FESPACO : Les bouchées doubles à quelques semaines de l’édition 2011

jeudi 10 février 2011 à 02h07min

Une semaine après l’installation du Comité national d’organisation de la 22e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) prévue du 26 février au 5 mars 2011, les préparatifs vont bon train. Au siège de l’institution cinématographique, où nous avons fait un tour le mardi dernier, les choses bougeaient, tant à l’intérieur de la cour de l’édifice qu’aux alentours.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Jadis poussiéreuse, la voie qui passe devant le siège du FESPACO est maintenant recouvert de bitume. De quoi visiblement soulager les souffrances des passagers de cette artère menant aux quartiers Goughin et Pissy.

JPEG - 12.1 ko
Michel Ouédraogo, délégué général du FESPACO O (Ph. B. PARE)

L’intérieur du service grouille de plus en plus de monde. Il ne reste plus qu’un peu plus de deux semaines avant l’ouverture de la 22e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou. Et les agents du FESPACO sont, en ce moment, beaucoup sollicités pour les badges ou autres titres d’accréditation.
En outre, une bonne partie de la cour du FESPACO est en chantier.
Là, ce des caniveaux qui sont en train d’être recouverts par des dalles ; là-bas ce sont des tas de terre qui occupent l’espace en vue d’une opération de goudronnage. Bref, les locaux de l’institution se font peau neuve. Mais, quand tous ces travaux prendront-ils fin ?

« D’ici à jeudi. Nous serons fin prêt bien avant l’ouverture de la manifestation », nous rassure, l’air confiant, le responsable, Amadou Compaoré.

JPEG - 35.2 ko
Les travaux de préparatif de l’édition 2011 vont bon train O (Ph. B. PARE)

Pour rappel, c’est sous le thème « Cinéma africain et marchés » que se déroulera l’édition 2011 du FESPACO placée sous le parrainage du Professeur Elikia M’Bokolo, écrivain, scénariste et historien ; et de Chantal Compaoré, épouse du Chef de l’Etat.

Pour assurer plus de chances de succès la manifestation, le délégué général de la biennale du cinéma africain, Michel Ouédraogo a fait en début janvier le tour de quelques capitales occidentales, notamment Bruxelles et Paris, où il a donné des conférences de presse relatives à la 22e édition du FESPACO.

Grégoire B. BAZIE

Lefaso.net

Légendes

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés