Santé animale : Désormais, un vaccin contre la maladie de Newcastle

vendredi 1er avril 2011 à 03h31min

Le ministre des Ressources animales a lancé le Vaccin pour le contrôle des maladies animales négligées en Afrique(VACNADA), le jeudi 31 mars 2011 à Gonsé, dans le département de Saaba, à une trentaine de kilomètres à l’Est de Ouagadougou. Les producteurs et productrices de volailles au Burkina Faso (du moins pour certaines zones-cibles) pourront améliorer leurs revenus.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Ils ont désormais un vaccin pour prévenir certaines pathologies du cheptel aviaire. En effet, le jeudi 31 mars 2011 à Gonsé, à environ 25 kilomètres à l’Est de la capitale burkinabè, le ministre des Ressources animales, Sékou Bâ a procédé au lancement du projet Vaccin pour le contrôle des maladies animales négligées en Afrique (VACNADA). Il s’agit d’un projet présent dans 24 pays africains dont quatre de la sous-région : Bénin, Burkina Faso, Ghana et Mali.

Le vaccin va permettre de lutter contre la maladie de Newcastle, dans les régions du Centre et du Centre-Ouest du Burkina Faso. Quatorze(14) communes rurales réparties dans les provinces du Boulkiemdé, du Kadiogo et du Sanguié sont concernées.

Le projet vise à réduire à au moins 50%, le taux de morbidité et de mortalité de la volaille, dans les zones ciblées.

Il permet également, de protéger deux millions et demi de volailles contre la maladie de Newcastle. Grâce au projet, 50 agents vétérinaires et 20 agents de laboratoire des localités concernées, verront augmenter leur capacité diagnostique et clinique par des formations.

A entendre le ministre des Ressources animales, le protocole d’entente pour l’exécution du projet a été signé le 29 septembre 2010 pour une durée de treize mois.

« La part de la subvention accordée au Burkina Faso pour le fonctionnement du projet se chiffre à 190 817 891 FCFA », a-t-il souligné. En contrepartie, le pays fournit le matériel roulant, les locaux ainsi qu’une partie de la chaîne de froid et de personnel.

Le projet Vaccin pour le contrôle des maladies animales négligées en Afrique (VACNADA) est une initiative du Bureau interafricain des ressources animales (BIRA/UA) dont le siège est à Nairobie au Kenya.

A la cérémonie de lancement, le représentant du directeur du BIRA/UA, docteur Mamadou Niang a reconnu que l’aviculture rurale est une composante essentielle pour les revenus des populations rurales. Pour lui, en améliorant la santé du cheptel aviaire dans les zones-cibles, l’on contribue à l’augmentation des revenus des producteurs.

Une aubaine pour les bénéficiaires

Un avis partagé par le ministre Sékou Bâ. Les deux intervenants ont reconnu que le délai d’exécution du projet (13 mois) est relativement court et son faible niveau de financement.

Dr Niang dit compter sur l’abnégation des différents acteurs burkinabè et leur implication effective pour la réussite du projet.

De son côté, le ministre a précisé que malgré le faible niveau de financement du projet, son exécution contribuera à la mise en œuvre de la politique nationale de l’aviculture au Burkina Faso.

A ce propos, M. Bâ a invité tous les acteurs et tous les bénéficiaires du projet, à « travailler avec sérieux pour son succès afin d’étendre son impact à l’ensemble du pays ». Il a associé, à son invitation, les partenaires techniques et financiers pour que ceux-ci continuent d’accompagner le pays dans sa politique de l’élevage. Une remise symbolique de matériel a mis fin à la cérémonie de lancement du projet VACNADA. Le don est constitué de matériel roulant et de matériel de froid (frigos, glacières…).

Alban KINI (alban_kini@yahoo.fr)

Sidwaya

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés