Bobo-Dioulasso : Enterrée et exhumée pour erreur d’identification

mardi 29 mars 2011 à 02h48min

En Afrique dont au Burkina, les morts méritent toujours beaucoup d’égard et de considération avant qu’ils ne soient accompagnés à leur dernière demeure. Certaines familles ne lésinent pas sur les moyens pour assurer une sépulture digne de ce nom à leur disparu.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Aujourd’hui, conduire un défunt à sa dernière demeure constitue l’ultime hommage que les vivants ont toujours voulu rendre à leur parent, ami ou connaissance disparus. C’était la raison de la mobilisation de la famille T. hier matin devant la morgue de l’hôpital Souro-Sanou de Bobo-Dioulasso.

Partis pour l’enlèvement du corps de leur fille décédée 48 heures plutôt, les nombreux parents auront la désagréable surprise de constater que leur mort avait disparu des tiroirs de la chambre froide.

Tous les regards étaient désormais tournés vers les agents de l’hôpital : du médecin qui a constaté le décès jusqu’aux employés de la morgue chargés de l’enregistrement ou de la délivrance des corps en passant par les brancardiers.

Mais on ne tardera pas à situer les responsabilités et le principal mis en cause dans cette affaire serait le gardien de la morgue. « C’est lui qui a livré le corps par erreur parce que ne sachant ni lire ni écrire.

Mais je crois que la faute incombe aussi à ceux qui étaient venus pour l’enlèvement de leur parent décédé parce qu’ils n’auraient pas pris toutes les précautions pour l’identification du corps », a laissé entendre un agent de l’hôpital.

Saisi de l’affaire, le procureur décidera alors de l’exhumation du corps hier en fin de matinée en présence des deux parties (les vrais parents du défunt et ceux qui l’avaient enterré par erreur) et de la police.

Ce qui fut fait sans trop de difficultés, et le corps tant recherché et inhumé au cimetière sis route de Dédougou fut exhumé puis conduit cette fois au cimetière municipal pour une seconde inhumation par les vrais parents de la défunte ;

une situation pour le moins déplorable pour certains membres de la famille du disparu, lesquels ont dénoncé dans la foulée le manque de professionnalisme des agents de la morgue de l’hôpital Souro-Sanou qui, chargés de la gestion des cadavres, ne seraient pas à leur première bévue du genre.

JAK

L’Observateur Paalga

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 29 mars 2011 à 10:49
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Enterrée et exhumée pour erreur d’identification

    Aïe ! Je suis sincèrement désolée pour cette famille ! Etre obligé d’exhumer un corps et de l’hunimer de nouveau ! Hé agents de l’hôpital et autres, pourquoi pareilles erreurs ! C’est à l’administration de l’hôpital de mettre en place un système de gestion sérieux. Ceux qui ont accepté un corps qui n’est pas le sien aussi, ne sont pas innocents. On peut tout de même reconnaître le corps de son parent, même dans les cas d’accident grave. Une marque, un symbole, ou un signe peuvent aider à distinguer un corps. Même devant la mort on est malhonnête ! Que Dieu nous aide !

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2011 à 11:00, par La Déesse
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Enterrée et exhumée pour erreur d’identification

    Que chacun cultive en lui le goût du travail bien fait toujours et toujours. Ce n’est qu’à ce prix seulement que nous serons à l’abri d’éventuelles bévues du genre.

    Que de douleur pour la famille de la disparue. Que le tout puissant apaise vos coeurs et accueille la défunte dans son royaume

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés