Accidents sur la rue de l’Union européenne : Le face à face entre les maires et les riverains

mercredi 13 avril 2011 à 02h55min

Hier mardi 12 avril 2011, les riverains de la rue de l’Union européenne de la ville de Bobo-Dioulasso (le boulevard, entrée route de Ouaga) ont été reçus par le maire El hadj Salia Sanou et les trois maires des arrondissements de la cité.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Suite à des rumeurs faisant cas d’une éventuelle marche de protestation des riverains de la rue de l’Union européenne, les autorités municipales ont rencontré les représentants des riverains de la rue de l’Union européenne. La rencontre a été initiée dans le but de mieux informer les riverains sur les démarches entreprises pour que ladite rue soit éclairée. En effet, suite à la fréquence des accidents sur cette rue, des riverains ont lié la situation à l’absence d’éclairage. Pour se faire entendre, des résidants ou des travailleurs en service sur les lieux auraient décidé d’une marche de protestation ce mardi 12 avril 2011.

Informée de cette situation, la mairie a rendu compte aux représentants des riverains des démarches entreprises pour éclairer cette rue. Pour ce qui est de la marche de protestation, les représentants des riverains disent n’avoir pas été associés à une telle initiative. Pour Alassane Tiendrébéogo, président des jeunes commerçants, transporteurs, vendeurs et ambulants du carrefour, « ce sont des gens malintentionnés qui voulaient semer le désordre au niveau du carrefour. Dieu merci, leur volonté n’a pas été concrétisée. Ils expliqueraient leur mouvement par la fréquence des accidents sur les lieux, faute d’éclairage. Nous avons souhaité que la rue soit éclairée, non sans reconnaître que même dans la journée, il peut y avoir des accidents ».

Le maire de la commune a rassuré ses interlocuteurs de ce que la rue sera éclairée. Il a pour ce faire expliqué les différentes négociations engagées pour que des lampadaires soient installés sur ladite rue. Les riverains ont souhaité que les démarches puissent aboutir le plus tôt possible pour le bonheur des populations. Ils ont profité de la rencontre, interpeller l’autorité municipale sur le bitumage de la rue Nelson Mandela. Avant de quitter la salle de réunions de la mairie de Bobo-Dioulasso où a eu lieu la rencontre, les riverains ont promis de porter l’information à la connaissance de leur entourage afin d’éviter des marches inutiles.

Juste après, le maire a rencontré la coordination des commerçants de la cité. Initiée par les commerçants eux-mêmes, cette rencontre leur a permis de soumettre un certain nombre de doléances au maire de la commune et ceux des arrondissements. Sans leur promettre des solutions magiques, le maire s’est engagé à examiner les doléances avant de se prononcer les jours à venir. Les doléances sont entre autres, la construction des marchés de certains secteurs de la ville, des fontaines publiques, la salubrité, des fonds d’appui…

Souro DAO

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés