n’y a pas longtemps les mêmes qui critiquaient l’opposition attendaient qu’il se lance au charbon. Maintenant que l’opposition prend ses respnsabilité, les mêmes trouvent le moyen de dire du n’importe quoi. Si vous ne voulez pas la changement, foutez le camps. On avance ...

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2011 à 20:18, par Mentor En réponse à : Manifestations de l’opposition pour le départ de Blaise Compaoré : Acte 1, le fiasco !

    Bonsoir
    J’avoue mon etonnement à voir tous ces internautes tomber à bras raccourci sur l’opposition.Dire que l’opposition est faible est aujourd’hui un évènement au Burkina Faso. Quelqu’un qui est faible et qui n’arrive pas à mobiliser pourquoi les gens s’en offusquent ?
    Bien,ceci etant, il faut louer le courage de ces centaines de personne qui ont eu le courage de crier tout haut ce que tout un chacun pense tout bas !
    Pensez vous que les ouagalais allaient se ruerà ce meeting parce le depart de Blaise est demandé ?C’est mal connaître la typologie de notre population d’aujourd hui.
    Tout le monde critique mais personne n’est prête à se battre. Il n’ya qu’a voir lors des elections : ceux qui critiquent le plus n’ont même pas de cartes d’electeurs !
    Bon vent à l’opposition !!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Vie politique : L’UNIR/PS installe son nouveau coordonnateur national de la jeunesse
Elections de 2020 : La CENI et ses partenaires se concertent
Présidence du Faso : L’ambassadeur d’Autriche fait ses adieux au Burkina
COMPAORE - KABORE : De l’humilité en politique
Nouveau code électoral : La Codel renforce les capacités de ses membres
Opposition politique : « La situation de crise sécuritaire appelle au renforcement de la tolérance et du vivre-ensemble »
Zéphirin Diabré sur la gouvernance : « Ils ont pris le pouvoir, ils ne pensaient qu’aux privilèges »
Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !
Burkina : 2020, c’est parti !
Situation nationale : Le CISAG constate que le président Roch Kaboré n’est pas aidé par ses proches
Vie politique : Le RPR vient en aide à des personnes vulnérables de l’arrondissement 7 de Ouagadougou
Présidentielle de 2020 : Un « taureau » nommé Abdoulaye Soma dans l’arène !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés