Promotion du dialogue social : Le gouvernement rencontre les représentants des commerçants

vendredi 11 mars 2011 à 09h34min

Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Jérôme Bougouma et son homologue de l’Economie et des Finances, Lucien Marie Noël Bembamba ont rencontré, hier jeudi 10 mars 2011, à Ouagadougou, les syndicats et représentants des commerçants.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Dans le cadre de la promotion du dialogue social, le Premier ministre, Tertius Zongo, a instruit des membres du gouvernement, en vue d’un dialogue direct avec les représentants de commerçants. C’est ainsi qu’une rencontre a eu lieu dans la soirée du jeudi 10 mars 2011, au ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (MATD). Le gouvernement a été représenté à la concertation par les ministres Jérôme Bougouma du MATD et Lucien Marie Noël Bembamba de l’Economie et des Finances.

D’entrée de jeu, le ministre Bougouma a situé le contexte. « C’est pour discuter avec vous, des problèmes qui entravent vos activités, en vue de trouver ensemble les solutions », a-t-il souligné. Les échanges à bâtons rompus, ont duré environ une heure d’horloge. Dans leurs interventions, les représentants et syndicats des commerçants ont relevé le fait qu’ils n’ont pas eu le temps de préparer la rencontre. C’est pourquoi ils ont sollicité et obtenu de la part des représentants du gouvernement, le report de la rencontre à la semaine prochaine. Le temps pour eux de formaliser et synthétiser les doléances.

Néanmoins, les représentants et syndicats des commerçants ont salué à sa juste valeur, l’initiative du gouvernement. « La rencontre initiée par le gouvernement nous fait énormément plaisir. On peut affirmer que c’est une première du genre. Nous commerçants, avons toujours souhaité des concertations pareilles sans les obtenir. Raison pour laquelle nous ne saurions dire convenablement merci au chef du gouvernement grâce à qui la rencontre a eu lieu », a affirmé à l’issue de la rencontre, Lassané Ouédrago, président de l’Association Sougri-Nooma des jeunes commerçants du Kadiogo (ASJCK). Monsieur Ouédraogo souhaite que les doléances des commerçants soient prises en compte par les autorités.

« Pas de manifestation de commerçants en vue »

De l’avis du président de l’Association pour le développement des jeunes commerçants du Burkina (ADJCB), Souleymane Guimbou, « cette rencontre prouve que le gouvernement se soucie des préoccupations des commerçants ». Et d’ajouter que les commerçants doivent saisir cette aubaine pour exposer clairement leurs doléances.

De son côté le président des commerçants du secteur informel, Saïdou Zagré, estime que le gouvernement connaît déjà les revendications de sa structure. Celles-ci, selon lui, se résument à l’impôt, aux taxes, à l’occupation des voies publiques, aux financements de leurs activités, etc.

Les représentants des commerçants ont rejeté en bloc la rumeur faisant état d’une probable marche des commerçants les jours à venir. Pour le président de l’ASJCK, ceux qui parlent de marche des commerçants ne sont pas de leur corporation. « Nous ne sommes au courant d’aucune marche des commerçants en vue », a-t-il expliqué.

Son collègue du secteur informel abonde dans le même sens quand il indique qu’ « aucune structure syndicale de commerçants n’a lancé un mot d’ordre pour une quelconque manifestation ». Mieux, Saïdou Zagré appelle à l’apaisement. « Nous invitons nos petits frères élèves et étudiants qui sont actuellement sous l’effet de la colère suite au décès de leur camarade à Koudougou, de se calmer et de reprendre les cours, en attendant que les enquêtes se poursuivent pour faire la lumière sur cette affaire » a-t-il déclaré.

Le gouverneur de la région du Centre, Boureima Bougouma, ainsi que le secrétaire général du ministère de l’Industrie, du Commerce, de la Promotion de l’initiative privée et de l’Artisanat ont également pris part à la rencontre.

Alban KINI (alban_kini@yahoo.fr)
Sidwaya

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés