Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

vendredi 25 mars 2011 à 03h00min

Les magistrats, les avocats, les greffiers et les agents du ministère de la Justice sont choqués par les dégâts causés par la soldatesque dans leurs locaux et en ville et par la libération des cinq militaires condamnés. Dans cette déclaration commune, les trois syndicats appellent à un arrêt des activités dans toutes les administrations judiciaires et exigent, entre autres, que des excuses publiques soient présentées au pouvoir judiciaire et la réincarcération immédiate des bidasses.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

“Dans la nuit du 22 au 23 mars 2011, des coups de feu ont retenti pendant plusieurs heures à Ouagadougou, notamment en provenance du camp Lamizana, du camp Guillaume et du camp situé sur la route de Pô. Ces coups sont allés en s’intensifiant et en convergeant vers le centre de la ville avec pour cible principale le palais de justice. Dans la matinée du mercredi 23 mars, les premiers constats faisaient état de boutiques pillées, de stations d’essence vandalisées etc. Au palais de justice, les locaux ont été violés et les dégâts énormes. Les salles d’audience n°2 et n°2 ont été saccagées, les bancs et chaises ont été cassés, des vitres cassées, un bureau défoncé, les tiroirs fouillés.

Les vitres du bâtiment de la maison de l’Avocat ont également été endommagées. Des douilles de balles réelles ont été retrouvées par terre. Il ressort du communiqué du ministre de la Défense et des Anciens combattants que ces actes sont le fait d’un groupe de militaires qui s’est indigné de la condamnation de cinq des leurs par le Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou à l’audience du 22 mars 2011. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Le 22 février 2011, le Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou a connu d’un dossier dans lequel cinq (05) militaires étaient poursuivis pour outrage public à la pudeur et vol. Les faits de l’espèce révèlent que courant mois de février 2011, les cinq (5) militaires en question, soupçonnant un citoyen de faire la cour à la concubine de l’un d’entre eux, se sont coalisés pour lui donner, selon leurs termes, une correction, et ce faisant, ils lui ont assené des coups, l’ont obligé à se prosterner devant eux pour implorer leur clémence, l’ont contraint à boire l’eau d’un puits perdu.

Par la suite, ils l’ont déshabillé et contraint à aller rejoindre tout nu sa monture, qu’ils avaient pris le soin de mettre au milieu de la voie, de la mettre en marche et partir comme tel à la maison. Il était quatorze heures. Interdiction lui a été faite d’emprunter les rues de quartiers communément appelées « six mètres ». La victime faisant chemin est entrée dans une cour pour solliciter des vêtements. Là encore les cinq militaires ont accouru et l’ont obligé à s’en aller dans son état dénudé sous la huée de témoins involontaires. Le même soir, deux d’entre eux se sont rendus à son lieu de travail et y ont déposé ses effets d’habillement auprès des vigiles.

La victime a été également dépossédée de ses documents administratifs et de la somme de cinquante (50 000) mille francs CFA. Statuant sur ces faits et après un débat contradictoire, le dossier a été mis en délibéré pour le 22 mars 2011 pour que la décision soit prononcée. A cette audience, les cinq (05) militaires ont été reconnus coupables des faits d’outrage publique à la pudeur, vol, complicité d’outrage publique à la pudeur, complicité de vol. En répression, ils ont été condamnés à des peines allant de douze (12) mois ferme pour quatre d’entre eux à quinze (15) mois ferme pour le dernier et à des dommages intérêts de trois (03) millions environ.

Les syndicats du secteur de la justice appellent l’opinion publique nationale et internationale à analyser l’action des militaires avec moins de passion. En effet, au-delà de la question de l’impunité ambiante qui est très souvent réservée à certaines catégories professionnelles ou sociales et de tous les maux de la justice burkinabè (corruption, manque d’indépendance, lenteur pour certains dossiers et célérité pour d’autres, etc.), lesquels maux sont combattus et dénoncés par les syndicats de la magistrature, les actes des militaires posent un certain nombre de problèmes que l’opinion doit cerner.

Il est à rappeler que dans un Etat de droit, nul n’est au-dessus de la loi, y compris l’Etat lui-même et le juge, qui peuvent se voir condamnés pour leurs manquements à la loi. Il ne revient donc pas à une catégorie professionnelle, soit-elle armée, de se rebeller contre le traitement des dossiers de justice concernant certains de ses membres à travers les moyens sus-décris. Qu’adviendrait-il si chaque couche socioprofessionnelle devait recourir à des actes du genre pour protester contre les décisions judiciaires ?

Au regard de la gravité des évènements, les magistrats, le personnel judiciaire et les avocats regroupés au sein du Syndicat des avocats du Burkina Faso, en leur qualité de travailleurs de la justice, se sentent énormément en insécurité sur leur lieu de travail et refusent d’être les moutons du sacrifice. C’est pourquoi ils ont décidé de la cessation immédiate de toutes les activités juridictionnelles dans toutes les juridictions, et ce, sur toute l’étendue du territoire national, jusqu’à nouvel ordre. Dans la même logique et dans leur principe de défense de l’indépendance de la magistrature, les syndicats soussignés :

• dénoncent la gestion de la situation par les autorités à travers le communiqué du ministre de la Défense et des Anciens combattants qui ne fait nullement allusion aux dégâts causés au palais de justice, pourtant la cible première des militaires ;

• dénoncent la libération des cinq militaires condamnés par une décision de justice et exigent leur réintégration, non à la Maison d’arrêt et de correction des armées mais à la Maison d’arrêt et correction de Ouagadougou (MACO), conformément au mandat de dépôt délivré contre chacun d’eux.

Ils exigent, pour la reprise des activités juridictionnelles sur toute l’étendue du territoire, ce qui suit :
- la réintégration immédiate et sans condition des militaires condamnés le 22 mars 2011 sur décision de justice à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou. A défaut, les autres détenus seront en droit d’attendre de l’Etat qu’ils soient également libérés ;
- la réhabilitation des locaux saccagés des juridictions ;
- la prise de mesures urgentes pour sécuriser les magistrats et le personnel judiciaire ainsi que les palais de justice ;
- l’ouverture sans délai de discussions sur la situation sécuritaire des magistrats et du personnel judiciaire ;
- la présentation d’excuses publiques au pouvoir judiciaire ;
- la sanction des auteurs de toutes les attaques survenues dans la nuit du 22 au 23 mars 2011.

Les points ci-dessus cités sont la condition sine qua non à la reprise sereine de l’activité juridictionnelle. Les syndicats soussignés interpellent le président du Conseil supérieur de la magistrature relativement à la remise en cause de l’indépendance du pouvoir judiciaire et la sécurité de ses acteurs.

Fait à Ouagadougou, le 24 mars 2011

Ont signé :

Pour les Syndicats de magistrats :

SAMAB
Antoine S. Kaboré
Secrétaire à l’organisation

SBM
Bessolè René Bagoro
Secrétaire général

SMB
Christophe Compaoré

Secrétaire général

Pour les Syndicats des greffiers et des agents de la justice :

SYNAJ
Moussa Ouattara
Secrétaire général

SGB
Daniel Wangrawa
Secrétaire général

Pour le Syndicat des avocats du Burkina Faso

SYNAF
Maître Batibié Benao
Secrétaire général

L’Observateur Paalga

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 mars 2011 à 03:18
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    Foutaises ! Où en êtes-vous avec le dossier Norbert Zongo. C’est le retour de la manivelle. De toute façon vous allez reprendre le travail.

    Répondre à ce message

    • Le 25 mars 2011 à 07:01
      En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

      Je suis sûr que tous les juges ne sont pas unanimes à ce jugement.
      Sinon ceux qui ont rendu le jugement accepteraient peut-être qu’on chercher à niquer leurs femmes !!!!!!!!!!!
      Vive les militaires, non au pillage

      Répondre à ce message

      • Le 25 mars 2011 à 21:54, par le concepteur
        En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

        le problème ce n’est pas la femme parce que rien ne prouve que lui aussi n’a pas pris la femme de quelqu’un ;mais s’il n’était pas un corps habillé quelle pourrait être sa réation vis à vis de son rival,faire sortir ses amis ou tout le quartier pour semer le désordre,je pense que non. Ces militaires n’ont pas agi pour la solidarité avec leur collègues mais pour non seulement dire qu’ils sont au dessus de la loi mais aussi qu’ils doivent être sanctionner pour des fautes avec les civils.Je comprends ce comportement de vandal parce que le régime à toujours accepter la force et le mensonge. VIVE LES MAGISTRATS DEMOCRATE ET VIVE LE RSPECT DES PRINCIPES DE LA DEMOCRATION.

        Répondre à ce message

    • Le 25 mars 2011 à 22:47, par Tapsoba
      En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

      Ecoutez ,ne melangeons pas les choux et les carottes.Ici,il s agit de magistrats qui se pleignent parce qu ils ont rendu un verdict ,donc une decision de justice qui risque d être dévoyées par un gouvernement qui se soucie plus de sauver un régime qu autre chose.Nous savons au moins que pour qu une décision de justice soit prise,il y a des préalables.

      D abord,le dépot d une plainte qui relève d une personne physique ou morale(institution par exemple),le ministère public ou procurer ,si vous voulez(auto-saisine ).

      Ensuite ,il faut passer par l instruction pour aboutir à une mise en examen ou inculpation,constitution de dossiers ,etc.

      Enfin,vient le procès pour établir la vérité ainsi que les décisions qui peuvent en découler(comme ce cas précis).

      Est-ce que les auteurs de crimes économiques et autres de sang (dont celui de N. Zongo)ont fait l objet de procès pour lesquels les magistrats ont refusé de dire le droit en toute sincérité sans pression politique ? À ce que je sache,seul le dossier DG de la douane qui s est vu bloqué au niveau de l instruction lorsqu il était question de mettre l intéressé sous mandat de depot(là aussi intervention politique oblige.Je signale au passage que même le dossier emblematique de N.Zongo est resté bloqué au stade de l instruction(intervention politique) parce qu un juge acquis exigeait des preuves scientifiques pour sa réouverture.Les institutions morales crées tout azimuts ASCE,cour des comptes,etc,(institution d ailleurs plus politiques que judiciaires)devaient jouer efficacement leur role en s auto-saisissant des dossiers de crimes économiques mais jusque là pas du concrèt.Pas de plainte=sans instruction=sans procès=sans décision de justice.

      Ainsi,loin de moi l idée de défendre tous les magistrats du pays,comme il en existe des brebis galeux partout,je dirai qu on ne pourrait leur demander de rester passifs parce qu il y aurait des auteurs de crimes en liberté.S ils sont libres ,c est que quelque part,avant leur niveau,comme je l expliquais ci-dessus,il y a defaillance dont ils ne sauraient porter la responsabilité.Ce d autant plus que dans cette affaire,ce sont des juges qui,au demeurant, se voient jetés dans la gueule du loup.

      Répondre à ce message

      • Le 28 mars 2011 à 02:29, par wend waoga
        En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

        Il ne reste plus qu’on ne vienne nous dire que le jugement de tel ou tel dossier ( N. Zongo,le récent jeune élève Zongo de Koudougou,et autres dossiers brulants ! )n’est plus possible,parceque les militaires ont tout saccagé !
        À lefaso.net:Pensez-vous que cet article de presse doive disparaitre du site ?

        Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 06:28, par NIORT
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    Mr les magistrats, arrêtez votre comédie ! Syndicats corrompus jusqu’à la moelle ! je vous parie que vous aller reprendre votre boulot sans la satisfactions de vos revendications, tout simplement parce que vous êtes corrompus et êtes à la solde du pouvoir, et comme se pouvoir se voit menacé vous n’avez pas le choix. Les actes posés par les soldats sont bien à condamnés, mais la vérité c’est que notre justice actuelle a perdu toute sa crédibilité aux yeux du peuple. Finissez avec les grands dossiers de crimes économiques et de sang que tout le monde connait.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 06:48, par kenleche1
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    PLusieurs fois je me suis indigne du comportement des magistrats et suites....
    Mais la je suis entierement d’accord avec eux.
    Il faut qu’on commence a se respecter dans ce pays.
    Courage aux magistrats ....
    Ne baissez pas les bras.........

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 06:55
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    En temps que citoyen souhaitant voir dans mon pays une justice ayant son pouvoir dans sa totalité, je trouve la sanction trop sévère pour les militaires.
    Nous souhaitons la justice pour tous.
    Tout le monde est unanime pour ça ; mais dans cette situation nous ne sommes pas tous d’accord avec vous.
    Quand quelqu’un se permet de courir votre femme, Dans quel état d’âme êtes vous ? Vous oubliez que la justice de dieu comme celle des hommes existe. Vous ne voulez plus rien d’autres que la peine capitale pour celui-ci.
    Si ce dernier a eu la vie sauve , qu’il remercie dieu.

    C’est plutôt aux juges de présenter des excuses publiques aux militaires. Soyons solidaires aux militaires !!!!!!!!!!!!
    Ils n’ont pas sauter la tète de ce con, ils ont été très très sages.

    LeYoug

    Répondre à ce message

    • Le 25 mars 2011 à 09:24, par Juste pour le juste
      En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

      Je crois que le problème actuel n´a rien á voir avec les fesses mais plutôt une dégradation generale de la condition de vie au BF. Soyons serieux ,personne ne drague la femme d´1 militaire.Certainement ,le militaire a fait travaillé un macon et cherché du ciment chez un commercant sans payer:on invente un probleme de fesses pr ne pas payer la facture. Faites attention ceux qui font les commentaires : essayez de vous immanginer nu pour traverser Ouaga,ou votre père le faire. Trop c´est trop.20 ans +x de pouvoir dans une main, ca contruit 2 monde avec 2 verités. Que tout accepte la justice,cela va nous éviter de s´enfoncer d avantage. Merci.

      Répondre à ce message

    • Le 25 mars 2011 à 16:52
      En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

      Courir quelle femme ? Une concubine oui !!
      On connait ces militaires ici. Ils font la pluie et le beau temps dans les quartiers. Ils vont jusqu’à s’arracher les femmes des autres, juste parce qu’ils portent des armes et agissent impunément.Apparemment l’ennui encensent la libido !!
      Pour une fois, il faut qu’il y ait justice. Pour qui ils se prennent ces militaires ? Ils ont quels diplomes ? Des desoeuvrés qui, grâce au contribuable Burkinabé, recoivent un salaire de sinécure et qui se croient au-dessus de tout le monde !!

      Répondre à ce message

    • Le 25 mars 2011 à 21:03, par BURKINBI
      En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

      NE TROUVEZ-VOUS PAS QUE VOUS Y ALLER UN PEU FORT EN DISANT QU’ILS AURAIENT DÛ LUI FAIRE SAUTER LA TÊTE. JUSTE PARCE QU’ON A FAIT LA COUR A UNE FEMME NON MARIÉE DE SURCROÎT ? IL FAUT EN TOUTE CHOSE SAVOIR GARDER RAISON.

      Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 09:28
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    mon oeil oui allez y au diable.si vous voulez rendez votre demission meme vous ne pensez pas que votre injustice a trop causer beaucoup de probleme au faso bande de corompus ne travaillez plus et on va voir le reste. cetait mieux que vous rendez votre demission comme ca on va recruter des jeunes magistrats integres et independants pour une vraie juctice au faso.quelle honte pour affaire de ce genre vous vous permettez de condammer des militaire pour 15mois ?quelle honte et ceux qui ont tues.et si on demandait a tous les magistrats de justifier leurs fortunes et les caisses dans lesquelles ils roulent ??? bandes corrompus et je suis sur et certains que les vrais magistrats ne sont pas dacord avec votre greve bande de corrumpus allez y vous faire foutre il ya beaucoup de jeunes qui ont plus que votre niveau d etude et qui choment et ca sera l occasion pour eux de s affirmer

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 10:37
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    La sanction est peut etre lourde mais je crois qu’elle a ete prise conformement a la loi. Je ne m’y connais pas personnellement, neanmoins je pense que le droit ne fait pas de difference entre les differentes couches de la societe et pour cela je partage entierement la frustration des hommes de loi. Certe il y a eu faute de la part du civil mais la reaction du mari a ete disproportionnee et en plus il n’etait pas abilite a se faire justice. Je suis entierement d’accord avec certains forumistes qui disent que cela fait mal de savoir qu’un autre homme fait la cour a sa femme. Est ce pour autant qu’on s’en prenne au rival ? Le bon sens voudrait a mon avis que ce soit une mise en garde ou mieux confier la chose a la justice. Supposons que la femme avait accpete les avances. Le militaire avait t-il le droit d’humilier ou voudrait t-il humilier et sa femme et et le civil ? Je crois que meme s’il pouvait, il n’en avait pas le droit. Tout le monde a t-il le droit d’infliger une telle humiliation a quiconque oserait faire la cour a sa femme ou a son mari ? Je ne le pense pas. Je ne dedouane aucunement le soupirant mais je veux simplement dire que la reaction de tout un chacun doit etre mesuree. Mieux le militaire devait feliciter sa femme et mettre en garde l’autre monsieur. Si la femme avait accepte il devrait regler ca avec sa femme et mettre egalement l’autre en garde. Dans tous les cas il n’avait pas le droit de se faire justice et pire de cette facon. Juste un point de vue.

    Répondre à ce message

    • Le 25 mars 2011 à 17:01
      En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

      Moi je vais reagir betement parce que c’est toutes les fois qu’ il fo etre intelligent. TU cours ma femme, je deviens bete et je te deshabille. C’est bete mais ca va eduquer les niqueurs des femmes des autres. Ya des gens qui ont une maladie. Ils n’aiment que les femmes des autres. Regardez ce clown de macon - la qui avait 50.000f dans sa poche. Il a vide toutes ses economies pour venir embrouiller la dame de quelqu’ un. Les pourris juges disent que c’est sa concubine. Vous avez bien fait l’ecole ? Une concubine c’est quoi ? Est-ce que tout le monde doit se marier comme les blancs le veulent ? Vos papas et vos mamans, donc ils etaient des concubins concubines alors ? Quand tu vis avec une femme sous le meme toit, c’est ta femme, point barre. D’ ailleurs le meme code de la famille que vous ne lisez maimme pas dit que si tu vis avec une femme 5 ans, maries ou pas maries, vous etes consideres comme maries. Est-ce que vous savez combien d’ annees ils vivent ensemble pour venir parler du n’ importe quoi. Dans tous les cas, aller en greve. Vous avez dit ca parce que certains des pourris d’ entre vous ont encore a cote l’argent percu pour pronioncer des jugements bidons. Quand le marigot va etre sec, vous- meme vous aller aller demander pardon pour reprendre le travail. C’est l’occasion meme pour Blaise de vous demander d’ expliquer ou vous avez eu l’argent pour rouler avec les americaines. Vous n’etes meme pas avocats, on connait votre salaire et certains d’ entre vous vivent comme les plus riches des avocats. C’est vous meme qui ont fait et puis on peut plus respeter la jutice.
      Allez, on vous soutient pas. Mais sachez que vous n’ avez meme pas le droit de greve. ca aussi c’est au dessus de la loi. Est-ce que la loi est en bas de vous ?

      Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 10:39, par YAM WEKRE
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    Faisons attention dans nos jugements hâtifs ,qui ,sous le coup de la passion rendent incompréhensibles les faits rapportés.Tantôt , on nous dit que la femme est l’épouse du militaire,tantôt sa concubine !

    S’il se trouve que la femme est vraiment l’épouse du militaire,le verdict rendu peut être jugé très sévère malgré la correction infligée au maçon et bouscule le bon sens qui voudrait qu’on ne fasse pas la cour à la femme d’autrui,et serait rendre justice au bourreau au dépens de la victime.

    s’il s’avère que la femme est la concubine du militaire aussi, ces militaires devraient tempérer leur hargne en emmenant à la raison ce prétendant que la femme est déjà sous le toit de leur compagnon d’arme et, est presque son épouse , donc d’arrêter de lui courtiser.
    C’ est pourquoi je crois que cet élément importe beaucoup et a du peser lourd dans le jugement rendu , sans acte de mariage même si vous vivez des dizaines d’années ensemble le droit Burkinabè ne vous considère pas mariés, toute alliance fondée sur les coutumes est vaine devant la justice.
    Cette ignorance a dû conduire les soldats à s’en prendre aux locaux de la justice et de tout ce qui s’assimile comme la maison de l’Avocat.
    Je crois qu’il est temps d’arrêter tout çà comme le Président du Faso l’a dit lui même ,mais ,c’est en commençant par lui même par un discours solennel adressé à la nation au lieu de donner ses impressions au détour d’un interview glané pendant des sorties de cérémonies.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 16:15, par citoyen
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    je pense que pour les citoyens instruits et responsables, la décision de justice est conforme à la loi( vérifier dans le code pénale et le code de procédures pénales). quant aux citoyens de la rue, elle peut sembler injuste( mettez-vous à la place du monsieur qui a été déshabillé et dépouillé). combien sont en prison pour moins que ça ( recel,etc.Nul n’est au dessus de la loi, encore moins les militaires (sous officiers).
    Que voulez-vous ? si la décision est juste les gens se plaignent ! Qui doit accepter les décisions de justice ? y a t il pas des innocents en prison ? écoutez soyons des responsables sinon, chaque groupe va se rendre justice soi même et ça sera le désordre.
    de toutes les façons le comportement des militaires montrent que c’est le régime même qui est comme ça ! rien n’est sacré dans ce pays. tout est taillé à la mesure du chef et de ses compagnons.

    cette fois, le personnel judiciaire doit réagir et tenir le coup pour décrocher son indépendance véritable.

    vive les juges ! vives les avocats, vive tout le personnel judiciaire. on est avec vous ! ce sont les corrompus qui veulent vous distraire ! ne lâcher surtout pas !

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 16:40
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    Norbert Zongo ; David Ouedraogo ;Dabou Boukari Thomas SANKARA ; les elèves a garango.Ou est cette justice ? bANDE DE corrompu vous travaillez pour le pouvoir ; subissez aussi pas de grève

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 16:43, par Inoussa Verite
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    Vous, les magistrats, vous etes LE PROBLEME dans ce pays.Vous etes corrompus jusqu’à la moelle epiniere et les citoyens n’ont plus confiance en vous si bien qu’ils preferent se rendre justice eux memes. Autant nous condamnons la reaction des soldats autant nous les comprenons car vous, les magistrats, de connivence avec le pouvoir en place avez corrompu ce pays. SOUTIEN AUX MILITAIRES. Les vieux magistrats corrompus n’ont qu’à demissioner comme cela les jeunes magistrats prendront la releve.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 16:45, par RAYIM
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    Mes chers amis magistrat , c’est maintenant que vous voyez que le chavirement du bateau , est imminant et vous cherchez a retourner vos veste.
    Non et non , premier gahou , n’est pas gahou.................
    C’est bien vous qui avez torpiller tout le peuple au profit de ce regime , depuis 23 ANS , avec vos lois et textes couronner de mansonge. depuis les dossier OUMAROU CLEMENT OUEDRAOGO , jusqu’a celui NORBERT ZONGO ou certain de vos colleges , sont apparut a la television nationnal , NARGUER le peuple , pour classer le dossier.
    Vous vous connaissez entre vous. Au lieu de grever , dimissionnez en bloque , ca ne fait ni chaux ni froids au burkinabè , vu que depuis 1987 , nous ne connaissont de justice . CABRIS MORT N’A PAS PEUR DE COUTEAU...............................

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 17:01, par Zanloulou
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    Mon frère, le problème dans tout cela c’est que personne ni les juges, ni le commandement de l’armé ni le ministre de la sécurité qui est passé devant la télé n’a dit la vérité. La journaliste a bien poser une question au ministre et ce dernier n’a pas donné la réponse.
    Pourquoi tout ce bon monde ne veulent pas donner la vrai version des faits que de laisser balader l’opinion public sur les faits qu’on ne détient pas la vérité.

    A mon sens, les magistrats qui ont rendu le verdict devrait passer la télé nationale (RTB)et nous faire un récit des faits, ensuite le ministre de la sécurité ou le commandement de l’armé.
    Tant que la vérité ne sorte on aura toujours des soucis avec les différentes classes sociales dans ce pays.

    C’est facile d’accuser son chien qu’il a la rage.
    Il faut noter aussi que Blaise COMPAORE doit déplacer les caserne militaire dans la brousse dans un rayon de 30 à 50 km de la capitale.Nous les citoyens, on ne veut plus être attaqué par ces soldats mal formé.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 17:13, par bat christ
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    MESSIEURS LES MAGISTRATS ET AVOCATS, A QUI AVEZ VOUS RENDU JUSTICE JUSQU’A LA ? REPONDEZ A CETTE QUESTION EN TOUTE AME ET CONCIENCE. COMME VOUS LE DITE "NUL NE PEUT SE PREVALOIR DE SES PROPRES TURPITUDES. VOUS AVEZ TELLEMENT VIOLE LE DROIT DES OPPRIMES QUE CE QUI VOUS ARRIVE NE DOIT PAS VOUS ETONNE

    Répondre à ce message

    • Le 25 mars 2011 à 23:12, par Golden
      En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

      nous nous trompons d’enemi.
      Ne jugez pas notre justice de la sorte. c’est plutot le pouvoir judiciaire qui fait toujours pression sur le pouvoir judiciaire et les empeche d’être independants. nous devons soutenir les magistrats pour leur independance soit effective. si nous les rendons entierement fautifs du dysfonctionnement de la justice ; il est claire que nous nous trompons d’enemi

      Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 18:00, par dapoya
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    Arrêtons cette comédie comme quoi les militaires ont raison parce qu’ils protégeaient leur femme !! .Ne sommes nous pas dans le pays ou tous est mis en oeuvre pour émanciper la femme ? dans ce cas elles sont libre de disposer librement de leur corps .Ainsi nous ne pouvons pas leur faire justice parce que’on a un fusil en main et on n’est pas content qu’un homme donne son numéros à notre femme,sinon il faut régler nos compte avec nos femmes qui souvent on se demande à quel jeu elles jouent ? Pour moi les magistrats ont raisons et pour une fois qu’ils ont fait leur travail soutenons les pour qu’ils persévèrent dans la même lancé .

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 18:10, par MEDVEDEV
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    Pour qui se prennent -ils ces magistrats et avocats corrompus jusqu’au cou ? combien de dossiers de crimes economiques et de sang dorment dans leurs tiroirs climatisés ? Une justice a deux vitesses pour les pauvres et pour les riches, les puissant et les faibles. Peuvent -ils aujourd’hui nous justifier leurs train de vie : S’ils souhaitent voir ces militaires réincarcérés la première condition est qu’ils en finissent avec l’affaire NORBERT ZONGO et d’autres. FOUTEZ NOUS LA PAIX, VOUS ALLEZ REPRENDRE LE TRAVAIL AD VITAEM. 

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 18:27, par wdo
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    Magistrats vous avez tout mon soutien car on ne peut demander une chose et son contraire. Chaque jour on crie a un etat de droit et on ne veut pas respecter le droit. Il faut que la regle de droit commence a etre appliquée dans ce pays et non la loi du plus fort. Du courage car l’exercice du droit dans un pays à 90% d’analphabetes et d’ignorants n’est pas chose aisée.PAUVRE FASO je te pleure.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 18:38, par Rapide
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    Le Droit est dit. OUI ou NON.
    SI les MAGISTRAT que j’ENCOURAGE à 100% ne sont pas respecté, autant laisser chaque Burkinabè faire la lois dans son foyer, Battre sa femme et ses enfants, le voisin, voler etc...
    Il ne faut pas Déconner quand même.
    De plus dans certains pays l’Adultère n’est même plus considérer comme un motif de Divorce. Alors Humilier quelqu’un parcequ’il fait la court à votre Femme c’est Grave.
    Et de plus cela voudrait dire que vous avez une femme présentable.
    Et si le Militaire en question etait courageux comme le monsieur drageur, il n’avait qu’a aller se battre Face à Face avec ce monsieur et non ramener une bande. C’est même pas sure que ce millitaire puisse encore courir 100mètres.

    Salut

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 19:15, par Hamane
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    Mr le modérateur. relisez bien mon commentaire et dites moi en quoi ce commentaire doit être censuré. Repondez moi si possible à : hamane19726@yahoo.fr. voici le comentaire que je vous envoie pour la 3ème fois. je peux comprendre que tu n’as pas aimez ma dernière phrase de la 1ere version. mais cette phrase est retirée et le reste doit passer sans problème. Si non, je pense qu’il faut fermer ce forum
    Magistrats, avocats et greffiers, Bravo à vous. Vous avez tout mon soutien. Dans votre écrit, les 5 militaires soupçonne le civil d’avoir fait la cour à la concubine d’un d’entre eux. J’ai 3 observations : 1) ils soupçonnent donc ils n’ont pas de preuve, 2) c’est une concubine donc ils ne sont mariés sur aucun plan même pas le PPS. Donc la femme est disponible sur le marché matrimonial car elle n’est pas prise par quelqu’un, 3) il est fort possible que la femme ait encouragé le civil à lui faire les avance et que plus tard elle a eu peur ... (ça serait très bien d’avoir plus d’information sur ce dossier. la version du civil par exemple ou celle plus approfondie de la justice. Ces militaires sont coupables de 2 choses : 1) ils se rendent justice eux mêmes une première fois en humiliant le civil sous toutes les formes et en le volant ; 2) ils contestent encore le verdict des juges et volent encore plus de civils. Où allons-nous ! Si ces gens ne sont pas sanctionnés à la hauteur de leur bêtise humaine, que va t-il se passer désormais dans ce pays pour tout soupçon d’un civil ayant fait la cour à la copine ou concubine d’un militaire ? J’ai vu dans une maison d’arrêt, des gens condamnés pour coups et blessures (sur leur voleur pris en flagrant délit) volontaires ayant entrainés des séquelles. Si des civils (ignorant la loi) peuvent être ainsi condamnés, pourquoi pas les militaires sensés défendre la loi ? Je suis ’accord avec vous Magistrats, avocats et greffiers : soient ces 5 militaires réintègrent la MACO en attendant les auteurs des casses, soit on (la population civile) libère les détenus de toutes nous maison d’arrêt et de correction et on reprend la justice à zéro au pays. Personnellement, je trouve que les élèves se sont mieux comportés que les étudiants, ceux-ci se sont mieux comportés que ces militaires à Radier. Et vous Magistrats, avocats et greffiers pour le moment vous êtes les meilleurs. Ne cassez rien dans cette ville. En réalité, le peuple du Burkina Faso, c’est un seul peuple. Pas deux ou plus de deux. C’est aussi un seul but, pas deux. A vrai dire, les élèves, les étudiants, les militaires, les commerçants, les Magistrats, avocats et greffiers, tout le peuple ne réclament qu’une seule et même chose : le départ ou le changement radical du système en place. Les élèves s’attaquent au commissariat parce qu’il y a plus de justice dans ce pays. Les étudiants veulent casser pour dire la même chose. Les militaires auraient pu dire la même chose de façon plus noble sans s’attaquer aux civils ou au palais de justice. Et les Magistrats, avocats et greffiers ? A Qui vont-ils ou doivent-ils s’attaquer ? bien sur au système en place. Voyez-vous à l’unanimité, tous les acteurs sont d’accord qu’au Burkina Faso, il n’y a pas de justice et chacun se perçoit comme victime de cela. Or, à des degrés différents, nous sommes tous acteurs et constructeurs de cette injustice. Cependant, (dans tous les pays du monde, restons dans le cas nigériens, plus proche de nous) les militaires et les juges sont ceux qui ont plus de moyen pour nous construire un pays démocratique, un pays de droit et de justice sous toutes ses formes. Aujourd’hui, toutes les couches qui revendiquent quelque chose au Burkina Faso n’ont qu’une seule et même cible.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 19:16, par Antimilitariste
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    Si les magistrats sont corrompus, pourquoi leur lancer la pierre s’ils disent le droit pour une fois ? Il faut plutôt les encourager dans cette optique pour que les cas d’impunité viennent à être vraiment jugés. Un proverbe mossi dit que c’est par petits morceaux que le lépreux s’effrite. Chaque année les exactions de militaires et de paramilitaires attristent le Faso. A Koudougou comme à Ouagadougou, ces braves "corps habillés" sont allés "punir" un civil en s’y prenant à plusieurs. Quel courage ! Tou !!!
    Je comprends maintenant que le procureur de Koudougou n’ait pas procédé à l’interpellation des policiers qui ont torturé Justin Kaboré : il a juste cédé à une peur raisonnée parce qu’il savait ce qu’il encourait s’il le faisait. Cette descente honteuse du "bétail ommun"(c’est ainsi que les soldats étaient appelés dans l’empire mandingue) prouve assez qu’il a eu raison.
    "TRAVAILLEURS DE LA JUSTICE, VOUS AVEZ LA SOUTIEN DE CEUX QUI REFLECHISSENT ! Mais la corruption dans vos rangs est une réalité...

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 20:00, par L’homme a la hache
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    A

    Madam/Monsieur
    Le responsable du site d’information sur le Burkina Faso www.lefaso.net

    C’est avec un grand respect a la presse Nationale que je vous envois mes remarques personnelles quand a la gestion de l’information issue du peuple pour le peuple. En effet, depuis un certains temps je remarque que mes commentaires (et beaucoup de burkinabes d’ici) ne sont pas toutes publiees sur votre site. Vos administrateurs de sites vous deroutent, si vous me permettez d’utiliser de telles expressions, de votre mission premiere qui de faire de ’information en temps reelle, votre MISSION PREMIERE.

    J’aimerais par la souligner que lorsque vous publiez un article et les gens commentent sur cet article, faites votre devoir de publier les commentaires et tous les commentaires, uniquement que les commentaires de ces nobles lecteurs qui constituent votre essence de vie. Rien de plus rien de moins, s’il vous plait. Souvent on commente des articles avec rage et nervosite parceque ce qui se passe, ou du moins ce qu’on a lu dans l’article nous enerve tellement qu’on aurait aime etre en presence des fais pour nous exprimer ouvertement et verballement. Donc votre metier de tri entre bon messages et mauvais messages n’y sied pas pour des gens qui se disent journalistes. Le journaliste est, ou du moins doit toujours etre IMPARTIAL quand au receuillement de l’information, sa diffusion et le receuillement de l’opinion du peuple. Le journaliste est les YEUX, les OREILLES et la BOUCHE du peuple.
    Si le peuple dit "je n’aime pas du tout le rouge", le journaliste doit dire exactement le peuple a dit "je n’aime pas du tout le rouge" et non le peuple a dit que le rouge ne lui plait pas trop. Autrement dit, le jpurnaliste doit transmettre le meme message en quotation ou en indirect sans aucune modification.
    Malheuresement, on constate que le personnel du site www.lefaso.net, ou les administrateurs de site, si vous preferez, semblent ne pas respecter cette regle. J’ai exprime des opinions face aux evenements qui se passent dans mon cher pays le Faso depuis son tout debut. Cetaines sont publiees tandisque d’autres non. Vous(les homme du lefaso.net) ne devez pas jugez mes opinions car elles ne vous sont pas adressees, mais aux principaux acteurs des differents evenements et au peuple en ma qualite d’une partie du peuple. Vous devez donc, ou du moins vous avez l’obligation de publier mes opinions, aussi mauvaises soit elles. Si j’avais l’occasion de me presenter devant meme le President du Faso, je lui dirai ce que j’en pense personnellement, car c’est mon seul DROIT et ma seule LIBERTE dont je peux user a ma propre guise.
    En resume, j’aimerais qu’a l’avenir, vous(les homme de media du site www.lefaso.net) ne teintez aucun message d’un internaute de votre personnalite propre. Autrement dit, ne juger pas les messages de reaction, envoyes par les lecteurs a propos des articles que vous publiez. Si vous en faites ainsi, cela veut dire que vous publier de la fausse information et ne voullez pas de comment aires la dessus. Les differents lecteurs sont le seul moyen de savoir la tenacite et le degre de l’information passee. Ils constituent votre baromettres. Les lecteurs et differents internautes d’ici comme d’ailleurs dans a travers le monde entier voudraient que ce principe soit toujours respece. En jugeant pour mauvais ou pour bon ces messages de reaction, vous deformer l’information en temps reel et portez atteinte a votre CREDIBILITE. On pourrait croire que vous mangez dans les mains du pouvoir et avez donc peur de dire ce que le peuple pense reellement et enervez par la le pouvoir. Au finish, on pourrait vous classer de JOURNALISTE CORROMPUS JUSQU’A LA MOELLE.
    Mais nous n’en somme pas a la pour l’instant, et esperons ne pas y arriver, si vous le desirez egalement. Donc je souhaite vivement que mon message vous parvienne en bonne et due forme pour le RESPECT de la presse au Faso. Bon vent a vous, LEFASO.NET

    P.S : Ne pretez pas attention aux fautes de frappe.

    Un Burkinabe de l’exterieur.

    Répondre à ce message

    • Le 25 mars 2011 à 23:35
      En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

      Monsieur
      Vous faites partie de ceux qui nous font en permanence de mauvais procès en nous accusant soit, de ne pas connaitre notre métier, soit de tordre volontairement les règles du journalisme. Votre leçon n’est donc qu’une de plus et comme les précédentes, elle ne nous perturbe nullement ! Si vous messages n’ont pas été publiés, c’est que nous avons estimé qu’elle viole la loi ; et faut-il le rappeler une fois de plus, la loi burkinabè punit le diffuseur d’un message ayant un caractère délictueux, pas son auteur. Autrement dit, vous vous retranchez dans le confort de l’anonymat pour écrire des textes hors la loi et vous voulez qu’on prenne le risque d’être traduit en justice ? Nous l’avons déjà dit : nous ne sommes pas des censeurs, nous protégeons cet espace de liberté qu’est Lefaso.net et ça, on ne discute pas dessus. Pour finir, arrêtez de commettre volontairement le mal en nous accusant de vendus.

      Joachim Vokouma, lefaso.net

      Répondre à ce message

    • Le 26 mars 2011 à 05:02
      En réponse à : Paweogo qui fait ton malin

      Le Paweogo,

      un peu de respect pour lefaso.net Si tu tiens tellement a donner ton opinion, reviens au BF vivre les dures realites et participer aux marches sous les gaz lacrymogenes. Lefaso.net est responsable du contenu des lecteurs qu’il accepte publier. Si tu insultes dans ton message, lefaso.net a l’obligation (envers le CSC de Bea Damiba et par deontologie) de ne publier ton message. Si tu crois que tes commentaires sont indispensables a la bonne marche du BF, cree toi-meme ton site internet et ton blog. Je parie que tu n’auras meme pas 5 lecteurs par jour sur ton propre site.
      Courage au faso.net pour votre difficile tache de trier les commentaires constructifs des insultes et autres insanites.

      Répondre à ce message

    • Le 26 mars 2011 à 07:44
      En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

      Oui je suis tout à fait d’accord avec vous mais le journaliste a un code de l’éthique à respecter et aussi il y a des textes qui ne les permettent pas de tout publier.On pourrait donc demander à chacun de donner son nom et prénoms et différents contacts avant toute publication et là si il y a une poursuite que l’on sache où vous trouvez.Froussard : vous signez l’homme à la hache et un burkibabè de l’extérieur, non vous êtes bien au Burkina et tapis dans une administration et bénéficiant de largesses des gourous de ce pays et vous avez peur que l’on vous découvre ; il est aisé de dire les choses sous le couvert de l’anonymat et vouloir que le journal et in extenso le site assume les conséquences de vos dires...commencez par assumer vos dires et et on se comprendra}}.

      Répondre à ce message

    • Le 26 mars 2011 à 16:10, par Marcellin
      En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

      Merci l’homme a la hâche. Ton interpellation semble avoir porté fruit. Je me décourageais de poster encore des commentaires sur lefaso.net parce que rien n’était publié, le filtre était trop épais.

      Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 20:10, par Denco de Paris
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    On parle de quel justice ?Une justice pourrie !corrompue jusqu’à la cheville !Pressée à rendre justice à certaines personnes et pour d’autres,elle classe le dossier au tiroir !Reconnaissons que le pays va tyrès très mal !Dans tous les sens du terme !A la justice,pourquoi jusqu’à p^resent,certains dossiers ne sont pas encore bouclés.Aux militaires,vous etes avant tout des civils.Arretez donc que pour un oui ou pour un non,vous prenez les armes pour revendiquer.Il faut qu’on reincarcere les militaires sinon,ce sera une habitude pour ces militaires !Aussi,au lieu de vous en prendre aus civils,descendez ce dictateur qui a fait plus de vingt ans au pouvoir !

    Répondre à ce message

    • Le 25 mars 2011 à 23:13, par Golden
      En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

      nous nous trompons d’enemi.
      Ne jugez pas notre justice de la sorte. c’est plutot le pouvoir judiciaire qui fait toujours pression sur le pouvoir judiciaire et les empeche d’être independants. nous devons soutenir les magistrats pour leur independance soit effective. si nous les rendons entierement fautifs du dysfonctionnement de la justice ; il est claire que nous nous trompons d’enemi

      Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 20:16
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    Moi je pense que le débat devient passionné et les gens qui interviennent sur ce forum refusent d’être objectif et se laissent emporter par des jugements de valeur sans réelle objectivité.Lorsque sur certains dossiers,justice n’est pas rendue comme la plupart d’entre vous l’a signalé,vous vous plaignez,et lorsqu’elle est rendue vous vous plaignez,il faudra savoir.La loi ce n’est pas le juge qui l’a écrit,lui il ne fais que l’appliquer.C’est tellement facile pour vous de revenir tout le temps sur le dossier Norbert Zongo pour justifier vos points de vue.Je suis même sur que si dans cette affaire les militaires n’avaient pas été condamnés et que cela s’ébruitait,les mêmes allaient encore crier à l’injustice.Ce que le jeune maçon a fait ce n’est pas bien,mais ce que le militaire à fait est punis par la loi,et à ce titre il ne saurait se prévaloir d’une quelconque justification.Vous devez plutôt soutenir nos magistrats dans leur lutte au lieu de tenir des propos sans cohérence.Les gens veulent à la fois une chose et son contraire et ça ne peut pas marcher comme cela.

    Répondre à ce message

    • Le 25 mars 2011 à 23:40
      En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

      Je ne veux pas soutenir le dragueur, mais le problème avec les femmes de chez nous, elle te dit non, alors que c’est peut-être oui ; donc il faut parfois insister et souvent ça marche ; c’est ce que le dragueur a fait. Bon, ça n’a pas marché, mais depuis quand faire la cours à une femme est punie par le code pénal ?

      Répondre à ce message

    • Le 26 mars 2011 à 02:41
      En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

      TU S RAISON DANS LE FOND MAIS IL FAUT SAVOIR QUE CELUI QUI A REELLEMENT TORT, C’EST CELUI QUI A PERVERTI LA JUSTICE EN PREMIER LIEU. sI BIEN QUE QUELQUE SOIT LE JUGEMENT RENDU, IL N’ Y A PLUS JUSTICE. qUAND UN MENTEUR TE DIT UN JOUR QU’ IL A DIT LA VERITE, IL A ENCORE MENTI OU BIEN IL A DIT LA VERITE ? jE M’ARRETE LA POUR LES HOMMES INTELLIGENTS.

      Répondre à ce message

    • Le 26 mars 2011 à 08:08, par inconnu
      En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

      que les magistrats commencent a grever d’abord par rapport aux anciens dossiers non traites.ils ont raison mais cela le cout de se lever pr grever et pourtant ya des dossiers vs meme vs vs etes assis sur la dessus.s’il faut qu’ils grevent il ya des dossiers lourds que ca,au moins qu’ils soient vrais si rellmt ils veulent la paix pr le faso.de toutes les facons des etudiants diplomes et qualifies prets pour la justice fiable sont a la porte.

      Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 20:21, par Le citoyen
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    Bande de nuls ces avocats là ! Des gens qui n’arrivent même pas à s’attendre au sein de leur barreau à cause des intérêts individuels, peuvent ils être indépendants ? Voutez nous la paix. Vous baignez, mangez, circulez dans le sang des pauvres. Vous n’êtes pas dignes de votre armoiries qui est la balance en équilibre. Si vous vous sentez offusqués, rendez votre démission

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 20:25, par freshnelle
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    vives les militaires et non aux casses. restons solidaires aux militaires.
    quant a la population civil qui aime marcher sur les servies et instiutions les casernes sont ouvertes aller marcher sur le camps sangoulé, le camp guillaume, la base aerienes, le camp paspanga etc........ tou ceci cont des institution militaires. marcher ces votre droit de marcher. on vas voir ce ki vas ce passer

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 21:45, par eldi
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    je suis moi meme femme ! une femme marié ou vivant avec un homme ne donne pas son numero de telephone et après se plaindre a son mari les millitaires ont tord tord de mettre une homme nu ds la rue et le ga c’est une homme il n’as fait que dragué une femme legère sinon on en serai pas arrivé la vous tous qui parlez vous draguez pas ? c’est droit de dragué mais la femme devais pas donner son numero sinon sa veu dire qu’elle voulait aussi !!!!!!! la justice c’est la justice et c’est vous encore qui etiez la il ya quelq jours a dire qu’on veut la justice pour Justin on l’applique vous vous plaigné

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 22:13, par Le suggestionneur
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    Lorsque des magistrats, avocats, greffiers et autres personnels judiciaires se plaignent de ce qu’on porte atteinte à l’indépendance de la justice, il faut les écouter attentivement, et même leur apporter un soutien de principe, quelle que soit la personne qu’ils indexent. Pour le reste, on peut l’examiner ensemble.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 23:15, par Golden
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    nous nous trompons d’enemi.
    Ne jugez pas notre justice de la sorte. c’est plutot le pouvoir judiciaire qui fait toujours pression sur le pouvoir judiciaire et les empeche d’être independants. nous devons soutenir les magistrats pour leur independance soit effective. si nous les rendons entierement fautifs du dysfonctionnement de la justice ; il est claire que nous nous trompons d’enemi

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 23:19
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    je vous recommande le numero 206 du journal l`evenement

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2011 à 23:37, par gibson
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    Toute les instutions sont gondolees.elles sont comme la manche du daba.on peu la redressee quand elle est bois frais.pensons a notre jeunesse elle est base de reusite pour notre avenir.
    Redressons les manches avant qu’elles ne se sechent.Ces improductifs ne connaissent que faire la violance .Formons nos jeunes militaires a : respectee les civiles,la police et la justice.Aux coureurs de jupons du respect pour les femme de foyer.Cela ne veut pas dire que mon oncle est ministre de la justice que tu es permis de faire la pagaille et oser meme faire la coure a la femme d’un officier.Quelle corection pour ce dernier d’avoir tenter a detruire un foyer ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2011 à 00:13
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    Messieurs le magistrats, êtes vous vraiment indépendants ? je pense que non. C’est l’occasion ou rien de prouver que la justice est réellement indépendante en tenant plus des audiences. Le peuple est fatigué de vous.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2011 à 00:33, par Docteur Boss
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    Et puis dans leurs revendications, il y a trop d’égoïsme. Ils réclament des meilleures conditions de sécurité. Vous voulez prendre aussi les armes ? Vous voulez avoir la police ou les GSP devant vos domiciles ? Vous êtes bien grassement payés et trop payés au regard du travail que vous faites. Alors, utilisez ces sommes pour embaucher des vigiles. Cela va créer de l’emploi. A cette allure, ces magistrats vont finir par réclamer encore des indemnités, alors qu’ils sont servis a une mesure non méritée. On vous voit venir. Mais c’est la même que vous allez vous griller, car de toute façon, avec quelle sécurité pouvez-vous être protégés contre l’armée nationale ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2011 à 02:58
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    Monsieur les juges et autres avocats il faut que vous compreniez une chose : Il y a très longtemps que les gens ont cessé de vous faire confiance ; par vos accointances avec ce régime vous avez montré vos limites. Comment comprendre que lorsque le peuple reclamait justice pour des crimes impunis un ministre vous narguent en parlant de juges acquis et personne en son temps n’a daigné levé le petit doigt pour dire quoi que ce soit ; vous me direz que certains juges font bien leur travail mais sachez que vu de l’extérieur vous n’avez plus de credit. Vous êtes aussi suffisamment mûrs pour comprendre que ce régime ne respecte aucun principe c’est seulement les intérêts du moment qui comptent. Soyez rassurés vous allez reprendre le travail de gré ou de force et y a foyi. C’est comme ça depuis plus de 20 ans et ça marche. Chacun dans la position qu’il occupe ou a occupé est responsable de ce qui se passe aujourd’hui. Vous n’aurez personne pour vous comprendre ou vous défendre parceque le peuple au moment de sa détresse ne vous a pas senti.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2011 à 08:45, par kondire
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    ah les gars je connais un aveugle qui a retiré la femme d´un militaire sans blague ! il n´a rien fait.eh monsieurs des soldats soyez raisonnables.la justice est faite pour tout le monde.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2011 à 12:55, par yandi
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    je suis entierement d’accord avec les magistrats. si ces militaires ne repartent en prison, c’est trés dangereux pour la paix publique. les militaires seront au dessus de la loi et feront tous ce qu’ils veulent. Il suffit d’etre en bon termes avec les freres d’armes pour se voir liberer par la force aprés une condamnations. Je crains dans qu’on ne tombe dans un Etat où les militaires ne seront jamais inquieté aprés une infraction. Monsieurs les magistrats, je pense qu’avec votre énération, le droit est entrain de naitre au Faso. Il n’est pas question que vous reprenez le travail sans la satisfaction de vos revendications.

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars 2011 à 12:58, par wend waoga
      En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

      Il ne reste plus qu’on ne vienne nous dire que le jugement de tel ou tel dossier ( N. Zongo,le récent jeune élève Zongo de Koudougou,et autres dossiers brulants ! )n’est plus possible,parceque les militaires ont tout saccagé !
      À lefaso.net:Pensez-vous que cet article de presse doive disparaitre du site ?...Non ! Il ne disparaitra pas,c’est plutot mon intervention qui lui,ne passera pas ! Les messages délictueux sont interdits de mise en ligne ;je vous demande de me montrer où se trouve le délit dans mon intervention ? À moins que vous ne pensiez que faire une mise en scène ne doit etre et su que par un certain groupe de personnes ? Que lire dans les évènements n’est pas permis à tout le monde,quelque soit la pertinence de la lecture ? Ah ! oui,que je suis bete:Paris est là ! On peut y trouver toutes sortes de penseurs,c’est plus crédible !Pourquoi s’encombrer de pensées exotiques,de la part d’un Moaag’biiga ?

      Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2011 à 13:20, par DIFF
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    Hé ! je pense sincerement que c’est une occasion en or qu’il faudra saisir. Vider tous les juges, magistrats avocats et tous ceux qui pivotent autour de l’institution judiciaire parce tous corompus, lâches, immorale....par des nouveaux.
    Bandes d’inconscients, c’est maintenent que vous saviez qu’il afut se respecter dans ce pays.

    Les cons.....

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2011 à 13:25, par La raison du plus fort
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    Vraiment dommage qu’on en arrive là. Comment faire quand on ne peut pas juger tous les citoyens sur le meme pied d’egalité ? Il ya un déphasage entre ces Hommes qui rendent justice et le Peuple ; ce qui crée les revendications incessentes des élèves et étudiants depuis bel lurette. Il faut quand meme reconnaitre que les étudiants, jusqu’à present, on montré plus de compassion envers eux, en se disant qu’ils sont victimes du régime en place. Tot ou tard, j’étais certains qu’on finirait par les mettre du coté des méchants, et il n’yaura pas de pitié pour eux !
    Pour une fois qu’ils font leur boulot ; je trouve qu’ils l’ont tellement bien fait qu’ils ont oublié à quel corps ils avaient à faire. Excusez mes propos mais je dis que l’armé du Burkina a toujours été au dessus des lois applicables à un citoyen lampda. Vous, Juges, comment vouliez vous vous appliquer la loi aux pauvres militaires condamnables et en exclure ces riches militaires qui sont pires ? Vous ne faites pas le poids face à la force militaire qui dirige le pays depuis le second regime ; alors du calme !

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2011 à 14:21, par ben
    En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

    Quand le petit Justin Zongo est aller voir le procureur à koudoudou. qu’est ce que ce dernier a fait ; il n’est pas reste indifférent au problème jusqu’à ce que la police l’a battu a mort ?
    quelle justice ? même si le militaire tuait ce voleur de femme,la justice appel ca crime passionnel et il y a rien.
    justice pourrie oui. marcher pour qu’on arrêté le DG de la douane qui devait être interné a la MACO. tout le monde sait ce qu’il a fait.il ne démissionne pas il reste toujours DG.
    c’est ca le Burkina ; et on parle toujours de paix. c’est normal il veulent la tranquillité pour manger leurs milliard.
    quel pays.....justice pour les faibles oui.......

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars 2011 à 03:09
      En réponse à : Magistrats, avocats et greffiers : Grève générale de protestation

      Tu as raison mon frere. Le juge a decerne un mandat de Depot contre le DG de la Douane et le ministre Kote a dit que le DG c’est pas n’ importe qui qu’ i, faut pas faire de la justice spectaculaire. Voila un autre juge condanme 5 militaires et ca gnifle tout le gouvernement maintenant a dit no il faut les liberer pour la paix sociale. Maintenant les juges qui mangent dans lapourriture avec leurs complices des avocats voleurs qui detournent l’argent des morts accidentes se levent pour dire qu’ ils vont grever. Le DG de la douane n’est pas n’ inporte qui est-ce que 5 soldats c’est n’ importe qui ? Si vous nrefuser de voir a droite faut pas voir a gauche. Reparter en arriere pour grever quand le ministre s’est mele dans la justice en liberant le Dg de la douane. C’est ca qui m’ enerve. VOus avez interet a vous calmez sinon la prochaine fois quand ca va tanguer ici, vous allez vous faire tout petit.
      Ca c’est Caporal Waafo qui a parle.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés