Rood-Woko : Les commerçants exhument leurs revendications

jeudi 10 mars 2011 à 00h37min

La coordination des structures syndicales des commerçants du Burkina a organisé, le vendredi 4 mars 2011, son assemblée générale. Tenue à la Bourse du travail, la rencontre a été l’occasion pour nos négociants de réitérer leurs doléances auxquelles ils disent n’avoir encore trouvé de solutions.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Cette assemblée générale des commerçants du 4 mars 2011 a regroupé une bonne brochette des syndicats relevant du secteur. Il s’agit du Syndicat national des petits commerçants affilié à la CNT-B, de l’Organisation syndicale des commerçants du Burkina affiliée à l’ONSL, de l’Organisation nationale des commerçants du Burkina, et la coalition des associations dont AGRAPA et ADPRO-TFB.

Le moins que l’on puisse dire est que cette rencontre a mobilisé beaucoup de militants qui ne se sont pas fait prier pour prendre d’assaut la Bourse du travail. Intérêt commun oblige, ils ont été ponctuels pour écouter leurs leaders syndicaux, qui n’ont manqué l’occasion de montrer leur conviction et leur détermination à faire valoir la bonne marche de leurs affaires.

Au menu des échanges, des points saignants comme le rappel des doléances sur les préoccupations des commerçants de Rood-Woko qui n’ont pas encore trouvé de solutions ; la concurrence déloyale qui prend de l’ampleur ; la réglementation du commerce ; la décentralisation des aires d’abattage pour les bouchers ; les perspectives des luttes à venir.

Tour à tour, les responsables des organisations syndicales se sont succédé au podium pour fustiger ce qu’ils appellent l’application d’une politique de deux pois deux mesures contre eux. En évoquant les problèmes qui les empêchent de faire de bonnes affaires dans leur secteur, ils demandent aux autorités d’être plus regardants envers leur commerce.

En tout cas, à les entendre, pour rien au monde ils baisseront les bras dans cette lutte et comme un seul homme, les commerçants ont pris l’engagement de faire bloc autour de leurs représentants syndicaux afin d’avoir gain de cause à leurs revendications.

Nankoita Dofini

L’Observateur Paalga

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés