Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

Accueil > Actualités > Politique • • mercredi 27 avril 2011 à 01h49min

Le Burkina Faso vit depuis quelques semaines une crise profonde sociopolitique. Pour l’opposition politique, le remède à cette crise se trouve dans le départ du président Blaise Compaoré du pouvoir. Et pour le faire savoir, Me Bénéwendé Stanislas Sankara, chef de file de l’opposition, a animé une conférence de presse le mardi 26 avril 2011 à son siège. Au cours de cette rencontre avec les hommes de médias, il a été question des préparatifs du meeting prévu pour le samedi 30 avril 2011.

"Il faut une thérapie de choc face à la crise actuelle que vit notre pays", a dit Me Sankara, chef de file de l’opposition burkinabè, à la conférence de presse donnée le 26 avril 2011. Pour lui, la crise actuelle est politique et pour cela, il urge de trouver des solutions politiques. Et comme solution politique, l’opposition exige le départ du président Blaise Compaoré. Pour parvenir à ce départ du président, un meeting sur la situation nationale aura lieu le samedi 30 avril 2011 à la Place de la Nation. Pour Me Sankara, face au malaise profond et structurel dont les Burkinabè souffrent, le président du Faso, Blaise Compaore, fait comme à son habitude des manoeuvres dilatoires pour divertir le peuple pour mieux garder son fauteuil présidentiel. Selon Me Sankara, la misère du peuple burkinabè ne semble pas préoccuper le président.

Du reste, il affirme que les cris du peuple n’ébranlent pas Blaise Compaoré et son régime et qu’il n’y a que les crépitements des armes qui amènent le président à réagir. Pour attester ses dires, il prend en exemple la récente sortie des militaires du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) qui a contraint le président du Faso à fuir, à dissoudre le gouvernement et à en proposer un autre, alors même qu’il aurait dû démissionner. C’est face à cette situation de crise profonde au sein de notre société et après un examen approfondi que les responsables des partis politiques de l’opposition réclament le départ de Blaise Compaoré.

Le départ du président du Faso est la seule véritable solution à cette crise que traverse notre pays, afin de permettre une saine continuité de l’Etat, a souligné Me Sankara. Le meeting du 30 avril pour exiger le départ de Blaise Compaoré sera une manifestation populaire et pacifique, a confié le chef de file de l’opposition. Pour lui, c’est l’occasion pour tous ceux qui veulent le changement du régime de faire le déplacement à la Place de la Nation. A la question de savoir si la mobilisation de la population sera au rendez-vous, le député Fidèle Kientéga a précisé qu’un comité d’organisation composé de huit commissions, a été mis en place pour, dit-il, parvenir à une forte mobilisation de la population. Me Sankara a confié que des citoyens sont en train de se mobiliser à l’intérieur du pays pour une réussite totale du meeting.

Le chef de file de l’opposition a laissé entendre que ce meeting se tiendra dans le strict respect des règles et pour cela, a-t-il poursuivi, des dispositions sont prises pour parer à toute éventualité. Par ailleurs, Fidèle Kientéga a souligné que tous les moyens ont été donnés au comité d’organisation pour parvenir à déloger Blaise Compaoré de son pouvoir mais de façon pacifique. Avant de conclure, Me Sankara a annoncé qu’une assemblée générale de tous les partis politiques aura lieu le 28 avril 2011 pour parfaire les derniers détails du meeting.

Ambèternifa Crépin SOMDA (Stagiaire)

Le Pays

Vos commentaires

  • Le 27 avril 2011 à 02:11 En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Je crois que c’est cette opposition qui veut mettre le feu au pays. Vous avez eu l’occasion de faire vos preuves pendant la presidentielle. Laissez le peuple tranquille. Blaise Compaore terminera son mandat. S’il y a d’autres troubles vous serez responsables.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 02:18, par karim En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Le regime aprés avoir graissé les militaire a deja commencé indemmiser les commcercants. De quel soutien l’opposition va beneficier pour que "Blaise degage" ? les élèves et etudiants ? En tout ca ce n’est pas une meeting et une marche une fois par mois qui fera bouger ce regime

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 02:31 En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    A la première manifestation des militaires Maître Sankara a demandé le départ immédiat de Blaise.
    A la mutinerie du RSP il demande à Blaise de dire publiquement qu’il ne va plus se présenter après 2005.
    Vous me faites honte quand vous intervenez dans les médias internationaux ; vous n’etes pas digne du Nom "Sankara" que vous portez.
    Qui mieux que Blaise peut régler cette crise militaire ?
    Blaise doit rester et régler cette crise même s’il doit y payer de sa vie. le Faso a besoin d’une armée républicaine qui ne se laissera plus manipulée par des politiciens en perte de vitesse : comment peux t on comprendre qu’après avoir utilisé les élèves en vain pour faire tomber le régime, vous vous attaquez indirectement aux commerçants pour que ces derniers s’en prennent au régime ? Le 30 on verra votre capacité de mobilisation qui ne pourra même pas déboulonner un maire d’arrondissement de Ouaga. wait and see !

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 02:38, par bella En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Me Sankara,laisse nous en paix .ne remu pas le couteau dans la plaie.ok

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 02:49 En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    courage !!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 03:00, par burkinabè vivant aux USA et qui aime sa patrie En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Franchement entre nous est ce qu’il ya quelqu’un dans notre opposition actuelle capable de remplacer Blaise ? Personnellement je n’en vois pas du tout. soyez sincère avec vous m^me. Pour l’instant je crois que Blaise est le seul à pouvoir diriger le pays aujourd’hui et maintenir la paix dans notre chèr Faso.
    Laisser l’homme tranquille batir notre pays comme il l’a toujours fait et est toujours prêt à le faire. Voyez autour de vous dans la sous région est ce qu’il ya un pays aussi stable comme le Burkina, malgré le fait qon soit placé parmi les pays les plus pauvres du monde. Je crois qu’il faut vraiment reconnaitre les mérites de l’homme. C’est vraim que tout n’est pas parfait ; mais ne dit on pas que la perfection n’est pas de ce monde ? Aidez le plutôt par vos conseils et suggestions.
    Un appel aux Burkinabé de l’intérieur comme de l’extérieur : soyez patients, tolérants et aimez vous les autres afin que notre pays retrouve sa stabilité d’avant. Merci

    Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2011 à 12:58, par patriote En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

      je suis desole quand vous dite que Blaise compaore est le seule qui puisse dirige notre faso. A M sankara laisse le faso en paix.

      Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2011 à 13:04, par La Lumière En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

      Tout comme la Tunisie et l’Egypte, le Burkina a besoin d’une revolution pour faire bouger les choses. la crise que nous vivons aujourd’hui n’est pas lié à une personne mais à un systeme. il faut changer tout le systeme Blaise et tout son clan. Pauvre de nous ! cela sera trop difficil car pour arriver à cette fin il faut une implication forte des intellectuels du pays. cependant à la difference de la Tunisie les intelectuels au BF ne sont pas nombreux, et certain même pensent que personne ne peut remplacer Blaise Compaoré comme c’est triste de voir des gens pensés comme ça !! qui n’a pas vu Blaise en 1987 ; en suite qu’est ce qu’il fait de si extraordinaire au Faso pour que personne ne puisse le remplacé. est ce a dire que quand Blaise ne sera plus sur cette terre le BF va disparait !! soyons sérieux, loin de moi l’idée de soutenir l’opposition mais je pense sincèrement que mon pays à besoin d’un changement de systeme pour appaiser la colère et les frustrations des uns et des autres. God bless BF

      Répondre à ce message

      • Le 5 mai 2011 à 16:38, par iscojunior En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

        tu parle de quelque changement en tunisie ? REGARDE BIEN LES CHOSE NE PARLE PAS DE LA TUNSIE PARCEQUE BEN ALI EST PARTIR PAR AMOUR DE SON PEUPLE ?NON PAS PAR AMOUR DES SES BANDITS QUI ONT DEGAGER BEN ALI ET QUI VEULENT TOUS FUIRE ALLEZ EN ITALIE ?????
        SI TU NE COMPRENDRE PAS JE PEUX T4EXPLIQUER ??
        un oui
        bien je te parle avec connaissance de ben ali,nationaliste patriotisme,dictateur travailleur ;a mis tous a la dispossision de tous les tunisiens.
        si on doit faire un changenement pour fuire apres je prefere l’actuele....
        maintenant je ne comprende pas une chose maitre sankara demande le depart de qui ? BLAISE dit on ;non je ne le comprend lui meme et ses electeurs,car si j’ai un bon memoir il a lui meme refuger de voter non ????.
        HA LE FASO
        que dieu benis ma famille aussi que les burkinabe

        Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2011 à 13:35, par le bon citoyen En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

      Quand je lis les postes des intervenants, ça fait pitié. C’est quel acquis on a à défendre pour parler de paix, de paix. Peut être que ceux interviennent sont dans le beurre et ont peur de le perdre.

      Une lutte ne doit pas s’arrêter à ce que moi je gagne ma vie et je m’en fou. Vous faites tous honte. Ne pensez pas à vous seulement, pensez à l’avenir de cette jeunesse et à vos enfants et aux paysans qui croulent sous la misère dans les campagnes. Après 24 ans de pouvoir, rien n’a changé au Burkina et vous parlez d’acquis. C’est ce raisonnement qui a conduit les dirigeants à négliger le peuple pour leur bien personnel et les faits qu’on vit aujourd’hui. Quand des gens disent qu’ils ne voient pas qui dans l’opposition peut gouverner ce pays ? J’ai des larmes aux yeux.

      Il y a de cela quelques jours, vous dites que Blaise n’est pas le seul compétent pour diriger le Burkina, Aujourd’hui il est le seul parmi les 14 millions a avoir des solutions.

      Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2011 à 13:43, par Wendkouni En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

      Ce sont ces genres de raisonements qui conduisent à des coups d’états ou à des guerres civils. Nul n’est irrrenplassable et tout le monde peut remplacer Blaise. Il n’est pas Dieu sur terre. Pensez-vous que quand il venait au pouvoir via son coup d’état il avait les atouts d’un président ? non !! Le métier de président ne s’apprend qu’une fois que l’on est en place et les expériences ne se réssembles pas.

      Alors de grâce, à tout ces fatalistes qui pensent que après Blaise le Burkina est foutu et n’aura pas de président digne je leurs dit que Blaise n’est pas éternel et que la mort n’a pas d’heure fixe pour emporter ses victimes.

      Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2011 à 14:07, par L’Autre Africain En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

      Mon cher des USA qui prétend aimé sa patrie. Si tu aimais le Faso, tu allais y resté. Et tiens toi bien c’est parce que d’autres ce sont battus pour que les USA deviennent ce pays pour lequel tu as abandonné ta patrie.

      Et rassures toi, si Georges Washington n’avait pas quitté le pouvoir on aurait pas connu un certain Abraham Lincoln qui, si lui même n’avait pas quitté le pouvoir, on aurait pas connu un certain Franklin Delano Roosevelt, qui si à son tour n’avait passé la main, les USA n’auraient pas connu un John Fitzerald Kennedy ni aujourd’hui un Barack Obama.

      J’ai pris l’exemple sur les présidents les plus emblematiques des USA pour te dire que l’alternance permet de reveler des grands hommes et permet à chacun d’apporter sa pierre à la construction et à l’edification d’un pays.

      Arrêtez donc de nous barratiner avec les sornettes du genre : "Blaise est le seul à pouvoir diriger le pays aujourd’hui et maintenir la paix dans notre cher Faso". Comme si la paix avant Blaise Compaoré avait été plus menacée au Faso qu’aujourd’hui.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2011 à 16:00, par vox dei En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

      mon frère, permets-moi de te tutoyer ; tu as connu Blaise où ? avant lui, tu savais ki pouvait diriger ce pays ? il n’y pas d’homme irrmblaçable sur cette terre ! je crois k vous autres etes de ceux qui ont profité de ce regime pour se tailler une belle place au soleil, voilà k tu es aux USA, tu sais koma les gens se battent ici au Burkina pour vivre ? je crois kil faut rester trankil dans ton coin et arrêter de dire k Blaise est le seul ki puisse diriger ce pays, c’est une injure à tous les Burkinabè et à "toi" même.

      Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 03:46, par BENEWENDE En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Mes freres le BURKINA a besoin du President COMPAORE, et il faut savoir que les Burkinabe on besoin de lui, voila pourquoi il a ete elu, pourquoi quelqu’un d’autre na pas ete elu ? avec le nouveau gouvernement ca va changer, et il faut savoir qu’on ne peu pas voice ce changement le jour au lendemai, ca prend du temps. il ne faut pas fair reculer le pays qui est entrain de survivre, on na pas de resource economic come la Cote d’ivoire et les autre pays. SO PLEASE THINK AGAIN.
    GOD bless burkina faso

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 04:09, par fighter En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    quels moyens ? L’opposition a quelle finance pour mobiliser qui ? nous sortirons parce que nous voulons que blaise parte pour libérer le pays et nous permettre de vivre comme tout humain ayant au moins ses droits vitaux

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 06:53, par woulou En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    très chere opposition svp cessez de vouloir enflammer ce pays.pdt kon veut apaiser la situation vous vous chercher a envinimer.eviter la recuperation.si vous n’avez pa pu vous unir pr battre blaise ce nè pa la peine de profiter de la situation.sachez k vs n’atteindra pa votre objectif lugubre de creer le chaos o BF.Sankara et otre vs decevez.Arreter d’instrumentaliser les gens:les tracts et otre ki apelle o soulèvement et insurrection vont faire de vous les premières victimes du desastre k vous voulez creer.Utiliser le nom de Thomas sankara pour bruler le pays,kel machiavelisme.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 06:56, par Le Juste En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Permettez moi de vous rappeler que vous de l’opposition n’etes que des incapables qui poussez a la destruction de notre pays.Qui honnetement entre vous est capable de diriger ce pays et nous mener a la prosperite ? Avec vos idees de marche vous allez encore creer des situations de pillages.Que les militaires charges de la protection des citoyens et des biens veillent a ce qu’il n’y ai pas de casses autrement,ils seront tenus pour responsables devant l’histoire d’avoir initier la destruction du pays.
    Notre pays est l’ un des pays les plus pauvres de la planete.Nous subsistons grace a l’aide etrangere.S’ils se retirent nous souffrirons tous et les gens vont encore recommencer a beaucoup emigrer.Voila les Japs qui commencent a se retirer.Il suffit que les autres emboitent le pas et nous mordrons les doights et on va s’entre dechiqueter.
    Quel est le pays africain ou la paix regne a le plus de ces citoyens dans les autres pays voisin ?Le Burkina:et pourquoi cela,la recherche du bien etre.Autrement il n’ya rien de mieux que d’etre chez soi.
    En brulant et en cassant,ne pensont pas que ceux la qui nous aide et qui traversent de serieux problemes nous epaulerons encore.Ils nous laisseront souffrir afin que nous prenions reellement conscience de l’etat de pauvrete de notre npays.
    Arretons la destruction car nos enfant n’auront aucune base pour evoluer.
    Que la sagesse et le bon sens guide nos actes.
    Un edifice detruit est 2 pas en arriere pour la communaute a laquelle il appartient.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 07:33, par keletigi En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    C’est qui ces affames du pouvoir des profiteurs sans classe, Qui jouent avec la paix sociale pour satisfaire leurs jeux partisans la crise actuel n’est pas un jeu d’enfant on est tous concerne si ca casse on est tous mal barrer
    Chef de fil de l’opposition ? Mon cul oui, il devrait plutôt penser à résoudre le problème des millions dérobé des anciens salaries de Faso Danfany
    Au lieu de mettre en péril notre paix social, le rêve est permit même si un jour le changement de régime s’impose nous allons trouver un remplacent crédible
    Pas un individu mal intentionné de son espèce
    Heureusement que les Burkinabès ont comprit son jeu, nous somme un peuple mure et fière on ne va quand même pas céder nos destins dans la mais de ce clown
    Fierté quoi
    Fierté burkinabè
    Vive le Faso
    Dieu béni le Faso

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 08:18, par le citoyen En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Ce Maitre,au lieu d’eteindre ensemble le feu,il en profite pour deposer sa bombonne de gaz butane ;je le dirai une fois que l’on ne le veut pas au pouvoir car en le voyant,il crois avoir le bon moment pour la presidence.Maitre Sankara balle a terre et en avant la paix au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 08:20 En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    mais cet homme là est aussi dangereux que celui qu’il veut deloger.oh Seigneur protege ma chere patrie de ces requins assoiffés de pouvoir qui n’hesitent pas à mettre le feu aux poudrieres pour satisfaire leur ego.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 08:42, par lilboudo En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Tous à la place de nation pour un 66bis !

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 08:42, par L’Abbé SANON En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Me SANKARA,bonjour ! Je suis hors du Burkina mais je reste très attaché à l’actualité africaine spécialement celle de mon pays.
    Notre pays vient de sortir d’une échéance électorale il y a peu. Même si on estime que les éléctions ont été truquées, tous le monde s’accorde qu’elles se sont déroulées dans la paix. Et cette paix nous est chère.
    Elle a faillie voler aux éclats recemmment avec la mainfestation des militaires. La raison nous a été donnée. Quand on est allé risquer sa vie à faire la paix en livrant la guerre ailleurs, nul n’est prêt à se faire voler ses primes. En substance, ce serait la raison de la descente des militaires dans la rue. Ils se sont attaqué à des symboles forts de notre pays,je veux dire à certains intérêts d’hommes politiques et de la hierarchie militaire.Il y a eu malheureusement des débordements que nous déploront tous. Cela est venu s’ajouter à la manifestation des élèves et étudiants. Blaise le premier a compris le colère du peuple Burkinabè. Laquelle était jusqu’ici provoquée par l’arrogance de certains hommes d’Etat, et de dignitaires militaires. Il a dissout le gouvernement, changé la hierarchie militaire. Il lui reste à dire à son peuple que ce mandat qu’on lui a confié est le dernier du supportable du tolérable, parce qu’il n’y a pas d’homme indispensable pour le gouvernement des autres.
    C’est cela que nous devons revandiquer comme un droit. Et je ne pense pas que le depart de Blaise dans la situation actuelle, avant la fin de ce mandat, soit la solution de nos maux. Nous avons déjà eu notre révolution.N’allons chercher une de plus, qui serait de trop. Car si nous sommes revenus en arrière c’est parce que chacun de nous a laissé faire : corruption, arrogance, complicité, cupidité, vision régionaliste du développement etc. Voici ce dont nous devons nous soigner, chaque citoyen, homme politique, société civile, religieux. Je conviens que le ton doit être donné au sommet de l’Etat par une PAROLE FORTE et des actions qui l’accompagnent au quotidien. Blaise reste en ce sens, une chance pour le Burkina, lui qui a fait partie de l’Equipe qui nous a fait rêver, que dis-je, toucher du doit la valeur étalon de l’intégrité. Je croyais que la rectification qu’il a proné allait nous conduire non plus à la révolution démocratique, mais à Une démocratie révolutionaire. Les temps qui courent lui donnent justement l’occasion de la réaliser en revisitant avec son ministre des reformes, les faits et gestes de la Révolution démocratique du CNR. Nous y étions presque. Il lui reste 4 bonnes années comme par coincidence, pour nous y conduire. Alors le peuple des vivants que nous sommes, et celui des morts auquel appartiennent ses compagnons d’armes les plus illlustres : Thomas SANKARA, Henri ZONGO, Jean-Batiste LINGANI, lui seront à jamais reconnaissants.
    Me SANKARA,voilà ce que nous devons rechercher. Aider Blaise à nous aider à retrouver notre intégrité pour mériter d’être appelés Burkinabè.
    " La paix soit avec nous !"

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 09:00, par DODO En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Le moment est mal choisi , pour tenir ce meeting. Me Sankara et autres sont animés de haine. Eux n’avancent que des propos haineux. On doit s’attaquer au système et non à une personne qu’est Blaise Compaoré. C’est une erreur de vouloir le départ de l’individu , alors que le système reste.Poussons un peu plus la reflexion.En plus ce meeting pourrait dégénérer en casse. Ont -ils les moyens de contenir les bandits qui vont faire la casse ? En tout cas ils seront responsable de tout ce qui peut arriver à Ouagadougou ce jour là.
    Au gars du pouvoir , si les autorités coutumières et religieuses luttent pour la paix , le pouvoir aussi doit faire des efforts pour ammener cette paix. Il faut que les Simon , les Rock, les gando , les EBOMAF et autres cessent d’être arrogant. Un peu de justice dans l’attribution des marchés. Pas de favoritisme. C’est le hic de la chose. Vous voulez la paix et vous ne cesser de piller les gens.C’est pour en somme dire que chacun doit jouer sa partition dans la recherche de cette paix tant souhaité dans notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 09:05 En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    dites moi s’il y a un seul element de fonds dans cet interview

    quand on connait leur passe et leur ambitions sordides, on comprend qu’ils veulent mettre le feu au pays
    savent-ils seulement a quoi ils exposent un pays aussi fragile ?
    Burkinabes, soyons conscients. restons chez nous. ne suivons pas des aventuriers.
    camu

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 09:12, par Demain En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Oui le delogé, mais pour qui ? Pas ces folclores de la soit disante opposition, qui à la 1ére occassion ne s’abstiendra pas de nous volé mieux que ce qui traite aujourd’hui de voleur. Alors cher frére et soeur, ne vous laissez pas abussé l’intelligence de ces hommes et femmes qui n’arrive meme pas géré à l’echelle familiale leur problemes.
    Paix et amour pour notre cher Faso

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 10:00, par freedom fighter En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    bonjour. il faut que l’on fasse comprendre à bénéwendé Sankara que même si BLAISE COMPAORE quitte le pouvoir, le fauteuil ne lui reviendrai jamais. je ne pense même pas que ce type la peut gouverner une commune rurale du BF aussi petite soit-elle.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 10:06 En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Qu’elle est pathétique cette opposition burkinabé. depuis des décénies elle est incapable de nous proposer un programme de gouvernance clair si ce n’est le départ de Blaise. A force de vouloir le depart d’Houpouet on sait ou Gbagbo nous a conduit. que Me Benewendé et sa clique laisse le pays en paix. D’ailleurs, à supposer que Blaise demissionne, qui de l’opposition va prendre le pouvoir quand on connait le problème de leadership qu’elle connait. SI VOUS AIMEZ VRAIMENT CE PAYS, ESSAYER EN CES MOMENTS DE TENSIONS D’APAISER LES CHOSES AU LIEU DE JETER DE L’HUILE AU FEU.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 10:18 En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    c’est bien de se plaindre de l’autre mais pensez vous pouvoir mieux faire ?on est tous enfants de se pays et si vous proposiez des solutions à cette crise les choses n’iraient elles pas mieux ??!!trouvez mieux à revendiquer que de vouloir déloger le blaiso....

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 10:35, par Kamso En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Face à cette opposition corrompu, affamée, opportuniste et sans vision pour le Burkina, je préfère encore le Présidient Blaise Compaoré. Parmis les tenors actuels de l’opposition, personne ne peut mieux faire que Blaise, en témoigne certains qui appèlent le peuple à les voter pendant qu’eux-mêmes réfusent de poser l’acte. Et si par hasard, ce Monsieur était arrivé en tête au premier tour, aurait-il, au nom du non respect du code électoral, demander une annulation des résultats ? SVP, laissez nous souffler, 2015 c’est à côté.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 10:37 En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    On est fatigué de vous vous verez personne ne va vous suivre dans vos fatasme . Nous peuple du Burkina nous avons choisi notre président par la voix des urnes chose que vous avez été incapable d’obtenir donc arretez de nous amerdez .Nous savons tous ce que vous valez politiquement et on vera si samedi vous allez avoir du monde.Nous allons prouvez à l’oppinion internationnale que nous sommes des Burkin bi et qu’on aime notre Président

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 10:53 En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Mais Me Bénéwendé, les Burkinabè cherchent à sortir de la crise, et maître cherche à mettre de l’huile sur le feu. ça ne se passera pas comme ça. Tu n’es même pas honnête envers toi, qui va te suivre pour le départ du Président ? Des gens t’ont suivi pendant les élections et après tu t’es moqué de tes militants, tu n’es pas allé voter pour toi même et aujourd’hui tu demandes le départ du Président ; laisse les gens tranquilles. Le changement se fait par les urnes et par des marches.Tu veux entraîner le peuple Burkinabè dans le sang ; nous ne sommes pas d’accord avec toi. Tu n’as pas honte.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 11:07, par Capitaine Z En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Le retour de la paix sociale égale au départ du Capitaine Blaise Compaoré. La situation nationale qui prévaut en ce moment est la conséquence du long règne, de l’impunité, de l’injustice, de la corruption, de l’affairisme, etc. du pouvoir du Capitaine Blaise Compaoré. Ce n’est pas un problème de gouvernement, ni de premier ministre. Le problème, c’est lui. Il le sait très bien. Nous souhaitons son retrait paisible pour une retraite bien meritée. Il a beaucoup fait pour le pays et nous lui en sommes très reconnaissants. Nous ne voulons pas que cela se passe comme dans certains pays où il y a eu des dégats et morts inutiles. Nous voulons un Burkina à la democratie du Mali, du Ghana, du Bénin, des USA, du Bresil, etc. Nous pensons que le Capitaine Blaise Compoaré doit quitter le pouvoir cette année 2011 comme il a fait avec le gouvernement Tertius qui avait été reconduit il y a juste 3 mois. Il doit partir avec ce gouvernement. Les jours, semaines, mois avenirs seront nos seuls temoins de notre doléance. Les volontaires japonais ont bien fait de quitter le Faso. Mesures de prudence valables pour les autres aussi !

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 11:44, par Nanoukda En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Cher Maitre SANKARA, le peuple veut plus de riz, une meilleure santé, une bonne éducation, la paix ; bref, vivre mieux et de manière durable. Appramment, vous ne voulez que le fauteuil de Kosyam et ca se sent dans votre manière d’exploiter la crise. Si c’est ca, ca vous regarde et visiblement vous semblez être seul dans cette conquête avec des intentions inavoués. Et ca se voit. Si vous êtes bien représentés, ou sont vos cellules et que font-elles pour nous convaincre ? On s’excite parce que l’argent que le peuple a consenti à vous donner pour la campagne est maintenant épuisé et toutes les occasions sont bonnes pour recommencer. Arrêtez de nous divertir et je répête, le peuple veut plus de riz, une meilleure santé, une bonne éducation, la paix ; bref, vivre mieux et de manière durable, certainement pas vous qui pourra l’aider.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 11:51, par Foumpiim En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Personne n’ira a ce meeting !!
    Je n’ai pas vote Blaise, et probablement je ne le voterai jamais !
    L’article 37 ne sera pas modifie tant que nous serons dans ce pays !
    Tout ceci etant dit, pas plus moi , que tout citoyen lucide de ce pays n’ira a cette marche.
    Il faut qu’on laisse le temps a ce regime pour mater d’une maniere ou d’une autre ces violeurs drogueurs que l’armee a recrute par megarde, sinon qui que ce soit au pouvoir , nous porterions a jamais les stigmates de ces journees inimaginables.
    J’espere d’ailleurs que les mutins sortent fouetter tous ceux qui s’y hazarderait pour qu’ils comprennent que ce n’est pas ce combat qu’il faut mener en ce moment.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 11:55, par MOBEC (Mouvement Burkinabe pour un Engagement Citoyen) En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Monsieur Sankara je ne sais pas de quel Burkina venez vous mais ce n’est pas le notre. D’abord vous avez ete candidat a une election ou vous avez refuse de voter, aujourd’hui vous criez partout la demission du president, quand meme soyez un homme et aller aux elections vous battre au lieu de profiter de l’ererement de quelques petits soldat qui ont perdu l’esprit patriotique. Bref croyez vous aujourd’hui que la demission de Mr Compaore va arranger les choses, nous ne sommes pas a une situation a la tunisienne ou a l’egyptienne. Ce n’est pas le peuple mais l’armee a laquelle tu auras en face au cas par malchance tu devenais par le hasard et pour le malheur du Burkina president. Le peuple en a souffert de l’inconscience de notre armee ; au moment tous ensemble, on se reunis en coeur pour solliciter la paix tu sors avec ton idiotie pour rechauffer des braises qu’on prend tout le mal a eteindre. Soit intelligent une fois et ferme la pour l’instant.
    Je ne comprend pas pourquoi le ministere de l’interieur permet a des politichiens comme ces personnes la d’avoir des partis politique comme si il n’y’avait pas de politiciens dans ce pays.
    Pour une fois Mr Sankara arrete d’etre idiot et comportes toi comme un citoyen. Please arrete ton patage a la con et compatie avec le peuple deja qu’il fait tres chaud sous nos cieux

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 12:22, par marco En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Si vous aimez le pays, vous devez appeler au calme. on est fatigué. Au lieu de vouloir mettre le feu, vous auriez dû demander une audience au PF et lui faire des propositions pertinente de sortie de crise.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 12:23, par pierre En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Allez travailler au lieu de faire le pìtre !!!!

    Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2011 à 13:36, par Homa En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

      A la lecture des certains internautes je me demande bien s’ils aiment bien ce pays. Les evenements qui viennent de se passer interpellent tous les citoyens et meme et comme Dieu aime le Faso Il ns a donné un signe avertisseur pour que ns prenons nos responsabilités et cette prise de responsabilité incombe tous les burkinabès. Si ns le faisons pas maintenant tot ou tard nous allons payer un lourd tribut de sang comme la Cote d’Ivoire. La lutte doit etre permanente qu’on ait mis Maitre et qu’il fasse comme BLAISE nous le chassons aussi de facon democratique. Quoi dise ce Blaise ne repond plus aux attentes du peuple burkinabè alors qu’il parte de facon honnorable. Que l’opposition intervienne ou pas,de facon spontanee le peuple se dressera du jour au lendemain et tout le monde portera les frais alors faisons les choses de facon organiser pour qu’il n’y est pas beaucoup de dommage. Si ns aimons vraiment notre pays sortons nombreux le 30

      Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 13:00, par Anonimous En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    J’ajoute pour dire qu’il est vrai que le peuple a besoin de voir le prix du sac de rix baisser, de voir le prix de l’essence baisser, de connaitre plus de justice et d’égalité, mais avec ces soit disant opposants, on est pas sortie de l’auberge.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 13:05, par THIOMBIANO Honoré Achille En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    BONJOUR CHERS COMPATRIOTES

    JUSTE DEMANDER AU PEUPLE BURKINABE D’ÊTRE SAGE ET CONSCIENT QU’IL FAUT IMMÉDIATEMENT EXIGER QUE BLAISE COMPAORE ET CETTE 4ème RÉPUBLIQUE PARTE.
    LA SAGESSE DOIT CONDUIRE LE PRÉSIDENT A PROMETTRE TRAVAILLER POUR REMETTRE LE PAYS SUR LES RAILS ET PARTIR AU PLUS TARD EN 2012 APRÈS AVOIR PASSE LE TÉMOIN A UN GOUVERNEMENT DE TRANSITION COMPOSE PAR EXEMPLE EXCLUSIVEMENT DE TECHNOCRATES D’UN COLLÈGE DE SAGES QUI N’APPARTIENNENT A AUCUN PARTI POLITIQUE.
    EN 15 mois ILS POURRONT :
    - METTRE EN CHANTIER LE DÉVELOPPEMENT DU BURKINA ;
    - REFONDRE ET METTRE EN PLACE D’EXCELLENT INSTITUTIONS REPUBLICAINES ;
    - ORGANISER LES ÉLECTIONS MUNICIPALE, LÉGISLATIVE, SÉNATORIALE ET PRÉSIDENTIELLE.

    CESSONS D’ÊTRE DÉMAGOGIQUE EN REFUSANT LA FIN DE CE RÉGIME.
    IL FAUT QUE CE PAYS REBONDISSE DES MAINTENANT ET DU BON PIED. CELA EST POSSIBLE.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 13:18, par Mapènè En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Il faut que les gens soient honnetes avec eux memes .Nous sommes dans un pays à deux vitesses si tu n’as pas d’arme tu n’es pas écouté. ces milliers de fonctionnaires qui croupissent des la misères avec des droits( avancements en retard )non réglés sont laissés à eux memes. Le pays-là appartient à tout le monde et non à une catégorie.on veut diviser notre pays Soyons vigilants. Fonctinnaires ,commerçants ,militaires et agriculteurs ne nous laissons pas distraire par quelques billets.Quel que soit l’age du balafond il donne toujours le meme son. DIEU est Grand et il appartient à pour tout le monde. Chacun sera payé à la hauteur de sa fofaiture.Puisse DIEU bénir les pauvres que nous sommes.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 13:18 En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    ME SANKARA HONTE A TOI ; TU SERAS HUMILIE LE 30 CAR LA POPULATION NE SORTIRA PAS. PERSONNE NE TE VEUT COMME PRESIDENT MEME TOI-MEME PUISQUE TU AS REFUSE DE TE VOTER EN NOVEMBRE 2010. CE NE N EST PAS CA LA POLITIQUE. TU EST CHEF DE FILE DE LOPPOSITION AVEC MOINS DE 10% DES VOIX PITIE MON CHER ;JE PREFERE QUE BLAISE REGNE A VIE QUE DE TE VOIR AU POUVOIR ; TOI UN VOLEUR DES CAUSES PERDUES ;

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 13:24, par TENTIGA En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    me sankara vous ne pouvez pas diriger ce pays.je ne suis meme pas d’accord avec ceux qui lient "mal gouvernance et longevité au pouvoir" ;on peut bien mal gerer en peu de temps ;dans la situation actuelle il n’ya que blaise pour sortir notre pays de la crise ;ne jetez pas l’huile sur le feu mesankara ; si blaise vous donne le pouvoir aujourd’hui ,pouvez vous mettre de l’ordre dans les casernes ?
    ou est l’argent de x9 ME SANKARA ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 13:37, par PL En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Le jour où au Burkina 5 partis de l’opposition réussiront à se réunir sans se taper dessus et présenter une candidature unique, revenez nous voir. Peut-être qu’on vous écoutera. Même si Blaise est un problème, l’opposition, à l’état actuel des choses, et dans son état actuel, n’est pas la solution.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 13:43, par le bon citoyen En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Bonjour à tous,

    Il n’est pas intéressant de le dire, mais il faut dire la vérité qui fait mal.

    Le Burkina a mal de la jalousie et de l’orgueil de ses fils. Et Blaise qui s’y connait bien tire profit. Lisez l’analyse ci-dessous et vous comprendrez que tant que chacun d’entre nous ne va pas laisser son égoïsme pour s’associer aux autres pour la cause commune, nous marcherons, brulerons, tuerons, pillerons mais rien ne bougera.

    « Le grand commerçant pillé —voire vandalisé— ne peut être solidaire du militaire qui l’a spolié. L’opposant politique n’aime pas être solidaire d’un gros commerçant qui a perdu ce dont le Burkinabè d’en bas ne pourra jamais rêver. L’étudiant rechigne à être solidaire d’un opposant politique qui rêve de récupérer sa lutte. Le paysan ne daigne pas être solidaire de l’étudiant dont l’intellectualisme citadin lui semble trop élitiste. Le syndicaliste oublie d’être solidaire du paysan trop éloigné de l’emploi formel et de la consommation moderne. Le militaire —la boucle est bouclée— ne peut décemment être solidaire du syndicaliste qu’on l’a appris à mâter. » Par Damien Glez

    On comprend pourquoi nous faisons du bruit pour rien.

    Quand les élèves se sont levés, au lieu de condamner la cause de la révolte, on a passé le temps à condamner les actes de vandalisme,

    quand les militaires se mutilés on a passé le temps à condamner les actes de vandalisme sans condamner les causes.

    Sans oublier la société civile et l’opposition qui ne jouent que le rôle de fusible pour calmer les ardeurs des groupes en grogne.

    Quand les élèves marchent et brûlent, la SC au lieu d’appeler à marcher par solidarité fixe des rencontres pour 2 semaines plus tard, c’est tout juste que le mouvement s’effrite.

    Quand les militaires sortent, pas de soutien ni de l’opposition ni de la SC. Le pouvoir les appelle donnent ce qu’ils veulent et ils demandent pardon.

    Aujourd’hui que les opposants veulent marcher, vous aurez devant vous les militaires que vous avez passé le temps à insulter.

    Chacun des groupes aura ses déboires, hurlera seul et la caravane passera.

    Norbert Zongo a dit que quand les gens disent nous voulons la paix, nous voulons la paix et on ne fait pour la paix. Tous les refugiés et déplacés vous voyez qui portant leur matelas qui leur parents vieillis ont voulu la paix.
    Quand tu refuse de sortir de chez toi pour lutter pour la paix, la misère, la maladie et les actions des autres te feront sortir par la force. La paix ne peut s’obtenir avec ce régime qui n’a aucune considération pour le peuple. Mais vous pouvez aussi choisir de ne rien faire et d’attendre que le seigneur vous libère.

    C’est comme l’adage qui dit qu’on veut aller au paradis et on a peur de la mort. Tout changement a ses côtés négatifs. Mais soit on accepte troubler une fois et faire du nouveau, soit on laisse et chaque groupe cassera à son tour et on vivra éternellement avec.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 13:45, par NAPSTER En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Même si la pouvoir politique actuelle n’est pas ce qui ya de meilleur pour notre patrie, je la préfère largement à une bande de larbins et de vautours,qui au lieu de jouer la carte de l’apaisement et apporté leur contribution pour établissement de l’état de droit, Ne font que mettre de l’huile sur le feu. Se croient ils capables de diriger le Burkina après une départ du PF sur fond de crise ? Comble du rêves utopique. Eux qui ne sont même pas capable de mettre leurs ambitions personnelles de coté et s’unir en une seule opposition plus forte. Messieurs les gars de l’opposition je n’ai rien contre vous, juste que je vous trouve plus incapable que le pouvoir actuel. Occupez de la poutre que vous avez dans l’œil, au lieu de s’occupe de la tige qui se trouvent dans l’œil de l’autre.
    SANS RANCUNE ????

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 13:55, par Lenox En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Maitre SANKARA, vous n’avez que le mot demission sur les levre. Les burkinabe ne sont pas des ignares, ils savent reconnaitre les politiques serieux vraiment soucieux du bien etre de son peuple. Votre parti propose quoi pour sortir le pays de la crise. En pareille circonstance, un parti digne de ce nom doit etre capable de proposer des solutions concretes. Au lieu de cela vous vous contenter de faire une proposition egoiste. Un leader politique qui bat campagne avec l’argent du peuple, qui refuse ensuite de voter en allegant un fallacieux pretexte n’est pas digne de confiance.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 13:58, par ZIO En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Me Sankara n’est rien d’autre qu’un plaisantin. Qu’il arrête d’amuser la galérie. Lui qui a refusé d’aller voter, sous je ne sais quel prétexte. Ne sait-il pas, sinon je le lui rappelerai, que Blaise est élu pour 5 ans. Et dans la situation de crise profonde que connaît le BF, il est de son devoir de continuer son mandat et de chercher une solution de sortie de crise. Et tout bon Burkinabé est concerné par cette crise. Nous devons tous prier pour que la paix revienne. Me Sankara, tu n’as même pas pu restituer les indemnités des pauvres travailleurs que tu as soit disant défendus. Qu’en sera-t-il des caisses de l’Etat ? fous-nous la paix maintenant avec cette démission de Blaise ! Il n’ y a que toi qui la demande. C’est ton droit, mais n’incite pas les autres à la haine contre Blaise. Tu demandes son départ. Soit. Mais que nous proposes-tu comme programme politique, économique, social... Saches une bonne fois pour toute que tout se décide dans les urnes et pas dans les rues. Nous ne sommes pas en Tunisie ni en Egypte. Eux ils l’ont fait. Tu as vu la merde dans laquelle ils sont plongés ? des bateaux de fortune arrivent chaque jour à Lampedusa en Italie, chargés d’indésirables tunisiens. prions pour que demain ce ne soit pas des Burkinabé. on a assez souffert en CI. nous voulons vivre en paix au Faso. Arrête de manipuler les gens ! J’ai presqu’envie de te dire d’aller te faire f....

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 14:00, par Achille En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Ne confondons pas paix et soumission ou résignation. Il n’y aura de veritable paix au Burkina que si les conditions suivantes sont remplies :
    - 1°) Les militaires condamnés subissent la sanction de la justice
    - 2°) Les millitaires muttins soient jugés et condammné conformément à la lois
    - 3°) Tous les juges et procureurs ayant fait l’objet de plainte soient jugés et reçoivent la sanction appropriée
    - 4°) Le président Blaise COMPAORE donne sa parole d’honneur de ne pas se representer
    - 5°) qu’il n’y ait plus de monopole au Burkina, et que les agents du laboratoire national de santé publique puissent controler avec professionalisme et indépendance les importantions
    - 6°) Que l’on paye immédiatement le FONER et la Bourse au étudiants
    - 7°) Que l’on juge les policiers suspectés dans la mort de Justin ZONGO
    Mais comme tout le monde le sait, Blaise Compaoré ne prend les choses au serieux, qui s’il sent que son fauteuil présidentiel est menacé, Mobilisons-nous pour demander son départ s’il ne veut pas resoudre les préocupations du peuple.

    Peu importe les aspirations réelles de Me Bénéwéndé SANKARA, les millitaires ont utilisé les armes pour contraindre Blaise à leur donner satisfaction. Nous aussi, utilisons l’arme dont nous dispons(même si elle n’est pas meurtière comme pour les millitaire) pour amener Blaise à prendre les choses au sérieux.

    Attention, si la retenue et la patience sont à louer, la résignation ne fait qu’aggraver les problèmes.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 14:02 En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Veuillez laisser l’opposition tranquile. Il est de leur bon droit de demander le départ du président car il n’est pas uniquement le président des militaires mais de tous les burkinabès. A lire les uns et les autres on a l’impression que les burkinabè ne savent ce qu’ils veulent. Lisez l’analyse du journaliste ivoirien pour comprendre que vous ressembler aux propagandistes du FPI. Vous soutenez que Blaise est irremplaçable alors que vous serez les premiers à faire allégeance au nouveau président en cas de changement. AU BURKINA NUL N’EST IRREMPLACABLE.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 14:16, par le sage En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    voila quelqu’un que l’on devrait fouilleter à la maison du peuple. toi Me Sankara tu penses vraiment au fond de toi que si Arba Diallo avait commencé la politique plutot tu serais chef de file de l’opposition ?
    je pense que faut pas amené la population à l’abattoire
    on a jamais vu un revolution populaire sans bain de sang et meme que ce pays a deja connu une revolution intérroge un peu le passé.
    non je pense qu’il vaut mieu laissé le président finir son mandat et à l’orée de 2015 on avisera. sinon tu seras tenu pour responsable et je t’assure que la cour pénal te poursuiveras ça on mettra tout en oeuvre

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 14:36 En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    jE NE DIS PAS QUE BLAISE EST IRREMPLAçABLE MAIS POUR L’INSTANT, DA ?S CETTE CRISE, PERSONNE NE POURA TENIR CAR SI LE MONSIEUR PART SOUS CETTE PRESSION. SACHEZ QUE SI çA CONTINUE, NOUS RIQUONS D’ETRE PLUS MISERABLES QUE SOUS BLAISE. C’EST VRAI QUE NOUS SOUFFRONS MAIS NOUS NE SOUHAITONS PAS SOUFFRIR DAVANTAGE SOUS LA PRESSION D’UNE OPPOSITION NON ORGANISEE DONT SON CHEF DE FILE N’EST PAS CONSEQUENT ENVERS LUI-MEME. JE CROIS QUE BLAISE AIME AUSSI SON PEUPLE QUE Me SANKARA. ATTENDONS LES PROCHAINES ELECTIONS POUR CHASSER BLAISE DANS LES URNES SI NOUS NE VOULONS PLUS DE LUI.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 14:37 En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Maitre Sankara. La vérité est que vous fatiguez le peuple. Car vous n´etes pas à mes yeux un oposant mais un oportuniste qui use de toutes les ocasions pour se mettre au devant de la scène. Un parti d´oposition c´es n´est pas une personne mais une stucture composée de gens qui s y connaissent dans les differents domaines.
    Dans une crise pareille il ne suffi pas de demander le dépar de blaise mais de faire en meme temps des propositions adequates et précises pour des solutions durables.
    èvitez de faire marcher les burkinabe sans objectif.

    Et mon jugement des chose est que il n y a pas d´abord de vrai oposant au burkina. Tous des comediens politiques qui ne connaissent meme pas le budget du faso n´en parlon pas de la situation économique réele pour ne donner que ce exemple.
    c´est tout simplement triste.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 14:39, par patriote En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    De quelle paix parlez vous au Burkina ? tous Burkinabe doit jouir de sa nationalite, pas une minorite. pendant 23 ans au pouvoir et on a pas tjrs atteint l’auto suffisance alimentaire. c’est inadmissible !!! tout ensemble mobilisons nous le samedi 30 pour le changement de notre chere patri, le BURKINA FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2011 à 14:39 En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    De quelle opposition vous vous réclamez ? Blaise Compaoré a la légitimité et la légalité et va poursuivre son mandat jusqu’à terme. Eh ! Oui ! Nous n’en vouloons plus de cette opposition qui n’a ni la capacité de mobiliser les citoyens pour un projet de société à la hauteur des rêves et ambitions de progrès et de liberté. L’histoire de l’opposition Burkinabé ne milite pas en faveur de cette opposition qui manque chaque fois au rendez vous de l’histoire du peuple Burkinabé. Nous n’allons pas accompagner une opposition qui ne réunit même pas 10% de suffrage, non pas parce les conditions n’étaient réunies, mais parce qu’elle est incapable de proposer une alternative crédible pour obtenir l’adhésion du peuple . Le combat politique doit demeurer un combat d’idées non un combat contre des citoyens qui jouissent des mêmes droits. S’il est vrai que le pouvoir actuel a échoué par sa politique de mal gouvernance et de crimes dont on pourrait le reprocher, il n’en demeure pas moins que c’est toute la classe Burkinabé qui est sur le banc des accusés. Je pense qu’en pareilles circonstances qui engagent l’avenir de la nation, l’opposition devrait travailler à une analyse éclairée de la situation pour la partager à tous les citoyens qui pourront agir en conséquence de cause dans une action loin de toute émotion vers le changement souhaité et non tout simplement la démission du président ( ce n’est pas du tout là une solution : ôte toi pour que je m’y installe).Rappelez vous de cette sagesse africaine , je cite" on ne laisse pas le fantôme entrer dans la maison avant de fermer la porte.Ensemble conduisons des réflexions pour sortir de la crise et puis après suivra ce qui devrait suivre.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2011 à 00:45, par L´Allemand En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    je pense que tout un chacun a eu l´occasion d´exprimer ses
    attentes lors des presidentielles et une telle manifestation n´est pas le bienvenu.si l´opposition á ete incapable de reunir les gens autour d´eux c´est qu´ils n´ont aucune vision democratique et socio-constructive pour notre societe.
    Il en est de meme pour ceux la aussi qui sont en Allemangne et qui pensent detenir le savoir necessaire pour faire des annonces comme quoi je cite "tout les Burkinabes en Allemangne reclament le depart du President B.Compaore"et ce sur un site etranger camer.be.Je suis aussi en Allemangne et cela est faut et archifaut MR Bara et ces colaborateurs ;vous n´avez aucune credibilité qui nous amenera á vous joindre !!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2011 à 16:14 En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    maitre laisse notre président en paix tu es jaloux de son pouvoir mais tu ne l’aura jamais. courage mr le president que Dieu te donne le coeur qu’il faut pour dirrige le pays

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2011 à 17:00, par toma En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    La majorité du peuple Burkinabè vous suit Maître SANKARA , bon courage à toi , tu es le bravekai , il faut laisser les vautourd et avance notre pays sera libérer d’ici peu , Bénéwendé : le peuple est avec toi comme Dieu est avec toi

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril 2011 à 20:52 En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Le départ tant souhaiter par Me Sankara et ses soit disant opposants du Président du faso n’est pas la solution que la population attend mais plutôt une réaction rapide des dirigeants de ce pays qui ont déjà commencer avec des allègements qui vont se poursuivre avec les concertations que le gouvernement et les opérateurs économiques entretiennent présentement. S’ils veulent le pouvoir qu’ils attendent 2015 au lieu de vouloir mettre le feu au pays ; même si le Président décidait de partir ce ne sont pas des gens comme vous que le peuple choisira pour le succéder car vous n’êtes pas des exemples et vous n’avez pas le profil pour diriger ce pays

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril 2011 à 21:00 En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Le PF est un homme responsable et il l’assume ;il trouvera la solution à cette crise avant de partir car dans ce contexte il est mieux placé pour la désamorcer ; qu’ils fassent leur meeting,le peuple est mûr pour savoir où mettre les pieds et qui suivre pour le bien de notre pays. Dieu bénisse les hommes intègres et plein de sagesse pour l’intérêt supérieur de la nation.

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril 2011 à 19:57 En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    Que la vérité prévale ! et que Dieu nous aide tous.a mon avis, s’sil ya quequ’un qui pense que s’il n’était pas venu au monde, le soleil ne se lèverait pas, il se trompe.
    On en a assez des Dirigeants providentiels et omnipotants.
    S’il est si irremplaçable de grâce, il peut au mois se retirer et revenir une autre fois comme Kérékou et Toumani ATT.
    puisse dieux nous aider dans tout ce caffouillage et nous soignons lucides !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2011 à 15:49, par keubla En réponse à : SITUATION NATIONALE : L’opposition réclame le départ de Blaise Compaoré

    bjr et povre de nous,il ya un mr dune commune qui a montré sa force de frappe le meme jour et je vous assure que sa mobilisation etait totale qui n’etait pas à comprarer avec les 34 partis politiques.
    Pour vous dire que ces messieurs ne sont meme pas capable d’une bonne mobilisation.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Parti pour le développement et le changement : Six membres quittent le navire
Crise au CDP : La sanction des trois militants maintenue, en attendant l’authentification de la lettre du président d’honneur
Crise au CDP : Le linge sale se lave en famille
Conseil économique et social : Bonaventure D. Ouédraogo prend officiellement les rênes
Mise en place des démembrements de la CENI : Bien préparer le terrain pour éviter les violences électorales de 2016 !
Démissions au CDP : « Le MPP et ses partis satellites deviendront bientôt un albatros avec ses colonnes d’opportunistes, d’affairistes … » (Boubacar Sannou)
Fusion de partis sankaristes : "Avec le MPP, notre vision était de faire en sorte que tous ceux qui se réclament de la gauche puissent se mettre ensemble (député Halidou Sanfo)
Burkina / CDP : Les langues se délient pour expliquer les dessous de la crise qui déchire le parti
Congrès pour la démocratie et le Progrès : Six mois de suspension pour trois membres du bureau exécutif national
Commune de Banfora/CDP : Plus de 150 militants rendent leur démission, la gestion du parti décriée
Procès Sankara et compagnons : La jeunesse sankariste unie invite les "patriotes sincères" à s’y rendre en "Faso danfani" ou en blanc
Abdoul Karim Sango, président du PAREN : « Un pays, on le développe avec des idées »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés