LOTISSEMENT DE BALKOUY : Un litige oppose les résidents à la mairie

jeudi 21 avril 2011 à 01h04min

A l’occasion de son troisième anniversaire, l’Association pour le bien-être des habitants de Balkouy (ABHAB) a organisé une conférence de presse le 17 avril dernier à Balkouy. Il s’est agi au cours de cette rencontre de faire le point sur la question de lotissement dudit village. Elle a également été l’occasion pour les femmes de l’association de célébrer la journée du 8 mars en différé.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Balkouy est un village de l’arrondissement de Bogodogo situé sur l’axe Ouagadougou- Pô. Cette bourgade est confrontée à un problème de lotissement. En effet, le village est en voie de lotissement et le traitement du dossier suscite des divergences entre les autorités municipales de Bogodogo en charge de l’opération et les habitants de Balkouy. Selon Mohamadi Zoungrana, président de l’ABHAB, tout a commencé en 2005 avec les démolitions entreprises par l’ex-maire de Bogodogo, Zénabo Drabo. Dans le souci de voir leur localité lotie afin que chaque résident puisse bénéficier d’une parcelle et d’éviter que leur terre ne soit bradée par les autorités, l’ABHAB a entrepris certaines démarches.

A ce titre, elle a eu à rencontrer plusieurs personnalités du village, le maire actuel de Bogodogo, Henri Sandaogo Kaboré, et le bourgmestre de la capitale, Simon Compaoré. Auprès de ces deux derniers responsables, les populations disent n’avoir pas reçu de réponse concrète. C’est ainsi qu’à force d’attendre ces réponses, l’association a déposé un dossier auprès du Médiateur du Faso qui a entrepris des concertations entre les deux parties. Cependant, de l’avis de Mohamadi Zoungrana, ces concertations sont restées infructueuses car, dit-il, le maire de Bogodogo s’entête à minimiser la situation, au lieu de se pencher sérieusement sur la question. Le président de l’ABHAB a souligné que le maire de Bogodogo s’adonne à des intimidations et à des manoeuvres dilatoires.

Il a révélé qu’un réseau mafieux a été constitué par des mains invisibles qui sont passées maîtresses dans la vente des parcelles à coups de millions de F CFA au détriment des populations démunies de Balkouy. Toujours dans le souci de se faire entendre, l’association a écrit au Premier ministre, mais à ce jour, elle reste dans l’attente d’une réponse. Mohamadi Zoungrana a laissé entendre au cours de cette conférence que si d’ici là le problème ne trouve pas de solution, les populations de Balkouy iraient à la mairie de Bogodogo pour réclamer de vive voix leurs parcelles au maire Henri Sandaogo Kaboré. Pour se faire entendre, elles comptent se faire accompagner par d’autres structures soeurs qui mènent des luttes dans les arrondissements de Boulmiougou, Koubri, Komsilga, Nongr-massom, Saaba et Sig-noghin pour la résolution des problèmes de lotissement.

L’ABHAB accuse la Coalition nationale de lutte contre la vie chère (CCVC) de ne pas faire du logement une préoccupation. Dans ce sens, elle interpelle les principaux dirigeants de CCVC à intégrer la question du logement dans leur plate-forme minimale qui est si chère à l’ONG "No vox", membre de la CCVC. Au cours de cette rencontre, la situation sociopolitique n’a pas été occultée par les conférenciers. Comme solution, ils en appellent à l’apaisement et au dialogue pour, disent-ils, sauver l’essentiel, la paix. Ce troisième anniversaire sera marqué par une causerie-débat sur un thème ayant trait aux conditions difficiles des femmes, d’un dassandaaga et de jeux de société. Le clou de cette commémoration sera la célébration en différé du 8-Mars par les femmes de l’association.

Ambèternifa Crépin SOMDA (Stagiaire

Le Pays

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés