Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Luc Adolphe TIAO, Premier ministre • • mardi 19 avril 2011 à 03h04min

Luc Adolphe TiaoConseiller de presse et techniques de l’information, Luc Adolphe Tiao, qui était précédemment ambassadeur du Burkina Faso en France et ancien président du Conseil supérieur de la communication, a été nommé Premier ministre ce 18 avril 2011, en remplacement de Tertius Zongo. Voici son parcours académique et professionnel par le site petiteacademie.gov.bf

« Luc Adolphe Tiao, a fait ses études supérieures :
- au Centre d’Etudes des Sciences et Techniques de l’Information(CESTI) de l’Université de Dakar de 1977 à 1980, où il obtient le diplôme supérieur de journalisme de l’université de Dakar.
- à l’Ecole Supérieure de Droit de l’université de Ouagadougou de 1980/1982.

- au département de communication de l’université de Montréal au Canada ; études de 3ème cycle en sciences de la communication et de l’information ; il obtient le Masters es sciences de la communication de l’université de Montréal (1985/1987)
- au Centre d’Etudes Diplomatiques et Stratégiques de Paris, où il en sort avec le diplôme de 3ème cycle d’études diplomatiques supérieures (1992/1993)
- à l’université de paris II en France en 1996, pour une thèse de doctorat en sciences de l’information et de la communication avec pour thème « le système médiatique au Burkina Faso : les obstacles au développement de la presse écrite dans un contexte démocratique africain ».

Sur le plan professionnel Luc Adolphe Tiao a occupé les emplois suivants :
- Directeur des journaux à la Direction Générale de la presse écrite (février 1984/juin 1985)
- Directeur Général des éditions Sidwaya (octobre 1987/août 1990)
- Secrétaire Général du Ministère de la Communication et de la culture (août 1990/août 1992)
- Attaché de presse à l’Ambassade du Burkina à Paris (novembre 1992/août 1996)
- Conseiller chargé de missions au département de la communication du Premier Ministère (août 1996/mai 2001)
- Président du Conseil supérieur de l’information à partir du 30 mai 2001 jusqu’à sa nomination au poste d’ambassadeur du Burkina en France.

Sur le plan culturel il a été Président du comité d’organisation de la 12ème édition du FESPACO (septembre 1990/mars 1991) et de la semaine nationale de la culture Bobo 92 (septembre 1991/mai 1992).
Par ailleurs il a fait valoir son expertise en matière de communication au profit de nombreux ONG et services publics : FAO, CSI, commission nationale de la décentralisation, comité d’organisation de la décentralisation de la coupe d’Afrique des Nations 1998. Luc Adolphe Tiao est membre fondateur ou membre de plusieurs organisations associatives nationales et internationales (MBDHP, Association des journalistes du Burkina, comité nationale des scouts, Association de développement Terre- école).

Il a procédé à de nombreuses publications sur les politiques et stratégies de l’information et de la communication sur les processus de transition démocratique en Afrique au sud du Sahara. Luc Adolphe Tiao est marié et père de quatre enfants. »

(Source : petiteacademie.gov.bf)

Fasozine

Vos commentaires

  • Le 19 avril 2011 à 03:31 En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Bonne arrivee le parisien. En tout cas felicitations et courage car c’est une montagnes de problemes qui vous attendent. Dites a votre mandant de ne plus amener les copains de son frere dans un gouvernement serieux. Bonne chance aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 03:33, par JMK En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Monsieur le 1er Ministre,

    Permettez moi tout d’abord de saluer votre nomination dans un Burkina ou les choses vont tres mal.
    Vous avez la possibilite d’ecrire votre nom dans l’histoire de notre tres cher pays.
    Le travail, c’est pas ce qui va vous manquez.

    Monsieur le 1er Ministre, ecoutez la voix du peuple qui demande un Burkina ou ya plus d’intouchable.
    Ecoutez la voix des Eleves et Etudiants qui demandent justice et qui sont en quete d’un model.
    Ecoutez la voix de nos valeureux commercants a qui on veux obliger a se meler dans le jeu politique et qui demande aussi Justice.
    Ecoutez la voix des magistrats, des enseignants, medecins et infirmiers, parents d’eleve qui demandent un Burkina Integre avec des Valeurs a defendre.
    Ecoutez la voix de ces familles endeuillees par une balle perdue.
    Ecoutez la voix de ce bebe qui a recu unz balle perdue.
    Ecoutez et voyez comment la tache est immense.
    Jamais le BF n’a vecu une situation de malaise aussi generalisee.
    Ne vous trompez pas la crise est profonde et tres serieuse. Si vous ecoutez les conseils dans les salons feutres et climatises, on vous dira que tout est sous contrôle jusqu’a ce que un communique lu a la RTB vous informe que votre gouvernement est dissout.

    Si vous n’avez pas les mains libres pour travailler on le saura.
    On ne veux plus de Maire qui se croit sur des terrains acquis.
    Faites attention aux discours de vos collaborateurs et de certains acteurs.
    La TDC, les frais d’enterement en etudes, les fils de ministre qui se aladent avec des milllions pendant que le peuple meurt de faim, sont entre autres des gouttes a surveiller pour ne pas faire deborder le vase.

    Monsieur le 1er Ministre, le peuple a besoin d’un gouvernement neuf ou le poste de ministre ne doit pas etre une fonction.
    Pas de place pour les ministres incompetents et pistonnes.

    On vous attends sur le terrain.

    Vous serez juger par vos actes ou par les actes qu’on vous obligera a poser.

    Le peuple est debout pour etre servi ou pour vous detruie. A vous le choix.

    Bon courage et Dieu vous eclaire a prendre des decisions courageuses.

    Répondre à ce message

    • Le 19 avril 2011 à 10:19, par génération Burkina nouveau En réponse à : Cela ne me fait ni chaud ni froid

      Désolé mais moi je ne féliciterai pas maintenant ce premier ministre.
      pour les raisons suivantes :
      - Le BF n’a pas un problème de premier ministre pour qu’on espère que les solutions du pays seront apportées par un premier ministre, la nomination de cette personnalité montre que Blaise a choisi de faire du surplace et de toujours donner l’impression que les choses vont changer ;
      - les vraies attentes du peuples sont ailleurs : respect de l’article 37, nouvelle CENI, nouveau code électoral, gouvernement d’ouverture, etc. En plus, Blaise doit se donner les gages d’une retraite dorée en 2015 et nous le peuple dirons après cette date au monde entier : Ne touchez pas à notre président.

      Répondre à ce message

      • Le 20 avril 2011 à 00:54 En réponse à : Cela ne me fait ni chaud ni froid

        Désolé pour vous si vous ne félicité pas le nouveau prémier ministre.Cette crise n’est pas politique,vous déplacer le problème.
        Battez vous pour conquerir le pouvoir et laisser l’article 37 et autres tranquilles... Nous les hommes de l’opposition ne faisons rien dans ce faso.c’est une réalité.C’est une fuite en avant.Nous critiquons sans apporter une bonne solution.je crois meme plus à ces nos hommes.
        il faut faire des bonnes propositions qui avance la vie sociale, et le quotidien du citoyen.Nous sommes plus au débat électoral !!!
        Il faut solutionner le cas des salaires des fonctionnaires ,les soucis du burkinabè lamda qui peut pas se soigné, l’education.
        En somme réglée le problème de la vie chère.

        Répondre à ce message

        • Le 20 avril 2011 à 23:18 En réponse à : Cela ne me fait ni chaud ni froid

          Des analphabetes politiques persistent a dire que cette crise n’et pas politique. Tu atytends que ca soit ecrit en grand sur la pancarte du Rond- point de la patte d’ Oie pour comprendre ou quoi ? Cette crise est bel et bien politiques meme si ses manifestations prennent les dedales d’ une reclamation alimentaire aujourd’ hui et morale demain. C ;’est bien parce qu’ elle est politique que les militaires a qui on demande de ne pas faire la politque mais qui baignent dans la politque ne veulent pas avancer demasques.
          De grace, arretez de masquer la visibilite de Blaise, vous les sycophantes. Vous rendrez un grand service a la nation entiere.
          L’ intervenant a une logique implacable. Tertius n’est pas parti parce qu’ il aurait demerite. C’est pourquoi je trouve que les eleves n’ auraient jamais du bruler sa maison. Tertus est l’ un des meilleurs premiers minsitres que le pays ait connu. L’ homme etait arrogant avant les Etats- Unis mais il remarquer qu’ il est devenu un vria gentleman craignant Dieu depuis son retour. Il a en tout beaucoup beneficie de sa sortie chez les Amerloques ou on te juge seulement sur tes resultats. Tertus pouvait bel et bien rester et on va continuer a rechercher les vrais medicaments de cette crise ensemble.

          LOP
          LOP

          Répondre à ce message

    • Le 19 avril 2011 à 20:00, par Beog Neeré- défis afrik En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

      Mon cher ami JMK
      Je suis très content de ce que vous avez écris ! A bien analysé je vois un patriote qui est positif et qui croit qu’on peut faire quelque chose pour notre cher pays ! Qu’on peut relever le defis ! Je vois en vous un constructeur et je pense qu’on peut construire quelque chose ensemble pour ce pays. Si petit soit il !!!!
      visitez le blog defis.afrik.over-blog.fr (ou me contacter au christiekab@hotmail.com) C’est Appel à tous les patriotes positifs qui pensent qu’on peut travailler pour relever le défis de l’Afrique !!

      Répondre à ce message

    • Le 20 avril 2011 à 12:39 En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

      Bien dit tout a été dit qu’il prenne acte.

      Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 04:00, par Alex En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Félicitation, Monsieur le nouveau Premier Ministre !

    On vient de vous confier un pays déchiré par l’anarchie. Sachez que tous ces problèmes que nous vivons actuellement sont nés d’une seule chose : le non respect des lois de notre pays.

    Chacun cherche seulement à garder son poste sans vraiment accomplir les tâches y afférentes. Quand un problème se pose, au lieu de le résoudre selon les dispositions légales à la matières pendant qu’il est temps, on préfère le suspendre jusqu’à nouvel ordre et malheureusement ce nouvel ordre n’arrive jamais. En réalité, c’est une fuite de responsabilité.

    Et ces problèmes ne font que s’accumuler pour un jour former ce Cocktail Molotov que nous vivons actuellement.

    Je vous demande donc de former un gouvernement d’hommes et de femmes intègres, soucieux de résoudre spontanément les problèmes qui se poseront tout en respectant la loi.

    Ne nous soumettez plus au dictat d’une mafia d’amis qui au lieu de penser au pays préfèrent penser à eux-mêmes.

    Les peuple n’est plus assez bête pour accepter cela.

    Bonne chance Monsieur le Premier Ministre !

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 04:38, par Un militant En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    J’espere que la nomination de ce nouveau premier minitre apaissera les tensions socio politiques qui sevit dans notre chers pays. Nous ne voulons pas arriver au pire. Il faut a mon avis un dialogue de fond sur cette crise.
    Le president Compaoré doit a travers ce nouveau gouvernement annoncé a l’ensemble de la population qu’il ne modifiera pas l’article 37 qui le permettra de se presenter de nouveau. Le president doit etre trés vigilent et dur a propos de son entourage sur la notion de corruption.
    le gouvernement doit etre au service du peuple et nom au service d’une minorité qui s’enrichit au detriment du peuple.
    C’est vraiment domage qu’il a eu autant de destruction au sein de la population civile et certains membre du gouvermement.
    Nous sommes pour la paix mais nous voulons que les dirigeants politiques travaillent avec la population pour ameliorer les conditions de vie.
    Je souhaite bonne chance a Luc Adolphe Tio !!!!
    Nous serons trés vigilent sur les nouvelles reformes !!!
    Si rien n’est fait nous sortirons de nouveau jusqu’a ce que le gouvernement se plie aux exigences de la majorité

    Répondre à ce message

    • Le 19 avril 2011 à 20:05, par le citoyen En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

      par un citoyen,
      En effet, ce n’est pas une affaire de premier ministre encore moi d’une insuffisance de communication par celui-ci.
      N’a-t-on pas plus besoin d’un gouvernement d’ouverture composé de technocrates compétents que d’un premier ministre dont on est unanime sur ses talents de communication ?
      ce pourrait être un piège que de mettre à l’avant vos capacités journalistiques.
      Il y a des problèmes de fonds, des problèmes de mal gouvernance qu’il faut analyser et y apporter des solutions durables avant que cela ne soit trop tard.
      Monsieur le tout premier ministre, c’est l’heure de la recevabilité au Burkina alors vous allez devoir vous assumer à commencer par la composition de votre nouvelle équipe.

      Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 05:15, par Maanawana En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Félicitations M. Tiao
    Pour l’amour du pays, je vous donne cinq conseils :
    1. Entourez-vous d’hommes et de femmes honnêtes, crédibles et humbles ;
    2. Soyez efficace, pragmatique et discret (car trop de communication tue la communication) ;
    3. Soyez un homme d’écoute,
    4. Faites de la justice pour tous votre credo
    5. Si quiconque entrave votre volonté de travailler librement et sereienement, rendez le tablier.
    C’est ma modeste contribution pour que vive le Burkina dans la paix,l’amour et la tolérance.
    Bon vent et bonne mer.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 06:06 En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    tertus et adolphe meme pipe et meme tabac on est la difference toujours les memes

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 06:12, par fredodonel En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    c’est bien un nouveau Premier Ministre. mais est que le problème est là ba ? Monsieur le nouveau Premier Ministre, vous aurez beaucoup à faire. en paraphrasant votre prédécesseur Monsieur Tertus Zongo « dan ce pays il faut que ça change , ......dans ce pays là il faut qu’on se dise la vérité » lui il a pu changer un peu la mentalité des civiles.
    vous vous devez changer la mentalité de nos militaires (ils ne sont pas au dessus de la loi).
    du courage

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 07:23, par soldat En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Félicitation, monsieur le nouveau premier ministre.est-il un nouveau et non-comptable des crimes et exactions e ce regimes ? vu son parcours en tant que DG de Sidwaya au tempsx forts u front populaire, SG du ministère de la communication et j’en oublie !
    en tout ca est-ce cela calmera le vent du changement en faveur de ce regime dit vieil, fatigué avec des hommes usés et corrompus

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 10:03, par LeBurkidePuteau En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Comme le disent les mossi "Ya Piig pa son nou". Changement de personne, mais quel changement de fond ? Je n’en attend rien.
    Tiao pas plus que Tertius ne pourra apporter les réponses qu’il faut aux préoccupation de l’heure des burkinabé.
    Cela dit, j’ai une suggestion à lui faire : il faut réduire de façon sérieuse le nombre de postes ministériels. Et dans cette logique, il faut nous supprimer ce ministère inutiles qu’est celui de la réforme. Ce sera déjà cela de gagner.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 10:11, par TOGSDSIDA En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Tout d’abord felicitations a Monsieur le nouveau Premier Ministre......
    Vous savez Monsieur,vous heritez d’une situation difficile due a la gourmandise de la couche dite elite.Voyez vous dans un pays ou la grande majorite gagne moins d’un dollar par jour,nous avons une minorite qui fete leur milliards.Pandant que l’education de nos enfants est baffouee,eux(les nouveaux riches )envoient leurs enfants aux Etats Unis,en France,en Angleterre.Vous avez le peuple affame est fatigue de regarder par la fenetre la minorite qui jette la nourriture alors que la majorite silencieux meurt de fin.La repartition inequitable du gateau aura pour consequence la montee de la tension sociale.La modification programmee de l’article 37 n’est pas de nature a faciliter les choses.Ne vous laissez pas endoctriner par ses faux democrates qui pensent qui maitrisent le pays alors qu’ils ont de la peine a gerer leur propre cour.Si la gouvernance ne change pas la majorite silencieuse sollicitee seulement pour les elections se ferra entendre.Et ca,elle aura a faire un choix difficile ,soit refuser de revendiquer et mourir silencieusement chez soi ou mourir dans la rue.Bonne chance a vous et que nous fiers ancetres guident vos decisions.May GOD BLESS OUR COUNTRY !!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 10:11 En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Parlant de l’ambassade de Genève,il n’y a pas que l’ambassadeur.Il y a aussi des escrocs et "escrotes"au sein du personnel !

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 10:14, par Pasek Talé En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Félicitations et encouragements. Beaucoup de chose vous attendent, mais je suis convincu vous ne ferez pas comme les précédents. Courage a toi mon frère !

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 10:14, par l’ancêtre En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Ben un nouveau premier ministre c’est chouette !
    Mais on sort un homme qui n’affiche pas son côté politique pour le salir après. Souvenez vous, Tertus Zongo était connu comme un non militant du CDP, un sympathisant j’allais dire, il n’avait jamais été élu politiquement. Il est arrivé à la primature, on l’a obligé à participer à toutes les réunions même des plus ridicules du parti. Il a afficher sa tendance CDP, qu’il cherchait à cacher. on le voyait au devant des investitures entrain d’applaudir Blaise, entrain de cautionner la mascarade.

    Eh bien Tiao, ça sera la même chose, tant que les mêmes pratiques auront cours. Le problème n’est pas le gouvernement mais la politique de Blaise. Disons que Blaise n’a jamais eu de politique durable, si ce n’est une politique pour conserver son naam. Toute sa politique excluait les pauvres. La croissance économique tant criée sur les différentes ondes ne profite pas au peuple. Voilà pourquoi cette gangrène aujourd’hui.

    Un premier ministre, si c’est pour qu’il soit un premier ministre mouton comme les autres l’ont été c’est à dire qu’il ne décide de rien. Ben si c’est ça au tant nommer François Compaoré.

    l’ancêtre

    Répondre à ce message

    • Le 19 avril 2011 à 20:05 En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

      Mon frère, tu as parlé come le disent nos voisins !Le problème est ailleurs et on pense que c’est les PM ou autres mais ils ne font qu’appliquer qu’une ligne politique tracée par le grand sachem qui n’en est plus un et gare , je dis bien GARE si on touche à l’article 37...que ceux qui comprennent et ceux qui savent lire le fassent !

      Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 10:16 En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Une seule solution :

    Réduire le train de vie des ministres, des députés et des maires.
    Suppression de tous les avantages de ceux qui sont déjà bien servis .

    Pas plus de 2 mandats pour les maires.
    Pas plus de 10 ans de députations !

    BREF : opération dégraissage de tous ces gros postérieurs dégoulinant.

    A bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 10:17, par sim En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Monsieur le premier ministre,
    votre nomination vient à point nommé, dans un contexte marqué par un malaise généralisé du peuple Burkinabé.
    certes la tâche ne sera pas facile : crise profonde et le plus souvent la main non libre pour prendre les bonnes décisions.
    cependant vous avez une force, le peuple. oui, c’est le peuple qui a ammeneé finalement à penser à vous afin de calmer la situation.
    saisissez cette force sinon vous trouverez le peuple sur votre chemin.
    félicitaion à Tertius Zongo, il a fait de son mieux.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 10:23, par tygoba En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Toutes nos félicitations. Nous espérons que les choses changeront et que certains ministres ne seront pas reconduits.
    Mr TIAO, le peuple burkinabé a besoin des dirigeants soucieux de son bien être.
    Quant on accepte un poste de responsabilité, la priorité est de servir le peuple "d’abord " et non sois même.
    Bon vent à toi.

    Répondre à ce message

    • Le 19 avril 2011 à 13:19, par godeille En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

      felicitation mr le premier ministre ;j’espere que vous aurez le champ libre pour composer votre gouverment .mefiez vous des amis du president et du petit president .
      pour les ambassades,c’est la faute du boss ;combien de retraités sont en poste alors que nous avions une jeunesse plus devouée et compétente.
      en tt cas le nettoyage doit etre general.
      bonne chance a nous tous. GOdEILLE

      Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 10:40, par Le REPORTER En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Bonjour à tous

    On jugera le maçon au pied du mur. Pour ce qui concerne les infos sur les malversations au niveau des ambassades, je suis intéressé par la question. Vous Pourriez me donner de plus amples informations sur mon adresse e-mail:alainzola@yahoo.fr.

    Le Reporter

    Répondre à ce message

    • Le 19 avril 2011 à 14:54, par Gnintassa En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

      Toutes mes félicitations au nouveau premier ministre. Un seul conseil : vous avez été chosi par le PF qui vous connais assez bien, sur la base de vos valeurs intrinsèques. Restez vous même et vous allez réussir.
      Mes félicitations également au PM sortant qui aura marqué de façon indélibile son passage à la primature.

      Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 13:19, par MCMLXXXIX En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Le PF doit dissoudre l hemicycle aussi

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 15:14, par Kojas En réponse à : Il faut dissoudre l’assemblé nationale

    Tout est pourri dans le systeme de Blaise.On doit chasser ces députés et faire sang neuf pour un nouveau départ.Dans tous les cas on est vigilant.ON va tous les degager

    Répondre à ce message

    • Le 19 avril 2011 à 20:14, par franky En réponse à : Il faut dissoudre l’assemblé nationale

      Mon gars c est pas tous des pourris ces députés dont tu parles...On a just k a trier ..y en a ki essaient d faire bien leur jobs, mais si le pouvoir ne donne pas les moyens que veux tu ?

      Répondre à ce message

    • Le 23 juin 2012 à 09:32, par la Guerrière du sahel En réponse à : Il faut dissoudre l’assemblé nationale

      Que le C.D.P. laissent tous ceux qui ont affaire à la justice répondre de leurs actes et nous autres militants lui voueront respect . Protéger des BANDITS comme le Maire de Garango , ZOURE André n’augure RIEN de BON . Et POURQUOI pas le LIMOGEAGE du Maire ESCROC et sa bande de POURRI ( l’Affaire BOURA-GARANGO , dossier CRIMINEL TENUE SOUS SILENCE DEPUIS DES années . RENSEIGNEZ-VOUS sur l’INDIVIDU et vous CHANGEREZ d’avis .

      Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 15:37, par drissa En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Félicitations à l’amabassadeur Luc Adolphe Tiao ! C’est un bon début ! En ne faisant plus appel à un faucun, Blaise Compaoré semble faire preuve de sagesse. Il lui reste d’une part à laisser Tiao choisir librement ses ministres et d’autres part il lui reste également à procéder à un réaménagement interne au niveau même de ses collaborateurs immédiats ! Exit donc ces conseillers qui sont là depuis une vingtaine d’années ou ces collaborateurs retraités qui sont toujours maintenus à leurs postes et se goinfrent avec zèles au vu de tous. Vous avez besoin d’hommes neufs Monsieur le président autrement vous aurez de la difficulté à terminer votre mandat si vous ne faites les choses qu’à moitié !

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 15:50, par Aboubakar Sidik En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    J’ose croire que Blaise ne s’est pas trompé car à défaut d’un homme neutre je pense qu’il fallait nommer Salif DIALLO qui, à mon avis n’apprécie plus cette vision étriquée du CDP sur l’avenir de notre pays. Pour moi c’était l’homme de la situation pour les grandes réformes.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 15:54, par Mathilde En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Je préfère attendre de voir la composition du gouvernement pour juger, mais mon sentiment premier est que le PF a nommé un expert en communication à la tête du gouvernement pour mieux nous endormir. Et vu le parcours de M. Tiao, il me semble trop proche du cercle des mangeurs pour réellement apporter du changement. Néanmoins si c’est un patriote et qu’il est là pour travailler à trouver des solutions aux problèmes de la population (CORRUPTION, chomage, justice, santé, éducation, et j’en passe), nous le saurons très rapidement, et nous l’acclamerons. Bon courage !

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 15:59 En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Félicitations M. le Premier ministre.

    Je tiens à saluer l’homme. C’est déjà un bon signe que Blaise n’ait pas fait le choix d’un cacique du CDP, très marqué politiquement pour la primature.

    Cet homme à la tête du CSI devenu CSC, contrairement à d’autres présidents d’institutions trop souvent zêlés, à incarner et donner à son institution la carrure qu’il lui fallait, un certain degré d’indépendance à l’égard du politique : il ne s’est pas évertuer dans la censure pour faire plaisir à celui qui l’a nommé.

    A son poste d’ambassadeur, il a manifesté une ouverture et une certaine disponibilité à l’endroit de nos compatriotes. La mobilisation des dons et de la solidarité en faveur des sinistrés du 1er septembre fut une initiative fort louable.

    Je ne voudrais pas laisser croire que c’est un homme tout parfait. Mais reconnaissons-lui un certain nombre de qualité qui a priori le prédispose à agir avec efficacité en faveur d’une paix retrouvée.

    Tout dépendra surtout de la marge de manoeuvre qu’on lui permettra dans la formation du gouvernement - ça ne servirait à rien de changer la tête et de reconduire les mêmes ministres en majorité ou de lui imposer des gens qui ne servent à rien - et dans la conduite des affaires de l’Etat.

    Excellence, vous avez du pain sur la planche, mais nos prières vous accompagnent.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 17:27, par eclaire En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    ce n’est pas une question de personne mais un problème de système mis en place par blaise lui même qui fait souffrir notre peuple.on beau nommé le meilleur des premiers ministres au monde au Burkina ça ne va jamais changer les choses. je pense qu’il ne faut pas se cacher la face, le pouvoir actuel souffre de son système ; il faut qu’on ait le courage de le dire il faut que blaise et son groupe partent. on va souffrir certes mais on se reconstruira car il ne faut pas chercher à protéger celui là même qui est le problème. ce qui est sur tot ou tard il partira.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 17:29, par bent En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    A mon avis je dirais qu’il y a de bons conseils mais il y a aussi de mauvais conseilS. Dites vous bien que l’Armée n’est pas l’ennemi du peuple et vis versa. Et, si Monsieur Adophe se trompe ça serait tant pi pour lui et tout le peuple Burkinabé. Alors, notre armée doit resté conrageuse ? fier et digne. Et, j’inssite sur la dignité. Toute l’armée ne vole pas Messieurs. Je dirais pour clore mon propos qu’il a bien un malaise généralisé créé par les hommes politiques qui pensent que dieu les a destiné le pays, les biens, le pouvoir et la puissance. Si donc les uns mangent et les autres regardent qu’est ce qui restent. Trouver la force de sa politique pour renverser la situation dont certains pensent figée. Mon conseil beaucoup l’on bien compris. Ils sont au nombre de deux :
    - eviter la modification de l’article 37, pour succiter un espoir d’alternance ;
    - au président du Faso de renoncer à se représenter à la prochaine élection en 2015.
    Ainsi, Monsieur le Président du Faso, vous sortirer par la grande porte. BGABGO s’est fait entourer de mauvaises personnes qui n’ont fait que d’envenimer la vie politique en cote d’ivoire. Où est-il a nos jours. Ce sont les mêmes et semblables autour de vous. Laisser l’Armée menner ses revendications car vous avez le droit de grève. Que doivent’ils faire lorqu’il sont brimé sinon traités comme des riens ? Au lieu d’apaiser certains insulte, enfin ressaisisez vous pour un nouveau départ.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 17:29, par SIIDI En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    désolé cher monsieur ce que vous aviez dit est trop lourd pour Mr Luc car il n’est pas un élue du peuple au chiffrage universel voici ce que vous deviez dire !

    Monsieur le président,

    Permettez moi tout d’abord de saluer votre élection dans un Burkina ou les choses vont tres mal.
    Vous avez la possibilite d’ecrire votre nom dans l’histoire de notre tres cher pays.
    Le travail, c’est pas ce qui va vous manquez.

    Monsieur le président, ecoutez la voix du peuple qui demande un Burkina ou ya plus d’intouchable.
    Ecoutez la voix des Eleves et Etudiants qui demandent justice et qui sont en quete d’un model.
    Ecoutez la voix de nos valeureux commercants a qui on veux obliger a se meler dans le jeu politique et qui demande aussi Justice.
    Ecoutez la voix des magistrats, des enseignants, medecins et infirmiers, parents d’eleve qui demandent un Burkina Integre avec des Valeurs a defendre.
    Ecoutez la voix de ces familles endeuillees par une balle perdue.
    Ecoutez la voix de ce bebe qui a recu unz balle perdue.
    Ecoutez et voyez comment la tache est immense.
    Jamais le BF n’a vecu une situation de malaise aussi generalisee.
    Ne vous trompez pas la crise est profonde et tres serieuse. Si vous ecoutez les conseils dans les salons feutres et climatises, on vous dira que tout est sous contrôle jusqu’a ce que un communique lu a la RTB vous informe que votre gouvernement est dissout.

    Si vous n’avez pas les mains libres pour travailler on le saura.
    On ne veux plus de Maire qui se croit sur des terrains acquis.
    Faites attention aux discours de vos collaborateurs et de certains acteurs.
    La TDC, les frais d’enterement en etudes, les fils de ministre qui se baladent avec des milllions pendant que le peuple meurt de faim, sont entre autres des gouttes a surveiller pour ne pas faire deborder le vase.

    Monsieur le président, le peuple a besoin d’un gouvernement neuf ou le poste de ministre ne doit pas etre une fonction.
    Pas de place pour les ministres incompetents et pistonnes.

    On vous attends sur le terrain.

    Vous serez juger par vos actes ou par les actes qu’on vous obligera a poser.

    Le peuple est debout pour etre servi ou pour vous detruire. A vous le choix.

    Bon courage et Dieu vous eclaire a prendre des decisions courageuses

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 17:35 En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Plus de 30% des protégés du petit P... plus de 30% des protégés du grand P... plus de 15%, 10% etc. de qui sais-je encore. Que des technocrates qui savent qu’ils ou qu’elles ne sont pas protégés et qui savent qu’ils sont là pour servir et non pour se servir.
    Le Président doit songer à retirer les affaires aux mains du petit P.
    La paix est à ce prix sinon ça recommencera ! et plus de répit.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 17:36, par CaVaMal En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Désolé mais le problème n’est pas le changement de PM et d’ailleurs l’ancien PM n’a pas démérité.Le coeur du problème est bien le système qui est très corrompu de la tête jusqu’aux pieds.Nous ne voulons plus de ces ministres nommés à vie qui passent d’un poste à un autre,de ces DAF des ministères corrompus(au fait comme au Mali en les virant tous aussi comme les ministres).Que faire de tous ces cadres,députés et officiers corrompus ?Au clair,il faut tout balayer car on aspire à un sang neuf avec un pays vraiment intègre,honnête car il est anormal qu’une minorité nargue le peuple avec le vol de l’argent de ce même peuple.C’est de l’indécence et même de la foutaise

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 19:18, par marcos En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Du courage et surtout de la vigilance.Il ya certains de ces ministres qu’il faut même pas leur confier un poste de chef de service

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 19:22, par Burkine biiga En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    L ’Etat vol la Nation !
    Le peuple aussi vol la Nation !
    le chef ki vol, a tout les échelon du service on vol, jusk’au chauffeur ki vol les bon d’essence.
    pendant la casse des militaires , certain de nos cher citoyeen étai de la parti également dans ses pillage,Bref c est pour dire que même le peuple vol la Nation, a tt les échelon ca se répercute.

    Demandons tout simplement de nouvell tete, de nouveau dirigeant, on es fatigué des meme gens qui tourne dans tous les poste, des ministres dont la ligne de conduite est a revoir mais qui sont k mm o gouvernement parckil se sont repenti ! arretez !
    Nous voulons des gens compétents, qui ont quelque chose a apporter au pays !
    Je n’accuse personne de voleur, nous voulons tous la Nation, le pouvoir vol , meme le peuple vol la Nation.
    si le pouvoir refuse d’ouvrir ses porte c’est simple, ne votez plus CDP et tt est fini, si vous ne votez pas la même tete le corp changera c tellement simple !

    mes respect au nouveau PM apporter nous un air nouveau, vivement de voir vos ministres choisis !

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 19:29, par m’wala En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Félicitations Monsieur TIAO,

    Ce n’est nulement une promotion, votre nomination au poste de PM. Blaise vous a appelé pour résoudre les problèmes des burkinabè et Dieu sait combien ils pèsent sur leur dos.

    Beaucoup de conseils vous sont donnés. De bons et des mauvais, mais ouvrez l’oeil et surtout le bon.

    Vous êtes communicateur, journaliste. Lisez vous-même tous les journaux, c’est là que vous trouverez les complaintes de votre peuple et non les résumés et la revue de presse que va vous faire votre service de communication.

    Diminuez de façon drastique le train de vie de l’état. Pas de fastes. Les celebrations de l’indépendance machin... arrêtez ça. Une simple "prise d’armes" suffit. Voyez tous les investissement à perte qui ont été faits depuis FADA.

    Le Burkina n’a pas besoins de 40 ministres pour se développer, au contraire. Mais vous vous n’avez persone à récompenser, c’est sûr que vous reduirez leur nombre.

    Eviter les projets dont la réalisation est un gouffre financier (exemple ZACA)

    Sachez que le peuple a priori vous fait confiance. A vous de continuer à la mériter.

    Bonne chance .

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 19:34 En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    je suis surpris que beaucoup s’accordent à demander le changement du Système de gouvernance en souhaitant le départ des uns et des autres sauf le départ de ces "bergers" de bétails électoraux que sont devenus nos chefs coutumiers !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 19:40, par nabuchodonosor En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Voici le gouvernement que je vous propose mais qui peut être amélioré !
    Premier ministère
    1- Ministère des affaires étrangères et de la coopération régionale
    2- Ministère de l’économie, des finances et de la prospective
    3- Ministère du développement rural (agriculture, hydraulique, ressources halieutiques, et ressources animales)
    4- Ministère de la justice et des droits humains
    5- Ministère de l’éducation nationale (enseignement de base, secondaire)
    6- Ministère de la fonction publique et de la réforme de l’état
    7- Ministère des postes et des autres TIC
    8- Ministère de la communication et du tourisme
    9- Ministère de l’action sociale et de la promotion de la femme
    10- Ministère des sports et de la culture
    11- Ministère de l’intérieur et des collectivités
    12- Ministère des infrastructures, de l’habitat et des transports
    13- Ministère du commerce et de l’industrie
    14- Ministère de l’emploi, de la jeunesse, de la formation technique et professionnelle
    15- Ministère des mines, des carrières et de l’énergie
    16- Ministère de la santé et de la famille
    17- Ministère de la défense nationale
    18- Ministère de la sécurité et du civisme
    19- Ministère du travail et de la sécurité sociale
    20- Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche

    NB : Certains ministères pourraient être trop lourds à gérer par une seule personne. Dans ce cas, on peut créer des Secrétariats d’Etat chargé de questions spécifiques.
    Ex : Secrétariat d’Etat chargé de l’agriculture ou des ressources animales, etc.
    Ex : Secrétariat d’Etat chargé de la promotion de la femme

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 19:58 En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Bonsoir à tous !

    Un PM ne fera que le travail d’un PM. Adressez vous plutôt au PF. Mais je crois qu’il a compris le cri du peuple.
    On attend donc la reponse.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 20:27, par corbbo En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Un specialiste de la communication pour la primature ?Pas mal.Mais il n’a jamais ete assez critique envers le systeme politique en place.J’aurais prefere voir un representant de l’opposition a la tete du gouvernement.Cela aurait ete une maniere de relativiser le score a la sovietique des presidentielles.Un Premier Ministre tres conformiste n’est surtout pas le remede au malaise social.Le comble serait de reconduire la meme equipe avec le meme NOMBRE.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 21:54 En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Un copier coller de l’idée de nabuchodonosor mais à ma sauce

    1- Ministère des affaires étrangères et de la coopération
    2- Ministère de l’économie, des finances et de la prospective
    3- Ministère du développement rural (agriculture, hydraulique, ressources halieutiques, et ressources animales)
    4- Ministère de la justice et des droits humains
    5- Ministère de l’éducation nationale (enseignement de base, secondaire)
    6- Ministère de la fonction publique.
    7- Ministère des postes et des autres TIC
    8- Ministère de la communication et du tourisme
    9- Ministère de l’action sociale et de la promotion de la femme
    10- Ministère des sports et de la culture
    11- Ministère de l’intérieur et de l’ADMINISTRATION TERRITORIALE
    12- Ministère des infrastructures,et des transports
    13- Ministère du commerce, de l’industrie ET DES MINES
    14- Ministère de l’emploi, de la jeunesse, de la formation technique et professionnelle
    15- Ministère du DÉVELOPPEMENT et de l’énergie ( je pense énergie solaire partout)
    16- Ministère de la santé et de la famille
    17- Ministère de la défense, DE LA SECURITE (( Fusion ministère de la défense : l’armée ne sert plus à la défense du territoire. Renforcement Gendarmerie et Police))
    18- Ministère du travail et de la sécurité sociale
    19- Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche

    merci nabuch

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 22:49, par Math En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Oui c’est le Burkina émergent de Blaise. En fait nous n’avons pas besoin d’un changement de premier ministre. Je n’ai rien contre. Le problème est plus profond que ça. Les gens sont etouffés de ce regime. Y’en a marre. Tout le monde rêve d’un changement, même beaucoup du regime le pense bas.
    Zongo a fait ce qu’il pouvait, mais que voulez vous si on a les mains et les pieds liés.....suivez mon regard

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2011 à 23:10 En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    A voir le nombre de premiers ministres sacrifiés sur l’autel de notre democratie, je crains que le probleme ne soit pas une question de personne ou de competence. Le systeme en place doit profondement etre remis en cause.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2011 à 01:07, par burkinbiga En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Le president est entrain de faire une diversion mes chers amis. dissoudre le gouvernement ne changera rien au probleme. le probleme est beaucoup plus profond. il faut se demander pourquoi les manifestants s’en prennent toujours aux symbols forts du partie au pouvoir ? ce quand meme etrange que cela arrive dans un pays ou le president vient d’etre elu a plus de 80%. plus de 24 ans au pouvoir et ce qoui vous attendez encore de ce monsieur ? un miracle ou quoi ? du courage a mon peuple et j’espere que vous aller comprendre qu’il faut ouvrir l’oeil et demander un serieux changement.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2011 à 08:24, par Pedrosero En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    blaise doit partir maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2011 à 10:31, par victor En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Monsieur Luc Adolphe TIAO est bien courageux d’accepter le poste de Premier ministre du Burkina Faso par ces temps qui courent.
    Je lui souhaite beaucoup de courage. Cependant, je voudrais lui suggérer de ne pas se tromper et prendre l’ombre pour la proie. Les évènements de ces derniers jours ne sont que les conséquences de l’impunité, de la corruption, du népotisme et de bien d’autres maux que le Burkina a longtemps combattus mais que les gouvernements successifs ont laissé exploser et même érigés en modèle. Le vrai combat dis-je, c’est la lutte contre les maux ci-dessus cités.
    Du Courage Luc, car tes ennemis seront là où tu t’y attends le moins.

    Répondre à ce message

    • Le 20 avril 2011 à 14:24, par Marie En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

      je voulais faire une suggestion au tout-nouveau premier ministre. SVP, ramenez Monsieur Djibrill bassolet aux affaires étrangères car nous le regrettons. En un an de fonction il a laissé des empreintes positives dans ce ministère et tous les agents s’es souviennent.

      Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2011 à 17:43, par MBP En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    je ne comprend a tout ce tintamare qui est fait a chaque nommination de premier ministre. un 1er ministre n’est pas elu mais nommé par le president seul responsable devant le peuple qui la elu, si encore le 1er ministre etait nommé par les deputés je peux comprendre. juste pour dire que la solution a la crise ne se trouve pas dans le changement d’un 1er ministre.le president est le probleme il est donc la solution
    merci

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2011 à 18:22 En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    je pense que les gens ne sont pas objectif , chaque chose à son temps 2015 est tjrs loin, cherchons des solutions aux problèmes d’abord ensuite on verra le reste au temps opportun je pense que la plus part sont aigri, je pense que chaque burkinabe doit se battre, le president ne peut pas tout faire .

    Répondre à ce message

    • Le 20 avril 2011 à 23:15, par isaac En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

      les Burkinabes n’ont jamais demander le president de faire quelque choses pour eux et le president n’a rien fait pour les burkinbes !! moi j’en ai marre de ce merde regime qui nous bloque partout dans le monde entier.
      nous demanfons seulement la liberté’ c’est la merde tu sais ???

      Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2011 à 11:53 En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Je crois sincèrement qu’il ne s’agit pas seulement de "panser" le Burkina avec un PM, il faut repenser le système !

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2013 à 01:39, par vivi En réponse à : Burkina Faso : Luc Adolphe Tiao, nouveau Premier ministre

    Très bonne parcours

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Insurrection populaire d’octobre 2014 : Luc Adolphe TIAO à la MACO
Discours de Tiao sur la situation de la nation : Des citoyens attendent davantage du gouvernement
Discours sur la situation de la nation : Luc Adolphe Tiao entre félicitations et remise en cause de légitimité
Discours sur la situation de la nation du Premier ministre Luc Adolphe TIAO du 3 avril 2014
Beyon Luc Adolphe Tiao, premier ministre du Burkina Faso, « une démocratie qui marche bien » (2/2)
Beyon Luc Adolphe Tiao, premier ministre du Burkina Faso, « une démocratie qui marche bien » (1/2)
Luc Adolphe Tiao : « Le vrai problème au Burkina c’est que nous n’avons pas de vraies entreprises performantes, capables de réaliser des travaux de grande échelle et de grande qualité ».
TIAO A L’ASSEMBLEE NATIONALE : Attaques de l’opposition, réplique de la majorité
ETAT DE LA NATION : ‘’RAS’’ pour les uns, déception pour les autres
Discours sur la situation de la Nation : Luc Adolphe Tiao note d’appréciables performances engrangées en 2012
Discours sur la Situation de la nation en 2012 selon Luc Adolphe TIAO : L’intégralité du document
Communiqué de presse : Luc Adolphe Tiao attendu à l’Assemblée nationale le 4 avril 2013 pour la présentation de la situation de la Nation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés