OPERATION CONJOINTE POLICE-GENDARMERIE : 129 personnes appréhendées

jeudi 24 février 2011 à 02h30min

Le directeur régional de la Police nationale du Centre, le commissaire Joseph Zabré, a rencontré les hommes de médias le 22 février dernier au ministère de la Sécurité pour leur faire le bilan d’une opération conjointe police-gendarmerie de sécurisation menée par les deux services dans la ville de Ouagadougou et ses environs dans la nuit du 18 au 19 février 2011. Selon ses déclarations, cette opération a permis d’appréhender 129 personnes et de saisir de nombreux véhicules automobiles et engins à deux roues.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Face au sentiment d’insécurité qui gagne de plus en plus les populations de Ouagadougou, les services de sécurité, police, gendarmerie, ont mené une opération conjointe de sécurisation dans la capitale et ses environs dans la nuit du 18 au 19 février 2011.

858 engins saisis

Elle a duré de 22 heures à 6 heures du matin et a permis, selon le commissaire Joseph Zabré, d’interpeller 129 personnes et de saisir 858 engins à deux roues, 36 vélos, 7 véhicules automobiles et des objets divers dont des frigidaires. Au cours de cette opération, deux personnes ont été prises en flagrant délit de vol de bétail avec la récupération d’animaux vivants et de carcasses d’animaux et d’une batterie de voiture. De même, un individu recherché pour crime de sang a été appréhendé. Ce dernier fait partie d’un groupe de délinquants suspectés dans les vols et cambriolages de domiciles, boutiques et magasins, a confié le commissaire Zabré. Il a précisé que 13 membres de ce gang ont déjà été arrêtés et les recherches se poursuivent pour son démantèlement total.

Le commandant du groupement de gendarmerie départementale de Ouagadougou, Hubert Yaméogo, a, par ailleurs, ajouté que les résultats ont évolué car l’arrestation de ces 13 personnes a permis de saisir 13 engins avec la découverte de boutiques où les délinquants entreposaient ou écoulaient les marchandises volées. Selon les précisions du commissaire Zabré, parmi les 7 véhicules saisis, 6 sont des taxis dont un transportait des effets d’habillement volés. Les autres véhicules, a-t-il fait savoir, ne disposaient d’aucun des documents nécessaires à la circulation.

Le commissaire Zabré a laissé entendre que les personnes prises en flagrant délit d’infraction font l’objet d’enquêtes au terme desquelles elles seront conduites devant le procureur du Faso. Il a indiqué que les opérations de ce genre vont se multiplier dans les jours à venir dans les autres localités et les régions criminogènes du Burkina. Pour ce qui concerne la ville de Ouagadougou, l’opération sera répétée pour réduire l’insécurité urbaine à sa portion congrue, a-t-il souligné. Le commissaire Zabré a fait noter que l’opération a mobilisé 1020 hommes en tenues et a coûté un peu plus de 3 millions de FCFA.

Il a tenu à préciser qu’elle n’avait aucun lien avec la mutinerie de la maison d’arrêt et de correction de Ouaga (MACO), car cette opération était prévue pour se dérouler le dimanche 13 février, c’est-à-dire avant les événements de la MACO qui se sont produits dans la nuit du 16 au 17 février.

Un présumé assassin parmi les appréhendés

Pour le DR, l’opération a été un succès car elle a aussi permis de mettre la main sur le présumé assassin d’une personne âgée, assassinée en début janvier 2011. Il a soutenu que les cas de cambriolage sont en baisse car ses services qui enregistraient 10 à 15 cas par jour en 2008-2009, enregistrent moins de 5 cas actuellement par jour. Il a aussi rassuré les étrangers qui vont fouler le sol burkinabè, à l’occasion du FESPACO, qu’ils n’ont rien à craindre car un dispositif sécuritaire est déjà mis en place.

Entouré d’autres responsables de sécurité dont ceux de l’aéroport international de Ougadougou et de la gendarmerie de Kadiogo, le commissaire Zabré a invité les populations à collaborer davantage avec les services de sécurité en faisant usage des numéros vers tels que le 10 10 ou le 80 00 11 45 dont l’utilisation est tout à fait anonyme.

Dabadi ZOUMBARA

Le Pays

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés