TAKALEDOUGOU : Un jeune homme tue sa mère

mercredi 16 mars 2011 à 01h15min

Dans la nuit du samedi 5 au dimanche 6 mars 2011, un drame a plongé les habitants de Takalédougou, localité située à 20 km de Banfora sur la nationale 7, dans l’émoi. Cette nuit, Antoine Ouattara, un jeune homme d’à peu près 30 ans, a mis fin aux jours de sa mère dont il est l’un des deux enfants. Le meurtrier présumé a été maîtrisé par des camionneurs aidés eux-mêmes par les agents du péage avant d’être interpellé par la police de Banfora. Pour en savoir plus sur ce crime, nous avons rencontré plusieurs personnes à Takalédougou dont l’oncle du tueur.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Qu’est-ce qui a pu bien pousser le jeune Antoine Ouattara pour qu’il décide de mettre un terme à la vie de sa mère, s’interrogent encore certains habitants de Takalédougou ? Pour d’autres, par cet acte, le criminel présumé a tout simplement fait preuve de lâcheté. « Pendant que tous se battent en dépensant parfois de grosses sommes pour maintenir leur mère en vie, comment lui, peut-il tuer la sienne ? », s’indignent ces derniers. La victime a été inhumée derrière la concession familiale pendant que le « fils criminel », comme l’appellent déjà certaines personnes, se trouvait dans les geôles du commissariat central de police de Banfora.

Selon son oncle, Kendjoué Ouattara qui habite à une trentaine de mètres de la concession de son neveu, le jeune Antoine a été admis au CSPS de Takalédougou le vendredi 4 mars au milieu de la nuit. « Un membre de la famille est venu me réveiller car mon neveu n’arrivait pas à fermer l’œil. Il avait une forte fièvre. L’infirmier l’a gardé et lui a fait une perfusion », raconte l’oncle. Le lendemain, poursuit-il, Antoine allait mieux et son état s’était nettement amélioré en fin de matinée si bien qu’il a même été libéré. Mais dans la nuit vers 23h, l’oncle aurait été de nouveau réveillé parce que Antoine avait fait une rechute.

Il présentait les mêmes manifestations de la veille. « J’ai proposé de le conduire une fois de plus au CSPS, mais il a refusé, arguant que son mal ne pouvait pas être guéri dans une formation sanitaire. Entre-temps, il s’est endormi et toute la cour aussi », dit-il. Réveillé une fois de plus aux environs de 2h du matin par la petite sœur de Antoine, l’oncle est informé que celui-ci venait de poser un acte grave. Tout comme les autres membres de la famille, il ne sait pas ce qui s’est réellement passé. Les premiers disent avoir seulement entendu du bruit.

Lorsqu’ils ont ouvert leurs portes respectives, Antoine avait déjà frappé mortellement sa mère. « A mon arrivée dans la cour, j’ai vu la mère allongée au sol. Elle avait perdu beaucoup de sang. A côté de sa tête se trouvait le cadre en bois d’une fenêtre et les traces de sang sur le cadre font croire qu’il s’agit de l’arme du crime », se souvient l’oncle. Dans la même nuit, l’infirmier appelé par la famille est venu constater la mort de la victime. Après son forfait, Antoine s’est dirigé vers le péage. Une fois sur place, il se serait violemment pris aux occupants d’un camion.

Ceux-ci croyaient avoir affaire à un fou. Leurs cris ont alerté les agents du péage. Les deux groupes se sont donné la main et sont parvenus à maitriser le jeune Antoine Ouattara. Selon un agent du péage, lorsqu’ils ont saisi Antoine, il répétait sans cesse qu’il venait de tuer sa mère. « Alors, poursuit le péagiste, nous avons dépêché quelques-uns parmi nous dans la concession de Antoine. A leur retour, ils ont confirmé ce qu’il disait. C’est alors que nous avons fait appel à la police qui est venue l’embarquer ».

A Takalédougou certains attestent que la thèse de la sorcellerie n’est pas à exclure dans ce crime. Selon eux, le quartier où habitent Antoine et sa famille est fortement peuplé de sorciers et la défunte mère en ferait partie. Toujours selon ces personnes, la vieille se serait transformée au milieu de la nuit en un animal sauvage que Antoine a tout simplement abattu. Dans le village, plus d’une personne atteste que le meurtrier présumé Antoine a une bonne conduite. "Il ne boit pas d’alcool, ne fume pas et s’est rarement trouvé au centre d’une dispute", font-ils savoir.

Mamoudou TRAORE

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 16 mars 2011 à 08:09, par auguste
    En réponse à : TAKALEDOUGOU : Un jeune homme tue sa mère

    bjr, si la mere ta mit au monde et elle veut que tu repart, la c’est une question grave, pourquoi vouloir mange ton propre fils qui peut un jour te sauver par tout les moyens je demande aux juges de l’iberer le jeune, la mere c’est transformer en une sorte de’animale sinon l’enfant ne l’aura pas tue.

    Répondre à ce message

    • Le 16 mars 2011 à 12:37
      En réponse à : TAKALEDOUGOU : Un jeune homme tue sa mère

      auguste je me demende si tu une mére ?et si tu a deja vu un etre humain se transformer en animal feroce alors mesure tes propos

      Répondre à ce message

    • Le 16 mars 2011 à 14:53, par boobak
      En réponse à : TAKALEDOUGOU : Un jeune homme tue sa mère

      Auguste, toi aussi ! changes de mentalité stp. Autant un tueur ne mérite pas d’être libérée, autant sa mère ne mérite pas d’être traitée de sorcière. Qui a vu la mère se transformer en animal ? ce n’est qu’une thèse bidon à la con. En Afrique on a tendance à TOUT expliquer par la sorcellerie. Antoine était malade, il a eu un problème psychique, il aurait dû être suivi avec beaucoup plus d’attention, ce n’est pas un simple CSPS qui allait le guérir.

      Répondre à ce message

    • Le 16 mars 2011 à 22:56
      En réponse à : TAKALEDOUGOU : Un jeune homme tue sa mère

      Tant que les africains continueront de croire qu’il existe des sorciers , ils vivront miserables , aucun progrès . Croire à la sorcellerie , c’est faire preuve d’obscurantisme . Pauvre afrique .
      Le meurtrier était tout simplement malade ; .

      Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2011 à 10:38, par danoisa
    En réponse à : TAKALEDOUGOU : Un jeune homme tue sa mère

    si c’est comme ça c’est pas sa faute pourquoi fuire il n’a qu’à bien s’expliquer

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2011 à 11:13
    En réponse à : TAKALEDOUGOU : Un jeune homme tue sa mère

    eh mon frère ne soit pas de ceux qui mangent la chair des autres. as tu vu cette femme se transformée ?? pourquoi accusée cette morte qui n’est plus.quand on ne sait pas on se tait.
    ce qui est sur tout cela cela est déplorable. Paix a l’âme de cette mère
    puisse Allah nous sauver tous.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2011 à 11:37, par ZOTOMER
    En réponse à : TAKALEDOUGOU : Un jeune homme tue sa mère

    QUEL COMEDIEN, CET INTERNAUTE !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2011 à 11:59
    En réponse à : TAKALEDOUGOU : Un jeune homme tue sa mère

    En tant que fils de ce village, je sais que Takaledougou est un village paisible, très hospitalier et la population autochtone vit en harmonie avec les autres peuples. Selon les témoignages des uns et des autres la thèse de la sorcellerie n’est pas à exclure. Antoine Ouattara est un jeune sans problème qui aimait d’ailleurs fortement sa mère malgré quelques divergence de points de vue. Si sa même mère avec ses acolytes venus d’ailleurs voulaient retirer à son fils la vie, et que celui-ci dans le tas en agissant pour se défendre est malheureusement tombé sur sa mère, on ne peut que regretter l’acte. C’est pourquoi les juges doivent tenir compte de cette situation qui fait malheureusement partie de nos sociétés mais que nul ne maitrise. Je voudrais terminer cet écrit en invitant toutes et tous à visiter Takaledougou avec les champs de canne à sucre, les cascades de Banfora, l’usine SOSUCO, les roniers, le bandji, la danse au balafon, les rochers...et sa population très hospitalière.
    Un fils de Takale en Europe

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2011 à 14:09, par Wendkouni
    En réponse à : TAKALEDOUGOU : Un jeune homme tue sa mère

    Pauvre imbécil te te prend pour Dieu ou quoi ?

    Sans preuve et même sans démonstration tu te permet de déverser ta bile sur ce site.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2011 à 14:49
    En réponse à : TAKALEDOUGOU : Un jeune homme tue sa mère

    En tant que fils de ce village, je sais que Takaledougou est un village paisible, très hospitalier et la population autochtone vit en harmonie avec les autres peuples. Selon les témoignages des uns et des autres la thèse de la sorcellerie n’est pas à exclure. Antoine Ouattara est un jeune sans problème qui aimait d’ailleurs fortement sa mère malgré quelques divergence de points de vue. Si sa même mère avec ses acolytes venus d’ailleurs voulaient retirer à son fils la vie, et que celui-ci dans le tas en agissant pour se défendre est malheureusement tombé sur sa mère, on ne peut que regretter l’acte. C’est pourquoi les juges doivent tenir compte de cette situation qui fait malheureusement partie de nos sociétés mais que nul ne maitrise. Aussi je trouve impératif de faire des examens médicaux au meurtrier en vue de statuer sur son état psychique car à mon humble avis il peut être atteint de troubles mentaux que personne de son entourage a pu constater. Je voudrais terminer cet écrit en invitant toutes et tous à visiter Takaledougou avec les champs de canne à sucre, les cascades de Banfora, l’usine SOSUCO, les roniers, le bandji, la danse au balafon, les rochers...et sa population très hospitalière.
    Un fils de Takale en Europe

    Répondre à ce message

    • Le 16 mars 2011 à 22:11, par Hamane
      En réponse à : TAKALEDOUGOU : Un jeune homme tue sa mère

      j’ai beaucoup étudié la magie, la science, la religion. pour toute personnes qui connait le point commun et la différence entre ces 3 "cultures", la sorcellerie n’est pas du tout à exclure de cette histoire. Antoine et sa mère ont été envoutés.

      Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2011 à 15:15
    En réponse à : TAKALEDOUGOU : Un jeune homme tue sa mère

    C’est vraiment déblorable paix à l’âme de la victime !
    Merci au fils de TAKALE en Europe pour l’invitation et les sorciers alors, quelle conduite tenir ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2011 à 19:38, par Bersany Touré
    En réponse à : TAKALEDOUGOU : Un jeune homme tue sa mère

    Est ce ce n’est pas une forme passagère de folie due aux crises de palu qui l’ aconduit à cet acte ? S’il a passé une fois au CSPS pour un mal inconnu de l’infirmier qui l’aurait cru guérri ; il faut vraiment voir de ce côté avant de parler d’histoires abbérantes de sorciers .

    Répondre à ce message

    • Le 18 mars 2011 à 13:01
      En réponse à : TAKALEDOUGOU : Un jeune homme tue sa mère

      ça c’est bien dit. au moins il y a des gens qui essayent de réfléchir un peu plu profondément ! c’est vraiment déplorable. vous ne pensez pas qu’en 30ans la mère a longtemps eu l’occasion de l’exterminer ? et c’est seulement maintenant qu’elle va commencer ? soyons sérieux là !

      Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2011 à 22:48
    En réponse à : TAKALEDOUGOU : Un jeune homme tue sa mère

    J’ai peur maintenant de mes esclaves, les Gbins. Si ce n’ etait pas Moussodougou, c’est maintenant Takaledougou.

    Bonfite Kambou, Tongba, Gaoua.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés