Casses et incendies : Camarades, sachons raison garder

lundi 4 avril 2011 à 01h07min

Paix à l’âme de Justin Zongo et puisse la terre libre de son Burkina natal lui être légère. Mais pour longtemps encore, le pays dit des hommes intègres tremblera à la simple évocation du nom de ce jeune lycéen de Koudougou, la vieille ville, dont la mort suspecte le 20 février 2011 vient s’ajouter à la kyrielle de dossiers pendants de la IVe République.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Car dès ce samedi 08 avril, les organisations de la société civile battront le pavé contre la vie chère et contre l’impunité. En République, y a-t-il pour elles plus légitime que de monter sur ses ergots pour rappeler l’autorité à l’ordre ?

Alors, militantes et militants, sympathisantes et sympathisants, camarades, marchons, crions haut et fort notre ras-le-bol ainsi que nous l’autorise la loi ; crachons nos vérités à nos gouvernants afin qu’à jamais plus rien ne soit comme avant. Oui, marchons, manifestons dans les règles de l’art ; sans casser et sans brûler pour ne point être comptables de l’effondrement socio-économique de notre cher Faso.

Oui, il est des bunkers en ville et en campagne qui puent la corruption pendant que leurs proprios suent l’impunité mais, hélas, après les avoir réduits en cendres nous nous tournerons vers nos cases ancestrales, car il n’est point de sorcier qu’on ne puisse soupçonner, accuser et dont on ne puisse réclamer le scalp dans nos contrées ;

Mille fois oui, les gouvernorats, les mairies et autres commissariats de police constituent des symboles de l’Etat mais, patrimoine national, sachons éviter dans notre quête de justice de les mettre à sac pour ne pas avoir à dire demain : “Si nous savions”.

Nous voici, à ce propos, à la veille des examens et concours, plus long encore sera le chemin de croix pour le dépôt de nos dossiers de candidatures. Et si jamais l’Etat venait à perdre toute mémoire ? Pensons-y, camarades.

L’Observateur Paalga

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés