COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

mardi 15 février 2011 à 01h04min

Honoré Nombo, 24 ans, accusé de vol d’un jouet électronique (ordinateur) du fils de son patron (un Sud-Africain), a été arrêté et conduit, le 1er juillet 2010, au Service de recherche et de la police judiciaire (SRPJ), communément appelé Commissariat de Wemtenga. Dès le lendemain, il se retrouve dans le coma aux Urgences du Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo. Et il meurt, le 23 septembre, sans avoir pu bénéficier de soins appropriés.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Que s’est-il passé au commissariat ? Honoré Nombo a-t-il été torturé ? Si oui, par qui ? La famille cherche à comprendre ce qui lui est exactement arrivé dans la nuit du 1er au 2 juillet. Les faits sont troublants. En juin 2010, un expatrié sud-africain, vivant à la Zone du Bois (un quartier de Ouagadougou) constate la disparition d’un jouet électronique de son enfant. Il interroge ses employés qui affirment tous ne rien savoir. Il saisit la police d’une plainte pour retrouver l’objet disparu.

Le vigile est arrêté par les flics. Cinq jours plus tard, suivront les autres employés (secrétaire, interprète, garde-bébé, jardinier). Le 1er juillet, dans la nuit, des policiers se seraient rendus avec Honoré Nombo chez lui afin de perquisitionner son domicile. Le lendemain, vers midi, son frère est informé qu’il est à l’hôpital. Il s’y rend et le retrouve dans le coma. Pour toute réponse, la police dit l’avoir enfermé et avoir constaté, le lendemain, qu’il était gravement malade. C’est le début d’une triste affaire qui s’est soldée par une mort suspecte sans que personne ne puisse dire à la famille du défunt ce qui s’est réellement passé.

Le hic, c’est que ce n’est pas la première fois que ce genre de scènes se produit dans ce commissariat : plusieurs familles attendent toujours que la lumière soit faite sur la mort suspecte de leur être cher. Mais le cycle macabre continue sans qu’il n’y ait de lumière. Nous y reviendrons !

Le Reporter

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 février 2011 à 02:35
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    C’est incroyable !!! Ils ne tirent pas leçon de ce qui se passe au Maghreb actuellement ????

    Courage à la famille et courage aussi au reporter de ne pas laisser les sans-voix rester muets.

    Répondre à ce message

    • Le 15 février 2011 à 21:23, par AROSS
      En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

      Tout d’abord mes condoléances et toutes ma compassion à la famille de Honoré ! Surtout courage, endurance et pugnacité dans le combat pour la vérité !*
      Je condamne cet acte et bien autres du même genre ; qui ne sont que des actes de barbarie indignes de notre temps et caractéristiques du Moyen Age ! Et avec ça on nous rabache les oreilles avec ce slogan de l’émergence ! Nul peuplen nulle nation n’émerge dans la barbarie !
      Je connais Honoré et je suis ùort dans l’âme lorsque j’ai appris la nouvelle de son frère en larmes, inconsolable ; révolté avecpour refrain ; Une vie pour un simple jouet ? Voyez-vous même la gravité des faits. Une véritable milice criminelle ; assassine, meurtriere ; scélérate basée a Wemtenga ! Que la lumiere soit faite et que la vérité jaillisse ! Ligues des droits de l’homme, collectif des avocats et vous tous, il est temps de dire maintenant que trop cv’est trop. Et cela co,,ence déja même sur les réseaux sociaux !

      Répondre à ce message

    • Le 16 février 2011 à 16:23
      En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

      On se connait ici, le pouvoir sait que le Burkinabe parle seulement, nous n’avons pas un coeur d’Arabe

      Le pouvoir a vu que meme apres l’assassinat de Norbert, le pouvoir est reste en place et Blaise a meme ete reelu a plus de 80%.

      Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 03:52
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    Et pourquoi ce sud-africain et les policiers n’ont pas arrêté les amis de l’enfant du sud-africain ?Les enfants se volent les jeux.Et pour un rien comme ça on enlève la vie d’un être humain.
    Ah ! LA POLICE CRIMINELLE DE L’AFRIQUE !

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 03:59, par lumiere
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    Triste mais surtout dommage.
    Mes condoleances a la famille.

    Et en plus ce n’est que pour un jouet ? Combien avez vous pris pour oter la vie a un si jeune garcon ?

    Si pour un jouet on est transfere a la morgue certaines personnes seront incineres directement ?

    Ya une justice pour les pauvres, les sans voix et elle est divine.

    Tout homme marche a l’ombre de ses bienfaits.

    Que Dieu benisse ces policiers et donne la paix du coeur a la famille.

    Chacun de nous même orphelin a une famille.
    Chers policiers, reflechissez bien.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 08:15
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    ces gens là sont des imbéciles sans moral ni de pitié. Ainsi combien sont ceux arratés inulement ? Si un commissaire peut affirmé avoir arret quelq’un pour une cause le droit positif burkinabè n’a jamais pu trouvé.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 08:18, par pechos24
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    Vraiment dans ce pays la rien n’est claire, soit les flics ont eu a torturé le pauvre monsieur, soit c’est son heure qui est arrivée. Mes condoléances à sa famille.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 08:25, par vérité
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    je me demande s’il y a des bons avocats , la ligue des droits humains, un ministre de droits humains ......dans ce pays ?
    C’est ecoeurant de perdre toute une vie à cause d’un jouet. les gars on ne vit qu’une fois.
    Cela doit cesser.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 09:14, par Kouma
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    Pourquoi c’est dans ce seul commissariat qu’il y a toujours des morts de personnes suspectes ? même pas coupable. Y a t-il un tortionnaire qui utilisent des méthodes rébarbatives coloniales ? Y a t-il réellement des gens dans ce commissariat qui savent ce que c’est que les droits de l’homme ? Ce commissariat doit-être purement et simplement fermé et une mise à pied donnée à tout ce personnel ? Pire le commissaire doit être inculpé pour répondre des actes de ses agents.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 09:17, par socrattus le sage
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    De grace,Comment peut-on interner une personne a cause d’ un jouet .Notre police fait trop de zèle pour les étrangers .Que fait on de la présomption d’innocense ?. Quel est la part de responsabilité des parents et de l’ enfant ?
    N’ ya t il rien a faire , si ce n’ est que des affaires de jouet alors que de gros dossiers sont en attente .
    On n’ est amené a ne plus confiance en la police de wemtenga . Il faut faire voir de pret le fonds de cette affaire .La vie humaine est sacreé.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 09:31
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    je suis ecoeure par cette triste nouvelle es ce que un burkinabe peu beneficier du meme traitement de faveur en afique du sud. jai honte pour notre police

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 09:33
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    jE SUIS ATTRISTE PAR CETTE MORT D’HOMME DANS UN COMMISSARIAT A L’IMAGE DEJA TERNIE MAIS DE GRACE MR LE JOURNALISTE NE REMUER PAS LE COUTEAU DANS LA PLAIE ! CETTE MORT DATE D’IL Y A DEJA PLUS DE 8 MOIS MAIS VOUS EN PARLEZ COMME S’IL S’AGISSAIT D’HIER !!!! C’ EST BIEN DE TOUJOURS NOUS LE RAPPELER POUR EVITER LE SECOND ENTERREMENT DU SIEUR NOMBO MAIS VOTRE TITRE EST A REVOIR.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 09:38, par patriot
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    Rapelez vous que c’est la mort d’un citoyen innocent cose par la police qui a entraine l’emmeute en Tunisie. Si nos citoyens continuent d’etre tuer par ceux qui sont supposes les protege, le peuple aura son mot a dire. Le renard passe passe !

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 09:39, par WENDBENEDO
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    jE SUIS ATTRISTE PAR CETTE MORT D’HOMME DANS UN COMMISSARIAT A L’IMAGE DEJA TERNIE MAIS DE GRACE MR LE JOURNALISTE NE REMUER PAS LE COUTEAU DANS LA PLAIE ! CETTE MORT DATE D’IL Y A DEJA PLUS DE 8 MOIS MAIS VOUS EN PARLEZ COMME S’IL S’AGISSAIT D’HIER !!!! C’ EST BIEN DE TOUJOURS NOUS LE RAPPELER POUR EVITER LE SECOND ENTERREMENT DU SIEUR NOMBO MAIS VOTRE TITRE EST A REVOIR.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 09:46, par elcohote
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    Pourquoi pour une petite histoire de voiture électronique un centre comme celui de Wemtenga est Chargé de l’enquête ?
    Ou bien le jouet de l’enfant du sud-africain est différent du jouet de mon enfant à moi ?
    Je croyait que ce centre s’occupait des cas de récidiviste notable.
    Et à chaque fois les histoires de morts dans ce commissariat se terminent en queue de poisson.
    Saurait été un bandit de grand chemin on pourrait comprendre une garde à vue.
    Pour un jouet le pauvre vigile se retrouve en prison. Le sud-africain sait-il seulement à combien le pauvre était payé le mois ? je parie que non.

    Dans tout cela la société de gardiennage pour laquelle le malheureux jobait doit être entendu.
    Le Jouet coute combien pour couter la vie à notre compatriote ? Pendant que d’autres meurt pour la liberté ici au Faso nous mourrons pour la pitance Quotidienne.
    Quel avenir un vigile a-t-il dans ce foutu Pays ? incapable de se loger, se nourrir convenablement, de scolariser sa progéniture...... et j’en passe.

    Si AL-QAIDA venait au Faso ne soyez pas étonné qu’il arrive à enrôler des gens et faire leur sale besogne.

    Un burkinabè tue un Burkinabè au nom et pour le compte d’un jouet d’un sud- africain. Notre légendaire hospitalité ????????????????????????????????????????????

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 09:48
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    VOUS SAVEZ CEST VRAIMENT GRAVE
    PEUT ETRE QUE C EST UN DES FILS DU SUD AFRICAIN QUI AVAIT BESOIN DE L ARGENT QUI EST ALLER VENDRE CA. ON EN SAIT JAMAIS LLA POLICE DOIT VRAIMENT REFLECHIR AVANT DE SE METTRE A MALTRAITER LES PAUVRES EMPLOYES.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 10:06, par master
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    Bonjour à tous

    Tout d’abord toutes mes condoléances à la famille éplorée. Vraiment c’est regretable, c’est tout simplement triste de la part de notre chère Police Nationale en générale et particulièrement de la part des éléments du commissariat de Wemtenga. J’ai moi même vecu une histoire de fausse acusation sur un de mes frères sur indication d’un vulgaire collaborateur de ce dit commissariat. Il se sont montré vraiment ridicule dans cette affaire où des hommes qui sont censés travailler sur des preuves palpables s’adonnent à des fausses pistes, espérant se faire des magots.
    Nous, citoyens honnêtes, nous voulons d’une Police crédible et incorruptible qui fait la fierté des populations. Donc messieurs, dames veuillez mettre de l’eau dans votre vin.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 10:08, par zz
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    Arrêtez de tuer, soyez professionnels !!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 10:28, par Hypolite
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    Ce commissariat est une vraie honte pour la police Burkinabé, il y a quelques mois un de mes proches y a été détenu pendant plus de 48h sans q’aucun membre de sa famille n’ait été prévenu ! je ne vous dit pas l’angoisse et les turpitudes que çela a pu occasionner !
    Le comble c’est qu’il y avait été retenu juste pour faire plaisir à l’ami d’un des officiers du dit commissariat !

    Il serait vraiment temps de lever le voil sur les pratiques de ce commissariat de voyous, avant qu’ils ne soient l’instinguateur d’évènements qui viendraient troubler la paix et la cohésion nationale !

    l’appel est donc lancé aux autorités compétentens afin qu’ils prennent les mesures adéquates pour faire toute la lumière sur ces affaires de nature je le rapelle à troubler la paix et la concorde nationale !

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 10:30, par exodus
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    la nature a sa propre loi et cette loi nous enseigne que nous
    paierons intégralement ce que nous faisons subir aux autres
    . si quelqu’un un avait dit à Marcel kafando qu il mourra
    atrocement il l aura pas cru ,après avoir lâchement assassiné NORBERT ZONGO.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 10:34, par Le Lecteur
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    C’est triste d’apprendre cette mort. Les condoleances à la famille. Je crois bien à l’écrit du Reporter mais je ne suis pas très convaincu. J’attends la réaction de la Police, police de Wemtenga ou la Direction Generale de la Police ou du Ministère de la Sécurité. Il nous faut les différentes versions pour mieux juger des différents comportements et condamner les actes.
    La police, la balle est dans votre camp. Toute absence de reaction de votre part donne vérité à cet article. Si tel est le cas sachez qu’un jour on marchera sur ce commissariat.
    La police donnez nous la vraie version.

    Répondre à ce message

    • Le 17 février 2011 à 01:14, par Le Sage
      En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

      Mon cher ami, c’est parfait ton doute, ta reserve,j’ai l’impression que toi comme moi avons pris conscience de certains reportages.Oui,car depuis un certains temps au Faso
      la politique aussi bien que la corruption emportent bon nombre de nos soits-disant reporteurs.Faisons surtout confiance à notre justice ne nous fions pas à des reportages parfois politisés ou corrompus, prêts à troubler l’ordre public.ALORS MEFIANCE !

      Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 10:44, par BATISSEUR
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    Mr le journaliste du REPOTER, à la lecture de votre aricle je me pose vraiment ces questions : pourquoi maitenant ? N’aviez pas l’information au moment des faits ? A quel dessein ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 11:09, par PAIX
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    Bonjour,
    pour le sud africain je peux le comprendre qu’il veut retrouver son jouet.mais c’est a nos soi disant policier qui ne font pas travailler leur tete.
    Je ne sais pas si mon frere burkinabe Hono est innocent mais il est deja partie, PAIX A SON AME.
    Pour les avocats, quoi de droit de l’homme,.... il y en a au pays qui ont reussi de bonne formation, mais a peine rentree "la maladie de corruption les prend". Que la verite soit fait sur cette affaire.

    SI NOUS LES PAUVRES,ON DORT ON EST MORRRRRRRRRRRRRRRRT.

    Répondre à ce message

    • Le 16 février 2011 à 16:04, par le Sage
      En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

      Bonjour cher ami,parfois je me demande si un seul jour certaines personnes comme vous,arrivez à analyser un fait avant de vous prononcer. Parlant justement de corruption il est peut être plus facile de corrompre un journaliste que de corrompre un Policier.POURQUOI PAS ? Aussi rappellez vous surtout qu’on ne meure pas forcement d’un mal,car même dans le paisible someil on peut contunier durectement dans l’eternel someil. Je vous conseil de vous mefier parfois de certains écrits journalistiques,car nous avons vecu à travers des faux écrits et des fausses atributions d’images lors du cinquantenaire du Faso.

      Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 11:10, par Ben
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    Je pense que la population doit se mettre debout et protester contre les policiers dudit commisariat.
    On ne vient pas à la Police pour tuer mais pour protéger.
    D’ailleurs je me demande s’ils ont bien assimilé leur cours de déontologie !!Trop c’est Trop !!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 11:12, par ok
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    paix a son ame.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 11:50, par Diagnoagou
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    je respecte les points de vue de tous les intervenants sur ce forum, mais moi ce que je veux savoir c’est : que font les autorités de ce pays dans ce genre d’affaires ? ne cultivent-ils pas l’impunité dans ce pays où il y’a les "uns" et il y’a les" autres" comme pour dire qu’il y’aura toujours des intouchables dans ce pays et qu’il y’a une justice pour les riches et une justice pour les autres.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 12:14, par combat
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    Bien de nous informer sur cette triste affaire encore perpretée par le tristement célèbre Commissariat de Webtenga.En 2009,corrigez moi si ma memoire n’est pas bonne,Un jeune père de famille a été lâchement tourturé a mort dans ledit commissiarat.On ne va pas vers l’Emergence ,en eliminant la frange active de l’Economie.Faisons sienne cette thèse de l’eminent Economiste Indien(Amartya Sen):developpment is freedom.Pas de developpement sans liberté.A Wendbeno,si la vie n’a pas de valeur pour vous ,laisses nous prouver à la famille eplorée, qu’il y’a des gens dignes qui compâtissent a leur douleur et prêts a dire non a l’impunité qui n’a que trop duré dans ce pays.
    Honte à tous ces sorciers !

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 14:22, par Tilado
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    Je suis très touché par cette attitude macabre du commissariat de police de Wemtinga et je suis sûr que defunt a été torturé car ils sont des spécialistes de la torture sans traces apparentes. Le commissariat de police de Wemtinga c’est le "camp Boiro du Burkina " Si ca doit Pété ce sera ce camp de torture qui sera l’élément déclencheur A bon entendeur Salut

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 14:29, par Tilado
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    Je suis très touché par cette attitude macabre du commissariat de police de Wemtinga et je suis sûr que defunt a été torturé car ils sont des spécialistes de la torture sans traces apparentes. Le commissariat de police de Wemtinga c’est le "camp Boiro du Burkina " Si ca doit Pété ce sera ce camp de torture qui sera l’élément déclencheur A bon entendeur Salut

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 16:41
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    Un jour ca va finir. Ils continuerons de tuer jusqu’au jour ou le meurtre de trop surviendra et il y’aura encore un soulèvement populaire à l’image d’un certain jour du mois de Décembre 1998.
    Autre fois le slogan des hommes de tenues c’étaient "si tu fais on te fait et ya rien". L’avenir les a montré que s’ils tuent, il peut y avoir quelque chose. Un jour, la population prendra ses responsabilités et ce commissariat sera détruit et ses responsables subiront le même sort que ceux qu’ils lâchement tués.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 18:26
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    Paix à son âme !Je demande d’aurenavant beaucoup de calme et de reflexion de la par des policiers.Vous auriez dû enqueter avant.Au lieu de traumatiser ce inocent monsieur à mort.Quel plaisir vous trouver en maltraitant les détennus ? Pour un jouet,c’est si triste.Soyez humains car chaque homme se repose sous l’ombre de son travail.Le renard passe passe...

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 18:39, par Dessy
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    tout ceux-ci est la faute du gouvernement burkinabé qui prend pas sa responsabilité, car un tel acte des policiers irresponsable mérite d’être puni par son gouvernement, mais c’est vraiment malheureux pour un pays dont les droits des hommes ne sont pas respecter

    Répondre à ce message

    • Le 15 février 2011 à 22:13, par MFg
      En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

      Doublement frustrated de ma part
      Rien que ce week-end je repliquais a des compatriotes burkinabes qui soutenaient qu’ils ne pouvaient plus vivre longtemps au pays car, soutiennent-ils, les gens les prendraient pour des gens tres hautains et insolents du fait qu’ils n’hesiteraient pas a denoncer l’injustice. Je trouvais que c’est moin patriotique de tout temps parler mal de son pays a l’exterieur. Voila que ce matin l’une d’elle m’appelle pour m’informer de cet aeticle sur lefaso.net. C’est dommage !
      Attention a ces gens qui croient qu’ils sont a l’abris de tout car ca ne va pas toujours etre sans effet.

      Répondre à ce message

  • Le 16 février 2011 à 12:11, par lelion de la téranga
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    Mes condoléances à la famille et à ses amis. Ce commissariat est dirigé par un irresponsable. mais un jour viendra ou la justice fera lumière. Ils n’ont qu’à continuer, un jour la colère du peuple fera ravage dans ce commissariat.

    Répondre à ce message

  • Le 17 février 2011 à 18:45, par gogo
    En réponse à : COMMISSARIAT DE POLICE DE WEMTENGA : Encore une mort suspecte

    Mes condoléances à la famille éplorée ; encore, toujours encore !
    Dans tous les cas, "ils" récolteront un jour ce qu’ils sèment.
    Tout se paie sur terre.
    Beaucoup de courage à la famille d’Honoré.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés