Education aux droits humains en Afrique : Des acteurs se mobilisent

mardi 5 avril 2011 à 01h51min

Créé en janvier dernier, le réseau éducation aux droits humains est un regroupement de 15 activistes bénévoles représentant diverses structures engagées dans la promotion des droits humains à travers le Projet Education aux droits humains en Afrique (PEDHA). Le présent projet est piloté au Burkina Faso par la section locale d’amnesty international et s’emploie à déployer des ressources là où elles auront le maximum d’impacts sur les populations. Les responsables ont animé à ce sujet un point de presse. c’était le 12 mars dernier à la caisse générale de péréquation.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Selon Alassane Kéré président du Réseau éducation aux droits humains (REDH), le réseau a pour missions essentielles de contribuer à la diffusion et à la vulgarisation des textes relatifs aux droits humains, d’accroître le niveau de compréhension des populations sur les droits par la promotion des valeurs universelles des droits humains dans nos communautés, de renforcer la protection des groupes sociaux les plus vulnérables par la sensibilisation, l’information et l’éducation aux droits humains,etc.

C’est dans cette dynamique que des microprojets dont les thèmes portaient par exemple sur « la promotion des droits des filles mères et des filles enceintes à Tabtenga », « la lutte contre la déperdition scolaire des filles à Fada Ngourma » ont été exécutés dans onze (11) provinces issues de sept (07) régions administratives du Burkina Faso. « Sur une prévision de 14 261 « sujets » à sensibiliser, les microprojets ont directement touché 16 265 personnes au Burkina Faso soit un taux de 114,05% » a laissé entendre Alassane Kéré président du REDH. Toujours selon les initiateurs du point de presse, plusieurs méthodes ont été utilisées pour une appréhension efficiente des thèmes des microprojets par les populations cibles.

C’est ainsi que ces microprojets se sont déroulés à travers des causeries débats et éducatives, des ateliers de formation, du théâtre forum, etc. le bureau exécutif composé de cinq membres entend poursuivre sa campagne de promotion et de sensibilisation à l’éducation aux droits humains dans les tous prochains jours.

N. Bayili,

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés