MANIFESTATION DES ETUDIANTS A OUAGADOUGOU : 19 manifestants arrêtés et déférés, selon l’ANEB

vendredi 18 mars 2011 à 02h03min

Depuis la manifestation du 11 mars dernier et le meeting avorté de l’Association nationale des étudiants burkinabè (ANEB) à Ouagadougou, les choses sont allées très vite dans le secteur de l’éducation où le gouvernement a décidé de la fermeture des universités publiques et de la suspension des oeuvres sociales. C’est dans ce contexte que l’ANEB a organisé une conférence de presse ce jeudi 17 mars au siège du CODE (Coordination des organisation démocratiques d’étudiants) pour donner sa version des faits et relever un certain nombre de choses qui, selon elle, sont fausses.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Le Comité exécutif de l’ANEB/Ouaga a organisé le jeudi 17 mars 2011 au siège du CODE, une conférence de presse pour, dit-il, donner l’information "juste et vraie" des faits. Avant la livraison de la déclaration liminaire, le président du Comité exécutif a demandé une minute de silence au nom de Justin Zongo et de toutes les autres victimes, tombées lors des manifestations de Koudougou. En effet, Mamadou Fayama, président de l’ANEB/Ouaga, a indiqué avant tout propos qu’aucune mesure ne pourra venir à bout de la détermination de l’ANEB dans sa constante quête de vérité et de justice dans l’affaire Justin Zongo et des autres victimes.

Toujours pour l’ANEB, il y a une campagne d’intoxication et de désinformation des citoyens à propos des manifestations qu’elle a organisées le vendredi 11 mars dernier. Ainsi, à travers son président, la structure s’est insurgée contre les autorités et la Télévision nationale qui auraient laissé entendre qu’un message a été remis lors de la marche du vendredi 11 mars, chose qu’elle dément formellement. Car selon elle, sur les lieux, les étudiants n’ont pas vu d’autorités à qui remettre leur message. Quant au journaliste qui aurait été molesté, le président de la structure affirme que le journaliste en question a été aperçu dans les centres de santé en train de faire des examens "superflus" qui s’avéraient négatifs.

Mais en réalité, ajoute-t-il, le journaliste en question n’a été touché par qui que ce soit, même s’il a reconnu en passant que la caméra dudit journaliste a effectivement été retirée. Revenant sur l’argumentaire gouvernemental selon lequel les étudiants seraient manipulés, à travers l’ANEB, par des forces occultes, le président de l’ANEB, se veut clair : "Au niveau de l’ANEB, nous disons que nous sommes manipulés. Nous sommes manipulés par nos intérêts et par la vérité et la justice", martèle-t-il.

"Choisir entre ceux qui ont tué Justin Zongo et ceux qui demandent justice"

Venant au bilan de la manifestation du 11 mars et du meeting du mardi 15 mars 2011, le président de la structure relève que lors de la marche, il y a eu des blessés graves à qui il souhaite, au nom de la structure, prompt rétablissement, mais il n’y a pas eu d’arrestation. pour l’ANEB, ce sont les policiers qui ont tiré à bout portant sur des édifices publics comme l’hôtel des Finances et ont occasionné des cassures de vitres et des incendies. Pour le 15 mars, non seulement il y a eu des miliciens organisés et entretenus par le maire de la capitale, Simon Compaoré, mais aussi il y a eu 19 arrestations dont les présumés ont été entendus par le procureur et déférés à la MACO le 16 mars 2011.

Toute chose que la structure déplore, car entre ceux qui ont tué Justin Zongo et ceux qui demandent justice pour lui, le gouvernement a choisi de s’en prendre à ceux qui demandent justice. L’ANEB pense que le gouvernement finit ainsi de démontrer aux yeux de tous que sa justice aux ordres n’est pas prête à faire la lumière sur les crimes impunis si les étudiants laissent baisser la pression. Pour revenir à la situation qui prévaut dans les universités, notamment leur fermeture, la structure a donné aux journalistes l’information selon laquelle le CFVU (Conseil de la formation et de la vie universitaire) aurait été d’accord avec elle que la situation actuelle est liée à l’impunité qui prévaut au Burkina Faso et que les enseignants s’étaient prononcés sur la possibilité de sauver techniquement l’année académique.

Mais au lieu de résoudre les problèmes afin de permettre aux étudiants de reprendre sereinement les cours dans un climat de confiance, il a préféré fermer les universités. L’ANEB a donc tenu à affirmer qu’elle ne détermine pas la couleur de l’année, mais c’est du ressort du gouvernement d’offrir aux étudiants les garanties d’une année académique sans turbulences, tout en mettant à leur disposition les services sociaux qui, du reste, sont assurés par l’argent du contribuable burkinabè. "L’ANEB, quant à elle, ne posera que les problèmes pertinents à résoudre pour offrir aux étudiants burkinabè des conditions minimales de vie et d’études", dixit Mamadou Fayama, président de l’ANEB/Ouaga pour terminer.

Wilfried BAKOUAN

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 18 mars 2011 à 04:35, par bakar
    En réponse à : MANIFESTATION DES ETUDIANTS A OUAGADOUGOU : 19 manifestants arrêtés et déférés, selon l’ANEB

    Salut, je voudrais bien rentre en contact avec Mr Fayama, the DG de l’ANEB si possible. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2011 à 09:24, par Ousmane le grand
    En réponse à : MANIFESTATION DES ETUDIANTS A OUAGADOUGOU : 19 manifestants arrêtés et déférés, selon l’ANEB

    le président de l’ANEB, se veut clair : "Au niveau de l’ANEB, nous disons que nous sommes manipulés. Nous sommes manipulés par nos intérêts...",

    Et oui ! il a lâché le morceau l’homme Fayama ; à l’instar des anciens délégués ANEB qui sont aujourd’hui à la mangeoire il vient lui aussi de lever un coin de voile sur ses intentions. C’est comme ça qu’eux tous parlaient. Or aujourd’hui c’est eux qui sont dans le gouvernement, qui sont cadres dans les ministères et même cadres du parti au pouvoir.
    Il sont manipulés (lui Fayama et ses amis) par leurs intérêts : se faire remarquer par le pouvoir et ensuite bénéficier d’une cooptation pour éviter la galère de l’après campus.
    Soyons vigilants chers amis étudiants. Ne nous laissons pas prendre au piège. Les soit disant délégués ANEB sont là pour eux-mêmes, non pas pour la cause des étudiants. Je sais que nous sommes nombreux à être contre la perturbation des cours d’autant que nous (les universités de Ouaga) sommes actuellement les derniers au monde. Nos camarades des autres universités nous devancent de presque une année académique.

    VIGILANCE MES CHERS AMIS. DISONS NON AUX MANIFESTATIONS AVEUGLES. OUI POUR UNE REPRISE URGENTE DES COURS.
    NOUS SOMMES FATIGUES ANEB. S’il vous plaît si vous êtes aussi démocrates que vous le dites qu’on ouvre le campus et que personne n’oblige son camarade à manifester. Ceux qui veulent suivre cours suivrons et ceux qui veulent marcher irons marcher.

    Répondre à ce message

    • Le 19 mars 2011 à 14:25
      En réponse à : MANIFESTATION DES ETUDIANTS A OUAGADOUGOU : 19 manifestants arrêtés et déférés, selon l’ANEB

      si beaucoup de gens réfléchissaient comme toi l’Afrique serait toujours entre les mains des colons.il faut comprendre qu’à un moment donné de l’histoire on ne peut plus continuer de marchander les intérêts individuels, égoîtes et égocentriques comme les tiens.sais-tu combien de combattants sont morts pour la libération de l’Afrique ? sais-tu combien de gens ont perdus leurs diplôme, leur famille, leur vie, etc. pour que tu puisses avoir et être ce que tu es aujourd’hui ? je t’invite à chanter, mieux, lire le Ditanyè, à le méditer pour comprendre que la liberté est le fruit de hautes luttes arrachées dans le sang. D’ailleurs combien de diplômés sont-ils aujourd’hui qui chôment ? ils ne serviront à rien vos diplômes, dans un pays aux dirigeants malhonnêtes, corrompus, voleurs.tu dois savoir que tu ne seras rien dans un pays où la justice n’a pas droit de cité. combien de dossiers de crimes économique et politique dorment dans les tiroirs ? combien sont ces diplômés qui ont été écartés à la faveur d’un ami, d’un proche pour un poste qui correspond à ses nombreux diplômes ? je préfère un illetré honnête à la place d’un intellectuel mahonnête. viens lytter avec moi pour un nouveau concept de justice : JUSTICE POUR TOUS, EGALITE POUR TOUS.trouves tu normal que des étudiants soient en prison alors que des criminels en puissances divaguent, nous hantent chaque jour ? t’as pas peur de ça toi ?bref, quand tu seras victime d’une injustice quelque part, demande nous de rester en classe.nous serons heureux.Mais quand tu nous feras subir une injustice de ta part, nous, nous te magerons.
      VIVE LA LIBERTE !
      VIVE LA JUSTICE EQUITABLE POUR TOUS !

      Répondre à ce message

      • Le 21 mars 2011 à 21:00
        En réponse à : MANIFESTATION DES ETUDIANTS A OUAGADOUGOU : 19 manifestants arrêtés et déférés, selon l’ANEB

        Du pain et de l’eau pour le peuple. On ne peut pas rester a equidistance entre les profiteurs du peuple et ceux qui se battent pour l’amelioration des conditions de vie du peuple. La praxis, ce n’est dans dans le discours. On voit ca ou on ne voi rien, quand y a rien. Vive l’ ANEB et n’ importe qui, n’ i mporte quel personne qui est revolutionnaire consequente et honnete, venez. Vous pouvez manipuler l’ ANEB. On est corruptible mais seulement a ce prix. On ne nous achete pas come une galette (dixit Le Grand Zongo qui est le Saint des progressistes burkinabe). Paix a ton ame. Tes ennemis t’ ont tue mais ils ont perdu le sommeil.

        Répondre à ce message

    • Le 20 mars 2011 à 18:14, par le vent du desert
      En réponse à : MANIFESTATION DES ETUDIANTS A OUAGADOUGOU : 19 manifestants arrêtés et déférés, selon l’ANEB

      slt jeune frère,juste peut etre vous dire que vous ignorer toujours ce que veut dire ANEB, elle est appolitique et a caractère syndicale. n’oublie pas que ce sont des étudiants et non des fonctionnaires.presentement qu’est-ce que l’ANEB demande ? verité et justice sur un meurtre. meme si après ils seront dans le gouvernement de meme Blaiso. donc soutenez l’ANEB ne veut pas dire qu’on s’attaque au regime sauf si ce regime est injuste et mensongère.

      Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2011 à 12:01
    En réponse à : MANIFESTATION DES ETUDIANTS A OUAGADOUGOU : 19 manifestants arrêtés et déférés, selon l’ANEB

    Messieurs les étudiants, si vous savez que vous vivez sur le dos du contribuables, pourquoi brûler les pneus sur les voies bitumés qui sont propriétés de tous, réalisées par le contribuables. Si vous pensez vraiment à votre année académique, pourquoi ces actes de vandalismes ? Vous qui désirez la justice et la liberté, pensez-vous à la liberté de la presse pour violenter un journaliste et brigander ses outils de travail ? Ce pauvre citoyen ne fait que son travail. Y a t-il justice que pour vous ? Qui va payer tous les biens publics saccagés ? Pour des gens qui se disent être au temple du savoir, vous decevez ! Nous regrettons tous ce qui est arrivé à Justin Zongo, mais ce n’est pas une raison pour endeuiller d’autres familles. Oui pour la justice mais non et encore non pour les actes de vandalisme. S’il n’ya pas 2 justices, vous devez répondre des actes que vous avez posés, car ce sera aussi de l’impunité.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2011 à 13:12
    En réponse à : MANIFESTATION DES ETUDIANTS A OUAGADOUGOU : 19 manifestants arrêtés et déférés, selon l’ANEB

    je vous encourage beaucoup les camarades . la justice ou la mort nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2011 à 14:07, par wakatt
    En réponse à : MANIFESTATION DES ETUDIANTS A OUAGADOUGOU : 19 manifestants arrêtés et déférés, selon l’ANEB

    Fayama raconte sa vie lui même actuellement où il est logé ? c’est dans une grosse villa et les autres dans la rue. Ces soient disant responsables de l’ANEB se battent pour eux mêmes si l’année est invalidée ils auront des bourses pour aller étudier ailleurs. Bande de casseurs ce que vous avez poser conmme acte aussi c’est de l’impunité mon cher Fayama on dirait que toi tu n’es pas un étudiant même un élève du primaire vaut mieux que toi. N’aveugle pas les autres laissent les étudier. Tu seras aussi jugé comme les policiers pour destruction de biens publics et privé ça aussi c’est rendre justice pour les dommages collatéraux causés par vous autres. J’ai honte à ta place tu ne seras rien dans ce pays on a l’oeil sur toi. Que dieu bénisse le BURKINA

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2011 à 18:09, par Medes
    En réponse à : MANIFESTATION DES ETUDIANTS A OUAGADOUGOU : 19 manifestants arrêtés et déférés, selon l’ANEB

    Beaucoup de courage aux etudiants et tout ceux qui luttent !

    En ce que je sache cette année l’ANEB n a lancé que 72H de greve.Et le gouvernement pourquoi avait il fermé les etablissements durant le fespaco ?pourquoi l a t il fait encore depuis dimanche passé et jusqu ’ à nouvel avis ?

    Merci au journal Le pays pour l exactitude de ses informations et je pense que le mieu c est detre impartial !
    Aujourd hui meme le gouvernement sais qu il a perdu la confiance de son peuple !
    Ceux qui sont contre la manifestation de la verité et justice ,ils pensent que ca n arrive qu aux autres ?Et si Justin zongo,Norbert Zongo,tous ces gens assisnès,si c etait ton péré,ton enfant ,l avanir de ta famille,ton frere,ton epoux,.....????

    On ne pietine pas deux fois les testicules d’un aveugle !!!

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2011 à 18:17
    En réponse à : MANIFESTATION DES ETUDIANTS A OUAGADOUGOU : 19 manifestants arrêtés et déférés, selon l’ANEB

    Si l’Aneb est manipulée, qui alors a manipulé les habitants de Gaoua, les commerçants lors des emeutes de la faim en fevrier 2008, les commerçants de l’avenue yennega ? Et si les anciens dirigeants de l’Aneb sont au mangeoire donc le manipulateur c’est bien le parti au pouvoir. N’importe quoi. Ssi vous avez reçu de l’argent pour écrire, prenez le temps de faire de bonnes analyses pour convaincre, cherchez un argumentaire solide parce ce que sur le net, vous avez à faire à des intellectuels. Et oyez vous arretez ! s’’il y’a bien des gens qui méritent de diriger nos administrations c’est bien les militants de l’Aneb qui ont le sens du sacrifice, du devoir bien fait.Souffrez mais c’est ainsi ;c’est ce qui justifie d’ailleurs qu’on laisse les lèche-bottes sans esprit critique, sans capacité d’analyse pour confier des postes à des ex dirigeants de l’ANEB. Et pour votre culture, l’ANEB est une association corporatiste qui forme la bonne graine ; Et c’est normal que chaque parti politique y puise. L’ANEB n’appartient pas à un parti. On ne demande pas la couleur politique pour être accepté délégué à l’ANEB. C’est ta conviction de défendre les intérêts des étudiants qui est déterminant. donc naturellement on peut choisir d’aller dans le parti de son choix. Elevez le niveau du débat. Amicalement

    Répondre à ce message

    • Le 19 mars 2011 à 09:05, par BENCHICO
      En réponse à : MANIFESTATION DES ETUDIANTS A OUAGADOUGOU : 19 manifestants arrêtés et déférés, selon l’ANEB

      Suite a cette affaire de JUSTIN ZONGO j ai mené mes investigation sans donner beaucoup de détails,je pose cette question à l’aneb et à tous ceux épris de justice : savez-vous combien de policiers sont à la MACO pour les faits suivants:corruption,homicides,recel,abus de confiance,non assistance a personne en danger(des citoyens) et bien d’autres faits dû à leur qualité (des infractions que nous citoyens ne serions pas sanctionné)RETENEZ:ils ont été jugé et condamné sans que le peuple ne descende dans la rue pour réclamer justice,vous pensez qu’un corps habillés est au dessus de la loi si les faits sont flagrant et avérés.je connais ce milieu et je vous assure que ces hommes font de leurs mieux pour éviter toute faute professionnel a cause de leur hiérarchie qui ne tolère aucune faute ou acte d’indiscipline de la part d’un agent( en témoin un article qui dit:POLICE NATIONALE 111 sanctionnés en 2010)ils ont des cellules de détention pouvant aller jusqu’à la révocation pour les mauvais agents sans que la justice ne s’en mêle.a toute œuvre humaine se greffe des imperfections.les agents de koudougou allaient être punis sévèrement si ils sont reconnus coupable des faits.en conclusion permettez moi de vous dire que c’est difficile de faire un lien entre cette affaire et vos casses.Si y a des crimes impunis c’est pas chez les forces de l’ordre comme les POLICIERS.Si vous voulez justice changer la lutte en constituant un petit collectif de 10 personnes maximum et chercher a croiser la hiérarchie de police et vous serez crédibles et démocrates monsieur de L’ANEB.PEACE AND LOVE

      Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2011 à 10:18, par La belle
    En réponse à : MANIFESTATION DES ETUDIANTS A OUAGADOUGOU : 19 manifestants arrêtés et déférés, selon l’ANEB

    Bonjour cher internaute. Je crois que l’ANEB a intérêt de revoir sa politique de grève. La mort de Justin est un drame pour tous mais on ne doit pas causer d’autre drame. A quoi ça sert de casser et piller ? Êtes vous des voleurs ? Nous on veut bosser. Avez vous déjà vu un fils de ministre s’aligner pour déposer ses papiers pour un concours ? Il suffit juste d’un coup de fil. L’école est notre voie de réussite ne nous laissons pas guider par des étudiants qui veulent nous barrer la route. Soyons vigilants et réfléchis.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2011 à 20:19, par sergy
    En réponse à : MANIFESTATION DES ETUDIANTS A OUAGADOUGOU : 19 manifestants arrêtés et déférés, selon l’ANEB

    je suis d’avis avec l’ANEB, aussi les anciens étudiants qu’ils ont présenté au journal de 20h le 19 mars 2011 méritent d’être bastonnés car ils s’amusent avec la vie des gens. Et de toute façon il n’ y a pas de personnes de bonnes moralités dans le gouvernement Tertus. Celle de la promotion de la femme qui a refusé de fêter le 8 mars à Dedougou sous prétexte qu’il n’y a pas de goudron mérite le limogeage de même que le ministre de la securité et bien d’autres..
    la patrie ou la mort nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2011 à 21:33, par Saya
    En réponse à : MANIFESTATION DES ETUDIANTS A OUAGADOUGOU : 19 manifestants arrêtés et déférés, selon l’ANEB

    Que ce peuple est trop tolérant ! En 1991, seuls les civils pouvainet se présenter, ils ont ôté les treillis. Ensuite, les mandants étaient à 7 ans renouvelables une fois. Ils ont dépassé les 14 ans. Après, mandats à 5 ans renouvelables une fois, ils tentent de dépasser 10 autres années. Combien de nos compatriotes sont morts sans autre forme de procès ou même "sans tombe" ? Des dizaines. Combien de travailleurs de la fonction publique n’arrivent pas à vivre avec leur salaire ? Presque tout le monde,......
    Ok. Continuez à ruminer vos problèmes mais laisser vos enfants se libérer de cet ENFER !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2011 à 22:18
    En réponse à : MANIFESTATION DES ETUDIANTS A OUAGADOUGOU : 19 manifestants arrêtés et déférés, selon l’ANEB

    je suis d’avis avec l’ANEB, aussi les anciens étudiants qu’ils ont présenté au journal de 20h le 19 mars 2011 méritent d’être bastonnés car ils s’amusent avec la vie des gens. Et de toute façon il n’ y a pas de personnes de bonnes moralités dans le gouvernement Tertus. Celle de la promotion de la femme qui a refusé de fêter le 8 mars à Dedougou sous prétexte qu’il n’y a pas de goudron mérite le limogeage de même que le ministre de la securité et bien d’autres..
    la patrie ou la mort nous vaincrons !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés