Passation de service au Premier ministère : « Je mesure l’ampleur et la complexité de la tâche », dixit Luc Adolphe Tiao

samedi 23 avril 2011 à 14h43min

Nommé premier ministre le 18 avril dernier, Beyon Luc Adolphe TIAO a effectivement pris fonction le 22 avril. La passation de service entre le sortant, Tertius ZONGO (nommé le 04 juin 2007), et l’entrant a eu lieu au Premier ministère sous la direction du secrétaire général du gouvernement sortant, promu ministre de l’habitat et de l’urbanisme, Yacouba Barry. L’heure reste au travail, peut-on comprendre dans la réaction du nouveau chef du gouvernement. Quant à Tertius Zongo, son intervention peut se résumer en deux mots : reconnaissance et disponibilité.

Après la passation de témoin sous le regard de Yacouba Barry, Tertius Zongo s’est d’abord adressé au personnel venu en grand nombre suivre le dernier acte de son passage à la primature. Il exprime sa reconnaissance au président du Faso Blaise Compaoré qui lui a permis de diriger cette institution, pendant près de quatre ans. Ensuite, il exprime sa reconnaissance aux membres des différents cabinets ministériels pour leur engagement au service de la nation. Reconnaissance aussi aux Burkinabè de l’intérieur, de l’extérieur et aux amis du Burkina Faso pour leur appui ; quelquefois dans l’anonymat. Sans oublier sa famille qui a été d’un grand soutien et d’une compréhension sans faille.

Mais, on le sait, Tertius est très croyant, il ne pouvait manquer de rendre grâce à « Dieu qui est au début et à la fin de toute chose ». Car « c’est une grâce, ce n’est pas un mérite de servir à un niveau tel que celui-là », pense-t-il. « J’ai vu cette grâce, j’ai vu cette main tendue, j’ai vu des hommes et des femmes qui ont été utilisés comme des canaux pour me permettre de faire ce travail », ajoute-t-il.

Puis, Tertius Zongo félicite Luc Adolphe Tiao, son successeur pour sa nomination au poste de Premier ministre. Un homme qu’il dit connaître depuis très longtemps et qu’il définit comme un homme patient, méthodique et grand travailleur. « Tel que je vous connais, je ne doute aucunement de vos capacités à assumer dans l’intérêt des Burkinabè cette charge exaltante mais pleine de symbole et de fierté », avoue-t-il.
Il assure aussi à son successeur son soutien à chaque fois que le besoin se fera sentir.

Tertius Zongo est aussi un Premier ministre satisfait de ses collaborateurs et il a tenu à l’exprimer. « Au moment où je dois vous quitter, je demeure persuadé que vous garderez intacte cette détermination et cet engagement au côté de Son Excellence Monsieur Luc Adolphe Tiao pour continuer de consolider les bases de l’édification d’un Burkina prospère et solidaire », conclut-il.

Ses ex-collaborateurs, en signe de reconnaissance, lui ont remis un cadeau symbolisant la famille. Une façon de traduire la continuité des bons rapports.

Arrive enfin l’allocution de Monsieur Luc Adolphe Tiao, le Premier ministre entrant qui, apparemment, avait du mal à contenir son émotion. Plus tendu que son prédécesseur. Normal, car il succède à « un grand homme, un ami, un travailleur, un homme sérieux », selon ses propres termes. La tâche qui l’attend est immense et parsemée d’embûches, dans ce contexte difficile de crise sociale que traverse notre pays et il doit jouer le sapeur-pompier. L’entretien en têtte à tête qu’il a eu avec Tertius Zongo lui permet de mesurer l’ampleur et la complexité de la tâche d’un Premier ministre. Pour réussir, il compte bien se mettre à l’école de son prédécesseur et des collaborateurs compétents, fidèles et loyaux que lui a laissés Tertius Zongo. Il dit donc privilégier l’esprit d’équipe et se rend disponible autant que faire se peut.

« Mon bureau reste ouvert ; j’espère qu’ensemble nous allons pouvoir relever le défi », déclare le nouveau locataire de l’ex-palais de Koulouba. Avec les actions déjà entreprises par Tertius Zongo et son gouvernement, « nous ne venons pas sur des ruines », se rassure M Tiao. Même si les instructions de Blaise Compaoré sont, on ne peut plus claires : œuvrer à ramener la paix sociale au BF, notre richesse principale. Et de ce fait, le PM entrant sera exigeant. Les travailleurs doivent alors retrousser les manches car « je ne pense pas vraiment pouvoir m’accommoder avec des personnes paresseuses », prévient-il avant de raccompagner l’ex-patron du gouvernement jusqu’à sa voiture.

Ainsi donc, le loquace Premier ministre Zongo n’est plus le patron du gouvernement. Il a tout de même eu le mérite de faire évoluer les mentalités au sein de la population civile sur le patrimoine de l’Etat. Il appartient à son successeur de consolider cet acquis en essayant de discipliner le monde militaire. C’est sans doute la raison pour laquelle le président du Faso « himself » s’est adjugé le poste de ministre de la défense et des anciens combattants.

Moussa Diallo
Lefasonet

Messages

  • Tertus, je te tire vraiment mon chapeau ! si tu n’avais pas ete nomme 1er ministre ds ce pays, il le fallait forcement un jour ! Que ton Dieu te benisse pour tout ce que tu as fait pour mon pays et qu’il t’ouvre une meilleure porte.

  • M le PM.il n’ya pas de paresseux dans la fonction publique.Il y’a des démotivés,des frustrés... du fait de la mauvaise utilisation des personnels par les DG des EPE,les directeurs centraux des ministères,les directeurs régionaux,provinciaux... nommés depuis plus de 10 ans qui n’ont plus rien à prouver.C’est le favoristisme et le népotisme qui sont leur sport favori.Opérez un changement en profondeur et vous verrez les résultats.

  • Félicitations à Tertius, que j’admire bcp, et bon vent à Tiao, que je connais de part sa fonction d’ambassadeur à Paris. Tertius a abattu un grand boulot, notamment sur la moralisation de la vie de l’Etat, l’éveil de la population et l’inscription d’un esprit de management au sein des institutions. Espérant que Tia pourrait s’en inspirer pour parfaire son oeuvre...

  • je tire mon chapeau a tertus ; felicitation tu as fait ce que tu pouvais meme si ta revolution a ete plus verbale que d’action ; d’autres n’ont meme pas eu ce courage et ont passe le temps a traire le lait de la vache.

    • Toutes mes félicitations à Tertius pour le bon travail abattu. Vous avez été un premier ministre exemplaire. Vous avez changé positivement des natalités au sein de ceux qui nous gouvernent que dans la masse populaire. Merci pour le travail que vous avez fait pour notre pays.
      Bon vent a Mr. Tiao. La tache ne sera pas facile vue la situation national. Mais avec une bonne volonté de tous le people Burkinabé et avec votre équipe, vous pouvez nous aider à sortir de cette crise politique.
      Que Dieu vous bénisse
      AD

  • Felicitations a Tertius, il a fait preuve de leadership et a fait avancer le Faso sur bien de plans, bien sur dans les limites de ses possibilites. Que la grace divine soit toujours avec lui. Felicitations au nouveau 1er Ministre qui a en face de lui beaucoup de defis a relever. Faisons lui confiance et disposons nous a l’accompagner dans sa vision pour un Burkina ou il fera bon vivre. Courage et puisse le Tout Puissant vous guider.
    Par un citoyen Lambda

  • @Tertius Zongo : Felicitation pour le travail abattu ; Tu as pu montrer qu’au Burkina Faso, le changement de mentalite est possible ; Meme si t’as pas tout le temps eu les coudees franches, tu as fait de ton mieux ; Courage pour la suite de tes activites.
    @BLAT : Felicitation pour ta nomination a cette fonction.Beaucoup de courage. Traitez tous les citoyens sur le meme pied d’egalite.

  • Lui au moins il fut un premier ministre. Il est venu servir et non pas se faire servir comme certains l’ont fait grassement.

    Dieu te le rendra, le peuple ne t’oubliera pas.

    Vas te reposer Tertus.

  • M. Tertus Zongo, votre départ n’est pas chose perdue. vous avez été l’un des premier ministre à travers lequel tout économiste percevrait cette volonté de faire changer les choses et surtout de donner une nouvelle vision, basée sur un programme de développement stratégique assez bien structuré. vous avez débuté un très grand chantier qui se doit d’être terminé. Malgré cette volonté ferme dans votre politique de gestion, on pouvait noter quelques obstacles dus entre autres à une "main mise" qui pouvait limiter vos champs d’actions. quoique, vous restez jusque là, le premier ministre qui m’a le plus convaincu. j’ose espérer qu’il en sera de même pour le nouveau Luc Adolphe Tiao , car une très lourde tache s’expose à lui ainsi qu’à toute son équipe.

  • Bonjour les amis

    J’espère que maintenant que Tertus n’est plus PM, des manifestants n’irons plus brûler sa maison !

    J’espère que la maison de Tiao est asurée contre les incendies ! En tout cas, du courage au PM !

    Aquipa, Burkinabé au Japon

  • Toutes mes vives felicitations a Tertius. Il a marque d’une page blanche l’histoire des premiers ministre de ce pays... Vivement qu’il puisse soutenir le nouveau PM dans ses actions..

  • je tire mon chapeau à tertius. tu ne méritais pas une telle sortie.

    que dieu te benisse

  • Je voudrais m’associer aux précédents internautes pour rendre un vibrant hommage au PM sortant M. Tertius Zongo pour les actions courageuses qu’il a entreprises à la tête du Gouvernement pendant plus de trois ans. En effet, la moralisation de la vie publique, la rigueur dans la gestion des biens publiques, la culture du résultat et la lutte contre la corruption sont des mesures louables que l’on doit inscrire à son actif. Je souhaite donc que le PM entrant et son Gouvernement s’inscrivent dans cette logique, seul gage pour un Burkina Faso émergent.

  • Je voudrais m’associer aux précédents internautes pour rendre un vibrant hommage au PM sortant M. Tertius Zongo pour les actions courageuses qu’il a entreprises à la tête du Gouvernement pendant plus de trois ans. En effet, la moralisation de la vie publique, la rigueur dans la gestion des biens publiques, la culture du résultat et la lutte contre la corruption sont des mesures louables que l’on doit inscrire à son actif. Je souhaite donc que le PM entrant et son Gouvernement s’inscrivent dans cette logique, seul gage pour un Burkina Faso émergent.

  • Que devient-il (Tertius) ?

  • Merci Tertius pour services rendus a la nation. Bon vent. Le meilleur est devant toi...

  • Tertus Zongo est celui qui a donné une image meilleure de la Fonction Publique ; il a fait ce qu’il pouvait, mieux que les PM avant lui ; seulement, il faut admettre qu’il recevait des Ordres et je sais que s’il devrait etre président du Faso un Jour, il n’allait pas travailler avec certains vieux qui occupent le meme poste depuis des Années sans changement, et qu’il a eu a travailler avec !!

  • Je tire mon chapeau a Dieu et a Tertius que Dieu a utiliser pour eveiller la conscience des Burkinabe qui etai endormi.
    Mais je dis a blaise que tu ne devrais pas en arriver la car ce premier ministre avait bcp de bon projet pour le Burkina Faso, notre cher pays. Seulement vous dire que la revolution de 1983-1987 a ete arreter par Blaise et encore une autre revolution encore arreter par Blaise 2007-2011. Blaise sache que le pays peut avancer sans toi au pouvoir le Burkina Faso a des Hommes, des Hommes qui peuvent le faire avancer. A bon entendeur,salut.

  • Salut,
    Ainsi ce fut la passation de service et maintenant le travail.
    D’abord, tous devront etre modestes et humbles, et cela, en commencant par le Premier Ministre sinon ses actions seront diluees dans des fausses considerations. Il faudrait etre ouvert a la critique et prendre les dispositions pour que l’on sente et vive les changements en cours. Surtout rendre compte et ne pas attrapper les mains des DG pour traverser les routes, dixit...
    Nous sommes au point de citer le Niger qui est entrain de se lancer sur une voie democratique, claire et limpide. Donc les prochains actes devraient le changement de Ministre-DG, le changement systematique et sans delai des DG de plus sept (07) ans d’age a leur poste (sept ans dans un souci d’au moins deux mandats, mais la reference devrait etre la reussite de la mission confiee) : on peut citer, CAMEG, SOFITEX, SONABEL, INSD, SONABHY, meme les institutions, les ecoles professionnnelles, etc. Sinon c’est comme s’il n’y a pas d’autres hommes competents que ceux a ces postes-la. Les nouveaux Ministres, les DG et autres responsables devront etre nommes apres une serieuse enquete de moralite.
    Nous croyons en ce Burkina Faso. Seulement quelques pistes Excellence Mr le Premier Ministre et collaborateurs.
    et bonne fete de Paques.
    MERCI D’ETRE PATIENT ET DE TEMOIGNER AU BILAN DE CHACUN, DE CHAQUE ACTEUR DANS LE SYSTEME.

  • Je ne crois pas que dans l’histoire du Burkina Faso nous ayons eu un premier ministre de la trempe de Tertius ZONGO. Lui au moins a eu le courage d’avoir essayé de réduire le train de vie de l’état (même s’il n’a pas aller jusqu’au bout à cause des intouchables) par des actions concrètes. Lui au moins a su que le Faso et qu’il ne fallait pas gaspiller l’argent du contribuable. Une chose que je retiens, si on considère que dans l’utilisation abusive des bons de carburant 1000 personnes utilisent des bons de 25 000 F chaque end (pour aller au village, gérer les maitresses, gérer les uns...) cela fait 1 milliard 200 millions par an. En mettant fin à cela voyez combien le pays a pu économiser sous l’ère Tertius.

    Excellence, vous n’êtes guère sortis par la petite porte comme l’affirme certain, vous êtes partis au bon moment. Bon vent à vous, espérons seulement que S.E Tiao ne vide pas votre personnel mais qu’il s’appuie sur eux sinon je vois son echec.

    • le burkina faso vous regrettera tertius parceque vous etiez un homme grand d’esprit et voulant un vrai changement pour le pays . dieu vs benisse et que de meilleurs vents soient avec vous !

  • je vous tire mon chapeau excellence monsieur le premier ministre tertius zongo . vous avez abattu un excellent boulot et je vous assure que le burkina faso vous regrettera pendant de nombreuse annèe . vs avez amener une nouvelle facon de voir ,de penser ,de batir au burkina faso . beaucoup ne vous comprenait pas parcequ’ils se sentaient tjrs bien dans leurs pourriture (corruption et autre) ,mais vous avez autant que faire ce peu travailler de tout votre coeur pour faire avancer ce pays et pour cela je vous tire mon chapeau !
    tertius zongo je vous souhaite vraiment bon vent et je vous souhaite le meileur du monde .

  • Bonnes gens en quoi Tertius Zongo est t-il responsable de la sortie des militaires ?Et avec lui certains membres de son gouvernement !Faudra t-il que les civils continuent à payer les erreurs des chefs militaires déjà que les commerçants ont suffisamment payer ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés