Fonction publique : Bien gérer les employés pour un meilleur rendement

vendredi 18 février 2011 à 01h35min

Le ministre de la Fonction publique et de la Réforme de l’Administration, Soungalo Apollinaire Ouattara, a présidé le jeudi 17 février 2011, le premier comité de l’année des directeurs des Ressources humaines (DRH) des ministères et institutions. La rencontre qui s’est tenue dans la salle de conférences dudit ministère a permis des échanges francs pour le renforcement et la pérennisation des acquis.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

La gestion des ressources humaines est un ensemble de pratiques du management ayant pour objectif de mobiliser et développer les ressources humaines pour une plus grande performance de l’organisation. C’est de ce fait une activité qui doit tendre à améliorer une communication transversale, tout en faisant respecter l’organigramme du ministère concerné. Depuis un certain temps la rencontre des DRH n’avait pas pu se tenir. Le souhait de madame Ramatou Sakandé, directrice des Ressources humaines du ministère de l’Economie et de Finances est que le rendez-vous soit de plus en plus régulier.

Regroupés autour de préoccupations communes, ils ont échangé librement pour que les soucis qu’ils ont sur leurs lieux de travail soient pris en compte, et que désormais ils soient tous associés à la détermination des ordres du jour des comités des DRH. La valorisation du capital humain, a dit le ministre de tutelle, est plus que jamais au cœur du contrat social du président du Faso avec le peuple burkinabè.

Les gestionnaires des ressources humaines publiques constituent alors un maillon déterminant dans la mise en œuvre des politiques étatiques de développement. Le rôle des DRH ou directeurs du personnel qui sont directement rattachés à la direction générale est stratégique et les interpelle à plus d’engagement dans l’accomplissement de leurs missions qui sont d’être responsables de la politique de recrutement, de la gestion des relations humaines et de management social des ministères et institutions. Soungalo Ouattara a exprimé sa satisfaction pour les avancées remarquables réalisées ensemble au cours de 2010.

Renforcer et pérenniser les acquis

Selon lui, les comités des DRH ont effectivement permis d’aplanir nombre de difficultés dans l’exécution des tâches au quotidien. Il n’a donc pas manqué de citer la plus grande visibilité dans la gestion des carrières des agents de l’Etat ; la réduction des délais de traitement des dossiers d’intégration, d’engagement et de reclassement des élèves en fin de formation dans les écoles professionnelles ; la meilleure coordination dans l’organisation des concours de la Fonction publique ; l’apaisement social à travers le traitement des retraites, des détachements, des mises en position de stage ou de disponibilité ; l’allègement dans le processus d’accès aux pensions de retraite ; le suivi méthodique du renforcement des capacités à travers les regroupements top-management des cadres nommés en conseil des ministres, les sessions de formation des conseils de discipline.

Ces acquis significatifs, a souligné le ministre, témoignent de l’importance du cadre de partage et d’échange entre gestionnaires des ressources humaines publiques et la nécessité de le renforcer, de le pérenniser pour une gestion saine, transparente et équitable des agents de l’Etat. La culture de résultat dans l’Administration publique, a-t-il poursuivi, exige une gestion rationnelle, stratégique et anticipative des ressources humaines afin de bâtir une administration de développement.

Le premier comité des DRH de 2011 s’est articulé autour du programme d’activités de l’année en cours, des concours de recrutement 2010-2011, de la situation de la délégation des actes de gestion des carrières des agents. Sur ces questions, et suivant les recommandations du ministre Soungalo Apollinaire Ouattara, les participants à la rencontre ont échangé sans ambages, se sont mis au même niveau d’information afin que les mêmes mesures soient appliquées dans les ministères et institutions publiques pour tous les agents de l’Etat.

D. Evariste Ouédraogo

L’Observateur Paalga

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés