Exposition d’art plastique : Ni Simon, ni Blaise à Bobo

jeudi 14 avril 2011 à 02h20min

Depuis le vendredi 3 avril 2011, se tient l’exposition « Ni Simon, ni Blaise, les autres caricatures de Damien Glez, à l’institut français(CCF) de Bobo-Dioulasso. Plusieurs caricatures déjà publié dans le journal du jeudi, et dans d’autres journaux internationaux, très professionnelles attendent le public bobolais jusqu’au samedi 16 avril. Une vente aux enchères va clore cette exposition, et les fonds récoltés seront destinés à un orphelinat.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Dessinateur de presse franco-burkinabè depuis vingt ans plus particulièrement au Journal du Jeudi(JJ) édité à Ouagadougou, Damien est par ailleurs le directeur de publication délégué dudit journal. Ce franco-burkinabé travaille également dans quelques journaux étrangers à distance notamment en Italie, au Pays-Bas, en France et aux Etats-Unis.

En effet, Cette exposition, selon son auteur est en quelque sorte itinérante. Elle a débuté à Ouagadougou à l’institut Goethe, de janvier à mars. L’idée s’est ensuite imposée de la déplacer à Bobo-Dioulasso qui est une capitale culturelle incontournable. « La directrice de l’institut français de Bobo, Christine Malare/Pene a souhaité accueillir ces dessins », souligne le dessinateur. Dans la soirée du 3 avril donc, l’institut français a accueilli un monde amoureux du dessin venu découvrir « Ni Simon, ni Blaise, les autres caricatures de Damien ». Expatriés et nationaux, tous ont été éblouis par ces œuvres qui parlent du monde arabe, des USA ou encore de l’Europe. « C’est vraiment magnifique ! », s’est exclamé un visiteur. C’est pourquoi, Damien Glez espère que la vente aux enchères fera venir beaucoup d’acquéreurs pour le bien d’un orphélinat.

A la question de savoir pourquoi, cette exposition sur les autress et pas sur Simon et Blaise, le dessinateur dira que le concept de l’exposition "Ni Simon ni Blaise" est né dans l’esprit du docteur Peter Stepan, le directeur du Goethe institut. « Le public burkinabè qui lit JJ est très habitué à mes caricatures sur ces deux personnalités burkinabè. Il fallait donc lui faire découvrir ce qu’il n’a pas l’occasion de voir, c’est-à-dire des dessins internationaux. Et puis on peut voir dans ce concept un clin d’œil aux dirigeants, une manière de leur dire qu’on peut se passer d’eux... », a-t-il expliqué.

Damien Glez dessine depuis plus de 20 ans et n’a jamais pensé à exposer son art. Il a fallu la demande d’une institution pour qu’il le fasse. Cela, parce que dit-il « Les dessinateurs sont des gens timides et qui font un travail très solitaire, toujours le nez dans le papier ». Ne tenant qu’à lui, il n’aurait jamais osé proposer ou demander une exposition à un Centre. « C’est parce que le Goethe Institut me l’a proposée que je suis sorti de ma coquille », confie-t-il. A cet effet, de l’avis de Glez, les amoureux de dessin pourraient s’attendre à d’autres expositions sur Blaise et Simon ou même sur d’autres personnalités.

Car selon lui, tout est possible. Il poursuit en disant qu’en tant qu’artiste, il n’organise pas lui-même des expositions. Mais il confie tout de même qu’il se pourrait qu’un projet collectif rassemble plusieurs dessinateurs vers le mois de septembre. L’idée attend d’être confirmée.
.

Damien Glez est dessinateur de presse, auteur du comic strip « Divine comedy », directeur de publication délégué de l’hebdomadaire "Journal du Jeudi", enseignant à l’Université de Ouagadougou, scénariste télé, membre de la Fondation « Cartooning for peace ». Ses dessins sont publiés dans plusieurs journaux nationaux et internationaux. Notons que plusieurs de ses œuvres ont été exposées dans beaucoup de pays d’Europe, d’Afrique et aux Etats-Unis.

Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés