Pèlerinage marial à Yagma : 38 millions pour finir l’église du sanctuaire

mardi 15 février 2011 à 01h04min

« Par le Christ et Avec Marie, bâtissons des CCB dynamiques, saintes et missionnaire », c’est sous ce thème que la communauté diocésaine de Ouagadougou a effectué, hier dimanche 13 février 2011, le pèlerinage annuel au sanctuaire marial de Yagma. Pour l’occasion, les pèlerins se sont déplacés par milliers et ont pris part à la célébration eucharistique présidée par l’archevêque métropolitain d’Accra, au Ghana, Charles Gabriel Palmer Buckle.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Précédée d’un chemin de croix de sept stations, l’oraison a débuté avec le mot introductif de Monseigneur Philippe Ouédraogo, intervention dans laquelle il a souhaité la bienvenue à toutes les délégations venues des quatre points du Burkina, des paroisses de Ouagadougou, du Ghana et de Chambéry, ville de la Savoie connue pour avoir offert au Burkina son premier archevêque, en la personne de Mgr Thévenoud.

L’archevêque métropolitain de Ouagadougou qui a invoqué pour le Burkina, ses habitants, et l’ensemble de l’Afrique, des dons de réconciliation, de paix et de justice. Il a souhaité que cet exercice de foi fortifie tous les chrétiens dans l’espérance et la charité, pour faire d’eux des témoins crédibles de l’amour du Christ. Philippe Ouédraogo qui n’a pas manqué de saluer la présence de membres du gouvernement, ainsi que de nombreuses autorités politiques, administratives, coutumières et religieuses.

Concélébrée par plus d’une cinquantaine de prêtres, avec à leur tête un quatuor d’évêques, l’édition 2011 a porté en prière 1148 demande de messe (intentions) formulées par les participants. Président l’office, l’Archevêque d’Accra, Mgr Charles Gabriel Palmer Buckle, a ouvert son sermon par une vive félicitation à l’équipe archidiocésaine de Ouagadougou, pour la mobilisation qui, pour lui, est le signe vivace de foi. Cette présence massive de fidèles, a-t-il confessé, marque pour la deuxième fois sa vie de prêtre, la première ayant été vécue à ce même sanctuaire marial en 2000.

JPEG - 63.4 ko
Les archevêques d’Accra et de Ouaga, saluant le ministre Lucien Bembamba

Accant son homélie sur la liturgie du jour, l’archevêque d’Accra a exhorté les fidèles à se laisser guider par la sagesse dont la voie a été enseignée par le Christ. Il les a convié à œuvrer à leur conversion et à cheminer dans la prière pour parvenir à la perfection, laquelle consiste à aller au-delà de la simple observance de la loi, paraphrasant Jésus qui disait à ses disciples : « Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux ». Ce disant, il a invité ses auditeurs à être, selon les recommandations du Christ, « Sel et lumière de la terre », afin de « donner du goût à la vie humaine et sociale », à « garder la vie et à la protéger contre la corruption, à apporter aux hommes la vitalité, l’énergie, la clarté et à faire disparaître les ténèbres du péché, du mal et du mauvais…à donner un témoignage de sacrifice de nous-mêmes, en nous donnant pour le service de l’autre. »

La crise ivoirienne n’a pas manqué de s’inviter dans le sermon de l’archevêque ghanéen qui a, comme son homologue Philippe Ouédraogo, a invité l’assemblée à prier pour le retour de la paix en Côte d’Ivoire. Dans une prière commune, les deux hommes ont confié leurs communautés respectives à la bienveillance de la Vierge Marie et se sont engagés à travailler dans une vision partagée pour la prospérité de leurs populations, engagement qu’ils ont matérialisé par un échange solennel d’étoles.

Une mobilisation chaque année plus grande

Yagma a, cette année encore, fait une belle moisson de fidèles, de dévots à la Vierge Marie. Dès la veille au soir, les pèlerins ont commencé à converger vers la colline qui depuis 43 ans, vit annuellement cette effervescence religieuse. Nombreux sont ceux qui ont passé la nuit « auprès de Marie pour faire la moisson des grâces ». Des « Marchands du temples » aux badauds, en passant par les fidèles pieux, ils ont donné à l’événement toute sa truculence.

Pour ainsi dire, jusqu’au-delà de 9 heures environ, (début la célébration eucharistique), la grande place réservée à la messe au pied de la colline s’est noircie de monde sur un rayon de plus de 500 mètres. Comme chaque année depuis 1967, ils sont venus de la quinzaine de paroisses de l’archidiocèse de Ouagadougou, des régions du Burkina, du Ghana voisin et de Chambéry.

Piétons, cyclistes, motocyclistes automobilistes, usagers de transports en commun, hommes, femmes, jeunes et vieux ont effectué le déplacement pour assister à la messe, offrant un spectacle quasi immuable de nombreuses processions sur la nationale 4 (route de Ouahigouya) et les pistes aménagées pour la circonstance. Autant dire que toutes ces voies d’accès n’ont pas suffit pour garantir la fluidité indispensable pour le bon déroulement de ce rendez-vous cultuel.

Comme à l’édition précédente la construction de la basilique de Yagma a fait l’objet d’un appel de la part de Philippe Ouédraogo à l’ensemble des fidèles catholiques, dans le sens de son achèvement. Dans un message livré en marge de l’homélie, il en a appelé à l’implication de toute la communauté pour la mobilisation dans un délai de huit mois, de la somme de 38 millions de francs CFA pour la peinture et le carrelage de cette église dédiée à Notre Dame de Yagma. « Que chacun contribue, selon ses moyens pour réaliser un mètre carré (1 m²) de peinture qui coûtera 2 200FCFA ou pour un mètre carré (1 m²) de carreaux évalué à 12 400 FCFA », a-t-il suggéré.

Hortense ZIDA

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 14 février 2011 à 21:09, par Jean-Claude Turcotte, Montréal
    En réponse à : Pèlerinage marial à Yagma : 38 millions pour finir l’église du sanctuaire

    << [...] si tu crois, tu verras la gloire de Dieu >> (Jean 11, 40). Je crois à la miséricorde divine et si nous demandons avec foi, nous verrons les merveilles que Dieu va réaliser pour l’église du sanctuaire marial de Yagma : pour les 38 millions, Dieu pourvoiera ! Ayons confiance ! Je tiens à préciser que je parle du Dieu tout miséricordieux et très miséricordieux, celui d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. Je pense qu’en matière de spiritualité, il faire attention pour ne pas mélanger certaines affaires. Paix et joie !

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 08:53, par Un croyant
    En réponse à : Pèlerinage marial à Yagma : 38 millions pour finir l’église du sanctuaire

    C’est bien. Mais n’ya t-il pas d’autres priorités au Burkina ? En faveur des pauvres ?
    les victimes d’innondation qui sont sur Yagma seront très certainement reconnaissants à l’Eglise Catholique si elle leur faisait un don de 38 millions.
    sperons que cette Basilique ne sera jamais construite avec l’argent sale, de la corruption ou de l’argent du sang. Cela souillerait pour toujours le caractère sacré d’un tel lieu de prière.
    Il ya un temps pour chaque chose, nous dit le Livre de l’Ecclesiaste.

    Répondre à ce message

    • Le 15 février 2011 à 09:55, par Christneda
      En réponse à : Pèlerinage marial à Yagma : 38 millions pour finir l’église du sanctuaire

      A son époque déjà, à ceux qui s’indignaient qu’on lui verse du parfum sur les pieds, Jesus disait qu’ils auront toujours les pauvres avec eux, mais pas lui. (Jean 12:8, Matthieu 26:11, Marc 14:7).

      C’est exactement votre cas, cher croyant. Mais si vous êtes vraiment croyant ou si vous vous intéressez vraiment au sort des sinistrés de Yagma, vous devriez savoir ce que l’Eglise a déjà fait pour eux.

      Faites un tour à Yagma et demandez aux sinistrés leur avis...

      Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 10:15
    En réponse à : Pèlerinage marial à Yagma : 38 millions pour finir l’église du sanctuaire

    je pense que Monsieur est plutôt un mécréant qu’un Croyant. il faut réservé un lieu saint et pur.L’achèvement de se sanctuaire Marial est très souhaité. cela contribuera à rendre les méditation plus agréables. aussi, comme la frange du vêtement de Jésus guérissait les malades, tout ce qui est impur et sale se trouvent purifier au contact de ce qui est saint. Ave Maria, Gracia Plena, Dominus tecum

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 11:02, par aveclecroyant
    En réponse à : Pèlerinage marial à Yagma : 38 millions pour finir l’église du sanctuaire

    Suis totalement d’accord avec le croyant, vraiment que l’argent de la corruption et du sang ne soit jamais mêlé à la construction de cette Basilique. Au lieu qu’elle soit un lieu de prière et de meditation comme le suggère quelqu’un elle deviendrait une maison de commerce.et Jesus nous l’a si bien enseigné :"“Enlevez-moi cela d’ici et ne faites pas de la Maison de mon Père une maison de commerce.”Jn2,16.
    Tu pense que si les gens n’ont pas des maisons où dormir, des ecoles, des hopitaux s’ils ont tjrs opprimés ils viendront à l’Eglise pour méditer.....
    La vraie basilique est celle que chacun construit dans son coeur avec l’effort de ressembler chaque jour au Christ.
    Maintenant à allez pactiser avec des gens pour construire une église ca c’est autre chose.
    Et je suis sur les gens de Yagma ils veulent des maisons.
    Merci le croyant et ne fait pas attention à ceux qui te traitent de mecreant c’est ainsi qu’ils avaient traités le Christ. ALors un peu de respect....

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 11:42, par Un enfant de Maman Marie
    En réponse à : Pèlerinage marial à Yagma : 38 millions pour finir l’église du sanctuaire

    Je propose que les 38 millions soient répartis entre les paroisses de l’archi diocèse ou entre les diocèses ; Si le montant est réparti entre les paroisses de Ouagadougou où les fidèles sont à priori plus à l’aise ou tout simplement parce la basilique y est,chaque paroisse aura à débourser au maximum 3 000 000 F CFA, ce qui n’est pas une mer à boire si les fidèles sont sensibilés. On pourrait "imposer" à chaque fidèle 500 FCFA minimum ; en moins de deux mois on encaissera au delà des 38 millions.
    Pour Marie, c’est le moins qu’on puisse faire et ce sera simplement un placement. Essayez et vous me direz.
    Dieu Bénisse tous ceux qui aiment la mère de son fils !

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 12:06, par Flouz
    En réponse à : Pèlerinage marial à Yagma : 38 millions pour finir l’église du sanctuaire

    Chers journalistes, faites un effort. On ne peut pas écrire un article de ce genre sans une estimation du nombre de fidèles. A défaut, fournissez à l’intention des lecteurs, une belle photo aérienne. C’est un minimum. Et ne me parlez pas surtout de manque de moyens.

    Répondre à ce message

    • Le 15 février 2011 à 13:56
      En réponse à : Pèlerinage marial à Yagma : 38 millions pour finir l’église du sanctuaire

      M !Flouz
      Vous croyez pouvoir apprendre à la bonne Dame son metier de journaliste ?
      elle reste maître de son papier. son intention ce n’est pas donner des chiffres statistique, mais montrer qu’il y a eu de nombreux fervents à Yagma le Dimanche 13 février 2011. Qu’est ce que le nombre de pélérins vous apportera de plus ! aussi, il faut savoir que l’on ne se lève pas ventre en l’aire pour donner des chiffres comme ça !il faut les chiffres des organisateurs et ceux de la police. on ne s’insurge pas comme ça pour critiquer les articles alors que soit même, on ne peut pas faire une rédaction d’un élève de sixième. Du respect à ces valeureux qui font de la collecte , le traitement et la diffusion de l’information un saccerdoce

      Répondre à ce message

      • Le 16 février 2011 à 03:32, par Flouz
        En réponse à : Pèlerinage marial à Yagma : 38 millions pour finir l’église du sanctuaire

        Merci monsieur sans nom ni pseudo, opposant à toute critique même contributive contre les journalistes "dame". Ce n’est pas un sacerdoce qu’ils "elles" font puisqu’il y a un tiknougou à la fin du mois. Et puis, si les chiffres sont donnés par les organisateurs, il faut les chercher pour mieux informer.
        tu dis que son intention n’est pas de donner des chiffres, mais alors que vient chercher cette photo prise presque à l’horizontale sous-titrée "il y avait du monde à Yagma" ? On pouvait monter simplement sur le toit d’une voiture (ne riez pas car regardez la télé, des photographes ailleurs font plus perilleux pour nous fournir des images que nous apprécions). si monsieur est journaliste ou photographe, qu’il s’en inspire.

        Répondre à ce message

    • Le 16 février 2011 à 18:09, par Forônto
      En réponse à : Pèlerinage marial à Yagma : 38 millions pour finir l’église du sanctuaire

      Il faut lui fournir l’avion qui va lui servir à faire cette photo aérienne. Dis moi, tu sais dans quel pays tu vis au moins ou bien tu fais exprès ? Les journalistes ont quoi comme moyens pour couvrir les événements ? C’est vue aérienne tu veux ? Pas de problème, au prochain yagma, va sur la colline qui est juste à côté, comme ça tu pourras faire tes estimations de visu. Si ça ne te suffit pas, tu peux te transformer en oiseau aussi. Amicalement

      Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 15:16, par king
    En réponse à : Pèlerinage marial à Yagma : 38 millions pour finir l’église du sanctuaire

    Vivement que notre baselique depuis le temps donc on parle puisse etre acheve. Et je suis parfaitement d accord avc les freres en CHRIST qui mentionnent et en meme tps avertissent aussi bien l Eglise que ceux ki ont de l argent sale,de tous contribuer a la fortification de notre FOI et a la sacralite de notre lieu de Pelerinage. Pour ce faire,que tous les chretiens contribuent pauvres et riches,femmes et hommes ;enfants/jeunes et vieux de facon volontaire et sincere. Que le nom de Dieu soit loue aujourd hui et pour toujour.^^Ne crains pas,crois seulement et tu verras la grace de Dieu^^.

    Répondre à ce message

  • Le 17 février 2011 à 18:42, par mimi
    En réponse à : Pèlerinage marial à Yagma : 38 millions pour finir l’église du sanctuaire

    prier pour nous aussi qui sont a lexterieur

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés